AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
avatar



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 61
•• J'habite : Pour l'instant, loin de ma proprio °°
•• Métier : Ca dépend des jours... Et Trainee

MessageSujet: REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero   Mer 4 Sep - 22:40

TITRE :

 REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero




 

Young Reina
feat. Im Yoona

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Identité
Annyeong ! Tu sais déjà comment je m'appelle, mais tu ignores que j'ai 22 ans. Je suis né(e) le 31 mai 1991 en Angleterre, de nationalité Anglaise. Dans la vie je suis un(e) Trainee à la Starlight. Je travaille en tant que maman pour un type qui ne sait pas faire une lessive - je travaille aussi ici et là. . Côté cœur, je suis désespérée... ou très occupée... mais pas trop sentimentalement -pan-.  . Ma sexualité ? Eh bien, pour tout te dire je suis hétéro . Mon rêve a toujours été de devenir simplement quelqu'un dont je peux être fière et dont « ils » n'ont pas le droit d'être fiers. Puis éponger les dettes de mes parents T.T .

Anecdotes
•• A seulement 22 ans, je suis une fille très mature dit-on...
••  A seulement 22 ans, je suis aussi une fille incroyablement endettée. Merci "papa".
••  Et à déjà 22 ans, je suis une trainee et une étudiante aussi. J'ai essayé tellement de voies que je ne sais même plus ce que je suis, ni où je vais à la fin...
••  J'ai un humour bizarre, parfois d'intello... Oh et hs mais j'adore les BDs et mangas.
••  Je dis toujours que je vais bien en général. Je déteste me plaindre réellement bien que je le fasse parfois. Je vais vous dire "j'en ai marre, je suis fatiguée, je la déteste, ma robe s'est trouée" pour aboutir avec un rire à un "l'habitude haha, je vais bien" .__.

••  C'est embarrassant mais... je suis une vraie cata quand je mange. Je vais vite, je mange beaucoup, je casse mes nems, je me mets de la sauce partout, je lèche mon assiette, je tape des mains au comble du bonheur... Devinez pourquoi je refuse les invitations à manger entre amis ou trainee...
••Je déteste les fêtes. Noël, nouvel an, anniversaires, fête de la musique etc... Je n'aime pas ces choses commémoratives et généralement familiales. Je préfère les fêtes éphémères...
••  Je vis grâce au café, sachez-le. Aussi, laissez-moi finir ma tasse, bon sang !
•• Parfois, j'aime laisser croire les gens ce qu'ils veulent de moi. De toutes les manières, ils n'ont jamais bon sur mon compte...
•• C'est un peu de ma faute en fait, j'ai incroyablement du mal à me dévoiler ou à lâcher prise. Du coup, je ne suis pas très active socialement malgré les apparences.
•• Je sais peindre, dessiner, chanter, faire de la boxe, faire assez bien à manger, parler 3 langues correctement...
•• Ma kryptonite ? Les fautes d'orthographe. J'en fais aussi, hein mais je me mets dans des états pas possibles pour ça et très vite, je parle n'importe comment, ce qui renforce ma panique. Des autres, je me contente de les corriger. Enfin j'essaye de ne pas trop le faire mais j'en meurs d'envie. Pareil pour la politesse, le langage sms et autres...
✱ On m'appelle souvent la machine ou sinon, je dois faire avec mon étiquette de fille qui sait tout faire. Pourtant...
•• Je suis très solitaire.
••  Je n'ai plus de contact avec mes parents.
•• Je mens beaucoup. Généralement pour qu'on me laisse tranquille.
••  J'adore le Lac des Cygnes d'où mon pseudonyme.
•• J'ai failli finir à la rue car l'endroit où je devais rester ne tolérait pas les animaux. Je voulais rester avec mon chat et mon écureuil.
••  Je réagis exactement comme ma petite Daifuku. Je ne devrais pas m'en vanter...
•• Je n'ai aucune confiance quant à ma capacité à danser, donc j'évite de le faire même si j'aimerais beaucoup apprendre. Il en va de même pour la guitare et tout un tas ridicule de choses.
•• Ce dernier trait reflète probablement un manque de confiance en moi que je déteste trahir.
••  Mon film favori est "The Last Son", mon livre favori est Journal d'Hirondelle d'Amélie Nothomb, ma série favorite Psych (j'adore Guster), ma saga préférée ... Star Wars ? J'idolâtre Chewbacca. Je joue à Amour Sucré aussi et je préfère Kentin. Mon anime favori est Death Note (L-san) mais dans le genre délirant, Host Club est ma perle, avec une admiration nette pour les jumeaux. Voilà ma confession.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Caractère
Je m'appelle Young Reina et je suis une superhéroïne.

Ne me regardez pas de travers. Cela ne vous fera que loucher car je ne changerai pas ma manière de voir les choses. Comment appelez-vous une fille qui sauve une personne tous les jours ? Moi, je sauve ma peau chaque jour et chaque nuit, ainsi que celle de mon chat et de mon écureuil. Daïfuku et Dango me montrent d'ailleurs peu de reconnaissance -pan-

Je suis une fille responsable et lucide, contrairement à ce qu'on pourrait croire. Je délire et délègue souvent à plus tard, mais c'est bien parce que j'ai clairement conscience de la réalité des choses. Je ne suis pas bête ! Ni folle... aux dernières nouvelles.

Il parait que le sourire est une arme terrible. C'est une des miennes.

On me prête souvent un air mélancolique, disant qu'il est difficile de connaitre mes émotions. Mais dans certaines situations, cela se révèle bien plus vrai. Surtout quand je souris. J'ai l'air de rire et relever le coin de mes lèvres assez souvent mais en fait, ce n'est pas tout à fait le cas. Je rigole bien mieux en lisant un livre et en écoutant un(e) de mes rares ami(e)s. Quand je souris, donc, n'y voyez pas forcément de la gentillesse. Ma politesse et mon apparence enjouée n'est qu'une solide barrière pour que vous me fichiez la paix. Plusieurs fois, malgré les apparences, cela a très bien fonctionné. Des phrases courtes, vagues, désintéressées et une réponse plus longue de temps à autres pour prouver que je ne suis pas blonde, mais rien de plus. Rapidement, je sortirai mon portable prétextant un appel si ça dure trop long. Ou fuirai car je suis en retard. Ceci dit, la plupart du temps, il n'en sera rien.

Je suis une fille assez froide. Mon sourire s'en fait ressentir. Et ce même quand j'essaye d'être chaleureuse. Il n'y a que les chats et les enfants qui ne s'y arrêtent pas. Et quelques mazochistes aussi, je veux bien l'admettre. D'ailleurs, j'ai un don pour attirer les gens collants. Même sur internet... J'ai encore un correspondant qui attend ma réponse. Il a relancé dix fois... J'hésite à me faire passer pour une amie et lui dire que je suis morte : juste pour voir si ça lui aurait effleuré l'esprit que je ne sois pas en mesure de répondre. Non mais c'est vrai que je suis déjà nulle avec les gens en général, ce type là de personnes a tendance à me rendre soit nerveuse, soit à me laisser complètement perplexe. Ils sont épuisants. En fait, c'est ça, je trouve les gens épuisants, pour la plupart. Donc je n'ai trouvé qu'un moyen de me reposer : être ce qu'ils veulent, ou donc les laisser penser ce qu'ils ont envie de moi. Il n'y a pas lieu à la discussion dans ces cas-ci. Mais cela veut donc dire que je mens beaucoup... par omissions. Omissions massives...?

Sinon, j'ai un super-pouvoir, évidemment. Celui de parler aux fantômes. Oui, oui. Non je rigole.. c'est juste que je parle toute seule. Cela m'arrive très souvent, même en plein milieu de la rue. Et j'ai tendance à aller dans des endroits isolés aussi... comme une fois, un cimetière. Je vous l'ai dis que je suis une fille assez glauque. Mais rassurez-vous, après un film d'horreur, je vais juste me coucher en me demandant si le fantôme de la petite fille du film The Ring va venir -pan-

Ma kryptonite est enfermée là où personne ne la trouvera : en moi.

Je suis une fille qui a pas mal d'incertitudes et de craintes. Mon seul moyen d'être forte, c'est de ne laisser personne voir mes faiblesses. Peu importe combien c'est dur, je n'arrive pas à laisser qui que ce soit entrevoir un manque de ma part. Sauf ceux qui prêtent à l'humour comme des pannes d'oreiller, une certaine insensibilité dans ma franchise ou la maladresse quotidienne. Mes faiblesses, si j'en parle, il faut que je puisse le faire en riant ou d'une air faussement blasé. Sinon, oubliez. Ce ne sont pas des discussions pour moi.

Alors bien évidemment, la petite fille de mon passé qui a failli bien des fois mal tourner, qui a un père hors-la-loi, qui a une mère fantôme... Qui a pleuré beaucoup de fois, qui a failli devenir dingue... vous ne la connaitrez jamais. De même, j'ai enterré solidement au fond de moi tous les restes de cette fille du passé, celle qui riait aux éclats pour rien, celle qui allait joyeusement vers les gens, celle qui participait spontannément à des cours de dessins ou charmait en un clin d'oeil tout le voisinnage. Elle a disparu avec l'adolescente troublée, car l'une a enterré l'autre et pour me débarasser de la mauvaise, il fallait que je laisse mourir les deux.
Je hais donc qu'on regarde mes photos de ces époques. Je n'aime pas revoir vraiment mes anciens amis avec mes nouveaux, de peur que les anciens apprennent ce que je fais aujourd'hui et que les nouveaux sachent ce par quoi je suis passée. Je veux vraiment séparer le plus distinctement possible les époques de ma vie. Pour vivre un peu moins dans la crainte et la mélancolie. Car au fond, la fille joyeuse a besoin d'un peu d'air. D'une façon étrange, j'imagine qu'en enterrant plus profondément toujours cette petite Reina, je réussirai à la sauver d'une mort à petit feu... Je me rends bien compte que c'est ridicule mais je suis ridicule, que voulez-vous ?!

Je suis le Batman de plein de gens, mais personne n'est vraiment mon Robin.

A cause du côté irresponsable de mes parents, je suis heurtée par la réalité des choses. Car je me les expose durement avant de partir dans mon monde, histoire de bien garder les choses telles qu'elles sont réellement. Je suis rêveuse, certes, mais je suis parfaitement consciente d'où et dans quoi je suis. Par conséquent, je suis devenue une sorte de roche assez solide pour mes amis les plus proches. Ils s'accrochent à moi, me demandent des conseils, d'être là pour eux. J'ai presque toujours voulu répondre présente et j'ai fais au mieux, car j'étais persuadée d'être capable de ça. Être une bonne amie était une motivation suprême - ironique sachant que je suis embarassante en société je trouve. Je voulais être une amie digne de ce nom, parce que j'espérais moi-même avoir ce genre d'amitié.
Mais ça ne s'arrête pas là. Je suis vraiment Batman. Combien de fois j'ai aidé une amie sans qu'elle le sache ? Combien de fois j'ai aidé mon voisin à rentrer en classe discrètement ? Combien de fois j'ai aidé une fille ou un garçon bien plus timide que moi ? Je défends ceux qui ont l'air d'être plus fragile que moi car l'idée qu'ils souffrent m'est agaçante. Insupportable. Injuste. Insoutenable. Bref, vous voyez ce que je veux dire ? Je me projète trop en eux. Mais ça me fait une force de frappe. Je ne suis peut-être pas bien solide mais le fait qu'on se retrouve à deux contre une grosse brute avec ma colère montante, ça change tout parfois.
Le problème c'est que... comme je ne montre jamais mes soucis, personne ne viendra à ma rescousse. Qui viendra secourir une personne qui ne crie pas à l'aide ? Comment ferait-on seulement pour savoir ? C'est pour ça que je ne blâme personne... Bon, en fait si. Je blâme souvent les gens dans ma tête. Je me dis qu'ils pourraient faire plus d'efforts, insister, s'intéresser plus à mes soucis. Mais ils doivent vraiment penser que je sais tout faire. Ah, s'ils me voyaient chez moi............ m'enrouler les pieds dans la trompe de l'aspirateur.............. Je suis une machine à gags. Et le pire, c'est que mon sens de l'auto-dérision me semble TRÈS réduit. Donc personne se moque.

Et comme tous les Superhéros, j'ai une double-identité, une double-vie.

Ou une triple... voire bien plus...
Comme je me cache et réinvente sans cesse, je n'ai cessé de découvrir des parties insoupçonnées de moi-même.

Histoire
MY ONLY WAY TO SURVIVE WAS TO BE HIM

Quand je regarde bien ma vie, je suis sans cesse passée à côté des attentes des gens. J'étais souvent un second choix ou première... mais en roue de secours. J'ai moi-même souvent accepté cette sorte de fatalité. Mais il y en a une que j'ai difficilement cernée.

Comme je vous le disais, je suis rarement ce que attendent les gens. Ma mère, elle, s'attendait à avoir un enfant. Certes. Mais le premier étant parti avant même d'avoir vu le jour... s'attendait-elle à ce qu'il soit celui devant naitre ce 31 Mai ? Seulement moi, je n'étais pas un il mais un elle. Pire, de base, nous étions un 'nous' oui. Et je fus, comme toute super-héroïne, la seule survivante.

Croyez-vous qu'il soit possible de vivre dans l'ombre des morts ? C'est ce que j'aurais pu ressentir si mon père n'avait pas été là. A cette époque, c'était aussi l'homme de ma vie j'imagine, comme toutes les petites filles. Il me faisait rire, m'apprenait des tours et quand j'étais dans ses bras, je dominais la banlieue de Londres. Il n'était pas si grand mais même à côté du Big Ben, je n'aurais vu que lui et maman.
On était heureux, croyais-je.

Je me souviens mal désormais de cette dispute. Je me vois juste être tirée par ma mère ensuite. Son visage est fermé alors qu'elle tire nos bagages tant bien que mal. Je n'ose rien dire... et quand on est enfin sur le quai, j'attends juste qu'elle reprenne fermement ma main. Elle aurait pu aussi bien jamais me la reprendre que je n'aurais pas bougé.
J'ignorais tout d'où j'étais et pourquoi j'y étais, mais je savais que je n'avais rien le droit d'exiger. Comme j'ai toujours senti que ma mère voulait un fils, je savais sa peine.

Je serre mon doudou à qui je confie ma peine alors que le train arrive.
Si ce soir-là, j'ai quitté mon royaume, c'est que je n'étais plus une princesse. Et là où j'allais, on avait que faire d'une petite fille. Alors j'ai tenu mon ours plus fort en abandonnant derrière moi Reina.
Il fallait que je sois un garçon, que je sois utile... il me fallait, si pas d'explications, une solution à ça.

Deux ans plus tard, mon précieux doudou finissait sa vie sous les rails d'un metro. J'en ai pleuré...
Aujourd'hui, je trouve ça ironique.
Mais j'avais perdu la dernière 'personne' qui me connaissait... sous les rails d'une vie qui m'emmène toujours plus loin de ce que je suis.

MY ONLY WAY TO LIVE WELL WAS TO BE WHAT YOU CALLED BAD
> I thought that even if you lie, pretend, do wrongs, if you carry on this way until it comes true, it's alright. I was wrong.

Première de ma classe. Meilleure en dessin, j'avais même gagné le concours de l'école. J'étais déléguée. Et sérieuse. Les professeurs m'aimaient généralement. J'étais heureuse.
Je vivais avec ma mère dans un petit studio mais j'avais une place solide à l'école et même si les quelques riches de ce quartier avait parfois 'pitié' de moi, j'en avais que faire. Mes efforts payaient.

En rentrant, deux bras solides m'attrapent et je m'écrie, joyeuse un "papa". Non, mon père n'était pas de nouveau à nos côtés, j'avais juste sauté sur cet homme en l'appelant ainsi quelques années auparavant. Sans raison. Et une chose en entraina une autre et on vivait ddésormais avec lui.
Je n'étais pas une princesse avec lui, papa ou pas, mais j'étais contente. Je m'étais accoutumée à mon nouveau rôle, comme tous les autres. J'avais appris à bricoler, je déplaçais des meubles, jouais un bras de fer. Un vrai garçon manqué.
Je pensais sincèrement rendre ma mère heureuse mais, pensais-je, elle passait à côté du message.

Je m'en suis rendue compte quand on a déménagé. Sans mon 'papa'. J'avais perdu tous mes rôles, tous mes gens, mon père... encore une fois. Et elle, elle n'était pas plus heureuse. J'avais pourtant monté les meubles comme une grande... un grand.

"Pourquoi tu n'es pas plus féminine ? J'aurais préféré ça comme xxx"

Cette phrase, à mes 14 ans, ne passa pas. On était endettées, j'essayais de réfléchir à mon avenir, tout semblait si fragile. Sauf moi. Sauf les murs solides que j'avais reconstruit contre tout nouvel effondrement. Mais comme un château de cartes au vent, tout était tombé à plat.
Sur toutes les remarques, celle-ci était celle qui me mis hors de moi. Cette remarque marqua le début d'une pluie de malheurs.

J'avais tout fait pour être une enfant assez sage malgré les conditions... mais je n'avais que des défauts à ses yeux.
Alors ça n'avait plus d'importance que je sois bien ou non. Elle voyait ce qu'elle voulait bien voir : les autres, qui sont tellement mieux.

Je grimace en voyant qu'elle prépare de l'agneau. Elle aurait dû savoir que je détestais ça... la voisine en revanche...
Le canard ne s'était toujours pas transformé en cygne en fait. Ou tout cela n'était qu'une illusion ?

MY ONLY WAY TO STAY ALIVE WAS TO LEAVE WHAT KILLED ME
> Once you ate the apple, you can't go to paradise no more... But there starts the story. So let's face hell together from now on.

Puisqu'il paraitrait que j'étais égoïste, bonne à rien et le portrait de mon voleur de père, j'allais donner à ma mère le spectacle qu'elle attendait.

Je venais d'essuyer des larmes suite à notre dispute. C'était décidé, je ne voulais plus rien ressentir. J'avais arraché mon cœur pour ne plus entendre ses remarques blessantes. J'avais cessé de m'intéresser aux policiers qui recherchaient mon père ou aux dettes qu'il nous créditait généreusement.
Je me fichais de ce qu'on pensait de moi au Japon, dans la famille de ma mère. Rien avait d'importance sauf ma survie.

J'ai fais une chose horrible.
J'ai volé. Ma mère, comme mon père. Et comme lui, mon chat et mes bagages emportés, j'avais disparu à 19 ans. Avec cet argent de misère, j'avais trouvé un hôtel avant de contacter des foyers. J'ai bien failli mourir dehors tant je tenais à garder mon chat. Moi, je n'abandonnerai pas mon enfant.

C'est là que j'ai rencontré mon futur partenaire de crime...

DON'T JUDGE THE WAY I SAVE MYSELF CAUSE I'M MY ONLY SUPERHERO

Yann Andrews était un petit voyou de la banlieue de Londres. Jamais je n'aurais dû le rencontrer. Jamais je n'aurais voulu le rencontrer. Jamais ma mère n'aurait accepté. Et pourtant, si c'était l'un des plus grands voyous de son âge dans les rues de Londres, à mes côtés, c'était un garçon d'une gentillesse et loyauté exceptionnelles. J'ai compris que peu importe le chemin, si le cœur est bon, ça n'avait aucune importance. Mais ça, personne ne pouvait le voir ni le comprendre.

Si je suis aujourd'hui en Corée du Sud, c'est grace à lui. Il avait vu une annonce de casting et a pensé directement à moi. Je n'avais aucune confiance en moi mais il ne lâcha pas le morceau. Yann a été là jusqu'à mon départ pour la Corée. Je n'en ai jamais entendu parlé après. Il me laissa avec ces mots "c'est le début d'une nouvelle vie pour toi, ne te retourne jamais et réinvente toi".

Je lui en ai voulu mais je comprends maintenant.
Une nouvelle histoire, de nouveaux personnages. Et encore une fois, j'ai abandonné une partie de moi-même derrière moi. Je ne suis pas fille d'un hors-la-loi, je ne suis pas la fille d'une femme qui n'a que faire de sa fille, je ne suis pas la sœur d'un mort. Je suis une super-héroïne.

Je suis donc entrée à Starlight, me cherchant ma nouvelle identité. Cela fait un moment qu'on me promet la lune et qu'est-ce que j'apprends ? Faillite ? J'ai voulu croire à une blague... heureusement, j'ai pu être reprise par NG mais je me méfie énormément. Les casses, ça commence à bien faire... les fausses promesses aussi... Je compte bien éviter de me laisser miroiter trop longtemps.

En-dehors de ça, ma vie personnelle n'est pas plus glorieuse avec le boulet qui vient de débouler dans ma vie. Mais je connais les difficultés familiales et j'ai donc accepté ce jeune homme dans mon humble -très humble- demeure. En échange, il me conseille, m'écoute, m'obéis... Kimi wa Pet, vous connaissez ?

Derrière l'écran
Derrière mon écran, je suis Kiriss, j'ai 21 ans. Si je dois noter ma présence sur le forum ce serait: 6-7/7. Et pour finir, ce que je pense du forum est que je l'ai déjà dis sur les fiches précédentes.

Oh ET ! Je vous vois venir "Mais Kiriss n'aime pas SNSD". Et bien oui, je n'aime pas du tout, ça n'a pas changé mais j'aime YoonA. Alors chut èè -pan-
.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

I won't give anyone three seconds







so I guess you will have to take them from me

Guide de ce qu'il ne faut pas faire by Reina :
 


Dernière édition par Young Reina le Mar 1 Oct - 17:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 713
•• J'habite : Avec Go Jae Hyun
•• Métier : Leader des UBKI {lead dancer, vocalist}

MessageSujet: Re: REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero   Mer 4 Sep - 22:51

TITRE :

 REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero




 

XDDDDDDDDDDDDDDD
Tes mores sont délirants. Ta Reina joue donc à Amour Sucré, et préfère Lysandre ? Surprenant ça tient xDDD
Bon, en prenant en compte que tu as réussi à me faire accepter, voire presque apprécier Yoona, je pense que je peux approuver ton choix d'avatar *-*
Oh, et un écureuil ! XDD Je vais peut-être vraiment y penser, pour le poney et Xia Min...-pan-

Courage pour cette fiche !
Et mais au fait.... Ce n'est pas toi qui dit ne pas aimer les SNSD ? -non je n'aime pas embêter mon monde-
-fuit-




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

....Quand Jae Hyun lit des disputes chez les fans des Dazzlin'B:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
avatar



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 61
•• J'habite : Pour l'instant, loin de ma proprio °°
•• Métier : Ca dépend des jours... Et Trainee

MessageSujet: Re: REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero   Mer 4 Sep - 22:55

TITRE :

 REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero




 

Bah je vais changer Lysandre pour Kentin en fait.............. -est vraiment en train de discuter AS-
AHEM.
Bref. Et je n'ai pas fini le blable, je dois définir ses persos préférés dans chacun des trucs cités -pan-

Merci ma Kiwii ♥ aka mon p'tit chat 8D - tu comprendras -pan-
Et... Jae Kyung va sortir les couteaux e__e



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

I won't give anyone three seconds







so I guess you will have to take them from me

Guide de ce qu'il ne faut pas faire by Reina :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero   Jeu 5 Sep - 9:33

TITRE :

 REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero




 

J'allais dire la même chose pour les snsd xdd
M'enfin je vais dire que je suis pareille parce que jusque là , les exo pour moi ce n'était pas ça on se demande à qui la faute hein que j'ai cédé à Xiumin choupinoun xddd

M'enfin je suis contente de te revoir avec ce nouveau compte !
Fighting pour cette fiche !!!

Revenir en haut Aller en bas




☼ Modérateur
avatar



Modérateur


•• Mes notes : 254
•• J'habite : Au dortoir avec le reste du groupe.
•• Métier : Rookie. Idole : rap & maknae

MessageSujet: Re: REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero   Jeu 5 Sep - 14:09

TITRE :

 REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero




 

Haaaaan mon dieu. Que vois-je ? Yoona! Une SNSD.... mais que se passe-t-il ? Je ne comprends plus rien, quel choix étonnant -pan-. Moi ça me plait beaucoup en tout cas muhahaha. Jolie Yoona~
Bref re(...)rebienvenue admin-chérie xD. Bon courage pour terminer cette fiche. Dont l'avatar à plutôt belle gueule xD -pan-

& puis :" Je mens beaucoup. "
Nous faudra un lien avec Hyun Woo xD °°




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« La fille idéale ? Huuuuummmm .-. Une fille qui n'est pas vraiment une fille ? »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
avatar



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 61
•• J'habite : Pour l'instant, loin de ma proprio °°
•• Métier : Ca dépend des jours... Et Trainee

MessageSujet: Re: REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero   Mar 1 Oct - 18:43

TITRE :

 REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero




 

Merci à tous, les canards ♥~
Histoire de ne pas être trop mal polie quoi ewe'

Et je n'aimerai pas SNSD XD YoonA a toujours été mon exception voilà khrkhrkhr.
Et entre menteurs, serrons-nous les coudes

-100 ans après-



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

I won't give anyone three seconds







so I guess you will have to take them from me

Guide de ce qu'il ne faut pas faire by Reina :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



crown jerk ♛ bend down peasants
avatar



crown jerk ♛ bend down peasants


•• Mes notes : 395
•• J'habite : quelque part èé
•• Métier : T'occupe

MessageSujet: Re: REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero   Mar 1 Oct - 18:59

TITRE :

 REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero




 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu es maintenant validée !
Je ne vais tout de même pas me faire un pitch à moi-même si ? KOWABUNGA les petites tortues, menteuse gaffeuse Reina est dans la ville, prête pour des aventures fantastiquement fausses. La cape dans le vent, je vous présente la super-héroïne - je blablate hein ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] •• [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] •• [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] •• [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
BREATHE IN
even though i hated everything you did and spatted it at you, you stayed there, so let me be the one healing you breathe out


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t178-jung-o-nathanael-si-une-fille-m-approche-je-hurle-tomates http://newgeneration.forumactif.org/t202-jung-o-nathanael-j-aime-tout-le-monde-moi-sauf-les-filles-puis-pas-trop-les-garcons#3290




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero   

TITRE :

 REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero




 



Revenir en haut Aller en bas

 

REINA ♦ sometimes you gotta be your only superhero

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» Premier entraînement de danse en couple ft Reina
» Tanaka Reina
» 05. ♫ You Gotta Help Me Out ♫ [Anthony K. Garfield]
» Welcome in my stupid world ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: Il était une fois... :: Please tell me your secret Show me how you are! :: I am approved I am of yours!-