AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



avatar

Invité


Invité



MessageSujet: ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...   Ven 26 Juil - 8:53

TITRE :

 ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...




 


    Je n'avais pas séché les cours aujourd'hui. Mais c'était le professeur qui avait décidé de ne pas venir. Du coup, j'avais fini plus tôt. N'aimant pas du tout attendre seule à la maison, j'avais décidé de me rendre à l'agence de la New Generation. Portant ma guitare sur mon épaule gauche, j'allais rejoindre mon frère sur son lieu de travail. Cependant, je ne voulais pas le déranger et juste attendre qu'il ait fini.

    Je me suis même dit ce matin, qu'il était peut être temps que je lui explique un peu tout ce qui se passait dans ma tête en ce moment. Surtout pour qu'il comprenne pourquoi Serenity et moi ca fait quatre. Bon. Ce n'est pas désespéré hein pour elle et moi. Mais pour l'instant, fallait se dire que l'on ne s'attirait pas du tout.

    J'avais décidé de me mettre au calme, histoire de bien réfléchir à ce que j'allais pouvoir dire à mon frangin. Comment lui présenter les choses, sans qu'il ne se braque et que ça finisse en queue de poisson. J'avais pris la direction de la cafétéria. A cette heure ci il n'y avait personne et je pouvais être presque sûre que personne ne viendrait me déranger. Même pas un manager tordu qui me demanderait si je voudrais pas être une Idole.

    Je sortis ma guitare et je me mis à gratouiller un peu. Je jouais le premier morceau qui me venait en tête. Je me vidais la tête grâce à ma guitare. En fait je laissais mes souvenirs défiler dans ma tête à la vitesse grand V, et ça me donnait l'impression que je me nettoyais le cerveau grâce à ça.

    J'étais tellement plongée dans mon morceau et dans le son de ma guitare que je ne fis même pas attention au fait que je n'étais plus seule tout d'un coup. Je n'avais pas remarqué que quelqu'un venait d'entrer, sans doute attiré par le son de la guitare.

    Mais ce qui le trahit... fut le son le plus détestable qui transperça mes tympans.

    *CLIC* *FLASH*


    Une fausse note résonna dans la guitare.

    Mon coeur battait la chamade. Ma main tremblait au niveau de la guitare. Je levais vivement la tête et mon regard croisa celui d’un jeune homme plus âgé que moi. Dans ses mains, un appareil photo. Un appareil photo. Je les détestais tous. Oui tous. Je maudissais les appareils photos. Ils m’avaient fait perdre mes parents, et failli éloigner mon frère de moi, si je m’étais pas accrochée à lui obstinément.

    J’aurais pu rester calme et juste lui dire de pas prendre les gens comme ça sans autorisation. Juste péter mon câble comme devant Jun Ki quand il me prend en photo. Mais non. Tout ce que je réussis à faire c’était poser ma guitare me lever de mon siège et d’un pas vif, m’avancer vers lui pour lui arracher son appareil de ses mains.

    « YAH…. Tu refais un truc comme ça, je te jure que ton appareil meurt sous mes doigts ! »

    Mon visage était crispé. Tout mon corps était tendu. Et je me mis à chercher la photo de ma tête. Y’avait trop de boutons sur cet appareil. Je les haïssais tous. Je les détestais. La scène du passé me revint en mémoire comme un flash. Je me pinçais la lèvre. Mes doigts se crispèrent sur l’appareil. Je risquais de faire n’importe quoi. En plus j'appuyais sur tous les boutons se trouvant à côté de l'écran.

    Je pouvais tout à fait être capable de balancer l’appareil par terre, mais ce n’était pas mon frère, ni même l’objet de la catastrophe passée. Lui, il appartenait à une tierce personne que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam, et qui a juste voulu prendre en photo une garçon manqué jouant de la guitare parce que l’image devait être jolie.

    Mes mains serraient fort l’appareil. Comme si je voulais le péter d’un coup. Finalement, perdue et complètement déboussolée par tous les boutons –j’avais du bouzillé ses réglages en appuyant partout d’ailleurs…- je finis par lui rendre l’appareil.

    « Range le… Je peux être capable de faire quelque chose d’affreux si tu ne le range pas… »

    Les appareils, je les maudissaient, les détestaient, et si je pouvais les jeter tous au feu, je serais ravie. Dès que j’en voyais un, ça me foutait en boule. Il devait aussi me prendre pour quelqu’un de bizarre. Déjà, il devait même pas avoir remarqué que j’étais une nana, et en plus de ça, j’avais du lui donner des sueurs froides à réagir comme ça et surtout à lui faire sous entendre que j’étais capable de lui péter l’appareil juste pour… une pauvre photo de ma tronche…


Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...   Dim 4 Aoû - 16:57

TITRE :

 ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...




 


Ashley venait tout juste de quitter le studio dans lequel il avait passé près de cinq heures à prendre des photos pour la prochaine promotion d’un groupe pop en vogue à l’heure actuelle. C’était long… surtout considérant qu’ils étaient dix dans ce groupe et qu’il avait dût prendre plusieurs photos individuelles de chacun. De plus, faire une photo de groupe à dix où ils devaient tous être canons à en crever, c’était limite mission impossible… On savait tous que le rendu sur pellicule était on ne peut plus aléatoire et cette fois, l’aléatoire n’avait pas été en sa faveux. Ash avait finalement dût leur dire qu’il ferait lui-même une photo de groupe. C’est-à-dire qu’il ferait un montage de dix photos individuelles. Pas le truc qu’il aimait le plus faire au monde, parce que l’informatique n’était pas trop son domaine, mais il savait depuis longtemps que même si la photographie était une pure passion, en faire son métier ne rendrait pas tous les jours féériques ! Il y avait toujours des inconvénients à un boulot, mais ça lui allait, là.

De fait, il aurait dût en avoir marre des appareils photo en sortant du studio, mais Ash quoi. Il n’en avait pour ainsi dire « jamais » assez. Il y avait toujours quelque chose d’intéressant sur sa route qu’il voulait impérativement prendre en photo. Et si c’était plus rare sur son lieu de travail, parce qu’il ne pouvait pas prendre n’importe qui en photo ici, il n’en reste pas moins qu’en voyant un adolescent jouant de la guitare, il ne réfléchit pas trop. Il était seul, dans la cafétéria. Ça lui faisait penser à combien c’était complexe d’être un ado. Et aux échappatoires possibles… Il lève donc l’appareil qu’il tenait encore en mains et « clic ! » avant d’avoir vraiment réalisé que c’était idiot. Après tout, il prenait peut-être un trainee en photo… ce qui n’aurait clairement pas faire le bonheur de ceux qui s’occupaient plus ou moins de lui. Mais comme d’habitude, pour Ash, c’était l’art avant le bon sens… Et il apprendra très rapidement que pour cette furie, c’était la colère avant le bon sens !

Il le surprend et déjà, le jeune homme se sent très mal. Il balbutie un peu, commençant à s’excuser. D’ailleurs, il allait faire ça simple : il allait lui demander s’il préférait que la photo soit supprimée. Ash ne feintait jamais à ce sujet et dès qu’on le lui demandait, il le faisait, bien qu’il ait perdu de magnifiques photos de cette façon. Sauf que pas le temps de dire quoi que ce soit que l’adolescent lui bondit carrément dessus ! Ash a une exclamation surprise et outrée alors que l’appareil lui est arraché d’entre les mains et que l’autre commence à s’acharner dessus, visiblement mort de rage.

« EH ! Rends-le moi immédiatement ! », crie Ash tout en s’approchant, le regard noir de rage. Non mais c’était quoi cet énergumène ?! Les gens élevaient plus leurs gosses, maintenant ?! C’était la mode des enfants rois !? « Putain, mais rends-moi ça !! »

Et sans qu’il ne s’en aperçoive vraiment, c’était tout sorti en anglais sous la surprise et la colère, fort accent anglais couplé à son coréen lorsqu’il reprend finalement dans cette langue pas maternelle, mais pourtant pas loin de là.

« Donne-moi !!! Tu vas le briser ! », gronde Ashley, les mains déjà toutes tremblantes à l’idée que ce barbare éclate son appareil photo hors de prix au sol pour éliminer la photo, puisqu’il ne semblait pas savoir comment la supprimer convenablement. Sauf que soudainement, l’appareil lui est rendu… et Ash fait plusieurs pas vers l’arrière pour le garder hors de la portée de cet idiot, venant rapidement voir ce qu’il lui avait fait subir. « J’ai cru comprendre, ouais ! »

Qu’il allait faire quelque chose d’horrible. Ashley prend une petite poignée de secondes pour remettre quelques réglages en place, mais ça allait lui prendre bien plus de temps que ça. Il observe l’appareil photo sous toutes ses coutures puis finalement, vient supprimer la photo. Seulement après, il relève la tête vers l’adolescent, son regard se faisant assassin. Ash était un exemple de douceur et de bonté… Mais quand on lui donnait de bonnes raisons de se mettre hors de lui, on connaissait rapidement notre douleur…

« Mais ça va pas dans ta tête ?! T’es cinglé ?! », demande Ash tout en haussant le ton, tremblant de rage. « T’avais qu’à me dire que tu voulais que je la supprime et je l’aurais fait immédiatement ! Tu penses quoi !? Qu’un paparazzi se promène pénard ici ?! Je suis photographe pour la NG ! Franchement !! Qui t’a élevé ?! Les chiens ?! »

Il s’assoie sur une chaise de la cafétéria, recommençant à jouer avec les boutons de son précieux appareil photo. Et il continue à grommeler :

« T’as aucune idée du prix de cet appareil. Je sais pas d’où tu viens, mais dans mon monde à moi on n’éclate pas les trucs coûteux des gens parce qu’on sait très bien qu’ils roulent pas sur l’or ! J’hallucine… T’as vraiment un grain. Vas te faire soigner… »

Il avait faillit se faire agresser pour avoir pris une photo. Génial. Quelle journée fantastique…


Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...   Jeu 8 Aoû - 12:07

TITRE :

 ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...




 

    J'avais quoi aujourd’hui ? J’avais mal dormi ? J’avais mangé du lion ? C’était quoi mon délire ? Pourquoi agresser ce mec alors qu’il voulait juste… Avoir une belle photo ? Pourquoi j’étais allée me jeter sur lui avec la pulsion de… faire du mal à son appareil ?... Fallait vraiment que j’arrête de les croiser. Ca me rendait folle. Complètement perdue et sursautant en l’entendant crier, je m’étais rassise sur ma chaise, complètement sonnée. Je pouvais tout à fait comprendre qu’il soit en colère.

    J’avais dû foutre en l’air des heures de réglages.

    A l’entendre ainsi, j’avais l’impression de réentendre mon frère quand il était petit et quand on était dans la voiture. « Rend le moi ! Arrête ! Lâche le ! Arrête ! » Ca résonnait dans ma tête.  Je passais ma main sur mon visage. L’autre s’agrippait à mon jean. Que je me soigne ? Sans doute oui… Mais s’il savait. Je n’ai pas réagi comme ça par hasard. Chaque peur est liée à une histoire. Et la mienne… n’est sans doute pas facile. Je me sens encore coupable. J’avais failli commettre le pire une deuxième fois. Je ne pouvais pas voir les appareils comme un moyen de voir le monde différemment ? Au lieu de me jeter dessus comme une bête sauvage ?

    « Mais ça va pas dans ta tête ?! T’es cinglé ?!  T’avais qu’à me dire que tu voulais que je la supprime et je l’aurais fait immédiatement ! Tu penses quoi !? Qu’un paparazzi se promène pénard ici ?! Je suis photographe pour la NG ! Franchement !! Qui t’a élevé ?! Les chiens ?! »

    Photographe pour la NG. Et je me doute que t’es pas un mauvais garçon. T’es comme mon frère. Un photographe Pro. Je me demande si tu le connais aussi. Qui m’a élevé ?... Mon frère. Je me sens blessée à entendre la possibilité qu’il m’ait mal éduquée. Mais je le laisse parler pour l’instant. Je suis beaucoup trop sonnée, pour dire quoi que ce soit.

    « T’as aucune idée du prix de cet appareil. Je sais pas d’où tu viens, mais dans mon monde à moi on n’éclate pas les trucs coûteux des gens parce qu’on sait très bien qu’ils roulent pas sur l’or ! J’hallucine… T’as vraiment un grain. Vas te faire soigner… »

    Tu ne roules pas sur l’or ? Et tu crois que c’est aussi mon cas ?... ah. Mais tu connais pas l’histoire… Je poussais un soupir. Assise sur ma chaise, je n’osais pas lui faire face, je me tournais vers lui. Mes yeux ne se levèrent pas pour autant.

    «…. Désolée…. » Je soupirais. J’allais devoir m’expliquer. « … Tu… Connais Jun Ki ?... Hee Jun Ki ?... Il est photographe à la NG aussi… C’est mon frère. » Je marquais une pause. Je ne pouvais pas m’arrêter là. Il n’allait rien comprendre sinon. Je n’avais pas envie qu’il  croit que je changeais de sujet. Mes mains devant moi, sur la table, je me tordais un peu les doigts. « …. Il ne reste que lui de ma famille… Il m’élève tout seul… » Ne pas pleurer, ne pas pleurer, ça ne sert à rien de toute façon. « T’as raison, j’ai un grain. Je deviens folle quand je vois un appareil photo… J’ai été folle de colère aussi ce jour là… à cause d’un appareil photo… J’ai perdu mes parents à cause d’un appareil photo…  Y’a eu un accident… A cause de ma haine pour un appareil photo… Et j’ai toujours eu peur que mon frère m’oublie et ne pense qu’aux photos…. C’est idiot hein ? » Je me sentais vraiment bête à dire les choses comme ça.

    « Je suis désolée… J’avais la tête dans tout ça quand t’es arrivé. Ca m’a surprise… » Je levais mon regard vers lui, pour mieux le rabaisser. « Je.. sais combien coûte un appareil photo… Je sais aussi combien c’est précieux pour un photographe. Même mon frère ne laisse pas n’importe qui y toucher. » J’eus un léger sourire. « Petit, il préférait prendre des photos, plutôt que de passer du temps avec moi. » Je poussais un soupire. « Désolée d’avoir réagi comme ça. T’as rien avoir avec tout ça.»

     C’était compliqué. Qu’il ne me pardonne pas, je comprendrais parfaitement. J’ai vraiment agi n’importe comment. Rangeant mes mains sous la table et le regardant d’un air un peu timide maintenant. « Tu… peux me montrer la photo ?... » J’avais envie de voir. Mais je me doutais aussi qu’il refuse. « Ah. Tu peux la garder. Et… Désolée pour les réglages. » Je détournais un peu le regard. « … Tu veux boire quelque chose ? » on était dans la cafétéria. Et… oui je cherchais un moyen de me faire pardonner.


Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...   Mar 20 Aoû - 4:18

TITRE :

 ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...




 


Quand Ashley était énervé, exit la politesse d’usage en Corée… Il devenait rapidement enflammé et même s’il était habituellement un homme très doux, il n’était pas non plus du genre à se laisser manger la laine sur le dos ! De fait, sa réponse à cette quasi agression avait été assez féroce de son côté ! Heureusement qu’ils étaient pour ainsi dire seuls, sinon il se serait probablement fait remonter les bretelles par ses supérieurs. Mais pour l’heure, il n’y pensait pas, s’énervant juste sur cet adolescent imbécile ! En tout cas, ça fait son petit effet et alors qu’il pensait que vu son état d’hystérie ridiculement intense, le jeune allait continuer à l’invectiver, il n’en est rien. Au contraire, ça semble faire retomber la pression, en fait. Ashley reste néanmoins plutôt en colère, continuant d’observer l’adolescent, lèvres pincées. Au moins, il avait droit à des excuses en bonnes et dues formes. Ça ne le fait pas décompresser complètement, mais ça aiderait à ce qu’il retrouver une certaine amabilité plus rapidement, disons.

On lui donne ensuite le nom d’un homme qu’il connait en effet, pour être son collègue. Ash acquiesce donc sans hésiter parce que oui, le nom lui était forcément familier.

« Je n’ai jamais travaillé avec lui, mais oui, je le connais. », convient l’homme, un peu plus calme même s’il n’en faudrait pas beaucoup pour le faire exploser à nouveau dans ces conditions ! « Je voulais justement essayer de forcer la chance pour bosser avec, mais ça m’est tombé sur le coin de la gueule d’une façon tout à fait différente, visiblement… »

Oui bon, il ne pouvait pas s’empêcher d’être encore grognon et de lancer quelques petites pointes acérées. Et soudainement… soudainement le gamin –ou la gamine ? il n’était plus sûr, tout à coup…– commence à lui raconter sa vie ou il ne sait quoi. Ash ferme les yeux deux secondes, histoire de garder contenance. Et finalement, il convient :

« Désolé, mais je ne pense pas être la personne la mieux placée pour ce genre de discussion… Tu devrais peut-être aller parler à ton frère, si ça va mal ? Il est ici, je crois. Il me semble l’avoir vu, un peu plus tôt. »

Mais bon… après un moment de silence, il consent à ouvrir à nouveau la bouche à ce sujet. Excusez-le, mais c’était juste étonnant de rencontrer quelqu’un qui lui racontait sa vie comme ça. Il était un peu surpris et ne savait pas trop comment réagir !

« Je ne connais pas assez ton frère pour savoir ce qu’il peut bien penser à ce sujet, mais selon moi, s’il t’a élevé, c’est qu’il tient à toi, hein. C’était pas une obligation. », constate Ashley, en mode pratico-pratique. « Je sais que c’est typiquement adolescent de penser qu’on est seul au monde, mais c’est rarement le cas, en vrai. J’t’assure. »

Eh, lui aussi avait été ado et ça ne faisait pas si longtemps que ça. Il se souvenait des crises existentielles ! Puis, on en revient aux appareils photo et Ash baisse le regard sur le siens en soupirant. C’était le siens, vraiment. Son appareil personnel, parce qu’il ne se baladait jamais dans les couloirs avec le matos de la compagnie. Alors ça l’avait gravement énervé ! Mais en tout cas, amèrement, il signale :

« Moi non plus, je ne laisse personne y toucher, habituellement. Mais une petite furie m’a fondu dessus. »

Étonnamment, à ces mots, un sourire fini toutefois par étirer ses lèvres. Bon, c’était juste un ado un peu perturbé. Ça passerait hein. Il n’allait pas s’acharner sur un gosse ! Quant à ce qui se passait quand ils étaient tous les deux enfants, Ash arque un sourcil.

« Il ne faut pas te torturer l’esprit comme ça. C’est normal que tu exploses par moment vu les pensées que tu ressasses inutilement ! », s’exclame doucement Ashley tout en venant finalement s’assoir près de l’ado. « Les grands frères fuient toujours leurs petits frères et leurs petites sœurs. C’est une loi de la nature, comme les plus gros bouffent les plus petits. Tu comprends ? Ça veut pas dire qu’ils les aiment pas, au contraire ! »

Il soupire finalement, se penchant un peu vers lui pour lui montrer la dite photo. Très jolie, soit dit en passant. Et naturelle, comme il aimait tant les prendre en dehors de son studio de la NG.

« Elle est vraiment très jolie. C’est un de mes coups de cœur de ce mois-ci. Tu vois, ce n’est pas si pire que ça. », rassure l’homme en lui souriant doucement. «Alors, c’est quoi ton petit nom ? Moi c’est Ashley. Ouais, je viens pas exactement de ce coin du globe et non, c’est pas un nom de meuf ! »

Il hoche ensuite la tête de gauche à droite pour le breuvage, assurant :

« T’inquiète, tu me dois rien. Ça ira. Juste un peu énervé. Et les réglages, je gère. »

Ce disant, il a un petit clin d’œil pour l’adolescent, maintenant réellement plus calme.


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...   

TITRE :

 ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...




 



Revenir en haut Aller en bas

 

ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: C'est la fête à la New Génération :: The endBut nothing really disappears-