AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Dim 17 Nov - 21:16

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 



    It's our very first date, so i'm kind of nervous you know ?

    « Cassidy, tu es nerveuse, arrête d'être nerveuse. Tout de suite. C'est stupide d'être nerveuse. Tu y vas cool, et tout ira bien... » Voilà ce que je me répétais depuis que j'étais en train d'essayer de me préparer convenablement.

    Si les murs de la salle de bain répétaient un jour tout ce qu'ils avaient pu entendre depuis que j'habitais ici, j'étais finie.
    Voilà pourquoi je décidais d'arrêter de m'acharner sur mes cils, les trouvant déjà bien assez long avec la quantité de mascara que je venais de mettre (la moitié de mon tube, pour être un peu plus précise). Malgré cela, j'étais toujours aussi nerveuse. J'étais la petite amie de Lysander. Moi. Cassidy. Je ne savais pas comment j'étais sensé me comporter, et j'étais d'ailleurs prête à parier que Lysander non plus. Ce changement était encore tout nouveau, et j'avais encore du mal à réaliser ce que cela signifiait... La liberté sûrement. Aujourd'hui, je n'avais plus aucune utilité à prétendre lui être indifférente, je pouvais être jalouse à souhait. J'avais le droit. Droit que je choisissais d'utiliser.

    Toujours est-il que c'était assez embarrassant. Mais j'étais très heureuse de ce changement, je ne regrettais rien.

    Je sortais de mon appartement, et prenais alors les transports en commun, pour me rendre à Lotte World, l'endroit où nous avions décidé de nous retrouver. J'avais hâte de le voir, et il n'avait pas intérêt à être en retard, l'idiot, sinon je lui ferai passer l'envie de recommencer.
    Une pensée traversa mon esprit, et aussitôt, je vins me couvrir les joues, gênée. Est-ce que cela paraîtrait naturel, si je l'embrassais en guise de...bonjour ?

    Je frottais un peu mes joues, embarrassée. J'avais déjà assez fait, pensais-je. Je voulais le laisser avancer vers moi un peu. Sans lui mettre la pression, ou encore en lui en parlant. Je voulais que ça vienne naturellement. C'était peut-être trop demander, mais je pouvais être patiente. J'avais bien attendu des années avant de me déclarer, alors je pouvais bien attendre quelques semaines pour qu'il se décide à prendre les devants, hein ?
    Distraite, je descendais du bus, et allais m'appuyer contre une colonne de l'entrée, fourrant mes mains dans les poches de mon manteau. Il ne faisait pas chaud, mais Lysander ne devrait plus trop tarder à arriver, après tout.

    « Eh bien alors ? Qu'est-ce qu'une si jolie fille fait toute seule le soir ? On te propose de nous accompagner, qu'est-ce que tu en dis ? » J'arquais un sourcil, doutant que c'était à moi que l'on parlait. Je tournais alors la tête vers cette source de bruit désagréable, et plantais mon regard droit dans les yeux de celui qui venait vraisemblablement de tenter une approche minable.

    « Ce n'est quand même pas à moi que vous êtes en train de parler, si ? »
    « Aww, du caractère, géant. » Je roulais les yeux à cette typique, mais pas agréable pour autant.
    « Ah, et bien on dirait que si. Alors, on va faire court. J'attends quelqu'un, et je ne suis donc pas intéressée. Maintenant, allez voir ailleurs. Je penchais la tête sur le côté, appercevant Lysander : Il arrive qui plus est, alors circulez, on a pas prévu un rendez vous à quinze.  » terminais-je, sévère et hautaine.

    Je n'avais pas envie qu'ils nous pourrissent la soirée. Alors autant les éconduire rapidement. Mais dès qu'ils virent Lysander, ils commencèrent à sourire bizarrement : « Tu plaisantes là ? La lavette au brushing là-bas ? » Je croisais les bras, mécontente : «  YAH !  » Je préférais ne pas m'énerver, et me dirigeais directement vers Lysander, l'attrapant par le bras : « Ne fais pas attention, ils sont débiles. » lui intimais-je.

    Pourquoi est-ce que j'avais la sale impression que ça ne se terminerait pas aussi simplement, hein ?






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 73
•• J'habite : Pourquoi tu veux savoir ça ? :o:
•• Métier : Un célèbre acteur~

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Mar 19 Nov - 18:44

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 



Cela faisait vingt minutes que je tournais en rond dans mon salon, hésitant et nerveux. Sur mon canapé deux choix s'offraient à moi et je ne savais que faire. Et si je me trompais et qu'à cause d'une stupide erreur, Cassidy décidait de me laisser tomber ? Et si elle se rendait compte qu'elle avait fait une erreur et que je ne valais pas le coup, que je ne méritais pas d'être son...son...petit-ami...? Un rire nerveux m'échappa à cette pensée, c'était encore récent et ça m’embarrassait encore. Je n'arrivais pas à croire tout ce qu'il s'était passé entre nous, c'était fou. «  Bon! Quelle chemise ?! » Après maintes hésitations, je décidais finalement de mettre la chemise blanche. Elle était simple mais avec ma veste, et mon jean, ça allait être parfait; De toute façon, peu importe ce que je portais, ça ne pouvait que m'aller, n'est-ce pas ?

Après avoir rangé la seconde chemise, je retournais dans la salle de bain pour observer l'état de mes cheveux. Un autre problème se posait devant moi et au vu de l'heure, je décidais de prendre un risque. J'allais rapidement me rendre dans un salon de coiffure et demander à ce qu'on s'occupe de mes délicats cheveux. Comme ça, tout allait être parfait, j'allais être parfait pour ma jolie Cassidy. Cette fois-ci, je pouvais me permettre de le dire et j'en profitais au maximum. Prenant tout ce qu'il me fallait, je quittais rapidement mon appartement pour ensuite prendre ma voiture et me diriger vers un salon. Je n'allais pas n'importe où bien sûr mais dans un salon assez réputé où je savais qu'on allait vite s'occuper de moi. Eux, ils savaient bien qui j'étais, à quel point j'étais réputé. Et par conséquent, ils étaient forcément très attentifs à ma personne, bien évidemment!

« Voilà, c'est parfait. J'ai fait au plus vite, j'espère que cela vous conviendra, cher client. » Je levais les yeux de mon magasine pour observer le résultat qui bien sûr était comme convenu : réussit. Je quittais mon siège confortable pour me regarder dans la grande glace, ainsi je pouvais observer la totalité de mon look et j'étais assez satisfait. J’espérais que Cassidy allait remarquer mes efforts pour elle. Je voulais être beau, que rien ne soit en désordre. Je partis vite payer lorsque je remarquais que le temps était passé assez vite. Si je ne me dépêchais pas, j'allais être en retard. Etre beau ne serait pas une excuse suffisante pour Cassidy et je voulais que notre rendez-vous soit parfait. Notre rendez-vous.... L'employée me regarda étrangement lorsqu'un nouveau rire -certainementunpeuidiot- m'échappa. Je souriais timidement et m'éloignais au plus vite pour reprendre ma superbe voiture. Je mettais mes lunettes de soleil pour avoir l'air encore plus cool que jamais et je démarrais enfin. Le lieu de rendez-vous n'était pas très loin, donc je risquais d'avoir seulement deux ou trois minutes de retard. C'était pardonnable.

Dix minutes plus tard, je me garais au plus près et je descendais de ma voiture, toujours avec mes lunettes afin de ne pas me faire repérer même si les commentaires de Calliope me revenaient en tête. Qu'est-ce qu'elle venait faire dans mon esprit, elle ? Je l'a supporté assez comme ça!.... Ralentissant, je pouvais enfin voir Cassidy. Je ne pouvais pas m'empêcher de la trouver magnifique même de loin mais malheureusement pour moi, ma vision fut gâcher par d’horrible énergumènes qui semblaient énerver ma jolie petite-amie. Et ça, bien sûr, c'était hors de question. De un, personne n’avait à la draguer puisqu'elle était MA petite amie et puis même, c'était quoi ces types ? Il ne m'aspiraient rien de bon, et par conséquent, je m’avançais plus rapidement, le regard sévère. Je n'allais pas les laisser embêter Cassidy sans rien dire. J'étais son petit ami, je me devais d'agir en tant qu'homme. C'était le moment ou jamais de montrer ma classe internationale à tout le monde, enfin à Cassie surtout. Il fallait que je reste un minimum discret. Après une soirée de "débauche", une bagarre n'allait pas très bien passer.... « Tu plaisantes là ? La lavette au brushing là-bas ? » Je les regardais choqué. Qu'est-ce qu'on venait de dire sur ma personne ? Une lavette ? Moi ? On se trompait de personne, je ne pouvais pas tolérer qu'on m'insulte de la sorte. Surtout que je n'avais rien fait de mal pour le moment. J'avais même pas commencé, s'ils pensaient m'intimider, ils méprenaient complètement! Je n'étais pas lâche....

Cassidy s'était approché de moi mais mon attention était toujours portée sur ces gugusses, énervé. Déjà ils m'agressaient en plus d'avoir abordé Cassidy! Ils prenaient des risques ces fous! « Ne fais pas attention, ils sont débiles. »  Je soufflais et décidais d'agir, une bonne fois pour toute. Je ne savais d'où venait cette prise de confiance mais en tout cas, elle me donnait des ailes....« Hey vous ! Vous cherchez les embrouilles c'est ça ? On est pas copain alors vous allez gentiment vous excuser et rebrousser chemin avant que je m’énerve... Et croyez-moi, il vaut mieux pas... » J'essayais des les impressionner, comme ça se faisait beaucoup dans les films, justement. En tant qu'acteur, les films avaient certainement un peu trop d'influence sur mon imagination .... malheureusement. « Oh mon dieu la lavette nous menace, j'ai peur ! On devrait s'enfuir avant qu'elle hurle à l'aide! » Qu'est-ce qu'il osait répondre à une célébrité comme moi ? Ils n'avaient peur de rien, en effet et j'étais tout sauf content. Le fait que Cassidy soit prêt de moi me donnait vraiment envie d'avoir l'air cool et l'envie de l'impressionner. Mais c'était moins évident que prévu... Après avoir manqué de m'étouffer sous la surprise -je pensais qu'ils allaient prendre leurs jambes à leur coup- je m’avançais d'un pas et je fronçais les sourcils, peut-être trop .... « Vous vous croyez malin ? Vous avez l'air idiot, fichez le camp tout de suite! Si vous ne voulez pas partir, je vous forcerai! Je suis loin d'être patient et, je suis en rendez-vous, comme vous pouvez le voir. » Leur réaction fut tout aussi surprenant que la première puisque l'un deux s'approcha beaucoup trop prêt de moi. Par réflexe je poussais Cassidy derrière moi, ayant comme l'impression que la situation dégénérait...Et ça ne m'arrangeait pas du tout. Parce que niveau combat, je n'avais toujours pas le niveau et surtout, pas ma doublure avec moi. Jamais là quand il faut. « Euh... » Je perdais un peu confiance mais je ne comptais pas me laisser faire, alors je ne baissais pas les yeux même si j'en avais envie...« Elle peut répéter la lavette ? Elle va nous faire quoi ? Partir ? Vraiment ? J'aimerai bien voir ça... » J'allais devoir me battre n'est-ce pas ?





Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier,
une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Mar 19 Nov - 21:03

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 


YAH ! Who do you think you are ? You want to die ?


    J'étais vraiment excitée comme une puce à l'idée de voir Lysander ce soir. Il allait sûrement sortir des bêtises, réagir de manière trop exagérée à certaines choses, me faire la morale peut-être un peu. Mais surtout, il allait me faire sourire, et c'était ça que j'aimais le plus chez lui. Il avait beau être maladroit, il se donnait beaucoup de mal pour bien faire les choses, alors je n'arrivais pas à lui en vouloir très longtemps (à une exception près, à l'heure d'aujourd'hui. Sa sœur avait eu chaud aux miches. La pauvre, elle n'aurait même pas compris pourquoi). Je n'avais plus de secrets pour lui, et cela me convenait très bien ainsi. Il était le seul à savoir pour mon blog. Enfin... Il avait deviné. Ironique, n'est-ce pas ? Enfin, au moins, je n'avais pas à lui mentir. J'étais très douée dans le domaine, c'était bien connu. Mais avec lui, j'avais toujours été honnête, et je tenais à ce que ça continue.

    En tout cas, je n'avais pas attendue seule bien longtemps, car une bande d'imbéciles avait jugé bon de venir me tenir la jambe. Est-ce que j'avais l'air désespérée à ce point là ? Ou même, est-ce qu'il y avait noté «pigeon stupide », sur mon front ? Ils étaient persistants pour arranger le tout. Lysander assista à la fin (je l'espérais) de notre conversation. Cela dit, j'aurai préféré qu'il n'entende pas, mais vu comment il chargeait en notre direction, j'en doutais. Et ma maigre tentative pour éviter le scandale ne fut pas très effective. « Hey vous ! Vous cherchez les embrouilles c'est ça ? On est pas copain alors vous allez gentiment vous excuser et rebrousser chemin avant que je m’énerve... Et croyez-moi, il vaut mieux pas... » Je tirais alors un peu plus fort sur sa chemise, le tirant plus près de moi, comme pour lui intimer de laisser tomber :

    « Lysander, je ne pense pas que ça soit une très bonne idée... » murmurais-je, un peu embarrassée.

    Je le connaissais par cœur cet idiot. Une grande bouche, mais pour peu que les choses tournent mal, ils ne sauraient pas comment y mettre fin, sans se faire taper. Et je ne voulais pas que notre premier rendez-vous commence ainsi. Ni le deuxième, ni le troisième. Ni aucun d'ailleurs. « Oh mon dieu la lavette nous menace, j'ai peur ! On devrait s'enfuir avant qu'elle hurle à l'aide! » « YAH ! Arrêtez ça de suite !  » J'avais la soudaine envie de les démolir, complètement. Il manquait de respect à Lysander, et je n'aimais pas ça. Mais je me retenais, car je voulais juste les laisser partir, qu'ils nous laissent tranquilles, qu'on puisse continuer notre ballade, juste nous deux. Sans bagarre. Sans scandale. Juste nous deux.  Quand il s'avança vers eux, je levais les yeux au ciel. Ils auraient tout le loisir de se montrer fort, en m'emmenant aux montagnes russes à l'intérieur de Lotte, alors pourquoi est-ce qu'il devait jouer le bonhomme maintenant ? N'empêche, il m'impressionnait.

    Il n'était pas stupide au point de se jeter dans la gueule du loup, donc j'étais à peu près certaine qu'il restait courageux pour moi. J'étais fière de lui. Un fin sourire étira mes lèvres, sans que je m'en rende compte : « Vous vous croyez malin ? Vous avez l'air idiot, fichez le camp tout de suite! Si vous ne voulez pas partir, je vous forcerai! Je suis loin d'être patient et, je suis en rendez-vous, comme vous pouvez le voir. » Je fus surprise lorsqu'il me poussa derrière lui pour me « protéger », et restais  silencieuse pendant un moment. Décidant de donner sa chance à Lysander, pour une fois.  « Euh... » Je tirais sur sa chemise doucement, et murmurais à nouveau :

    « Tu n'es pas obligé de faire ça, les choses vont mal tourner, partons d'accord.. ? Je fus bien vite interrompu par:   « Elle peut répéter la lavette ? Elle va nous faire quoi ? Partir ? Vraiment ? J'aimerai bien voir ça... » Je penchais ma tête sur le côté, et le toisais méchamment, me postant à côté de Lysander à nouveau, et croisant les bras : « Regardez moi qui cause, lui au moins il n'a pas deux gars avec lui, si les choses tournent mal, tu vis ça comment d'être un lâche toi ? Moi, en tant que chef de bande, je l'aurai un peu mauvaise, non ? Je toisais ensuite les deux autres garçons : Et vous, vous n'avez pas de fierté ? Traîner avec un raté pareil ?  » Mon sourire de peste repris rapidement le dessus, tandis que je tapais du pieds sur le sol, plutôt fière de moi, espérant qu'ils en auraient eu assez.

    « On s'est trompés sur ton compte ! repris le soit disant « chef » : Tu ne dois être bonne qu'à une seule chose en fait... » Il ne me fallut pas longtemps pour comprendre le sous-entendu. Mais j'allais prendre sur moi. Une longue inspiration plus tard, j'attrapais à nouveau le bras de Lysander, et ajoutai : « Je crois qu'on a vraiment rien à faire ici.  » Intérieurement, je priais pour que Lysander lui, n'ait pas compris, car si ce n'était pas le cas, les choses étaient loin de toucher à leurs fin.  






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 73
•• J'habite : Pourquoi tu veux savoir ça ? :o:
•• Métier : Un célèbre acteur~

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Dim 24 Nov - 15:03

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 

J'étais déjà nerveux à l'idée d'avoir un rendez-vous avec Cassidy... mais je le devenais de plus en plus face à ces idiots. Et si je me ridiculisais devant Cassie ? Elle m'avait vu maintes fois dans des situations embarrassantes mais ce jour-là était censé être parfait. C'était notre premier rendez-vous, en tant que couple. Je le voulais parfait, comme dans les films qui me rendait toujours envieux. Pourquoi tout y avait l'air idéal ? La réalité était beaucoup plus compliquée, des événements imprévus arrivaient trop facilement. Et, là, c'était clairement imprévu. J'étais arrivé comme une fleur et sans avoir le temps de saluer Cassidy, je m'étais fait insulter....

J’aurai très bien pu laisser ça passer, attraper Cassidy par le bras et marcher à ses côtés, ignorant ces individus... mais non. Il fallait que ça se passe autrement, il fallait que j'impressionne Cassidy, pas que je prenne la suite. Même si bien vite, je regrettais ce choix bien stupide. Je n'étais pas assez doué pour faire le malin et j'étais loin d'impressionner ces jeunes hommes, qui me regardaient bien méchamment... Bien évidemment, je masquais mes doutes pour ne pas avoir l'air faible mais plus les secondes passaient, plus je me sentais drôlement en danger. Ce fut pour cette raison, que j'essayais de mettre mon cerveau en route afin que celui-ci soit plus productif et qu'il me trouve un moyen de sortir de cette situation. Sans avoir l'air d'un lâche. On pouvait très bien parler, non ? Quoique l'idée de leur faire la morale ne semblait pas... réalisable...

« Tu n'es pas obligé de faire ça, les choses vont mal tourner, partons d'accord.. ? » Ma raison voulait l'écouter, et c’était le mieux à faire. Mais malgré tout, je faisais le contraire. En effet, cela me donna du courage -j'en avais bien besoin- et je décidais de continuer et de ne pas prendre mes jambes à mon cou. Cassidy était présente, et était témoin de ma prise de courage. Je ne devais pas abandonner alors qu'elle devait me regarder avec des étoiles dans les yeux. Enfin, ça, je l’espérais surtout en fait.  « Regardez moi qui cause, lui au moins il n'a pas deux gars avec lui, si les choses tournent mal, tu vis ça comment d'être un lâche toi ? Moi, en tant que chef de bande, je l'aurai un peu mauvaise, non ? Et vous, vous n'avez pas de fierté ? Traîner avec un raté pareil ?  » Celui qui ne cessait de m'agresser verbalement, avait continué son manège mais à ma grande surprise, je n'eus même pas le temps de répondre car Cassidy avait pris de l'avance sur moi et j'avais été assez choqué ... Cassidy pouvait être vraiment effrayante et blessante. Mais ces individus le méritait et j'étais très fier de ma petite-amie....Même si ça aurait été à moi de dire une chose pareille, ce dont j'étais tout à fait capable...

« On s'est trompés sur ton compte ! Tu ne dois être bonne qu'à une seule chose en fait... » Je regardais le jeune homme, sans dire un mot, les yeux bien ronds. J'étais choqué... Est-ce qu'il venait de dire... que ... ? Est-ce que j'avais bel et bien compris ce qu'il insinuait? Bien évidement, ce fut évident, la lueur dans ses yeux et son sourire le prouvaient très bien. Il était fier de lui et il avait bel et bien dit cela.... A ce même instant, je perdis le contrôle à cause de la colère qui m'envahissait tout à coup. Peur ? Je n'avais peur de rien, je ne pensais à rien en réalité. La seule chose que je voulais c'était frapper ce mec... le ratatiner et autre verbe plus sombre encore! « Je crois qu'on a vraiment rien à faire ici. »  La voix de Cassidy parvint à peine à mes oreilles puisqu'à peine venait-elle de finir que je me jetais sur cet idiot qui avait osé traiter ma petite amie de la sorte. Il allait le regretter, j'allais lui faire la peau.... C'était l'idée en tout cas.

« Tu vas voir petit con! » J'avais voulu resté poli, sachant qu'on pouvait me remarquer et, j'avais essayé de me contrôler pour cette même raison mais il avait dépassé les limites et je ne pouvais pas laisser passer une chose pareille. Il fallait que je frappe. C'était un geste impulsif qui allait aboutir à me ridiculiser un peu plus mais, je ne pensais pas à ce genre de détail et je considère que mon coup de poing fut cool. Bien que la suite dégénéra....

Ma main droite forma ainsi un poing, mes ongles se plantant dans ma paume, et elle termina par se cogner violemment contre la joue de cet idiot qui méritait la mort. Cependant, alors qu'il manqua de perdre l'équilibre, ses amis, l’attrapèrent afin de lui éviter une chute. Et moi... j'hurlais à cause de la douleur. Ce pauvre mec avait la tête dur et je mettais certainement cassé la main en le frappant, qu'est-ce que ça faisait mal! « AISHHH, putain, ça fait mal, ça fait trop mal. Ma main doit être cassée, mon dieu! » Bon j'en faisais trop mais ça faisait réellement mal. Je n'avais jamais été bagarreur, et j'en payais les frais. J'aurai du m’entraîner avant... juste au cas ou. J'aurai du faire des sports de combats aussi. Mais je ne pouvais pas être parfait dans tous les domaines... « C'est pas vrai, je ne peux plus la bouger... Je_ » Bien évidemment, trop concentré sur ma main endolorie à cause de la douleur, je ne remarquais pas que celui que je venais de frapper s'approchait de moi et que lui, par contre, semblait habitué à se bagarrer puisque lorsqu'il me frappa, il ne sembla pas avoir mal.... Moi par contre, allongé sur le goudron... j’avais encore plus mal.

Le coup qui m'avait été offert m’avait fait perdre l'équilibre et étant bien trop sonné, je ne pu que m'écrouler lamentablement au sol, me faisant mal partout et manquant de sombrer dans les vapes. Ce qui aurait peut-être été mieux en fait puisque la situation me donnait envie de pleurer. Je voulais être un héros mais j'étais tout le contraire, j'étais pathétique... Devant Cassidy. Pendant notre tout premier rendez-vous.

Je voulais l'inviter à la patinoire, aller au restaurant... je voulais que, durant le repas, on ne puisse se lâcher des yeux, que nos mains se frôlent en marchant et que nos joues deviennent rose. C'était de cette façon que j'avais imaginé notre premier rendez-vous de couple... pas comme ça. Je ne m'étais pas imaginé en train d'agoniser devant elle à cause d'une altercation ayant mal commencée. Et je n'aurai pas imaginé être celui démarrant ce combat improvisé... Les imprévues n'étaient réellement pas ma tasse de thé... Et la suite me faisait peur parce que... je connaissais un peu trop Cassidy et elle n'allait pas aimer ce qu'il venait de se passer, du tout....

Bouh:
 





Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier,
une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Lun 25 Nov - 16:22

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 



    It was not supposed to turn out this way...
    Lysander ne changerait pas, je le savais. J'avais décidé de le prendre avec ses qualités, comme avec ses défauts. Mais parfois, il manquait terriblement de jugeote, c'était effarant. J'étais impressionnée par le fait qu'il ne se dégonfle pas, certes, mais il n'avait pas besoin d'en faire autant dès la première fois. Je le connaissais, et ne lui en demandais pas tant. Cet idiot se donnait trop de mal pour ne pas perdre la face, alors que je l'avais déjà vu dans des situations bien plus gênantes que celle-ci.
    Il ne parviendrait pas à apprendre la vie à des crétins qui ne se donnaient pas la peine de faire les choses dans les règles. Il allait juste se faire frapper... Un pincement au cœur me rendit mal à l'aise. Je ne voulais pas lui faire honte en lui volant la vedette. Seulement, il fallait se rendre à l'évidence. De nous deux, j'étais la seule ayant assez d'audace et d'ingéniosité pour nous sortir de là en un seul morceau. De plus, je ne voulais pas que Lysander soit blessé en essayant de jouer au plus malin.

    J'avais tout de même essayé jusqu'au bout de le sortir de cette altercation en douceur, passant la vulgarité de nos vis-à-vis, à mon égard. J'attendis une réponse, mais doutais sérieusement de l'obtenir, tout ce qu'il m'offrit fut un magnifique : « Tu vas voir petit con ! » Je reculais d'un pas, étonnée. Lysander semblait vraiment hors de lui, j'étais clouée. Il n'était pas du tout le genre d'homme à faire usage d'insultes aussi facilement.... Et encore moins le genre à jouer des poings pour rendre l'honneur bafoué à sa petite amie.
    Machinalement, quand il lui colla sa droite en pleine figure, je venais poser mes mains sur ma bouche, vraiment surprise qu'il réagisse avec tant de véhémence. Jusqu'à ce qu'il se mette à crier à cause de la douleur, je me mis alors accroupi, la tête entre les bras, morte de honte. Je savais qu'il voulait bien faire, et j'étais encore surprise par ce courage sorti de je ne sais où. Mais voilà, une fois de plus, il avait foncé la tête baissée. «AISHHH, putain, ça fait mal, ça fait trop mal. Ma main doit être cassée, mon dieu! » Je me relevais alors, en soupirant, et en faisant un pas vers lui :

    « Idiot. Tu dramatises. Calme toi. » Dis-je en observant les autres crétins se relever. « C'est pas vrai, je ne peux plus la bouger... Je_ » Mais ensuite, tout fut trop rapide pour moi. Pourtant, j'aurai dû le sentir venir. Partir après un coup pareil, ça allait être compliqué. Lysander venait de récolter une bonne droite lui aussi, et il tomba par terre aussi sec. Je l'observais alors un instant dans les yeux, silencieuse. Vérifiant qu'à part le fait qu'il en faisait des tonnes, il n'était pas réellement blessé.

    Quand je me retournai, ils avaient rebroussé chemin, et je les entendais rire d'ici. Je vis rouge, enleva mes escarpins et avant de partir : « Tu bouges pas, je reviens. Je vais leurs apprendre moi.  » Je courrais vers eux avant qu'ils soient hors de portée, et attrapais le premier à portée, de ma main droite :

    « Vous pensez aller où comme ça ? Vous bousillez mon rendez-vous, et vous pensez repartir sur vos deux jambes ? Je lui collais alors mon poing dans la figure, en tenant ce dernier de mon autre main pour y mettre toute ma force. Comme ils ne s'y attendaient pas, le premier s'effondra au sol, j'attrapais alors mon sac à main, et le brandissais comme une arme, une massue, un truc dangereux, et lourd. Ne jamais sous-estimer la force d'une femme : Vous tenez vraiment à savoir à quel point ça peut faire mal ? Je vous le déconseille honnêtement.  » Ils me dévisagèrent, et aidèrent leurs amis à se relever, avant de partir, en m'insultant dans leurs barbes. Je n'en avais cure moi.

    Je retournai voir Lysander, et me mis accroupi face à lui. Pour le coup, j'étais vraiment inquiète pour lui : « Est-ce que ça va aller, pour de bon ? Tu peux te lever ?  » Dis-je en penchant la tête, et en ne le quittant pas des yeux.






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 73
•• J'habite : Pourquoi tu veux savoir ça ? :o:
•• Métier : Un célèbre acteur~

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Mer 27 Nov - 21:33

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 

Il y a des jours où on se demande sincèrement pourquoi on s'est levé, pourquoi on est sortit et pourquoi le monde est si injuste avec nous! Ce jour-là, je me posais effectivement toutes ses questions alors que j'étais lamentablement allongé sur le sol... Sincèrement, j'hésitais à me faire passer pour mort tellement j'avais honte de mon échec. J'avais joué avec le feu, j'avais voulu me conduire en héros mais... j'avais oublié qui j'étais vraiment et avais oublié mon incapacité à me battre. J'étais acteur, pas boxeur... Et pour une fois, je regrettais. Pourtant il y avait des avantages à avoir un tel métier mais malheureusement, ça ne me réconfortais pas du tout. Je me sentais pire qu'honteux. Et Cassidy était présente. Oh ma jolie Cassidy qui n'allait pas tarder à empirer ma condition.

Je n'avais même pas fait attention au départ précipité de ses brutes qui osaient me laisser derrière eux sans la moindre honte! Ce qui au fond était une bonne chose car je ne voulais pas de nouveau croiser leur regard. Et j’espérais qu'ils effacent de leur mémoire mon visage maintenant bien abîmé. Je devais être affreux à voir...enfin, non, mais un peu, et en plus de ça, j'avais mal à la main et au dos. Partout en fait. Ma vie semblait sincèrement fichue. Je ne pouvais pas tomber plus bas hein ? Je m'étais ridiculisé devant ma petite copine, durant notre premier rendez-vous en tant que couple. Rien de pire pouvait m'arriver n'est-ce pas ? ... Bien évidemment, Cassidy n’était pas comme les autres; Elle n'était pas venue s'agenouiller pour me supplier de survivre... Non. Elle ne m'avait pas demandé si j'allais bien ou j'y je souhaitais de l'aide pour me relever. Non, elle avait autre chose en tête. « Tu bouges pas, je reviens. Je vais leurs apprendre moi.  » Et malheureusement je savais de quoi il était question. Cassidy n'allait pas les laisser s'échapper de la sorte, elle ne pouvait pas laisser ça passer et en tout franchise, je me sentais encore plus mal...

J'avais échoué. J'avais prévu d'agir de façon mature et de me contrôler. Je voulais avoir l'air cool devant Cassidy et je savais pertinemment que me battre n'était pas la bonne chose à faire. Cependant, je n'avais pu contrôler mes gestes lorsque que l'un deux avait osé la traiter de cette façon. Ce n'était pas tolérable et petit ami ou non, Cassidy ou non, je ne pouvais pas le laisser dire ça! Non en fait, c'était justement parce que c'était Cassidy et que je ne pouvais pas supporter qu'on la définisse ainsi. Il en était hors de question. Mon sang avait bouilli et avant même que je comprenne ce qu'il m'arrive, je me retrouvais étalé sur le sol. Quel beau spectacle en pleine rue! Et la suite était encore meilleure en fait! « Vous pensez aller où comme ça ? Vous bousillez mon rendez-vous, et vous pensez repartir sur vos deux jambes ? Vous tenez vraiment à savoir à quel point ça peut faire mal ? Je vous le déconseille honnêtement.  » Le pire dans tout ça, c'est que je savais très bien qu'elle devait les frapper, et qu'elle devait surtout les effrayer... Alors que moi, j'étais passé pour un moineau inoffensif. Par contre, Cassie, même menue comme elle était, les faisaient fuir comme si de rien n'était. Quelque chose clochait. Dans cette histoire, où était mon heure de gloire ?

Je voulais m'enterrer, je voulais disparaître, devenir invisible ...

Tandis que Cassidy combattaient plus virilement que moi, je restais sur le sol à déprimer. Je fus même sur le point de laisser couler une larme tellement le monde me semblait injuste. J'avais beau tout faire pour avoir l'air cool, j'arrivais toujours à me ridiculiser. A se demander si Cassidy n'allait pas me fuir en se rendant compte de son erreur. Dans les films, ça ne se passait pas comme ça!

Finalement, la scène s'améliora -jecrois-. Cassidy s'agenouilla face à moi et sembla même très inquiète. Là, les choses revenaient dans l'ordre. C'était ainsi que ça devait se passer : je devais me faire frapper par une vingtaine d'hommes en costard et elle devait ensuite accourir vers moi, se demandant si j'allais continuer à vivre ou non. Bon, cette fois-ci, la situation n’était pas exactement identique. Ils n'étaient pas une vingtaine, et ne faisaient pas partit de la mafia ou quoique ce soit. Et en plus de ça, Cassidy n'avait pas eu pour réflexe de venir vers moi... au contraire elle était partit leur faire la misère... à ma place. « Est-ce que ça va aller, pour de bon ? Tu peux te lever ?  » Vraiment, je n’avais pas du tout envie de me lever, je voulais devenir le sol. Si quelqu'un me marchait dessus, j'étais certain de ne même pas le sentir. J'étais plus que dépité et je n'osais même pas regarder Cassidy dans les yeux. Elle devait m'en vouloir d'avoir ruiné notre rendez-vous et elle devait me trouver si nul... Et puis... j'étais vexé, affreusement vexé. Ma fierté avait mal prit cet élan de courage dont elle avait fait preuve pour me venger. « Oui, ça va aller... » Je murmurais simplement.

Avec tout le courage que je possédais encore, je décidais de reprendre vie. Par conséquent, je me levais. Bien évidemment, ce fut avec quelques difficultés, m'étant bien affalé sur le sol qui bizarrement était devenu très confortable. Une fois debout, je me retrouvais de nouveau stupide, surtout que je sentais encore des regards posés sur moi. Pourquoi dans une rue ? Pourquoi est-ce que je m'étais fait ridiculisé devant autant de monde ? « Cassidy, tu n'aurais pas du faire ça... Ca aurait pu être dangereux. » Même si j’étais surtout vexé, j'étais aussi un peu énervé des risques qu'elle pouvait prendre. Bon... je savais qu'au final, elle n'avait pas pris de risque puisqu'elle avait eu affaire à des moins que rien... Le genre dont on peut se débarrasser facilement. Même une femme.... Pourtant, je m'étais ramassé. Et ça, je n'arrivais pas à l'accepter. Le sentiment de honte qui m’envahissait me faisait même oublier la douleur atroce que je pouvais ressentir. « On devrait se dépêcher d'y aller. Par quoi on commence ? » Je savais très bien que je ne sonnais pas du tout enjoué mais comment pouvais-je l'être après ça et après .... le passage de Cassidy ? Les passants devaient certainement bien rire de moi... quelle honte.... quelle honte. Par conséquent, j'étais toujours incapable de regarder Cassidy normalement ou même d'être heureux. Ma fierté ne supportait vraiment pas ce qu'il venait de se passer. J'avais comme l'impression que les rôles avait été inversés et je n'aimais pas ça. Alors... Je boudais et ralais dans ma barbe.  « Pfff, c'pas juste, c'pas normal. M'énerve. Pffff » Je soufflais, vert de jalousie. Pourquoi ma petite copine était plus cool que moi ?





Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier,
une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Jeu 28 Nov - 17:44

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 



    I won't call you « Oppa », even if it makes you feel better.

    J'avais oublié de prendre une chose importante en compte. Avant de filer vers ces ingrats, en me prenant pour Wonder Woman, j'aurai dû faire plus attention à ne pas trop marcher sur l'ego énorme de Lysander. Je n'y avais pas pensé, car poussée par la colère, j'avais agi par simple impulsivité. Je me rendais compte de mon erreur, maintenant que l'incident était « clos ». Je connaissais Lysander, et je sentais à des kilomètres qu'il était vexé. Cela dit, je ne voyais pas en quoi mon acte était répréhensible. Je n'avais pas aggravé les choses, si ? J'avais seulement donner une correction à des idiots. Tôt ou tard, ça leurs serait arrivé de toute façon. Le fait que je sois une femme, ne changeait pas la donne.

    Le fait que je m'en sois occupée après Lysander, en sachant qu'il est mon petit ami, peut-être par contre.

    Je soupirais longuement, en observant son visage se décomposer un peu plus à mesure que les minutes s'écoulaient. Je n'étais pas d'une très grande aide pour réconforter, et Lysander le savait sûrement mieux que personne, je n'étais pas le genre à brosser dans le sens du poil pour atténuer le choc. « Oui, ça va aller... » Je fronçais les sourcils, et ensuite levais les yeux au ciel. Il était terrible, à  ne pas vouloir me dire qu'il était vexée, alors que c'était limite si ce n'était pas inscrit sur son front au feutre noir.
    Quand il se releva, j'enfilai en vitesse mes escarpins, et l'observais ensuite, silencieusement. J'attendais que l'orage tombe, qu'il me fasse une crise de diva, car là, et seulement là, je saurai qu'il ne m'en veux pas réellement. Je vois les choses ainsi, tant que les personnes autour de moi se donnent la peine de m'expliquer ce que j'ai fais de mal, c'est qu'au fond, ils espèrent encore que je vais bien le faire, que ça les préoccupent. Et je voulais que Lysander se préoccupe de moi, peut-être pas de cette façon, cela dit. «Cassidy, tu n'aurais pas du faire ça... Ca aurait pu être dangereux. » Je penchais la tête, l'observant toujours, avant de reporter mon attention devant moi, tout en haussant les épaules :

    « Oui, ça aurait pu, mais ça ne l'était pas, alors on a pas besoin d'épiloguer là-dessus, si on parlait plutôt de ta dignité blessée ? Hein ? Ne réagis pas comme ça voyons, c'est idiot... » Dis-je en appuyant doucement sur son épaule avec mon index.

    J'essayais juste de détendre un petit peu l’atmosphère, à ma manière certes. Une manière qui manquait de tact je crois. Mais eh, au moins je tentais quelque chose. Il valait mieux mettre les choses à plat, si on voulait passer une soirée tranquille, sinon avec ce qui venait de se passer, autant laisser tomber tout de suite, et rentrer directement. «On devrait se dépêcher d'y aller. Par quoi on commence ? » Bon sang, il allait vraiment faire comme si de rien était, hein ? Je lui offrais l'occasion de me réprimander pour de vrai, et même que je prendrai en compte ce qu'il avait à me dire, et lui, il se contentait de me dire que c'était dangereux. Ce n'était pas ce que je voulais entendre, mais soit, je ferai avec pour l'instant.

    Je roulais cependant une nouvelle fois des yeux, l'attrapant par le bras, et le tirant à l'intérieur : « Pfff, c'pas juste, c'pas normal. M'énerve. Pffff » Je riais doucement, en l'entendant dire cela, et pressa le pas, une idée en tête :

    « Tu vas arrêter de faire du bougon, grincheux ? Je suis désolée, tu m'entends ? Qu'est-ce que tu veux que je fasse pour te rendre ta fierté d'homme ? Que je t'appelle Oppa ? Je m'arrêtais devant lui, et lui attrapais le bras, secouant doucement d'avant en arrière : Oppaaaaa, je veux aller dans le bateau pirate, mais j'ai peur, tu viens avec moi, nae ? Opppaaaa, jebaaal ♥ » Bon dieu de bois de...

    J'étais en train de faire de l'aegyo, pour rendre le sourire à Lysander.
    De l'agyeo, moi. Il avait intérêt à ne pas se faire désirer, sinon je partais pour de bon... au stand là-bas. Et je mangerai du chocolat jusqu'à « plus faim ».  


    Ok, just once. But don't dare to make me feel shameful, or i'll eat you alive : «  OPPAAA ! »






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 73
•• J'habite : Pourquoi tu veux savoir ça ? :o:
•• Métier : Un célèbre acteur~

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Sam 30 Nov - 19:08

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 


J'avais oublié une chose très importante.... Cassidy me connaissait très bien... Non, elle me connaissait par coeur, devrais-je dire! Elle savait très bien que j'étais vexé, elle le voyait certainement gros comme une maison. J'avais beau essayer de dire le contraire, elle en était aussi consciente que moi. A force d'être ensemble, elle avait finit par me comprendre, à lire en moi comme dans un livre ouvert. C'était assez gênant d'ailleurs, parce que je ne pouvais clairement rien lui cacher ou même la surprendre. Quoique j'espérais qu'elle ait apprécié mon numéro plus tôt, malgré son achèvement déplorable. Au moins, j'avais eu le courage de la défendre, c'était une bonne chose, non ? Elle avait de quoi être fière de moi même si malheureusement la dernière image qui devait lui rester, était de me voir à terre, plus honteux que jamais.

Je soupirais, pour la je ne sais combien de fois, je ne m'en rendais même pas compte. Je devais être déprimant alors qu'on était censé s'amuser comme des enfants. J'avais envie de lui tenir la main, de m’exciter pour un rien .... mais ma fierté était trop touchée trop profondément pour cela et je n'arrivais pas à penser à autre chose. Cassidy m'avait vengé... alors que je n'avais rien pu faire contre ces imbéciles. C'était vraiment embarrassant et j'allais en faire des cauchemars! « Oui, ça aurait pu, mais ça ne l'était pas, alors on a pas besoin d'épiloguer là-dessus, si on parlait plutôt de ta dignité blessée ? Hein ? Ne réagis pas comme ça voyons, c'est idiot... » Cette fois je soufflais sans m'en cacher. Elle avait tapé dans le mille et je ne pouvais rien faire d'autre que bouder. « Je ne vois pas de quoi tu parles, du tout. » C'était assez stupide de prétendre le contraire, mais j'étais trop fier pour admettre qu'elle avait raison. A la place, je préférais broyer du noir dans mon coin, pestant à tout va. Vive l’ambiance de ce premier rendez-vous, et ce, grâce moi! Le pire c'était que j'en avais conscience mais non, j'étais trop frustré pour tout simplement passer à autre chose.

Marchant l'un à côté de l'autre, je continuais donc à râler, de moins en moins discrètement. Et pour ma plus grande surprise, Cassidy utilisa une technique infaillible pour me faire craquer... Elle avait trop de pouvoir, trop de ressources, il fallait que je fasse attention... Cette demoiselle était vraiment très dangereuse! « Tu vas arrêter de faire du bougon, grincheux ? Je suis désolée, tu m'entends ? Qu'est-ce que tu veux que je fasse pour te rendre ta fierté d'homme ? Que je t'appelle Oppa ? » J'ouvris grand les yeux, surpris par cette idée. Alors là, elle me clouait sur place! Cassidy m'étonnait toujours, et pourtant, je l'a connaissais depuis un moment... Elle était unique en ce genre et c'était d'ailleurs pour ça que je l'aimais. Et j'avais la chance de l'avoir, j'étais l'homme le plus heureux sur terre même si je pouvais donner l'impression du contraire.

...

Elle s'était doucement mise face à moi et m'attrapa les bras qu'elle balança. Puis, au même moment, elle le fit... Elle me fit de l'aegyo.... « Oppaaaaa, je veux aller dans le bateau pirate, mais j'ai peur, tu viens avec moi, nae ? Opppaaaa, jebaaal ♥ » S'il y avait bien une chose de surprenante, c'était bien ça!!! Voir Cassidy faire de l'aegyo et mon dieu... qu'est-ce que c'était adorable. Le feu monta à mes joues et je ne pu m'empêcher de regarder ailleurs, plus troublé que jamais. Comment pouvait-elle être aussi mignonne ? Ce n'était pas tolérable, mon coeur n'allait pas pouvoir le supporter plus longtemps! De plus, à la voir ainsi, je n'avais qu'une envie : la prendre dans mes bras et lui pincer les joues! Mais dans la rue, ce n'était pas vraiment l'endroit idéal...

Mais... on s'était embrassé dans une rue après tout... Un simple câlin, ça n'avait rien de choquant n'est-ce pas ? « Cassidy, je t'en pris arrête. Je crois que mon coeur va finir par exploser si tu continues à être aussi mignonne ! » Puis je décidais d'écouter mon coeur et j'osais faire un pas de plus vers elle avant de l'entourer avec mes bras tout en l'attirant plus près de moi. Je la serrais fortement contre moi, tellement heureux d'être à ses côtés. Elle avait même réussit à me faire oublier ma pitoyable défaite! Après tout, il y avait tellement plus important en cet instant; J'avais la chance d'être avec elle, d'avoir rendez-vous avec celle que j'aimais... A quoi bon perdre mon temps à penser à des souvenirs déprimants ? Je voulais plutôt profiter de ce rendez-vous pour m'en créer avec Cassidy. C'était notre premier rendez-vous, il devait être magique. Et il commençait maintenant, j'allais effacer le reste pour me souvenir du meilleur. « Je suis content d'être avec toi. Oppa va même t'acheter quelque chose à manger, qu'est-ce que tu en dis ? » Je m'écartais et à mon tour je risquais de lui faire un léger aegyo, lui proposant un immense sourire accompagné du signe de la victoire puis je replongeais mes yeux dans les siens, excité comme une puce. « Alors, de quoi tu as envie ? Dis-moi! » J'attrapais une de ses mains et j’entrelaçais nos doigts, prêt à profiter. Cette fois-ci, j'étais moi-même, Lysander, l'enfant était de retour.





Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier,
une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Jeu 5 Déc - 20:44

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 




    « Je ne vois pas de quoi tu parles, du tout. » Un fin sourire moqueur étira mes lèvres, tandis que je continuais à marcher à ses côtés : « Au contraire, je pense que tu vois très bien de quoi je parle. » Il n'avait pas besoin de faire semblant devant moi, après tout. Je savais comment il était, et le voir vexé après cet épisode, n'était pas une très grande surprise. Cela dit, je n'avais vraiment pas envie que cet incident sucre notre rendez-vous. C'était le premier, et il devait être mémorable. Mais pas ainsi. Des souvenirs agréables, c'est tout ce que je voulais. Alors j'étais consciente que pour Lysander, mettre son ego de côté, était une chose compliquée, mais il pouvait bien faire un petit effort, non ? Promis, la prochaine fois, je jouerai la jeune fille en détresse pour lui faire plaisir.

    Nous entrions alors dans le parc de Lotte, où tout semblait à portée de main. Les gens s'activaient, tout autour de nous. Il y avait des familles, des amis, des couples et... puis il y avait nous. Sincèrement, je me sentais stupide à devoir lui faire de l'aegyo pour qu'il retrouve le sourire. Mais je n'aimais pas le savoir offensé. Surtout que là, on pouvait considérer que c'était de ma faute, alors c'était en toute logique à moi de rectifier le tir. Malheureusement, je n'avais trouvé que cela. J'espérais au moins qu'il se sentirait mieux après, et qu'il n'aurait pas la mauvaise idée de se moquer de moi.
    Qu'est-ce que je pouvais avoir l'air niaise à jouer la mignonne comme ça. De toute évidence, ce genre de chose n'était pas du tout fait pour moi, Lysander devrait se sentir honoré d'avoir pu y assister, c'était carrément une exclusivité. Ni mon frère ni ma sœur n'y avaient déjà eu droit. D'ailleurs, je frissonnais à l'idée que l'un d'entre eux l'apprenne, et me promettais silencieusement de ne plus jamais appeler Lysander : Oppa.

    « Cassidy, je t'en pris arrête. Je crois que mon cœur va finir par exploser si tu continues à être aussi mignonne ! » Je pinçais les lèvres, et passai une main dans mes cheveux, gênée par ce compliment si peu usuel à mon égard.

    « Ne t'en fais pas, je n'ai pas l'intention de réitérer l'expérience, c'est vraiment pas ma tasse de thé, ne compte pas sur moi pour te chanter le Gwiyomi... » dis-je en faisant la grimace. Puis il y avait du monde en plus !

    Quand il fit un pas vers moi, machinalement, je fis un pas en arrière, et fus donc surprise lorsqu'il m'enlaça. J'empoignais doucement le tissus de sa chemise, et appuyais ma joue contre son torse, fermant les yeux. Mon cœur s'emballa rapidement, mais rien de désagréable, la chaleur de son manteau me réchauffait, et étrangement, je me sentais vraiment bien. Dire que je me sentais en sécurité, serait mentir, tout le monde serait d'accord avec moi. Mais c'était ce dont j'avais toujours rêvé, être dans ses bras, tout simplement. Lysander avait beau avoir des défauts, il avait aussi beaucoup de qualités, et le mal qu'il se donnait pour me contenter ne passait pas inaperçu. Il réussissait encore à me surprendre et à m'impressionner aujourd'hui, alors que je pensais le connaître de A à Z. Comme quoi.

    « Je suis content d'être avec toi. Oppa va même t'acheter quelque chose à manger, qu'est-ce que tu en dis ? Alors, de quoi tu as envie ? Dis-moi! » Je souriais doucement en le trouvant à nouveau excité comme une puce. Il allait mieux et ça me faisait grand plaisir de le savoir. J'étais rassurée aussi.

    « De quoi j'ai envie ? Je tirais alors d'un coup sur son bras pour qu'il se baisse, et déposais un baiser sur sa joue, sans qu'il puisse dire ou faire quoi que ce soit. Il avait beau prendre des initiatives, elles restaient encore timides, et j'étais prête à parier qu'il n'oserait pas encore beaucoup plus que ça : De toi.  » Je bloquais mon visage à quelque centimètres du sien, et le fixai pendant un long moment, avant de rire de bon cœur.

    « Tu es gêné ?  » Je pointais alors un stand un peu plus loin, et terminais par : « Je voudrais une barbe à papa !  » Je reportais alors mon attention sur Lysander, souriant gentiment, et serrant sa main dans la mienne, caressant le dessus de la sienne avec mon pouce.

    On allait y avoir droit à notre rendez-vous, hein ?






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 73
•• J'habite : Pourquoi tu veux savoir ça ? :o:
•• Métier : Un célèbre acteur~

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Dim 15 Déc - 15:39

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 

A cause de moi, ce rendez-vous aurait pu mal finir. J'en étais conscient et tellement reconnaissant envers Cassidy qui me connaissait très bien à présent. Elle me comprenait et surtout elle savait comment me supporter et je me demandais parfois comment elle faisait. J'étais particulier, à ce qu'il parait, et j'étais vraiment chanceux de l'avoir à mes côtés. Bon, elle était spéciale elle aussi, mais c'était ce qu'il me plaisait, ce qu'il faisait son charme, ce qui faisait d'elle Cassidy. J'aimais croire qu'elle pensait la même chose pour moi. Que c'était mes qualités mais aussi mes défauts qui faisaient qu'elle m'aimait. Et ça, à nouveau, j'eu besoin d'un moment pour m'y faire, tellement je l'avais si souvent espéré tout en sachant que c'était impossible. Une grossière erreur et je comptais profiter de nos moments pour rattraper le temps perdu.

Pour cela, il fallait déjà que j'arrête de bouder et que je profite donc de notre premier rendez-vous en amoureux... « Au contraire, je pense que tu vois très bien de quoi je parle. » Je soufflais et je continuais à regarder ailleurs en boudant, comme un enfant. Mais ma fierté avait pris chère et je ne pouvais pas m'empêcher d'exprimer mon mécontentement, même si les raisons étaient autre que le danger qu'elle avait pris. Etre une victime ne m'avait pas tellement plu pour être tout à fait sincère. Mais malgré ma blessure profonde, j'arrêtais bien vite de penser à ce petit accident de parcours. Devant moi Cassidy me faisait des aegyos et mon coeur avait du mal à tenir face à une vision aussi adorable. Comment pouvait-elle m’infliger ça, elle était trop mignonne et elle jouait avec mes sentiments. Elle avait trouvé un de mes points faibles = DANGER. « Ne t'en fais pas, je n'ai pas l'intention de réitérer l'expérience, c'est vraiment pas ma tasse de thé, ne compte pas sur moi pour te chanter le Gwiyomi... » Je rigolais légèrement à cette idée. Elle venait tout juste de m'étonner, alors j'avais le droit d'espérer qu'elle le fasse, hein ? Je gardais cette idée en tête. « J'espère en avoir la chance, un jour ou l'autre~! » Quoiqu'il fallait peut-être éviter. A cause de ça qui sait si je n'allais pas me faire avoir ? Vraiment, si elle continuait de se comporter ainsi, j'étais sur de devenir le petit ami le plus faible au monde. Il ne fallait pas qu'elle utilise cette arme pour me demander de lui acheter quelque chose. « Faudra que j'économise un peu, juste au cas ou... » Pensais-je tandis que je faisais preuve de courage.

Tout à coup j’oubliais qu'il y avait du monde autour de nous. J'oubliais les regards curieux posés sur nous tandis que j'enlaçais tendrement ma petite amie. En me retrouvant aussi proche d'elle, je me sentais drôlement bien. La chaleur qui m'envahissait me prouvait que Cassidy était la bonne, celle qui j'attendais. J'étais certainement un peu trop romantique mais c'était vraiment un sentiment apaisant. J'étais bien. Je n'avais besoin de rien d'autre en cet instant. La seule chose que je voulais, c'était passer un moment agréable avec elle et de ce fait, continuer notre rendez-vous dans la bonne humeur. Motivé et surtout très excité, j'étais près pour réellement commencer notre "date". « De quoi j'ai envie ? » Je la regardais dans les yeux tandis qu'elle me tirait vers elle. Rapidement je sentis ses lèvres se poser sur ma joue et mon coeur s’accéléra. Je n'étais pas encore habituer à ces gestes d'affections. Ils me plaisaient, il n'y avait aucun doute la dessus, mais je devais encore m'y habituer. J'avais le droit de lui dire je t'aime, de l'embrasser, de lui prendre la main. Tout ce que j'avais voulu faire sans en être capable. Ce changement soudain dans notre relation était encore trop récent. « De toi. » Je me décalais aussitôt, choqué. J'avais bien compris qu'elle répondait à ma question. De quoi elle avait envie... De moi ? De.... « Hein...ah...je..;que...tu... jedha... » Mes joues me chauffèrent énormément et je n'arrivais pas à me calmer. Elle m'avait prit par surprise, elle savait très bien comment j'allais réagir. Sadique... J'étais plus embarrassé que jamais.  « Tu es gêné ?  » La question ne se posait même pas, mon expression devait être assez révélatrice de mon état actuel. C'était plus que de la gêne! Puis son visage était beaucoup trop proche du mien, j'étais incapable de prendre la parole. Si je le faisais, ce qu'il pouvait en sortir me faisait peur. Mon cerveau ne marchait plus du tout. Catastrophe, je n'allais pas survivre très longtemps dans ces conditions! « Je voudrais une barbe à papa ! » J'arrivais à déceler ces mots, avec quelques difficultés puis je me perdis dans son regard, et j'oubliais ses taquineries pour lui sourire tendrement. Je serrai encore plus fort sa main et je l'entraînais avec moi vers le stand qu'elle avait choisit. « Je ne sais pas si tu le mérites finalement. Mais oppa~ est de bonne humeur alors il va t'en acheter! » J’insistais bien sur le oppa, que je prononçais d'une manière mignonne -mais idiote- pour la taquiner à mon tour. En arrivant au stand, j'avais toujours un énorme sourire collé sur le visage. « Une énorme barbe à papa s'il vous plait madame ! » M'exclamais-je. Je reportais mon attention sur Cassidy, attendant que notre commande soit prête. « On se promènera un peu en mangeant et ensuite on commencera. Je vais nous prendre quelque chose à boire aussi. Qu'est-ce que tu veux ? » J'étais impatient, j'étais excité, j’étais tout simplement heureux. Au début, cela n'était pas parfait mais je n'y repensais guère à présent. Tout était oublié, le sourire de Cassidy était la seule image qui restait dans ma mémoire. « Tu sais ? Je ne suis venu qu'une fois ici! Alors je me sens comme un gosse! » Peut-être avais-je des étoiles dans les yeux. Etre ici avec Cassidy, c'était un excellent premier rendez-vous et ça devait continuer de la sorte. « Voilà pour vous jeunes amoureux. Vous êtes très mignons tous les deux, amusez-vous bien! » La dame me tendit une grande barbe à papa tout en nous souriant. Un sourire amusé. Je prenais cette grosse gourmandise et je la remerciais tout en rougissant légèrement à cause de son compliment. J'étais content d'entendre une chose pareille. Je me raclais la gorge et je proposais à Cassidy de prendre la barbe à papa dans ses mains, tandis que je sortais mon téléphone. « Il faut qu'on immortalise cette énorme barbe à papa. Elle a l'air délicieuse en plus ... et... » Je marquais une pause, un peu timide. « Puis ça nous fera un souvenir de notre premier...rendez-vous. Qu'est-ce que tu en penses? »  Pourquoi était-ce aussi difficile d'avoir l'air à l'aise ?


Spoiler:
 





Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier,
une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Ven 20 Déc - 16:59

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 


    « J'espère en avoir la chance, un jour ou l'autre ! Faudra que j'économise un peu, juste au cas ou... » Inconsciemment, un sourire étira lentement les commissures de mes lèvres, ce qu'il pouvait être idiot parfois. Il avait peur de quoi, que je tente de lui faire du chantage avec de l'aegyo et en agissant comme si j'étais frêle et sans défense ? C'était juste impensable pour quelqu'un comme moi, et ça Lysander devait le savoir mieux que personne.
    Enfin, après tout, pourquoi ne pas aller dans son sens rien qu'un peu, hein ? Cela ne ferait de mal à personne, et si ça pouvait lui faire comprendre à quel point c'était ridicule, je n'avais rien à perdre. C'est donc, toujours en souriant, que je vins lui donner un léger coup d'épaule, pouffant de rire en même temps :

    « Fais donc, avec ton salaire en plus, tu dois pouvoir te le permettre, hein ? J'ai hâte ! Tu sais que c'est bientôt Noël en plus ! » je terminais en lui lançant un regard de biais, un regard qui voulait en dire long. Bien sûr que je plaisantais. Mais je me demandais si Lysander, qui connaissais mon penchant pour le mensonge, réussirait à voir que j'étais en train de le duper.

    Après tout, peu importe comment les gens le voyaient, je savais qu'il était loin d'être bête. Il s'occupait des gens à sa façon, et c'était souvent maladroit, mais il était certainement la personne la plus sincère que je connaisse. Un diamant brut, peu de gens avaient conscience de son inestimable valeur.
    Bon, je devais avouer que j'avais certains doutes quant à sa santé mentale, de temps en temps, mais ensuite, je me rendais compte que je me fourvoyais. Lysander était quelqu'un de bon. De bon, et de bien. Il était un peu naïf sur les bords, mais ça ne faisait que le rendre un peu plus adorable à mes yeux. Comme au moment où je lui avais dit avoir envie « de lui ». Bien sûr que cela pourrait arriver, mais pas là non. Mais je ne pouvais m'empêcher de l'embêter sur ça, car que je savais qu'étrangement, il était beaucoup moins à l'aise que moi sur le sujet. Sa réaction le prouvait amplement d'ailleurs.

    « Hein...ah...je..;que...tu... jedha...» Je bloquais un instant, m'étant attendue quelque chose de plus concret que cette vaine tentative de phrase. Je dardais du regard en sa direction, avant d'éclater de rire, simplement. « Si tu voyais ta tête mon pauvre, c'est énorme. Il ne faut pas te mettre dans cet état pour si peu, je pourrais faire bien pire, tu le sais, hein ?  » demandais-je en approchant mon visage du sien, taquine.

    Cruelle ? Peut-être, mais il était tellement drôle. Qu'est-ce qu'il voulait que je lui fasse de toute façon ? Que je m'attaque à lui dans un tunnel sombre des montagnes russes ? Ce ne serait pas une si mauvaise idée maintenant que j'y réfléchissais. Un sourire machiavélique trouva sa place sur mon visage, tandis que je songeais à comment est-ce que j'allais tourner ça, le moment venu. Il ne fallait pas qu'il s'étonne que ça lui tombe sur le coin de la tête à un moment ou à un autre. « Je ne sais pas si tu le mérites finalement. Mais oppa~ est de bonne humeur alors il va t'en acheter! » Je souriais ensuite de manière innocente, tout en regardant au ciel, comme si j'étais la bonté réincarnée. Cela dit, il y avait toujours un truc bizarre, je n'aimais pas franchement lorsqu'il s'appelait lui-même « Oppa ». Même s'il essayait d'être mignon en le disant, je trouvais seulement ça un peu plus embarrassant. J'en rougissais d'ailleurs, pas habitué à ce genre de débordement en public.

    « Oppa a l'air stupide en s'appelant tout seul Oppa. Oppa se prends pour le roi soleil ?  » dis-je en gardant mon air innocent, histoire qu'il ne se doute pas tout de suite de l'énormité que je venais de sortir. A croire que sa personnalité extravertie déteignait sur moi. Malheur. « Une énorme barbe à papa s'il vous plait madame ! » Je le laissais commander, restant silencieuse, et un peu en retrait. « On se promènera un peu en mangeant et ensuite on commencera. Je vais nous prendre quelque chose à boire aussi. Qu'est-ce que tu veux ? » Je l'observais un instant sans rien répondre, avant de sourire un peu, attrapant sa main libre et la faisant balancer d'avant en arrière :

    « Je n'ai pas soif, peut-être plus tard, hein ? Tu devrais te calmer un peu, si on commence ensuite, tu risques de te sentir mal, crois moi.  » Dis-je en appuyant doucement mon index sur sa joue, tout en pouffant de rire doucement. Il était vraiment adorable. Il ressemblait vraiment à un enfant à se comporter comme ça. « Tu sais ? Je ne suis venu qu'une fois ici! Alors je me sens comme un gosse! » « Noooon, vraiment ?  » Je détachais mes yeux de lui pour laisser mon regard vagabonder un peu en avant. Il y avait pas mal de monde ce soir, mais c'était agréable d'être ici, puis je n'étais pas seule en plus. « Voilà pour vous jeunes amoureux. Vous êtes très mignons tous les deux, amusez-vous bien! » J'ouvrais grands les yeux, me sentant un peu gênée de la manière dont elle venait de nous parler, mais accepter volontiers de prendre la barbe à papa, pour m'occuper d'autre chose. « Il faut qu'on immortalise cette énorme barbe à papa. Elle a l'air délicieuse en plus ... et... Puis ça nous fera un souvenir de notre premier...rendez-vous. Qu'est-ce que tu en penses? » J'observais la dite barbe à papa, et penchais la tête légèrement sur le côté, dubitative.

    « Tu crois qu'on devrais ? Hm... Pourquoi pas après tout, c'est une bonne idée ! Je sortais mon portable de ma poche, et tirais ensuite un peu Lysander vers moi, je levais l'appareil, et ensuite mordais dans le coton rose : Mords dedans ! Tu connais pas le Candy K........Mords juste !  » Le Candy Kiss, hein Cassidy ? Je regardais vraiment trop les dramas moi...

    Je prenais ensuite la photo, et la montrais. Nous étions plutôt pas mal ! Et ça devenait trop niais pour moi. Je donnais alors la barbe à papa à Lysander, et avançait vers l'avant.
    Une maison fantôme..... J'en avais la frousse complète, mais je n'avais pas envie que notre rendez-vous devienne trop puérile. « On va.... Là ?  » demandais-je en pointant l'enceinte de la maison. J'allais prendre sur moi.

    J'avais une réputation à tenir, je ne pouvais pas être effrayé par des loups garous en plastiques, hein ?






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 73
•• J'habite : Pourquoi tu veux savoir ça ? :o:
•• Métier : Un célèbre acteur~

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Dim 22 Déc - 20:40

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 

« Fais donc, avec ton salaire en plus, tu dois pouvoir te le permettre, hein ? J'ai hâte ! Tu sais que c'est bientôt Noël en plus ! » Je la regardais avec surprise. Elle se moquait de moi et je le savais très bien. C'était assez amusant mais à mon grand regret, elle était vraiment douée dans ce domaine et elle arrivait à me mettre dans l'embarras ou à me taquiner... et ce bien trop facilement. Il fallait que ça change, il fallait que je me venge.  « Je suis quelqu'un de très économe tu sais, je ne dépense pas facilement mon argent. Si tu es sage, peut-être que je ferai un effort. Je dis bien peut-être. Mais puisque c'est noël, je serai surement généreux. » Je souriais, sachant pertinemment que je n'étais pas le plus économe en réalité. Et en plus, je voulais vraiment lui faire un beau cadeau pour ce noël. Maintenant que j'y pensais, ça allait être notre premier noël en tant que couple. A vrai dire tout ce qu'il nous arrivait, c'était nouveau en quelque sorte. Parce qu'il y avait encore quelques jours, notre relation était différente.  « En parlant de Noël...Tu as prévu quelque chose ? » Peut-être allait-elle le fêter en famille. Dans ce cas présent, j'allais trouver un autre jour, la veille ou le lendemain! Je voulais fêter noël avec elle, comme un beau petit couple. On le méritait, n'est-ce pas ? Je le méritais, j'avais fait des efforts! Un peu... Mais finalement, il fallait peut-être mieux que nous ne fêtions pas Noël ensemble... Cassidy m'en faisait voir de toutes les couleurs en m’embarrassant de la sorte. Je craignais que ce ne soit pire dans une période aussi importante. « Si tu voyais ta tête mon pauvre, c'est énorme. Il ne faut pas te mettre dans cet état pour si peu, je pourrais faire bien pire, tu le sais, hein ?  » Je soupirais, tournant la tête dans la direction opposée. J'étais embarrassé et énervé de ne pouvoir masquer mon embarras, bien trop apparent. Il fallait que je calme mon cœur et que j'arrive à penser à autre chose. Sinon, je n'allais pas finir la soirée vivant.

Finalement, j'oubliais un peu cet "accident" et je m'amusais à la taquiner, m'appelant oppa. Je n'arrivais toujours pas à croire qu'elle m'avait appelé ainsi, elle... Kang Cassidy. C'était exceptionnelle et à marquer dans le calendrier! « Oppa a l'air stupide en s'appelant tout seul Oppa. Oppa se prends pour le roi soleil ?  » Pour toute réponse, je lui tirais la langue et fit semblant de bouder. Pourquoi elle parlait de roi soleil ? J'étais unique! Et très modeste, surtout!

Arrivant devant le stand de barbe à papa, je n'arrivais pas à calmer mon excitation. Tout se déroulait à merveille. J'étais avec Cassidy et on profitait de notre rendez-vous. Je voulais que tout soit parfait et qu'on fasse le plus de chose possible pour en profiter au maximum. J'étais trop excité, Cassidy me le fit remarquer. « Je n'ai pas soif, peut-être plus tard, hein ? Tu devrais te calmer un peu, si on commence ensuite, tu risques de te sentir mal, crois moi.  » Je me grattais la tête avec gêne et je lui avouais que ce n'était que la seconde fois que je venais ici. C'était pour ça que j'avais du mal à garder mon calme. Ca, plus le fait de m'y trouver avec elle. Bien évidemment!

« Tu crois qu'on devrais ? Hm... Pourquoi pas après tout, c'est une bonne idée ! » Toujours aussi impatient et émerveillé par la moindre chose, je proposais à Cassidy d'immortaliser ce moment et de nous prendre en photo. C'était notre premier rendez-vous, je voulais en avoir une preuve, même si j'allais m'en souvenir parfaitement. Comment pouvais-je oublier un moment aussi agréable après tout ? « Mords dedans ! Tu connais pas le Candy K........Mords juste !  » J'avais un grand sourire collé au visage et je fus surpris de la demande soudaine de Cassidy. Cependant, je ne m'y attardais pas dans un premier temps. Au contraire, je fis exactement ce qu'elle me demandait et je mordais la barbe à papa tandis que ma ravissante petite-amie prenait la photo. Elle me la montra ensuite et je fus très satisfait du résultat. On était mignon comme ça. Je prenais la barbe à papa dans les mains et en grignotais un bout avant de prendre la parole, souhaitant la taquiner à mon tour. Je profitais des occasions que se présentaient à moi! « Hum... Le Cady quoi Cassidy ? » Je lui pris la main et on continua notre chemin, tout en cherchant par quoi commencer.

Bien vite, Cassidy proposa la première attraction. « On va.... Là ?  » Mon regard se dirigea vers la direction indiquée par Cassidy. Elle me montrait une maison fantôme et elle ne semblait bizarrement pas très à l'aise à cette idée, ce qui m'étonna et m'interpella! Peut-être qu'elle n'était pas forcément à l'aise avec ça ? C’était donc ma chance! J'allais la protéger et me comporter comme un homme. Elle allait me regarder avec fierté et me trouver plus cool que jamais! C'était le plan et j'étais persuadé qu'il puisse marcher. Après tout, j'étais acteur, je savais mieux que quiconque que tout ceci était faux. Et puis, je préférais ça mille fois plus que les autres attractions! Les grands huit tout ça... c'était moins attirant. Là, j'allais être viril!

Tenant toujours la main de Cassidy, je m’avançais vers l'accueil et pris deux place. Pour ma plus grande joie, peu de monde était présent donc notre tour arriva vite. On nous proposa de rentrer et c'est ce qu'on fit. Tout à coup, il fit réellement noir et je me sentis un peu mal à l'aise quand à cette soudaine obscurité. Je n'avais pas peur mais ne pas savoir où je m'étais les pieds... ça, ce n'était pas évident à gérer. « Prête ? » Demandais-je à Cassidy, hésitant un peu à m'avancer. Le chemin allait être long, et il y avait une musique très effrayante en fond... De plus, j'entendis un cri qui me fit frissonner. J’espérais que ce soit le cri d'un client...quoique.... Finalement, c'était beaucoup moins rassurant que prévu. Mettant un pas en avant, tout à coup un filé d'air nous traversa. Je sursautais à cette sensation soudaine. Ce n’était pas effrayant mais très surprenant! On venait à peine de faire un pas... et mon coeur battait déjà à tout rompre. « Ca va ? »  On ne pouvait pas faire demi-tour et il fallait à tout pris que j'ai l'air confiant. Bon courage Lysander, comporte toi en homme! Cette fois, tu n'as pas droit à l'erreur!


♥:
 





Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier,
une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Sam 28 Déc - 18:47

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 


    « Je suis quelqu'un de très économe tu sais, je ne dépense pas facilement mon argent. Si tu es sage, peut-être que je ferai un effort. Je dis bien peut-être. Mais puisque c'est noël, je serai sûrement généreux. » Je l'observais silencieusement dans un premier temps, me retenant de sourire le plus fort possible. Puis je détachais mon attention de sa personne. Je fis balancer nos mains liées d'avant en arrière, heureuse.
    Cela avait très mal commencé, mais nous nous en sortions très bien à mes yeux. Cette atmosphère légère que j'adorais tant, était toujours présente. Aujourd'hui, quelque chose d’électrisant et d'excitant s'y ajoutait. Je n'attendais pas trop de Lysander, je restais lucide. Cela dit, rien que de savoir qu'il était 'possible' qu'il se décide venir à moi, me convenait amplement. Enfin, j'avais encore un certain mal à comprendre ce qui le gênait. Il avait baigné dans la culture occidentale, là où le skinship était monnaie courante, de plus, il ne semblait avoir aucun mal avec les autres. Pour quelle raison était-il réticent qu'avec moi, hein ?

    Alors, je soupirais et un fin sourire trouva sa place sur mon visage. Lysander n'était pas le genre d'homme à être prévisible, donc rien ne devrait plus m'étonner venant de lui. « Menteur. » répondis-je seulement, en faisant référence au « quelqu'un de très économe ». Mais je n'ajoutais rien d'autre, car je me doutais que j'allais finir par l'agacer à ne pas me laisser prendre au jeu. Puis, comme je l'avais dis un peu plus tôt, il avait tendance à être imprévisible, qui sait. Il pourrait réussir à vraiment me surprendre. Je n'étais pas à l'abri.
    Mais je ne préférais pas commencer à faire des suppositions, autant profiter du moment au lieu de spéculer. Une barbe à papa... Je n'arrivais même plus à me souvenir de la dernière fois où j'en avais mangé une, mais il fallait se le dire, c'était une friandise à se damner ! Bon, pas pratique à manger, mais quelle importance ? « Hum... Le Candy quoi Cassidy ? » Je manquais tout juste de m'étouffer en avalant ma salive. Pour être honnête, j'aurai préféré qu'il ne relève pas, mais visiblement l'occasion était rêvée, et il sautait dessus... Cet idiot.

    « Le Candy rien du tout, pabo-ya.  » répondis-je, embarrassée. Je n'étais d'ailleurs pas du tout fière de la couleur rosâtre qu'avait pris mes joues. Je lui donnais alors la barbe à papa, et cherchais rapidement une diversion.
    La maison hantée ferait parfaitement l'affaire.

    Enfin, non, elle allait me faire mourir de peur, mais ce serait toujours mieux que de mourir de honte. Et avec un peu de chance, Lysander serait assez confiant pour réussir à me rassurer moi. La file d'attente n'était pas très longue, ce que je pris pour un très mauvais présage. Mais il était inenvisageable de rebrousser chemin maintenant. J'avais ma fierté. Les bruits que j'entendais ne me mettaient pas du tout en confiance, la musique de film d'horreur non plus, et je commençais soudainement à regretter d'avoir une grande bouche.

    Un homme masqué posa ses yeux sur moi.
    Un masque de Scream.
    Doux Jésus, je n'allais pas en sortir vivante.
    Je retenais un cri, et serrais un peu plus fort la main de Lysander dans la mienne, me cachant un peu derrière lui. Scream était celui qui allait nous laisser entrer. Oh s'il savait. Il n'avait pas à se donner cette peine, on repasserait demain !

    Les deux personnes devant nous s’engouffrèrent dans le noir, et le rideau se ferma. J'avais l'impression de voir Scream sourire derrière son masque. Ce qui était ridicule, car justement il avait un masque.
    Voilà, je commençais à psychoter, et c'était à nous d'entrer. « Prête ? » « Non.  » dis-je en avançant avec précaution à sa suite. Le rideau se ferma derrière nous, et nous étions dans l'obscurité la plus totale. Le moment rêvé pour faire une syncope digne de ce nom.

    Du calme Cassidy.

    « Ca va ? » « Euh... Je crois que... AAAAHHHHH !  » Un fantôme de draps blancs, et ensanglanté entra dans une faible lumière, soudainement apparu. Son visage était tâché de sang, et ses cheveux sombres ne m'aidaient en rien à le trouver aimable. « Oppppppaaaaaa !!  » Couinais-je, déjà les larmes au bord des yeux. L'intrus vint me toucher les cheveux : « Mais AAAAAaAaaAH !!  » J'allais me cacher derrière Lysander, et me mettais accroupi, à ce moment là une lumière s'alluma derrière moi, et une chose difforme sortis ses mains de ce qui ressemblait à une porte de cachot.

    La poisse.

    Je me relevais illico en criant, attrapant la main de Lysander, et posais ma tête contre son épaule, respirant à grande pompe. Génial ton idée Cassidy.






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 73
•• J'habite : Pourquoi tu veux savoir ça ? :o:
•• Métier : Un célèbre acteur~

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Sam 11 Jan - 16:57

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 

J'avais l'impression d'être un gosse, j'étais excité, j’étais heureux et rien ne semblait pouvoir m'empêcher de sourire bêtement. Me retrouver en compagnie de Cassidy au Lotte World, c'était le rendez-vous parfait. Cependant, je ne pensais pas que la suite se passerait ainsi. Je connaissais bien Cassidy et pourtant elle arrivait toujours à me surprendre. Lorsqu'elle m'avait proposé la maison hantée, je n'avais pas hésité une seule seconde, et je nous avais pris des places. Je n’étais pas très à l'aise dans ces attractions mais c'était le moment parfait pour avoir l'air courageux. Devant Cassidy je ne pouvais pas me permettre d'avoir peur. C'était hors de question. Je devais montrer mon côté cool dans n'importe quelle situation. Point à la ligne, point final.

Oui mais voilà... Il y avait quelque chose que je n'avais pas prévu.  « Non. » Cassidy n'était pas prête, Cassidy n'était pas du tout à l'aise, elle aussi. Non en fait, elle semblait encore plus nerveuse que moi. Et bien vite, je comprenais qu'elle était vraiment terrifiée. Au départ, je pensais qu'elle appréciait ce genre d'attraction, puisqu'elle avait fait le choix de venir ici. De ce fait, je fus d’autant plus surpris en me rendant compte du contraire. Elle semblait être devenue pâle en une seule seconde! Et franchement, je n'avais même pas le courage de me moquer. Parce que c'était encore plus flippant qu’elle soit effrayée. Ca me mettait une couche de pression supplémentaire sur les épaules : je devais la protéger. Et si je prenais un instant pour rigoler, qui sait si quelqu'un n'allait pas en profiter pour me sauter dessus et me faire hurler comme une fillette ? Ce qui bien sûr, ne mettait jamais arrivé... Je n’étais pas très courageux, mais je restais viril dans n'importe quelle situation, bien évidemment.

« Euh... Je crois que... AAAAHHHHH !  » J'avais moi aussi été surpris par l'individu qui tout à coup était apparu en face de nous! Son apparition m'avait complètement surpris et j'avais sursauté comme une puce. Cependant pour être tout à fait sincère, ce qui me fit réellement peur, ce fut le cri de Cassidy. Comment faisait-elle pour monter autant dans les aiguës ? Et puis, elle me faisait trembler, parce que tout à coup, j'oubliais qu'il s'agissait d'une attraction et qu'on ne risquait rien, en fait. Tout cela devenait bien trop réel pour moi.  « Oppppppaaaaaa !!  Mais AAAAAaAaaAH !!  » Je savais que je devais réagir, dire un mot ou bien bouger. Mais tout à coup, j’étais tétanisé et je ne contrôlais pas du tout la situation. Je ne savais pas quoi faire et je comprenais vite que ce « fantôme » profitait de l’état de détresse de ma petite amie. Dans ces situations, les employés devaient adorer se retrouver face à quelqu’un d’aussi effrayé, comme l’était Cassidy. Autant dire que le chemin vers la sortie allait être très long et qu’on n’était pas sûr d’en voir le bout. Cassidy était morte de peur et moi, je n’arrivais même plus à bouger. Cependant, lorsque Cassidy se précipita derrière moi, je reprenais brusquement conscience de la situation. J’étais censé être courageux, je devais la protéger et j’étais clairement en train de faire le contraire en devenant une statut vivante. Je devais me ressaisir mais je n’arrivais toujours pas à faire un geste. L’espèce de fantôme s’était en effet postée en face de moi et un duel de regard avait commencé entre nous. Je ne détournais pas les yeux alors que pourtant, mon corps tout entier tremblait comme une feuille. Impressionnant, hein ?!

Sans que je ne comprenne ce qu’il se passe, je sentis quelqu’un me tirer par la main.  « AhYAAA ! » Cirais-je sans le vouloir. Je fus très étonné de découvrir qu’il ne s’agissait que de Cassidy qui logeait maintenant sur mon épaule. Elle était tellement apeurée et si la situation avait été différente j’aurai rougi et j’aurai été attendri mais là, ce n’était clairement pas le moment. Trop effrayé par ce fantôme qui semblait bizarrement se retenir de rire, je décidais de fuir… De continuer le chemin plutôt. On ne pouvait pas rester ici trop longtemps ou nos cœurs allaient cesser de battre à cause de toute cette frayeur. J’adapté l’expression de mon visage pour avoir l’air confiant et j’essayais de m’imaginer dans un film ; tout ceci était en fait un studio et je devais protéger la princesse. Une jolie princesse qui comptait sur moi pour échapper à des grands méchants. Ainsi, j’augmentais la pression que j’exerçais sur la main de Cassidy et je reprenais la route, contournant le fantôme, l’immonde fantôme, qui en profita pour poser une main sur mon épaule. L’ayant vu, je ne sursautais que légèrement et je me retenais de le frapper. J’allais finir pas me défendre… Employé ou non, je ne voulais subir d’humiliation devant Cassidy. Pour cela, j’étais prêt à montrer les armes… C’est-à-dire mes poings dans la situation dans laquelle on se trouvait…  Enfin, bien évidemment, c’était faux, je n’allais pas créer de dégâts, surtout pas ici. Je voulais sortir discrètement, je ne voulais pas vraiment me faire remarquer. « Allons-y. En courant, on a plus de chance d’éviter ces idiots ! » Nous n’allions pas vraiment profiter de l’attraction mais, j’étais persuadé que Cassidy n’allait pas m’en vouloir… Hors un obstacle se présentait à nous, un obstacle qu’on ne pouvait pas contourner. « Oh… » Mon monde s’écroula et je me tournais doucement vers Cassidy. Devant nous, l’attraction subissait un changement. A présent on devait s’asseoir dans une espèce de faux train. Autant dire, qu’on allait devenir des proies faciles, incapables de pouvoir échapper aux monstres qui allaient certainement nous tomber dessus.

Pendant un instant de vide, je me demandais si faire demi-tour n’était pas le mieux mais je me voyais mal proposer une telle chose, ça n’était pas assez cool. Je devais être un minimum confiant pour que Cassidy se détende, je voulais qu’elle me fasse confiance. Et  même si j’étais mort de peur, j’essayais au mieux de le cacher. « T’inquiète pas, je suis là. Ca va bien se passer Cassie ! » Lui disais-je pour l’encourager, nous encourager, à prendre place dans ce wagon. Mais tout à coup je sentis une nouvelle main se posait sur mon épaule. « AHHH «  Bien trop surpris, je n’avais pu retenir ce cri. J’étais à présent mort de honte. Mais malgré tout ce calme, je n’avais entendu aucun bruit, alors wow, quelle frayeur. J’espérais ne pas avoir trop choqué ma dulcinée. Je venais de lui dire que j’allais la protéger… était-ce une bonne chose de crier à la mort juste avant ? En plus, cet espèce de monstre –qu’est-ce que c’était ce déguisement sérieux ?- était vraiment effrayant avec son regard et était clairement en train de nous pousser à prendre place. Wow, je voulais rentrer chez moi ! Impressionner sa petite amie, c’était très compliqué !


Spoiler:
 





Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier,
une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Sam 11 Jan - 18:52

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 


    En règle générale, j'étais plutôt inventive, mais là, il fallait être honnête, ce n'était pas ma meilleure idée. Je n'aimais pas avoir quelque chose à prouver, mais si j'avais choisi cette attraction, c'était justement pour cela. Je ne voulais pas qu'il me prenne pour une petite amie trop niaise, alors j'avais proposé cette option. Stupide.
    Je n'avais compris le sérieux de la situation qu'une fois à l'intérieur. Je n'arrivais pas à me diriger correctement, et les fantômes nous tombaient dessus les uns après les autres. Mon cœur ne tiendrait pas le choc, le gérant allait se retrouver avec un vrai cadavre dans la maison hantée. Il ferait sûrement un bon chiffre le mois prochain.
    En attendant, pour le moment je luttais pour ne pas fondre en larmes et exiger que l'on me sorte d'ici. Il devait bien y avoir une sortie de secours dans le coin, non ? Les fantômes ne devaient pas rester ici toute la sainte journée, ils avaient sûrement une pause à prendre derrière l'attraction, ou je ne savais quoi. Lysander devait être surpris, car aussi loin que je me souvienne, jamais je n'avais été tant effrayé en sa présence. Et je ne jouais même pas la comédie. J'avais vraiment la frousse, et n'avais envie que d'une chose. C'était de filer d'ici le plus rapidement possible. J'espérais secrètement qu'il n'y avait pas de caméra dans le coin, car ceux qui étaient derrière devaient se marrer comme jamais, et l'idée était assez embarrassante, je devais le reconnaître.

    Et puis qu'est-ce qu'il fichait Lysander d'abord ? Il ne pouvait pas m'aider un peu ? Timidement, j'enlevais mes mains de devant mes yeux pour essayer de le trouver, et tout ce que je vis, fut une statue en face de moi. Lui aussi il avait peur ? Bon sang, nous n'étions vraiment pas sorti. Je n'avais cela dit, pas le temps de m'étendre sur le sujet car un nouvel intrus venait de me toucher, alors j'étais aller me réfugier derrière la statue en question. « Allons-y. En courant, on a plus de chance d’éviter ces idiots ! » Il avait enfin retrouvé la parole alors ? Silencieusement, je le remerciais de prendre les choses en mains, et je le suivais, gardant les yeux fermés, et me tenant le plus près de lui, pour éviter qu'un autre revenant tente de me fiche la frousse. Je n'y tenais pas particulièrement :

    « Tu.. tu as raison !  » Je n'étais pas totalement convaincue tout de même. J'avais beau ne pas être en situation de confiance, je n'avais pas oublié comment Lysander était. Je serrais fort sa main dans la mienne, et le suivais. En essayant de ne pas m'attarder sur le fait que la musique de fond était tout aussi effrayante que les fantômes ensanglantée qui nous avaient attaqués.

    J'ouvrais un œil lorsqu'il s'arrêta et penchais la tête pour voir ce qu'il voyait. « Alors ça hors de question, je monte pas là-dedans, il n'y a pas moyen, autant retourner voir les fantômes et leurs dire de nous tuer.  » Peut-être que je prenais ça un peu trop à cœur. Mais justement, mon cœur, lui, était sur le point de me lâcher. Il n'y avait rien à première vue, d'effrayant, mais je me mettais la pression toute seule, en imaginant qu'à tout moment, quelque chose allait nous tomber dessus et que ce serait pire que ce à quoi nous avions eu droit jusqu'ici.

    « T’inquiète pas, je suis là. Ca va bien se passer Cassie ! » Je levais la tête vers lui, et fronçais les sourcils, un peu perplexe :

    « Tu es certain de ça ? Je peux vraiment compter sur toi hein ?  » Je m'approchais encore plus de lui, à la recherche de quelque chose de rassurant, mais tout ce qu'il trouva à faire, fut de hurler. Je reculais, surprise : « QUOI ? QUOI ? OU CA ?  » demandais-je en regardant de tout les côtés, paniquée.

    Mais il n'y avait rien du tout. « Heureusement que tu es là hein... » dis-je en le tapant, accusatrice.

    Quand un monstre s'approcha, je criais : « On y va, on y va ! Mais ne t'approche pas !  » dis-je en lui balançant mon escarpin en pleine poire, puis en m'approchant à reculant du petit wagon, ne souhaitant pas quitter mon ennemi des yeux. Je basculais en arrière et entraînais Lysander dans ma chute. De là où nous étions, on ne voyait plus rien. « Je propose qu'on reste cachés ici, jusqu'à la fin, t'en penses quoi ?  » Bon, on était un peu à l'étroit, car la petite porte du wagon s'était refermé, mais là, j'étais fichtrement bien. Pas question de bouger.


Spoiler:
 






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 73
•• J'habite : Pourquoi tu veux savoir ça ? :o:
•• Métier : Un célèbre acteur~

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Sam 8 Fév - 16:28

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 

S'il y avait bien une chose dont j'étais conscient, c'était qu'à cet instant, je manquais cruellement de confiance. Je n'étais pas du tout rassuré par la situation, par cette attraction mais le pire, c'était que Cassidy avait encore plus peur que moi. Et du coup, je flippais encore plus, me rendant compte de mon rôle. J'étais censé la rassurer, lui dire que tout allait bien, que tout cela n'était qu'un jeu... mais je peinais à le penser moi-même. Ce n'était pas du tout évident de se calmer alors que tout nous tombait dessus en même temps. Quand est-ce qu'on allait pouvoir respirer un peu ? Une fois débarrassés des fantômes, on se retrouvait devant un autre problème. Et bien sûr, ça semblait empirer. Maintenant on ne pouvait plus vraiment esquiver puisqu'on devait monter dans cette espèce de train... Mais quelle idée !! En y pensant, je me demandais sincèrement ce qui avait bien pu se passer pour que l'espèce humaine puisse imaginer ce genre de chose! Pourquoi les hommes aiment-ils se faire peur ? Il fallait à tout prix que je me renseigne sur l'origine de ces attractions débiles. Ça allait finir par complètement par m'humilier cette histoire...   « Alors ça hors de question, je monte pas là-dedans, il n'y a pas moyen, autant retourner voir les fantômes et leurs dire de nous tuer. » Je rigolais nerveusement. Sa réaction était plutôt amusante mais, je n'arrivais toujours pas à réfléchir correctement et à me calmer. Pourquoi on se trouvait là déjà ? J'avais espéré mieux comme premier rendez-vous. Je ne devais pas tout gâcher en criant ou en restant immobile à cause de la peur. Je devais me comporter en homme, en valeureux chevalier! Facile n'est-ce pas .... ?

Ainsi, prenant mon rôle d'homme courageux, je tentais de rassurer ma dulcinée. Mais malheureusement le cri qui m'échappa ensuite... cassa un peu l'image que je souhaitais me donner. Mais, je ne gérais pas du tout et je savais qu'elle l'avait compris. : « QUOI ? QUOI ? OU CA ?  » Et puis, je n'aidais en rien à la calmer, surtout. Et du coup, elle me faisait aussi flipper. Cassidy était vraiment dans un drôle d'état. J'aurai vraiment voulu en rire, mais malheureusement, je n'avais pas vraiment l'occasion dans profiter... Pauvre de moi. « Heureusement que tu es là hein... » Son ton accusateur me fit baisser la tête, mal à l'aise. Mais je relevais aussitôt le regard vers elle lorsqu'elle cria. Ah j'avais oublié les fantômes... Un monstre s'approchait dangereusement de nous et je savais très bien pourquoi : pour nous forcer à grimper dans cet appareil horrible. « On y va, on y va ! Mais ne t'approche pas ! » A ma grande surprise, Cassidy envoya un de ses escarpins sur le monstre en question qui l'évita avec difficulté. Ma petite amie m'impressionnait vraiment, je devais vraiment faire attention avec ses chaussures! Danger!

Mon attention était toujours portée sur le monstre, pensif. J'hésitais à partir récupérer l'escarpin de Cassie mais celle-ci sembla avoir un autre plan parce que tout à coup, tout fut noir. J'avais été transporté dans sa chute, je présume, et nous étions à présent dans le wagon. Ce n'était pas l'endroit le plus agréable car c'était vraiment très serré. Puis quelle chute, mon coeur avait faillit s'arrêter. « Je propose qu'on reste cachés ici, jusqu'à la fin, t'en penses quoi ? » J'avais le droit d'approuver ? Ce n'était pas vraiment viril mais j'avais réellement envie de rester cacher un bon bout de temps. Non, je voulais surtout sortir d'ici et continuer ce rendez-vous de façon... un peu plus calme. Je n'étais pas vraiment fait pour ce genre de chose et visiblement, Cassidy encore moins; . « Ce n'est pas très agréable Cassie... J'ai mal au dos! » Et c'était vrai. Ce n'était pas du tout confortable comme position.  Je bougeais légèrement, afin de me lever. Je ne voulais pas rester dans cette position gênante et puis, j'allais avoir l'air cool si je confrontais la situation, n'est-ce pas ? Mais voilà, en relevant la tête, je remarquais tout à coup une chaussure au dessus de moi... et un visage affreux. Je sursautais alors et retenais un cri avant de comprendre qu'il s'agissait de cet idiot de monstre qui nous avait forcé à rentrer dans ce wagon. J'attrapais méchamment la chaussure et le monstre s'éloigna en rigolant. Ce con avait un rire sadique et pourquoi est-ce qu'il riait d'ailleurs ? Je comprenais bien vite lorsque son cri s'intensifia et que je remarquais que le wagon bougeait... L'attraction continuait. « Euh Cassie, je crois que le pire reste à venir. » J’essayais de m’asseoir sur l'emplacement mis à disposition et demandais à Cassie à faire de même. « Assis toi, tu vas te faire mal en restant comme ça. Viens dans mes bras, ça va aller... » Je me retenais de trembler comme une feuille, mais passons ce détail sans importance. J'allais maintenant agir en homme courageux. Même si je suppose que la manière dont je tenais le talon de Cassie n'aidait en rien. Mais c'était une arme comme les autres, au cas ou. Pour défendre l'élue de mon cœur, bien évidemment.

Le petit train dans lequel on se trouvait bougeait doucement et parfois, les rails faisaient un bruit étrange comme si on était sur le point de dérailler. J'espérais me tromper. En plus, la musique devenait de plus en plus forte et surtout de plus en plus flippante. Nous étions vraiment dans un film d'horreur n'est-ce pas ? Jamais je n'allais prendre part à un tel projet, c'était évident. Au moins, avec cette expérience je savais quel domaine éviter dans mon métier.

Pour me calmer, je serrai fort la main de Cassidy et je respirais doucement; Malgré l’ambiance sombre et effrayante, je me sentais mieux et j'arrivais à me persuader que tout ceci n'était qu'un jeu, que rien de grave n'allait arriver. Mais, je ne savais pas si Cassidy y parvenait ou pas. Et même si je semblais plus détendu, lorsque tout à coup quelque chose d'étrange nous tomba dessus je sursautais violemment et levais les bras en l'air par réflexe. Je n'avais pas crier au moins, mais malheureusement, mes bras semblèrent frapper quelque chose, ou plutôt quelqu'un... Je venais de donner un coup à ma petite amie ? PAS POSSIBLE! J'allais vraiment crever ici... « Cassie ?» Hésitais-je...




Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier,
une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Sam 8 Fév - 19:02

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 


    Mon cœur battait la chamade, comme jamais il ne l'avait fait auparavant. Je me sentais terriblement bête, car ce n'était qu'une attraction. Le pire ? J'étais celle qui avait demandé à le faire. Lysander aurait pu refuser, mais cet idiot m'avait dit oui. Je gonflais les joues en y songeant. Il était trop gentil avec moi, il acceptait même mes âneries.
    J'avais attrapée une suée avec cette frayeur, et c'était tout sauf charmant. De plus, nous n'étions même pas encore sortis. Il fallait croire que ce n'était pas notre truc les 'rendez-vous galant'. Au moins, je pouvais saluer le réalisme de cette horreur. Les fantômes ensanglantés me fichaient la frousse, et la musique stridente toute droit sortie des films à suspens d'Alfred Hitchcock.

    La solution de secours m'était apparue inopinément. La chute dans le fond du wagon n'avait pas été agréable, mais au moins je n'avais plus à voir devant moi, et même si je devais finir avec un torticolis, je n'avais aucunement l'intention de bouger de là. « Ce n'est pas très agréable Cassie... J'ai mal au dos! » Un 'rooh' fila entre mes lèvres « Bien bien, je vais bouger, désolée.  » dis-je, tandis que j'essayais tant bien que mal de le laisser se lever, mais c'était assez compliqué, car je prenais soin de garder mes yeux fermés, craignant de tomber sur un revenant. Si Lysander voulait être courageux, soit, moi j'en avais pas la moindre envie. Une fois qu'il était installé, je me roulais en boule, et me bouchais les oreilles.

    « Euh Cassie, je crois que le pire reste à venir. Assis toi, tu vas te faire mal en restant comme ça. Viens dans mes bras, ça va aller... » Je me cachais les yeux, et me pinçais les lèvres, espérant secrètement que rien de pire n'allait arriver, et timidement, je me glissais vers le haut, m'installant à côté de lui, les yeux toujours clos, j'enfouissais mon visage tout contre son épaule, et me mordillais les lèvres, tout en inspirant lentement. « Lysander, j'ai pas de supers idées tout le temps, va falloir que tu apprennes à me dire non...  » dis-je en serrant fort sa main dans la mienne, et sans toujours regarder devant moi.

    « C'est fini ? » demandais-je d'une petite voix, et en tournant la tête lentement vers la route.

    J'inspirai longuement, en me concentrant sur un point imaginaire qui consisterait en 'la sortie' et me disais que Lysander avait peut-être raison en fait, ça allait pour le moment.
    Pour le moment oui.
    Lysander ne trouva rien de mieux que de remuer trop vivement, et je m'en mordais la langue, sous le coup de la surprise, ce qui m'arracha une grimace de douleur, le goût du sang dans la bouche me fila un haut le cœur. J'avais beau savoir que ce n'était sûrement pas grand chose, j'hésitai entre lui hurler dessus, et m'évanouir, histoire que ça se termine plus vite. « Cassie ?» Même si nous étions dans le noir, je tournais la tête vers lui, et le fusillais du regard

    « Tu es un peu maladroit quand même hein... On va pas finir ce rendez-vous en un seul mor... » Je criai d'un coup en voyant un homme masqué et portant une tronçonneuse s'approcher de Lysander. Sous le coup de la surprise, je l'attrapais par les épaules et le prenais dans mes bras, le serrant très fort. J'avais mes mains dans ses cheveux et le tenais tout contre moi, à se demander si je le protégeais ou si j'essayais de l'utiliser comme bouclier vivant.

    Les yeux fermés, je ne remarquais pas de suite que nous étions sortis, et lorsque je m'en rendais compte, nous étions dehors, toujours dans le wagon, et que tout le monde nous regardait en riant. Presque aussitôt, mes joues s'empourprèrent.
    Un désastre.






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 73
•• J'habite : Pourquoi tu veux savoir ça ? :o:
•• Métier : Un célèbre acteur~

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Jeu 13 Mar - 21:38

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 

Souhaitant la rassurer, j’avais proposé à Cassidy de se rapprocher de moi pour que je puisse la prendre dans mes bras. Et lorsqu’elle posa sa tête contre mon épaule, je me sentis bien. Pour la première fois depuis que j’étais entré dans cette attraction, j’étais content. Finalement, ce n’était pas une mauvaise chose cette escapade, il y avait certain avantage. De cette manière, ce rendez-vous aurait eu l’air d’aller pour le mieux… mais on n’oublie pas qu’on se trouve dans une attraction effrayante facilement. Ou bien, je demande de suite le secret ! « Lysander, j'ai pas de supers idées tout le temps, va falloir que tu apprennes à me dire non... » Cela elle pouvait être sûre que j’allais le garder dans un coin de ma tête car je ne comptais pas m’aventurer dans de nouvelles aventures comme celle-ci. Et puis je ne voulais pas non plus infliger cela à ma pauvre Cassidy. Je ne l’avais jamais vu comme ça… Et le fait de sentir sa main serrer un peu plus la mienne me donnait encore plus envie de sortir d’ici. Pour éviter de crier comme une femme mais pas seulement, aussi pour qu’elle soit un peu rassurée. J’avais envisagé un rendez-vous un peu plus romantique quand même. Cassidy n’avait pas toujours de bonnes idées, une nouvelle preuve s’offrait à moi. Malgré tout, j’avais eu le droit à pire depuis notre rencontre. Nos retrouvailles avaient failli me coûter la vie... sans exagération! « Ne t’inquiète pas, je vais très vite apprendre ça je crois. » J’essayais de rigoler un peu mais plus cet espèce de train avançait, plus j’avais envie de me faire pipi dessus. Euh… C’était une plaisanterie bien évidemment, je n’étais pas aussi trouillard, c’était une façon de parler !

« C'est fini ? » J’avais envie de dire oui mais ça ne semblait pas être le cas. Je tremblais légèrement à cause de cette horrible musique et je sursautais brusquement lorsque quelque chose nous tomba dessus. Au moins je n’avais pas hurlé à la mort, comme j’aurai pu en être capable… J’avais réussis à me contrôler mais par contre, mes gestes avaient été trop violents puisque j’avais malencontreusement frappé ma ravissante petite-amie... Super rendez-vous ! J’avais déjà peur de ce maudit truc dans lequel on se trouvait alors si je me mettais Cassy à dos… je n’allais pas en sortir vivant il n’y avait plus aucun doute. Mais, j’espérais surtout qu’elle aille bien. Bon non, j’avais très peur de sa réaction en fait. Avant tout. « Tu es un peu maladroit quand même hein... On va pas finir ce rendez-vous en un seul mor... » Elle ne termina pas sa phrase car un cri s’échappa de sa gorge. Je n’eus même pas le temps de comprendre ce qu’il se passait qu’elle me tira vers elle et me serra contre elle. J’avais l’impression qu’elle était en train de m’étrangler et le bruit flippant d'une tronçonneuse(?) ne me rassurait en rien. Qu’est-ce qu’il était en train de se passer ? On allait se faire tuer ? Découper en milles morceaux et donnés à manger aux chiens errants ? Ou pire… allions-nous servir de viande pour les sandwichs qui étaient vendus dans le parc ?

Peu rassuré par ce qu’il se passait et manquant d’air également, j’avais fermé les yeux priant pour que je me retrouve vite loin de cet endroit. On sembla entendre mes prières car lorsque mes paupières s’ouvrirent, je découvris avec joie qu’on n’était enfin sorti de là! Miracle, on pouvait enfin de nouveau respirer tranquillement et on avait survécu… J’avais juste oublié un détail… On se trouvait devant un file entière de personnes qui attendaient pour monter dans cette stupide chose… Les mots me manquaient pour décrire cette horreur. Mes joues me chauffèrent un peu et je me séparais brusquement de Cassidy pour me lever et m’enfuir. Bien évidemment, je n’avais pas abandonné ma chère et tendre, j’avais pensé à lui attraper le poignet pour qu’elle s’échappe avec moi. Je voulais m’enfuir, disparaître de ce monde ne serait-ce qu’un instant.

Cette course effrénée n’était pas vraiment des plus agréable également, pas après les émotions qu’on avait du supporter. J’étais essoufflé et je m’arrêtais lorsque j'aperçu un banc. Il fallait que je reprenne mon souffle et que j’essaie de sauver ce rendez-vous. « J’espère que personne ne m’a reconnu, la honte ! » Non ce n’était pas la réplique idéale. Je m’étais assez ridiculisé, autant oublier ce petit accident. « Je crois qu’on devrait éviter ce genre d’endroit Cassidy…. La prochaine fois, on devrait faire plutôt…euh…ca ? » Je pointais du doigt une attraction qui semblait marrante mais je blêmis bien vite en voyant de quoi il s’agissait vraiment. Finalement, sans façon. Lorsque je mangeais, ce n’était pas pour tout vomir ensuite… Épargnons les détails. Les parcs d’attractions ce n’était pas si romantique que ça au final. « On devrait faire quelque chose de plus simple, la pêche au canard ? Qu’est-ce que tu en penses ? » Bon ce n’était pas très amusant, je devais l’admettre mais aucun risque d’être ridicule au moins, n’est-ce pas ? A nouveau je prenais la main de Cassidy pour la tirer vers moi. Je lui laissais à peine le temps de répondre que je nous menais stand le plus proche. Le vendeur semblait un peu surpris mais amusé de voir deux jeunes à son stand et répondis rapidement à ma commande. Complice, je proposais un petit duel à Cassidy. Je n’avais rien à craindre, quand j’étais jeune, je battais toujours ma sœur. (Enfin dans mes souvenirs en tout cas, c’était ainsi). « On fait une battle ? Celui qui a le moins de canard perd. Le gagnant donne un gage au perdant ? » Je pensais déjà à ce que je pouvais bien proposer comme gage car oui, il était évident que j’allais gagner. Quand même !



Spoiler:
 





Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier,
une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Ven 14 Mar - 16:31

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 


    « Ne t’inquiète pas, je vais très vite apprendre ça je crois. » Je fis la moue en écoutant cette réponse. Et ensuite, je haussais les épaules. Ce n'était pas un scoop que la plupart de mes idées étaient mauvaises. La preuve en était que je me mettais dans le pétrin assez régulièrement, mais au final entendre Lysander le dire lui-même, c'était presque vexant. Même si c'était moi qui lui avait demandé à la base. « Oui, tu n'as qu'à faire ça tiens. » dis-je en gonflant les joues, discrètement, et en laissant échapper un petit «pfft». Après tout, il était mon petit-ami, il se devait de tout savoir de moi. A savoir, que je n'avais pas l'âme d'un leader.

    Enfin, ce cauchemar était terminé, et même si la situation était un peu gênante, j'étais aux anges. Je pouvais enfin souffler. Je déglutis avec peine, en la locomotive entre Lysander et les gens qui nous regardaient. Le connaissant, ça n'allait pas lui plaire du tout. La preuve en fut le fait qu'il venait d'à nouveau, chausser ses lunettes. Je fis la grimace : « Tu vas bien ?  » demandais-je, préoccupée, avant qu'une véritable course contre la montre commence. Le moins que l'on puisse dire, c'était que je ne m'y étais pas attendue, et entre deux goulées d'air, je tentais de dire : « Est-ce que tu... peux.. on va où ?! » j'avais beau avoir une certaine endurance, mais le fait que ça soit si soudain me faisait paniquer.

    « J’espère que personne ne m’a reconnu, la honte ! » « C'était pour ça le sprint alors ? Roh, tu as pas l'impression d'exagérer un tantinet là quand même...  » J'inspirai profondément, histoire de reprendre mon souffle et surtout de calmer cette nouvelle montée de stress. J'allais finir par être fragile du cœur, si on continuait sur cette lancée. « Je crois qu’on devrait éviter ce genre d’endroit Cassidy…. La prochaine fois, on devrait faire plutôt…euh…ca ? » J'observais, dubitative et silencieuse, sa proposition. Il plaisantait, n'est-ce pas ? « On devrait faire quelque chose de plus simple, la pêche au canard ? Qu’est-ce que tu en penses ? » En fait, il n'avait pas l'air d'être très intéressé par mon avis, car il me tirait déjà vers l'endroit où il souhaitait aller, et c'était légitime, vu que je lui avais un peu forcé la main pour le premier.

    Cela dit... Les canards, vraiment ? « J'en pense que ta vision de la honte est vraiment très bizarre. Mais que j'accepte, car c'est nettement plus calme.  » Nous arrivions devant le stand, et le regard de celle qui le tenait me gêna un petit peu, je n'étais vraiment pas habituée à faire ce genre de chose, vraiment pas.

    « On fait une battle ? Celui qui a le moins de canard perd. Le gagnant donne un gage au perdant ? » Ma bouche fit un gros O, et je joignais mes mains, trouvant soudain l'idée très intéressante :

    « Prépare toi à manger la poussière alors mon grand, car il n'y a pas moyen que je te laisse gagner. Après, tu devras me crier que tu m'aimes, en plein milieu de Lotte, honte ou pas.  » dis-je en lui offrant mon sourire le plus diabolique de tous.

    Je n'avais jamais joué à ce jeu, mais ça ne devait pas être sorcier, n'est-ce pas ?






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 73
•• J'habite : Pourquoi tu veux savoir ça ? :o:
•• Métier : Un célèbre acteur~

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Dim 20 Avr - 18:58

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 

« Tu vas bien ?  » Je ne prenais pas le temps de répondre à Cassidy, trop inquiet pour ma réputation. Par conséquent, elle dut se contenter d’une course effrénée comme réponse. En y repensant, ce n’était peut-être pas la meilleure attitude à avoir mais si je voulais continuer à gagner ma vie, je devais protéger mon image. J’espérais obtenir un rôle d’homme d’affaire charismatique… Me retrouver dans le journal en train de hurler en sortant d’une attraction… ça ne collait pas vraiment. Enfin, je n’avais tout simplement pas envie de lire de mauvais commentaires. « Est-ce que tu... peux.. on va où ?! » Ce n’était pas que j’ignorais Cassidy mais je n’arrivais pas vraiment à faire deux choses en même temps, c’est-à-dire courir et parler. Il fallait surtout que je trouve un endroit pour qu’on puisse reprendre notre souffle, un endroit assez éloigné de cet endroit effrayant. Plus jamais, plus jamais ça !

Finalement, on s’arrêta enfin et bien évidemment, cette petite course n’avait à priori, pas vraiment plu à ma belle. Je pouvais comprendre… « C'était pour ça le sprint alors ? Roh, tu as pas l'impression d'exagérer un tantinet là quand même...  » Je soufflais et remettais mes lunettes en place et me recoiffais légèrement. « Non, je ne pense pas vraiment exagérer. Il vaut mieux être prévenant Cassidy tu sais. Tout peut arriver ! » A vrai dire, je n’avais même pas peur d’être vue en compagnie de Cassidy alors que c’était peut-être ça le vrai problème. Après tout, mes fans féminins pouvaient s’en prendre à elle. A cette idée, je blêmis mais j’essayais de ne pas penser à cette hypothèse. Je n’étais pas trop reconnaissable si je me faisais discret, pas vrai ? Ainsi, ne souhaitant pas que ce rendez-vous soit un échec, je proposais un jeu plus…. Facile à Cassidy. Au moins on ne risquait pas d’avoir honte avec ça. C’était déjà plus rassurant et je savais que je pouvais gagner. Cassidy allait être fière de moi. Réussir à la pêche aux canards, c’est tout à fait louable, je vous l’assure. « J'en pense que ta vision de la honte est vraiment très bizarre. Mais que j'accepte, car c'est nettement plus calme.  » Je souriais, approuvant ses dires. C’était en effet, plus calme. Je rajoutais alors, sur le ton de la plaisanterie : « Si on a des enfants un jour, tu me laisseras choisir les attractions d’accord ? » Seulement voilà, dans mes pensées, ça sonnait mieux. Mais à voix haute…. Ça me semblait peut-être un peu trop direct. Et si elle se faisait des idées ? Et si elle pensait que je voulais déjà avoir des enfants ? C’était certainement un peu rapide et elle risquait de prendre peur … Si elle décidait de m’abandonner, je n’allais pas m’en remettre. Il fallait que j’apprenne à « fermer » ma jolie bouche parfois. « Enfin pas que…enfin…oui, pas que… tu sais. Pas que je veuille des enfants ! » Oups, et si elle voulait des enfants et qu’elle pense que moi, non ? « Enfin si, mais pas maintenant ! Enfin… bon jouons ! » J’étais en train de creuser ma tombe, autant abandonner cette discussion en espérant que Cassidy ne me prenne pas pour un fou.

Devant le stand, mon esprit combatif se réveilla. Je proposais par conséquent une petite battle à ma chère et tendre. Pas de sentiment, j’allais l’écrabouiller (avec douceur quand même, je suis un gentleman). J’étais doué à ce jeu, alors j’allais lui prouver mon talent inavoué ! Pour encourager Cassidy et pour mettre un peu piment dans cette partie improvisée, je proposais un gage pour le perdant. Il fallait maintenant que je trouve quelque chose, étant donné que j’allais gagner. J’allais trouver, pas de problème. « Prépare toi à manger la poussière alors mon grand, car il n'y a pas moyen que je te laisse gagner. Après, tu devras me crier que tu m'aimes, en plein milieu de Lotte, honte ou pas.  » Je manquais de m’étouffer en entendant son gage possible. Mais je me ressaisis, sachant pertinemment que ça n’allait pas arriver puisque j’allais gagner. « Tu veux vraiment que je me fasse remarquer, n’est-ce pas ? Mais ne rêve pas trop, Cassie. Je vais bel et bien gagner ! » Le regard rempli d’une soif de vaincre je sortais mon téléphone. « Je mets un chrono et à la fin, on compte le nombre de canard ? » Proposais-je en cherchant l’application adéquate. Je regardais ensuite Cassidy droit dans les yeux. « Prête ? » Lui demandais-je simplement. Une fois son accord, j’appuyais sur mon téléphone pour commencer et le poser rapidement. Canne à pêche miniature à la main, je déclarais le début de la guerre. Avec un peu trop d’engouement certes. Pourquoi ce couple nous regardait ? «  LET’S GO !!! » Pendant cette minute, j’oubliais l’environnement qui m’entourait, concentré sur ces canards de toutes les couleurs que je devais attraper au plus vite. En vingt secondes, j’en avais déjà deux, merveilleux! Ca faisait un moment déjà que je n’y avais pas joué mais, j’avais encore la main. C’était comme le vélo, ça ne s’oubliait pas. Ce talent unique coulait dans mes veines, tout simplement ! « Ripseutik seutik seugo ~ Nae ipsure bareugo » La jolie voix de Nana interrompit finalement notre compétition acharnée. J’arrêtais la musique, attirant trop l’attention. Ben quoi ? Les membres du groupe Orange Caramel étaient adorables ! « Alors, verdict ? Pas trop déçue ! Comptons ! » Je me concentrais à nouveau sur mon œuvre et comptais avec le sourire le nombre de canard que j’avais réussis à attraper. Wowwww, dix canards, j’avais battu mon record ! « Désolée de t’annoncer ça mais… j’en ai dix ! » Je relevais la tête, attendant la réponse de Cassidy, même si je savais que j’allais devoir la réconforter.


Spoiler:
 





Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier,
une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Jeu 24 Avr - 15:54

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 


    « Non, je ne pense pas vraiment exagérer. Il vaut mieux être prévenant Cassidy tu sais. Tout peut arriver ! » Sérieusement ? Il allait vraiment falloir faire quelque-chose car Lysander me rendait fébrile, et pas dans le bon sens du terme non, du tout. Il ne m'avait même pas laissé le luxe de lui répondre, que nous avions déjà entamé notre sprint pour échapper aux éventuels téléphones mis en mode vidéo, mais aussi et surtout à la paranoïa de Lysander. Qui allait se charger de lui dire, hein ? Sûrement pas moi en tout cas, après cette course improvisée, il allait se débrouiller lui-même avec ses vieux démons. Après tout ce qui venait d'arriver, il fallait l'avouer, j'étais sceptique quant à la suite de ce premier rendez-vous. Mais l'avantage à commencer du bas de la pyramide, c'était que nous ne pourrions que grimper, n'est-ce pas ? « Si on a des enfants un jour, tu me laisseras choisir les attractions d’accord ? » Stupéfaite par cette question, je redressais ma tête, et l'observais en silence dans un premier temps, ne sachant pas trop si je devais être vexée ou flattée par le fait qu'il ait déjà songé à notre futur ensemble. « Enfin pas que…enfin…oui, pas que… tu sais. Pas que je veuille des enfants ! » Je penchai la tête lentement sur le côté, laissant mes longs cheveux chatouiller mes épaules. Est-ce qu'il allait seulement me laisser en placer une ou bien ? « Enfin si, mais pas maintenant ! Enfin… bon jouons ! » Je pouffais de rire, n'en pouvant plus. Il était si mignon à tenter de se dépatouiller en essayant de ne pas me faire de la peine. Si j'avais été vexée un peu plus tôt, je ne pouvais lui en vouloir, et préférais me concentrer sur la pêche. Mais avant ça, il fallait tout de même que je lui dise :

    « Tu es adorable tu sais, quand tu es perdu comme ça. Tu en serais presque rouge de gêne. Pour te répondre, qu'on ait des enfants ou pas, tu choisiras les attractions à l'avenir oui. » rétorquais-je finalement, un fin sourire sur les lèvres, et après lui avoir donné un léger coup de hanches, moqueuse.

    Je serrais ensuite la canne en plastique dans mes mains, prête à lui mettre la pâté, et persuadée qu'il ne pouvait en être autrement. Il devait me faire une déclaration d'amour en public, et je devais filmer le tout. Fin de l'histoire. « Tu veux vraiment que je me fasse remarquer, n’est-ce pas ? Mais ne rêve pas trop, Cassie. Je vais bel et bien gagner ! » Lysander semblait étrangement confiant, devais-je m'inquiéter ? Je lui jetai un coup d’œil en biais, et finissais par secouer la tête, pas moyen que ça tourne mal. « Je mets un chrono et à la fin, on compte le nombre de canard ? Prête ? »[/i] « Toujours, quelle question ! » Ne prenait-on pas ce jeu un peu trop au sérieux ? Peut-être bien, mais ça ne me préoccupait guère à l'instant, même les regards interloqués des gens autour de nous ne pourraient me faire tiquer. « LET’S GO !!! » Je fronçais les sourcils à son signal, et me lançais, tentant d'attraper des canards.

    . . .
    Le drame.
    Depuis quand était-ce si difficile d'attraper des canards en plastique, hein ?
    La gamine là-bas, elle était partie avec une baguette magique.
    JE VOULAIS MA BAGUETTE MAGIQUE AUSSI.

    « Heh, ce jeu est.. Je forçais un rire entre deux mots, avant de m'impatienter. Trop drôle, ah. » tonnais-je presque. Rectifiez donc ce que j'ai dis un peu plus haut. De nous deux, je suis la seule à prendre ça trop au sérieux. Lysander devait bien s'amuser lui, à me voir galérer. D'ailleurs, quand je vérifiais que son panier était bien toujours vide, je manquais de m'étouffer en voyant qu'il ne l'était plus, vide. 7 petits canards roses, oranges et verts me narguaient.

    Je me pinçais les lèvres, et après avoir vérifié que ni la personne qui tenait ce stand, ni Lysander ne me regardait, je plongeais la main dans l'eau, rouge de honte, et réitérer l'expérience pour au final remplir mon panier de trois malheureux canards. Je fulminais. Surtout qu'en plus, la sonnerie était la voix d'une fille, ce qui ne calma pas le feu de déception/frustration qui brûlait en moi. Mauvaise joueuse ? Je n'avais pas la moindre idée de pourquoi quelqu'un penserait cela de moi. « Alors, verdict ? Pas trop déçue ! Comptons ! » Quand il se tourna vers moi, je m'empressais d'essuyer ma main trempée sur mon t-shirt, tout en essayant de cacher à quel point le fait d'avoir perdu m'énervait.

    Je fis la moue et croisais les bras, après avoir limite jeté ma canne à pêche. « De quoi est-ce qu'il est si fier hein ? » dis-je en gonflant les joues, et en tapant du pied sur le sol. « Désolée de t’annoncer ça mais… j’en ai dix ! » « Et moi, pardon de te le dire, mais ma dignité est en un seul morceau, contrairement à toi.  » affirmais-je mauvaise.

    Ensuite, je finissais par ajouter : « J'en ai trois, ça va, j'ai perdu, pas la peine d'en faire un fromage. Tu me donnes mon gage, et on en parle plus. Après je veux rentrer.  » Je croisais à nouveau les bras, et regardais sciemment ailleurs, boudeuse.

    J'étais peut-être vexée d'avoir perdue si facilement, mais j'honorerais au moins les termes de notre pari, avant de faire la tronche jusqu'à demain matin. Puis pourquoi est-ce qu'il était si content, hein ? Il m'avait battu, et après ? Monsieur avait quand même manqué de se faire pipi dessus, au château hanté. « Oui, je serai lui, je la ramènerai pas trop hein. grommelais-je.






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 73
•• J'habite : Pourquoi tu veux savoir ça ? :o:
•• Métier : Un célèbre acteur~

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Lun 7 Juil - 18:08

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 

« Tu es adorable tu sais, quand tu es perdu comme ça. Tu en serais presque rouge de gêne. Pour te répondre, qu'on ait des enfants ou pas, tu choisiras les attractions à l'avenir oui. » Je me demandais vraiment comment je faisais pour creuser ma tombe de cette façon. Il fallait peut-être que j’arrive à mieux contrôler le flot de paroles qui sortait de mes lèvres. Au moins, j’allais éviter de m’embarrasser seul. Je n’avais même pas eu besoin de l’intervention de Cassidy pour être aussi gêné par mes propres propos. Heureusement que je disais quand même des choses intelligentes et marrantes. Ca rattrapait mes petites maladresses. Puis Cassie devait être habituée à force. Je lui souriais timidement, reprenant confiance. Je n’avais rien dis de mal après tout. J’avais seulement trop imaginé notre futur… oops. « Chut chut… Je ne suis pas gêné du tout ! Et j’y compte bien alors, j’en prends note ! » Je lui tirais la langue avant que mon regard devienne brûlant. Un esprit de combattant venait de naître de mes entrailles et je voulais pêcher le plus de canards possibles.

Autant dire que mon objectif de la soirée était tout à faire extraordinaire. Cassidy n’allait pas en croire ses yeux. Elle allait perdre mais elle allait être impressionnée par mes prouesses. Le talent, on l’a ou on ne l’a pas. M’enfin, je ne vais pas m’en vanter. « Toujours, quelle question ! » Notre combat pouvait enfin commencer. Et lorsque je signalais le départ, je ne fis même pas attention à ce qu’il se passait du côté de ma bien-aimée. Seule ma victoire comptait et je ne pensais à rien d’autre que ça. La concentration allait m’offrir la victoire. « Heh, ce jeu est..  Trop drôle, ah. » J’entendis cependant la voix de Cassie et je jetais un furtif coup d’œil dans sa direction…  Je n’avais rien à craindre. La pauvre semblait avoir énormément de mal à attraper ces jolis canards et elle ne semblait pas ravie de la difficulté qu’elle rencontrait. Elle était adorable et j’avais bien envie de la taquiner à ce sujet mais mon panier devait continuer à se remplir. Le temps était important, je ne devais pas me laisser distraire. Une jolie femme n’allait pas me faire faiblir, je n’étais pas un homme aussi faible. (Quoique… Cassidy était quand même …. Bref…)

La sonnerie retentit et le jeux venait de se terminer. L’heure était venue de déclarer le vainqueur, c’est-à-dire moi, bien évidement. J’étais vraiment impatient. Mon sourire était digne des publicités pour dentifrice. Je me tournais vers Cassidy et je fus rassurer de voir si peu de poisson. Si facile ! « De quoi est-ce qu'il est si fier hein ? » Elle semblait fulminer, ce qui l’a rendait à la fois adorable et effrayante. Est-ce que je risquais de finir abandonné dans une ruelle sombre ? Peu importe, pour le moment, je partageais mon super score. « Et moi, pardon de te le dire, mais ma dignité est en un seul morceau, contrairement à toi.  » Je la regardais dans les yeux et m’approchais d’elle.  Elle n’était pas du tout contente.  Mauvaise perdante ? héhé. « J'en ai trois, ça va, j'ai perdu, pas la peine d'en faire un fromage. Tu me donnes mon gage, et on en parle plus. Après je veux rentrer.  » Je n’avais qu’une seule envie, l’embêter un peu. J’aimais ce côté de sa personnalité. Je m’approchais encore plus, avec un sourire coquin et je l’a pris dans mes bras avant de la serrer bien fort. Lourd ? Pas du tout. « Tu sais que tu es mignonne quand tu râles ? Alors, comme ça, on n’aime pas perdre ? » Je me décalais légèrement d’elle, la tenant toujours dans mes bras. Je lui tirais la lange avant de reprendre. Je voulais parler avant qu’elle ne m’engueule. Ça allait être le cas, non ? « Puis, tu ne félicites même pas ton petit ami alors qu’il a fait un bon score ? Je suis si déçuuuuu~ » Je me plaignais d’une manière légèrement mignonne tout en était un peu rouge. Ton petit-ami, c’était embarrassant de le dire devant Cassidy, à voix haute. Mais c’était le cas, après tout. (OH MON DIEU, J’AVAIS TOUCHE LE JACKPOT VRAIMENT, QUEL HOMME CHANCEUX ! humhum)

« Oui, je serai lui, je la ramènerai pas trop hein. » Je ne parvins pas à comprendre ses dires mais j’étais toujours content de sa réaction. Bon, j’espérais qu’elle ne soit pas en colère trop longtemps quand même. « Du coup, j’ai le droit de te donner un gage ! Wooow. » Je m’écartais enfin d’elle et je réfléchissais. « Oh ! » Juste avant, elle semblait vraiment vouloir m’entendre me déclarer. Peut-être qu’elle avait elle aussi des choses à me dire. « Tout à l’heure, tu m’as menacé, tu te souviens ? Tu semblais vraiment intéressée par ce gage. Alors qu’est-ce que tu en dis ? Je te demande de crier que tu m’aimes. » Un grand sourire prit à nouveau place sur mon visage et j’en oubliais totalement mes dernières frayeurs. Célèbre ou non, je restais un homme, un homme amoureux. Autant en profiter. Je n’étais pas discret de toute façon, alors un jour ou l’autre … « Si tu ne le fais pas, tu devras m’appeler Oppa pendant une semaine ! Oh… peut-être que je devrais changer de gage en fait…. » Je fis mine de réfléchir et reprit la parole, satisfait. « Je te laisse choisir entre les deux, libre à toi de faire ton choix. Et pour me faire pardonner de cette torture, je t’offre ce que tu veux. Parce que je suis un amour, tout simplement. Ahhhh, je suis vraiment un ange, n’est-ce pas ? » J’étais impatient de connaitre sa réponse. En espérant survivre. Je devenais un peu trop courageux non ?

Maman !





Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier,
une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Sam 19 Juil - 14:46

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 


    Honnêtement, notre rendez-vous galant était en train de prendre une tournure étrange. Qui pourrait se vanter d'avoir jouer à la pêche aux canards au cours d'un rencard ? Surtout que cet idiot se prêtait un peu trop au jeu à mon goût. Je n'arrivais pas à en pêcher oui, et après ? En plus, il me prenait dans ses bras, pour je ne sais quelle raison, alors que mon ego venait d'être réduit en miettes. « Tu sais que tu es mignonne quand tu râles ? Alors, comme ça, on n’aime pas perdre ? Puis, tu ne félicites même pas ton petit ami alors qu’il a fait un bon score ? Je suis si déçuuuuu~ » Je levais la tête vers lui, et lui offrais mon regard le plus meurtrier. Le plus efficace que j'avais en stock, juste pour lui. J'espère qu'il saluerait le geste. D'ailleurs, histoire qu'il comprenne bien le message, je lui faisais une pichenette sur le front, et ensuite je gonflais les joues, vexée.

    « Bon, ça va peut-être t'étonner, mais je suis une mauvaise perdante, alors pousse pas trop loin... » Je lui expliquais cela en regardant ailleurs, peu coutumière du fait de me confier ainsi.

    « Du coup, j’ai le droit de te donner un gage ! Wooow. » Alors c'était ça ? C'était le gage qui le mettait de si bonne humeur ? J'ouvrais de grands yeux surpris, mais finissais par souffler, redoutant déjà le pire vu que c'était de Lysander dont on parlait. S'il me demandait de retourner dans le château hanté toute seule, j'allais lui faire la peau.

    « Tout à l’heure, tu m’as menacé, tu te souviens ? Tu semblais vraiment intéressée par ce gage. Alors qu’est-ce que tu en dis ? Je te demande de crier que tu m’aimes. » Je levais les yeux au ciel, et sentais mon visage qui brûlait un petit peu, sans que je puisse y faire quoi que ce soit.

    « J'en dis que tu manques cruellement d'imagination mon petit gars. » lui répondis-je en m'empressant de m'écarter une fois qu'il m'avait lâchée. Je jetais alors un coup d'oeil autour de nous, et me mordais l'intérieur de la joue. Il y avait pas mal de monde quand même. J'allais me ridiculiser, ce n'était pas très amusant. Lysander était célèbre lui, il aurait pu faire passer ça pour un nouveau coup de pub pour son prochain drama.

    « Si tu ne le fais pas, tu devras m’appeler Oppa pendant une semaine ! Oh… peut-être que je devrais changer de gage en fait…. » Je plaçais ma main devant sa bouche pour qu'il n'ajoute rien de plus.

    « Impossible, une fois que c'est dit, plus de retour possible.  » Moi, l'appeler Oppa pendant une semaine ? Pas moyen.

    « Je te laisse choisir entre les deux, libre à toi de faire ton choix. Et pour me faire pardonner de cette torture, je t’offre ce que tu veux. Parce que je suis un amour, tout simplement. Ahhhh, je suis vraiment un ange, n’est-ce pas ? » Je fronçais les sourcils et courrais au milieu de la place où nous nous trouvions, prête à me lancer. J'étais peut-être fière, mais un gage était un gage, hors de question que je me rétracte.

    « Alors écoutez-moi bien ! Vous voyez bien le grand brun là-bas ! J'en suis amoureuse ! Vous le connaissez sûrement alors vérifiez vos télés !  » Je m'arrêtais enfin de crier et revenais vers Lysander, fière de ne pas avoir dit son prénom. « Tu le sais hein, que ça va se payer. Surtout que ce que tu as dis tout à l'heure j'ai pas oublié, et moi ce que je veux que tu m'offres, c'est un câlin.  » Je m'approchais de lui et en me mettant sur la pointe des pieds, je plantais mon regard dans le sien, m'arrêtant à quelques centimètres de son visage.

    J'étais prête à parier que dans les cinq minutes à venir, il serait mort de honte. Je le connaissais moi, mon Lysander.






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 73
•• J'habite : Pourquoi tu veux savoir ça ? :o:
•• Métier : Un célèbre acteur~

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Lun 11 Aoû - 19:21

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 

    Dans un premier temps, je n’avais pas été rassuré par ce rendez-vous. Mais finalement, il avait pris une tournure qui me plaisait. J’avais oublié ma précédente confrontation avec ces idiots qui avait osé approcher de Cassidy et j’avais oublié la honte qu’on avait eu en sortant de l’attraction. Maintenant, j’étais surexcité par ma victoire et par le fait de pouvoir taquiner Cassie. A cet instant, j’étais vraiment le plus heureux des hommes. J’avais la femme que j’aimais dans mes bras et j’avais l’impression que tout allait pour le mieux, que tout était parfait autour de nous. C’était tellement agréable. J’avais une petite amie merveilleuse (j’étais certainement masochiste….), un boulot de rêve et suffisamment d’argent pour ne pas m’inquiéter pour mes fins de mois.

    Même lorsque Cassidy m’offrit un beau regard meurtrier, je ne pouvais m’empêcher de sourire. Pourquoi avions nous mis autant de temps pour nous déclarer ? « Bon, ça va peut-être t'étonner, mais je suis une mauvaise perdante, alors pousse pas trop loin... » Je voyais rarement Cassidy dans cet état. Elle était moins confiante que d’habitude, plus intimidée aussi. Elle n’aimait pas avouer ces « faiblesses » alors ce n’était qu’encore plus adorable de la voir réagir de la sorte. J’avais juste envie de la couvrir de bisous, mais ce n’était pas l’endroit approprié et je n’avais pas encore assez de cran pour ce genre d’initiative. Je l’avais pris dans mes bras déjà, c’était un bon début !

    Une autre raison me poussait à être aussi heureux : puisque j’avais fait des exploits, je pouvais donner un gage à Cassidy. Ce nouveau pouvoir ne pouvait que me réjouir d’avantage. Pour une fois que ce n’était pas moi qui me faisait martyriser~.  Ainsi, impatient, j’exprimais rapidement le gage que j’avais en tête. Je restais gentil, elle avait de la chance d’avoir un petit ami aussi parfait que moi ! « J'en dis que tu manques cruellement d'imagination mon petit gars. » ma chère et tendre eut quelques rougeurs sur les joues et cela ne m’échappa pas. J’étais satisfait de cette réaction, j’aimais pouvoir la mettre dans cet état, l’embarrasser. Elle était douée pour me faire ça, alors je méritais bien d’en profiter à mon tour, hein ? Mais à vrai dire, j’avais une meilleure idée en tête. Dommage qu’elle ne me soit pas venu plus tôt, ça aurait été encore plus amusant ! « Impossible, une fois que c'est dit, plus de retour possible.  » Je soufflais, boudeur. Finalement, je lui laissais le choix entre les deux.

    Je fus surpris lorsqu’elle s’éloigna rapidement. Elle était rapide et n’avait même pas essayé de me faire les yeux doux. Bon connaissant Cassidy, je savais que sa fierté ne lui permettait surement pas ce genre de comportement. Je me concentrais donc sur elle, la trouvant toujours aussi magnifique dans cette tenue et avec cette coiffure. Ma petite amie était vraiment ravissante, pensais-je en me retenant de sautiller de joie. Je ne voulais pas avoir l’air d’un fou. « Alors écoutez-moi bien ! Vous voyez bien le grand brun là-bas ! J'en suis amoureuse ! Vous le connaissez sûrement alors vérifiez vos télés ! » J’ouvrais grand les yeux, malgré tout surpris par les paroles de Cassidy. Elle avait osé, elle l’avait fait et c’était… c’était embarrassant et terriblement agréable. Peu importe l’attention que je recevais à cet instant, seul le fait de l’avoir entendu dire qu’elle était amoureuse me donnait envie de m’envoler. L’amour donne des ailes, j’allais montrer que c’était véridique ! Non, sérieusement, je ne pouvais pas empêcher les paroles de Cassidy se répéter dans ma tête. Et lorsqu’elle se rapprocha de moi, j’avais toujours terriblement chaud, certainement très rouge. J’aurai vraiment du éviter un gage pareil…

    « Tu le sais hein, que ça va se payer. Surtout que ce que tu as dis tout à l'heure j'ai pas oublié, et moi ce que je veux que tu m'offres, c'est un câlin. » J’étais toujours un peu perturbé par ce qu’il venait de se passer, alors lorsqu’elle approcha son visage du mien, je crus que mon cerveau allait faire un court-circuit. Qu’est-ce que j’avais dit ? Elle adorait me mettre dans l’embarras, elle était sadique, dangereuse et surtout trop proche. Beaucoup trop proche, je manquais de souffle. Trop près…. Avec tous les sentiments qui envahissaient mon corps, j’oubliais l’endroit où on se trouvait, j’oubliais que j’étais un acteur, que j’étais populaire. A cet instant, j’étais seulement Lysander, un homme amoureux. Alors je brisais le peu d’espace qu’il y avait entre nous et délicatement je posais mes lèvres sur le siennes tout en l’enlaçant. Je resserrais mon étreinte dans le seul but d’approfondir ce baiser. Plus rien ne comptait, seul le moment présent importait. Mon cœur battait très fort mais surtout, je n’avais jamais ressenti un tel sentiment. Cassidy avait beau me faire la misère, -tout le temps-, elle était vraiment la femme de ma vie.

    Lorsqu’on manqua d’air, je lâchais mon emprise sur Cassidy et posait mon front sur le sien. J’étais gêné par ce que je venais de faire mais je ne regrettais pas une seule seconde le courage que j’avais eu ! Je plantais mes iris dans ceux de Cassidy et je souriais légèrement. Petit à petit, cependant, même si je m’enfonçais dans la profondeur du regard de Cassidy, je repris connaissance de l’endroit où on se trouvait. Le bruit nous entourant parvenu de nouveau à mes oreilles et je rougissais de plus belle. Il n’y avait aucun doute, on avait attiré l’attention et j’avais certainement été filmé, ou photographié. (Normal, populaire comme j’étais !) Demain, j’allais peut-être faire la une des journaux! Mais étrangement… je n’étais pas effrayé. Ma carrière allait le supporter. Il fallait juste que je protège Cassidy! Avec "attention et délicatesse", je retirais ma veste pour lui balancer –sans romantisme, désolé- sur la tête. Je riais nerveusement. « Je crois qu’on a été repéré. On ferait mieux de s’éloigner. Tu comprends, je ne voudrai pas que des centaines de fans nous courent après… » Moi, exagérer ? JAMAIS





Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier,
une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫
avatar



En un article, je peux ruiner ta vie ; papa-paparazzi ♫


•• Mes notes : 131
•• J'habite : Songpa-gu
•• Métier : Journaliste

MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   Sam 16 Aoû - 18:56

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 


    Cela faisait toute de même quelques années maintenant que je connaissais Yung Lysander, et je savais qu'il était franchement maladroit lorsqu'il s'agissait des contacts physiques. Même si parfois, je trouvais qu'il exagérait, en règle général, je trouvais plutôt ça amusant et très mignon surtout. Il avait une personnalité excentrique et les gens seraient certainement à milles lieux de s'imaginer qu'il pouvait être si timide, voilà pourquoi je me sentais spéciale et privilégiée. J'étais la seule à savoir comment il fallait s'y prendre pour le mettre dans tout ses états. En plus, j'adorais recourir à ce stratagème, le pauvre, il n'avait pas souvent de répit. Mais c'était sûrement pour ça qu'il m'aimait, non ?

    Un petit sourire après lui avoir demandé un câlin, je m'attendais à ce qu'il me repousse maladroitement et que l'on continue de marcher calmement. Du moins, l'ancien Lysander aurait réagi ainsi. Mais visiblement, pas le Lysander 2.0. Il m'avait vraiment prise de court en m'embrassant sans prévenir. Mais pour être honnête, j'adorais cela. Je posais mes mains contre son torse, et souriais tout contre ses lèvres, les yeux fermés pour ressentir encore plus. Rapidement, je sentis la tête me tourner, alors je resserrais un peu plus l'étreinte que j'avais sur sa chemise. Quand il recula, j'étais étourdie, et faisais quelques pas sur place pour reprendre mon équilibre. « Tu es... Je.. T'es.. Incroyable...  » Après cela, mes joues s'enflammèrent aussi sec, et je me sentis très nerveuse.

    Mais ce moment de d'excitation ne dura guère. Pour être franche, je n'appréciais pas franchement le fait qu'il m'ait balancé sa veste sur la figure. « Je crois qu’on a été repéré. On ferait mieux de s’éloigner. Tu comprends, je ne voudrai pas que des centaines de fans nous courent après… » Je le chopais par le col et le tirais vers moi, lui parlant tout de même à travers sa veste.

    « Tu vois, tu as presque été romantique pendant un court instant, mais c'est bon ne t'inquiètes plus, c'est plus le cas du tout. T'es naze mon pauvre. Je le lâchais, et croisais les bras sur ma poitrine et lui tournais le dos, vexée : Je veux rentrer chez moi, comme ça, tu n'auras plus à te soucier de toutes tes fans, hm.  » J'étais obligée de brailler à moitié en plus, car de dos, et avec une veste sur la figure, ce n'était pas chose aisée que de se faire entendre.

    « Oh et sinon, la prochaine fois que tu prends une initiative aussi virile, fais attention : on ne m'arrête pas en appuyant sur le bouton stop, contrairement à toi.  » Je tirais sur les pans de sa veste et grognon, je partais avec l'intention de m'en aller. Sauf que mon sens de l'orientation venait de prendre assez cher. Du coup, je me dirigeais droit...vers un mur.

    Ben oui, tant qu'à faire.

    Spoiler:
     






Where ? °° :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.   

TITRE :

 Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.




 



Revenir en haut Aller en bas

 

Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Lysander ; Rendez-vous galant. Première prise. ACTION.
» [2000]Paris perdu, rendez-vous galant de mauvais goût [Izlaya/Alan/Maureen][Terminé]
» Rendez vous galant ou retrouvaille amicale ? [ PV Kaito ]
» prise rendez-vous championnat
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: C'est la fête à la New Génération :: The endBut nothing really disappears :: Finished stories-