AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 713
•• J'habite : Avec Go Jae Hyun
•• Métier : Leader des UBKI {lead dancer, vocalist}

MessageSujet: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Ven 17 Jan - 18:06

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 


    Cela faisait quelques jours que j'étais plutôt inquiet à l'égard de Ji Eun. Nous nous étions bien rapprochés lors de l'émission de Romantic Idol, et je la considérais aujourd'hui comme une amie, même si elle était toujours autant embarrassée en ma présence, je la trouvais juste adorable, et au fond, elle était pleine de bonne intention, alors c'était tout à son honneur. Je ne savais pas ce qui s'était passé exactement pour qu'elle finisse ainsi. Son sourire s'était comme fané, et je n'aimais pas l'idée de la savoir triste. Alors aujourd'hui, j'avais demander à assister à sa séance photo. Avec une idée en tête. J'allais essayer de lui remonter le morale, à ma manière. J'avais d'ailleurs eu la mauvaise idée d'en parler à Jae Hyun, et il s'était moqué de moi pendant au moins une bonne dizaine de minute. Je ne sais pas franchement à quoi je m'attendais en fait, c'était de Jae Hyun dont nous parlions tout de même. J'étais peut-être quelqu'un de cheesy, mais ce n'était pas une chose dérangeante à mes yeux.

    Silencieusement, je la regardais poser, mais froncer les sourcils, car il y avait quelque chose qui n'était pas naturel, et si moi je le voyais, tout le monde le verrait, c'était l'évidence même. Je m'appuyais contre le mur, décidant de ne pas l'alerter de ma présence maintenant, je ne voulais pas la perturber, et préférais continuer de la voir agir naturellement, c'était bien plus instructif. Elle n'apprécierait peut-être pas mon inquiétude, ou la trouverait peut-être mal placé, mais à vrai dire, je n'y avais pas réfléchis avant, et j'avais décidé d'agir, sans trop me soucier des éventuelles conséquences, ce qui ne me ressemblait pas franchement, mais que voulez-vous.

    Je sortais du studio lorsqu'elle en avait fini, et l'attendais devant la porte, pensif. Je me demandais ce qu'elle pouvait avoir tout de même, et si je pourrais faire quelque chose pour elle, le cas échéant. Une discussion parvint à mes oreilles, alors que j'avais l'esprit dans le vague : «  La pauvre, elle s'en est toujours pas remise... Yun Sook n'a pas assuré quand même... » Je levais la tête presque aussitôt, aux aguets, et fronçais les sourcils. Yun Sook ? J'avais entendu parler de L-BEE oui, mais jamais d'une possibilité qu'ils soient tous les deux ensemble. Cela dit, maintenant que j'y pensais, ça tombait sous le sens, et je me sentais bête de ne pas y avoir pensé plus tôt.

    La porte se ferma d'un coup et me fis sursauter, et Ji Eun passa devant moi, à une vitesse assez incroyable. Sans attendre, je lui attrapais le bras pour qu'elle s'arrête :

    « Eh ! Tu m'ignores carrément là, je pourrais me vexer, tu sais ?  » J'attendais qu'elle se retourne vers moi, et lui offrais un sourire qui se voulait chaleureux.

    Et sans ajouter un mot de plus, je la tirais vers moi, et la prenais dans mes bras. Je tenais à lui montrer que je savais, et que j'étais là pour elle, quoi qu'il arrive. J'avais eu ce genre de problème, lors de ma précédente histoire avec So Kaï, et je savais au combien ça pouvait être douloureux. Je gardais mes mains au creux de son dos, et j'espérais que même si pas beaucoup, elle se sentait un peu mieux. Je me reculais alors, et la tins par les épaules, continuant de lui sourire :

    « Je t'enlève pour la journée, ça fait longtemps que je n'ai pas joué mon rôle de petit-ami virtuel, tu te souviens, comme dans Romantic Idol, tu me suis ?  » Je penchais la tête, et lâchais ses épaules, reculant d'un pas pour qu'elle comprenne que je ne l'obligeais à rien. Elle n'était pas obligée de me suivre après tout.






....Quand Jae Hyun lit des disputes chez les fans des Dazzlin'B:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥
avatar



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥


•• Mes notes : 680
•• J'habite : Au dortoir, avec le groupe ♥
•• Métier : Idole dans le groupe Fiction and Fact. SB♥

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Dim 2 Fév - 18:41

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 


Lorsqu’on a une personnalité joviale, il est très difficile de faiblir. Lorsque sur votre visage n’apparaît pas ce sourire constant, tout le monde vient à vos pieds pour vous poser maintes questions auxquelles vous ne voulez pas répondre. Alors pour éviter cela, vous continuez de sourire même si votre cœur souffre profondément et même si vous retenez sans cesse vos larmes. Prétendre aller bien est en réalité très difficile. Retenir ses larmes, sourire, rire… tout est faux mais vous faites de votre mieux pour le masquer. Et le soir, lorsque vous vous retrouvez seul, les larmes retenues afflues, inondent vos joues et vous sombrez dans un sommeil peu tranquille….

Depuis plusieurs jours, Ji Eun était dans cette situation délicate. Elle essayait tant bien que mal de continuer à sourire, à être joyeuse mais en réalité, elle souffrait toujours. Elle voulait croire aux sourires qu’elle offrait mais elle n’y parvenait pas car chaque petite chose lui rappelait sa peine. Elle était seule, sa relation avait pris fin et cette rupture l’avait profondément blessée. Elle n’avait même pas eu l’opportunité de se reposer, de faire « son deuil ». A peine quelques minutes après, elle avait dû reprendre le travail comme si de rien n’était. C’était douloureux. Ainsi, chaque jour, lorsqu’elle rentrait au dortoir, elle s’enfermait au calme et laissait ses larmes couler. Dans cette épreuve, elle savait qu’elle pouvait compter sur les membres du groupe mais elle ne voulait pas leur causer du souci. Devant les filles aussi, elle souriait. Mais pas de bon cœur, et elles devaient l’avoir remarqué. Ji Eun espérait parfois avoir quelqu’un à qui se confier, quelqu’un comme une mère peut-être. Mais elle ne pouvait qu’imaginer cela. Sa mère n’était pas ce genre de femme…

Ce jour-là, elle se leva difficilement. Elle aurait aimé rester quelques minutes de plus dans son lit. Elle ne dormait pas très bien, alors la fatigue s’accumulait et ça devenait de plus en plus difficile de rire, de travailler de cette façon. Qui plus est, un shooting l’attendait et elle n’était même pas sûre de pouvoir réussir. En plus, elle savait aussi que tout le monde était au courant. C’était encore plus dur car on l’observait souvent, certainement dans l’attente de la voir craquer. Mais elle ne pouvait se le permettre, elle en voulait pas pleurer devant quelqu’un. Elle n’était pas un spectacle…

Avec lassitude, elle regarda son téléphone et passa quelques minutes sur des réseaux sociaux, curieuse. Certains commentaires lui faisaient beaucoup de bien et pour une fois depuis quelques jours, elle souriait sincèrement. Même si elle était blessée, elle n’était pas seule et le monde continuait de tourner. Elle devait se reprendre en main… Elle le savait, elle en était consciente… mais comme on dit, plus facile à dire qu’à faire. Elle avait besoin de temps, d’un temps qu’elle n’avait pas vraiment. Ou peut-être avait-elle besoin de penser à autre chose, de s’évader un peu. Elle ne savait pas. Elle continuait tout simplement à vivre, sans grande motivation.


♥~♥



Devant l’objectif, Ji Eun essayait de faire de son mieux mais elle voyait bien dans les visages qui l’entourait, que quelque chose n’allait pas. Elle n’était pas naturelle, elle n’y arrivait pas, ça devenait vraiment difficile, surtout devant l’appareil. Mais elle continuait de sourire, même si dans son regard, aucun éclat ne pouvait être vu. D’habitude, elle était pleine de vie mais là, tout était noir dans son esprit. Et lorsque la séance fut terminée, elle fut rassurée de pouvoir s’échapper. Elle remercia faiblement le staff présent et retourna vite se changer, souhaitant quitter le studio au plus vite. Elle savait bien qu’on chuchotait derrière elle, qu’on parlait de sa relation avec Yun Sook. Elle en était consciente et même si elle n’entendait rien, elle avait pourtant l’impression de tout entendre, d’être prise en pitié. Ce fut pour cette raison, qu’elle pressa le pas, n’adressant presque aucun regard. Mais elle fut retenue alors qu’elle était si près du but, alors qu’elle allait enfin quitter cette endroit oppressant. En effet, quelqu’un venait tout juste de la tirer par le bras. Elle sursauta à ce brusque contact et se retenu de crier. Heureusement, ce n’était pas un inconnu ! « Eh ! Tu m'ignores carrément là, je pourrais me vexer, tu sais ?  » Lee Wei était devant elle et lui souriait. A cette vision, un léger sourire apparu sur les traits de Ji Eun. Voir son idole lui faisait beaucoup de bien, réellement. Comme quoi, une simple présence peut vraiment apaiser une personne. Malgré tout, elle ne s’attendait pas à ce qu’une telle chose se passe. Est-ce que Lee Wei avait oublié l’émission qu’ils avaient tourné ensemble ?

Tout à coup la demoiselle s’était retrouvée dans les bras protecteurs du jeune homme. Elle avait bien évidemment était surprise mais au lieu de se sentir gênée, elle se sentait plutôt apaisée. En réalité, elle avait très bien comprit le but de ce geste. Elle en était fortement attendrie. C’était dans ses instants qu’elle se rendait compte de la chance qu’elle avait et des personnes adorables qu’elle connaissait. Ji Eun avait vraiment de chance et elle se retenait de pleurer, émue. Mais elle essayait de résister à ce besoin, elle ne voulait pas craquer devant lui, pas devant Lee Wei.

Ce dernier recula quelques secondes après, et reprit la parole. Ji Eun le regardait toujours avec de grand yeux, ne comprenant pas vraiment ce qu’il se passait. « Je t'enlève pour la journée, ça fait longtemps que je n'ai pas joué mon rôle de petit-ami virtuel, tu te souviens, comme dans Romantic Idol, tu me suis ?  » A nouveau, un sourire se forma sur son visage, faible mais sincère. La rookie hocha la tête timidement, repensant à ces instants passés avec son idole, son idéal. « Comment pourrais-je oublier, je ne sais même plus combien de fois mon cœur à faillit s’arrêter. » Elle baissa la tête, jouant nerveusement avec ses mains, réfléchissant. Elle reprit finalement la parole. « J’ai terminé le shooting, alors je suis libre pour te suivre. Mais est-ce que Oppa est sûr de me supporter ? Tu n’as pas été traumatisé la dernière fois ? » Cela ne faisait que quelques minutes qu’elle se trouvait en compagnie de Lee Wei, mais pourtant, elle se sentait déjà un petit peu mieux. « Je te suis ! » S’exclama-t-elle.





Don't leave me alone!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 713
•• J'habite : Avec Go Jae Hyun
•• Métier : Leader des UBKI {lead dancer, vocalist}

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Dim 2 Fév - 21:08

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 


    J'étais et restais quelqu'un de loyal, quoi qu'il m'en coûte. Comme tout le monde, il m'arrivait d'être triste et désemparé, mais je faisais mon possible pour pouvoir tenir le coup, car c'était les aléas de ce travail. J'étais le leader des UBKI qui plus est, alors je me devais d'être un exemple. Certes, il n'y avait que Jae Hyun avec qui je travaillais, mais cela ne changeait pas tant du reste, au final. Nous faisions partis des anciens, et avions des responsabilités en tant que tels. Et j'avais beau tenir à Jae Hyun, et le connaître comme personne, il n'était pas le plus facile de tous, alors oui, c'était un travail à plein temps.
    Je ne regrettais pas d'avoir choisi cette voie, car elle me permettait de faire des rencontres formidables, comme Ji Eun par exemple. Elle était maladroite comme personne, et timide. Elle respirait la gentillesse, son visage était doux et elle était amusante. Elle ne méritait pas d'être malmenée.

    C'était pour cette raison que j'avais décidée de tenter de lui remonter le moral. Je n'étais sûrement pas le mieux placé pour cela, mais je savais à quel point elle devait être blessée, car je l'avais été moi aussi lorsque So Kai avait disparu dans la nature. J'avais cru en ses mots, en ses promesses, et j'étais tombé des nus lorsqu'il m'avait quitté, j'avais été un imbécile. Et je ne voulais pas que Ji Eun passe par cela toute seule. Depuis des semaines, je ne voyais plus qu'un sourire forcé sur ses lèvres, et je n'aimais pas la voir ainsi. Nous étions devenus proches grâce à l'émission de télévision réalité, alors je voulais faire quelque chose pour elle. Même si ça ne refermait pas ses blessures, je voulais qu'elle oublie, le temps d'une après-midi, qu'elle se sente aimée, et choyée, car c'était ce à quoi tout le monde devrait avoir droit.

    Cette étreinte n'avait rien de malsain à mes yeux. Je voulais juste que par ce geste, elle sente un peu de chaleur humaine. Elle devait se sentir seule, et je souhaitais qu'elle comprenne cela : elle n'était pas seule. Si elle avait besoin d'une épaule pour pleurer, j'en avais deux. Si elle voulait parler, je lui accorderai le temps qu'il faudrait.
    J'avais posé ma main droite dans le creux de son dos, la serrant contre moi, et comme un grand frère souhaitant protéger sa sœur, ma main était venue se poser sur le top de sa tête. Je n'avais rien dit, ne jugeant pas cela nécessaire. Elle comprendrait sûrement ce que j'essayais de lui faire comprendre, et là était l'essentiel. Quand je la lâchais, et lui proposais de venir avec moi, un fin sourire étira ses lèvres, et me rassura. Elle semblait sincère, encore un peu éteinte, mais sincère. Et c'était tout ce que je demandais.

    « Comment pourrais-je oublier, je ne sais même plus combien de fois mon cœur à faillit s’arrêter. » Je me retins de rire, ne voulant pas la vexer ou la mettre mal à l'aise, mais c'est vrai, j'avais cru devenir fou durant cette émission parfois. Elle s'était mise dans des états assez exceptionnels, et toute seule, comme une grande, que j'en avais été la plupart du temps, confus. « J’ai terminé le shooting, alors je suis libre pour te suivre. Mais est-ce que Oppa est sûr de me supporter ? Tu n’as pas été traumatisé la dernière fois ?» Un fin sourire étira mes lèvres, tandis que je finissais par lui dire :

    « Tu penses que je serai là si c'était le cas ? Nous sommes collègues et amis, il n'y a donc rien de mal à ce que tu passes un peu de temps avec moi, pas vrai ? Je serai gentil, c'est promis ! Et je tenterai de laisser ton cœur tranquille !  » terminais-je en pouffant de rire, et en secouant la tête doucement. « Je te suis ! » Je lui attrapais la main et la tirais avec moi, en direction de la sortie, tournant la tête légèrement vers elle, pour lui dire :

    « Alors tu dois avoir faim, n'est-ce pas ? Ne dis pas non, car il faut que tu te nourrisses, en gros, tu n'as pas le choix. Mais on pourrait aller manger des glaces... Je connais un petit stand qui en fait des maisons, c'est divin ! dis-je en hochant la tête lentement, avant d’accélérer un peu le mouvement : Tu ne vas pas laisser Oppa se goinfrer tout seul, hein ? La glace c'est bon, non ?  » A vrai dire, je n'en étais pas très friand, mais je savais que les filles aimaient cela, et qu'elles en mangeaient pour se remonter le moral. Donc ce n'était pas une mauvaise idée, n'est-ce pas ?






....Quand Jae Hyun lit des disputes chez les fans des Dazzlin'B:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥
avatar



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥


•• Mes notes : 680
•• J'habite : Au dortoir, avec le groupe ♥
•• Métier : Idole dans le groupe Fiction and Fact. SB♥

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Mer 12 Mar - 23:09

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 

Une simple étreinte amicale pouvait vraiment faire un bien fou. Dans les bras de Lee Wei, Ji Eun se rendait compte que la vie était belle et qu’il y avait de quoi être heureux, de quoi sourire. Son cœur avait été blessé et à ce même instant, elle était encore triste de cette séparation soudaine. Elle n’avait rien vu venir, tout cela avait été trop brutal. Mais au moins elle se rendait compte d’une chose magnifique : elle n’était pas seule. Beaucoup de personnes autour d’elle lui voulaient du bien, voulaient la faire sourire avec sincérité. Lee Wei faisait partit de ces personnes et vu l’importance qu’il avait pour Ji Eun, c’était encore plus fort. Lee Wei lui avait donné de la force dans le passé, alors qu’elle restait enfermée dans son palais. Elle avait regardé maintes fois les mv des UBKI, leurs émissions... Sans même les connaître personnellement, elle s’était sentie proche d’eux et elle avait eu à nouveau de l’espoir en la vie. C’était parce qu’elle avait des idoles aussi merveilleux qu’elle avait désobéi à ses parents et qu’elle s’était battue pour son rêve. Alors oui, c’était difficile, oui elle voulait se cacher et pleurer toutes les larmes de son corps, mais malgré tout, elle était gâtée par la vie. A présent, elle connaissait Lee Wei et ils étaient même devenus amis tous les deux. Elle ne pouvait pas rêver mieux. De la chance, elle avait une chance folle. Et ça, Lee Wei n’en était pas conscient. Rien que par sa présence, il avait retiré un poids important chez la jeune idole. Elle avait l’impression de pouvoir respirer à nouveau. « Tu penses que je serai là si c'était le cas ? Nous sommes collègues et amis, il n'y a donc rien de mal à ce que tu passes un peu de temps avec moi, pas vrai ? Je serai gentil, c'est promis ! Et je tenterai de laisser ton cœur tranquille !  » Un grand sourire apparu sur le doux visage de Ji Eun. Elle savait qu’elle avait fait souffrir Lee Wei pendant cette fameuse émission mais fort heureusement il le prenait bien et aimait la taquiner à ce sujet. Avec une certaine excitation peu masquée, elle approuva donc de nouveau la proposition de son ami et idole adorée. S’il continuait à être aussi adorable avec elle, elle allait devenir une fan encore plus hystérique. « Oui s’il te plait. Mon état est déjà assez grave, il vaut mieux faire attention et laisser mon ceur tranquille. » Elle tira la langue.

C’était un peu embarrassant de sentir la main de Lee Wei entourant la sienne mais c’était aussi agréable. C’était une chaleur qui faisait battre son cœur un peu plus vite que d’habitude mais ce n’était pas une mauvaise chose pour autant. Même si sans s’en apercevoir, ses pensées la menèrent de nouveau à des souvenirs, de beaux souvenirs mais qui cependant la peinait.... Elle avait souvent tenu la main à Yun Sook mais brusquement ce contact avait été brisé. A cette pensée, elle eut peur, peur que Lee Wei lâche sa main et l’abandonne à son tour. Elle se mordilla la lèvre inférieure, ne souhaitant pas déprimer de la sorte, Lee Wei était là pour lui remonter le moral, elle devait faire de efforts elle aussi. « Alors tu dois avoir faim, n'est-ce pas ? Ne dis pas non, car il faut que tu te nourrisses, en gros, tu n'as pas le choix. Mais on pourrait aller manger des glaces... Je connais un petit stand qui en fait des maisons, c'est divin. Tu ne vas pas laisser Oppa se goinfrer tout seul, hein ? La glace c'est bon, non ?  » Refuser de manger une glace ? Ce n’était même pas envisageable! S’il y avait bien une chose dont Ji Eun avait envie c’était du sucre, tant pis le régime ! Elle avait envie de se régaler même si ce n’était pas recommandé pour une idole et un mannequin mais peu importe, elle allait être rebelle! On ne vit qu’une fois, n’est-ce pas ? « Impossible de refuser une glace ! Ce serait un crime ! Mais promet moi de garder le secret, mon manager me tuera s’il l’apprend ! » Une bonne glace allait lui remonter le moral. Lee Wei était vraiment trop parfait…

La jeune femme suivait la jeune homme et avait du mal à détacher son regard de sa silhouette. Dire que quelques années plus tôt, elle aurait rêvé d’une telle situation ! Et là, elle vivait le rêve de chaque fan, elle vivait vraiment sous une bonne étoile. « Beaucoup de fans tueraient pour être à ma place ! » S’exclama-t-elle avec des étoiles dans les yeux. Ses soucis étaient oubliés. « Quand j’étais encore au lycée, je me rappelle que je passais des heures à regarder des émissions et à essayer de danser sur vos chansons ou même à chanter. Je rêvais de pouvoir aller à un de vos concerts et aujourd’hui… on va manger une glace ensemble ! C’est quand même incroyable n’est-ce pas ? » Elle ne savait comment remercier le jeune homme, mais un jour, elle espérait pouvoir le faire comme il se doit. « Omo…C’est bizarre ce que je viens de dire non ? » Tout à coup ses joues se teintèrent légèrement. Elle avait l’impression de beaucoup trop parler et de dire des choses embarrassantes. A vrai dire, elle embarrassait toute seule… « Désolée hein… » Mais il devait être habitué à présent. Il valait mieux. En tout cas, cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas été embarrassée. D’ailleurs elle l'avait toujours été avec Yun Sook... Elle ne pouvait s’empêcher de se rappeler la première fois où ils avaient cuisiné ensemble… A nouveau, son visage assombrit à ce souvenir. C’était encore trop récent alors même quand elle était heureuse et qu’elle ne pensait plus au jeune homme, elle revenait à lui. C’était difficile de dire au revoir à quelqu’un d’aussi proche. De dire au revoir à des habitudes, à des souvenirs. Elle se sentait désolée pour Lee Wei mais ce n’était si évident. Elle tenta cependant de masquer son trouble en essayant de sourire. Elle allait mieux malgré tout, et c’était suffisant. Et elle voulait manger cette glace, elle en bavait d'avance!





Don't leave me alone!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 713
•• J'habite : Avec Go Jae Hyun
•• Métier : Leader des UBKI {lead dancer, vocalist}

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Ven 14 Mar - 14:18

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 


    « Oui s’il te plaît. Mon état est déjà assez grave, il vaut mieux faire attention et laisser mon cœur tranquille. » A cette remarque, je lui offrais un fin sourire, compréhensif. Après tout, mon but n'était pas le moins du monde de la mettre mal à l'aise à cause de ma présence. Bien au contraire, aujourd'hui en plus, j'étais là pour lui remonter le moral, ce serait donc le pompon. Je voulais qu'elle se sente libre de me parler si l'envie lui venait. J'étais quelqu'un de confiance après tout, je lui avais déjà prouvé à plusieurs reprises selon moi. Je croisais les bras alors, tout en continuant de la regarder, je hochais la tête à ses propos :

    « C'est promis, on laisse le cœur tranquille, ne t'inquiètes pas. Sois juste à l'aise.  » lui demandais-je gentiment. Après tout, ce n'était plus comme quand on s'est rencontrés la première fois. Ils s'en étaient passées des choses depuis, de son côté, comme du mien. Alors je tenais vraiment à ce qu'elle me voit comme un ami, et plus comme un Sunbae uniquement, ou un Oppa. « Impossible de refuser une glace ! Ce serait un crime ! Mais promet moi de garder le secret, mon manager me tuera s’il l’apprend ! » Je pouffai de rire, secouant la tête de gauche à droite, et haussais les épaules.

    « Si tu promets de ne pas dire que je t'ai emmené manger une glace, je vais me faire charrier.  » dis-je en lui tirant la langue. Amusé.

    Je la tirais à l'extérieur, histoire que nous allions manger cette fameuse glace. Le temps était agréable en plus aujourd'hui, alors c'était deux fois mieux. J'espérais sincèrement que ça allait l'aider à aller un peu mieux. « Beaucoup de fans tueraient pour être à ma place ! Quand j’étais encore au lycée, je me rappelle que je passais des heures à regarder des émissions et à essayer de danser sur vos chansons ou même à chanter. Je rêvais de pouvoir aller à un de vos concerts et aujourd’hui… on va manger une glace ensemble ! C’est quand même incroyable n’est-ce pas ? » Je souris en me tournant vers elle, passant ma main rapidement dans ses cheveux détachés pour les faire voler.

    « Tu nous idéalise bien trop tu sais ? Mais c'est flatteur, merci beaucoup. Après tu as travaillé dur, c'est normal ! Les Fiction& Fact méritent leurs succès !  » dis-je en souriant et en marchant à ses côtés lentement. Je finissais par enlever ma veste, trouvant qu'il faisait un peu lourd, mais je fronçai les sourcils en trouvant Ji Eun bien calme tout d'un coup, est-ce que j'avais dis quelque chose de mal ? « Omo…C’est bizarre ce que je viens de dire non ? Désolée hein… » Surpris, je posais mes yeux dans les sien, et souris, amusé de la voir si embarrassée par quelques mots.

    « Voyons, ne t'excuses pas pour ça, c'était gentil comme tout en plus, alors je ne vais pas me plaindre !  » affirmais-je en haussant les épaules, avant de regarder à nouveau au loin.

    J’apercevais le stand de glace au bout de la rue, un sourire éclaira mes lèvres, nous y étions presque. Mais ce sourire s'effaça rapidement, quand je vis le visage de Ji Eun :

    « Ca ne va pas hein ? Tu sais Ji Eun, si tu veux me parler tu peux hein, tu n'as pas besoin d'afficher ton joyeux sourire si ça ne va pas.  » dis-je en m'arrêtant et me mettant devant elle, et en croisant les bras sur mon torse.







....Quand Jae Hyun lit des disputes chez les fans des Dazzlin'B:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥
avatar



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥


•• Mes notes : 680
•• J'habite : Au dortoir, avec le groupe ♥
•• Métier : Idole dans le groupe Fiction and Fact. SB♥

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Dim 6 Avr - 15:58

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 

Cette rencontre inattendue faisait déjà beaucoup de bien à Ji Eun. Elle essayait tant bien que mal d’oublier son chagrin et grâce à Lee Wei elle y parvenait. Elle n’était toujours pas au top de sa force mais le jeune idole arrivait à la faire sourire, un vrai sourire. Ces derniers jours elle avait fait de son mieux pour masquer ses soucis mais les sourires qu’elle avait offert n’avait été que trop éteints. On lui disait souvent qu’on lisant en elle comme dans un livre ouvert. C’était vraiment difficile pour elle. Pourtant autrefois, c’était totalement différent. Mais Ji Eun avait changé, elle n’était plus cette lycéenne froide et mal dans sa peau. Les choses avaient évolué et elle avait grandi. Elle était une femme à présent. Mais elle restait jeune, et fragile. Ce n’était pas évident de gérer une carrière d’idole et une rupture. Mais une rupture n’était jamais chose facile, n’est-ce pas ? « Si tu promets de ne pas dire que je t'ai emmené manger une glace, je vais me faire charrier.  » A nouveau, elle sourit, avec sincérité. Lee Wei était vraiment l’homme parfait, elle ne pouvait pas le nier. Elle avait longtemps adoré une célébrité mais à présent, c’était l’homme qu’elle appréciait. Bien évidemment, elle restait toujours fan, elle ne pouvait rien faire contre ça. Surtout quand il était aussi parfait. Mais fort heureusement il était compréhensif … Comme s’il n’était pas assez parfait comme ça !

« Tu nous idéalise bien trop tu sais ? Mais c'est flatteur, merci beaucoup. Après tu as travaillé dur, c'est normal ! Les Fiction& Fact méritent leurs succès !  » Il souriait et elle rougissait légèrement. Il n’avait peut-être pas tort, elle l’idéalisait beaucoup mais elle ne pouvait faire autrement. Après tout ce qu’il faisait pour elle, que pouvait-elle faire ? Elle lui en était tellement reconnaissante, il ne devait même pas en avoir conscience. « Merci oppa. On va continuer sur ce chemin et faire de notre mieux. Encourage nous!  » Elle était heureuse avec les filles, c’était sa famille. Même si elle était triste, elle se rendait compte de la chance qu’elle avait. Elle devait continuer de sourire à la vivre et simplement attendre que l’amour frappe de nouveau à sa porte.  Mais avant ça, elle avait d’autres tracas en tête, comme le fait d’avoir été un peu trop… expressive tout à coup ? Elle s’excusa auprès de Lee Wei, se rendant compte de son attitude. Elle ne savait même pas se contrôler, il allait vraiment finir par s’enfuir en courant. Et ça, elle ne le voulait pas. « Voyons, ne t'excuses pas pour ça, c'était gentil comme tout en plus, alors je ne vais pas me plaindre !  » Toujours cette gentillesse et cette compréhension réchauffant le corps.

Cette après-midi était parfaite, Ji Eun était heureuse de se trouver auprès de Lee Wei mais, malheureusement, elle pensait encore trop aisément à Yun Sook. Une simple pensée arrivait à détériorer sa bonne humeur. Elle ne voulait pas montrer ses troubles mais à nouveau, elle ne semblait pas capable de masquer cela. « Ça ne va pas hein ? Tu sais Ji Eun, si tu veux me parler tu peux hein, tu n'as pas besoin d'afficher ton joyeux sourire si ça ne va pas.  » Ji Eun leva la tête vers le propriétaire de cette voix et croisa son regard. Mal à l’aise, elle regarda à nouveau le sol. Elle ne voulait pas gâcher ce rendez-vous. (oh mon dieu, rendez-vous ?!?) « Hum… C’est juste… enfin…. » Elle n’osait pas trop en parler et elle ne savait pas comment s'y prendre. Elle n’était pas habituée à se dévoiler, et elle n’était pas du tout à l’aise à cette idée. Mais Lee Wei était si attentif, et il semblait vraiment soucieux. C’était réconfortant. Il voulait l’aider, alors, elle voulait lui faire part de ses sentiments. « Je suis encore un peu triste en fait. J’ai du mal à ne pas penser à… à quelqu’un. Ca fait mal quand on tombe de si haut…. » La chute avait été douloureuse mais elle savait qu’elle allait se relever. Elle avait déjà connu ça, elle était déjà tombé, maintes fois même, et elle était pourtant encore là, à se battre. « Mais ça va aller. Je vais relever la pente comme on dit. Et oppa m’aide beaucoup.  Merci… Vraiment. » Un léger sourire prit possession de ses lèves et son regard s’illumina tout à coup. « Omo, c’est ici n’est-ce pas ? » Au loin elle remarqua un stand de glace. Elle espérait ne pas faire erreur. En tout cas, elle attrapa le bras de Lee Wei pour continuer le chemin d’un pas pressé.  Comment pouvait-elle déprimer alors qu’elle se trouvait avec son idole ? C’était stupide de sa part, elle devait en profiter. « Moi je veux une glace à la vanille. Ou bien au chocolat. Ou la fraise… C’est bon la fraise aussi. Oppa, qu’est-ce que tu me conseilles ? » A nouveau elle était aussi excitée qu’une puce.





Don't leave me alone!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 713
•• J'habite : Avec Go Jae Hyun
•• Métier : Leader des UBKI {lead dancer, vocalist}

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Jeu 17 Avr - 14:06

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 


    « Merci oppa. On va continuer sur ce chemin et faire de notre mieux. Encourage nous! » Je l'observais silencieusement un court instant avant qu'un fin sourire ne vienne éclairer mon visage. Elle me paraissait si gentille que j'avais du mal à imaginer qu'on puisse l'abandonner de cette manière. Elle était peut-être un peu maladroite et timide, mais qui ne l'était pas ? Ji Eun était très attachante, personne ne me ferait dire le contraire. Alors convaincu par ce qu'elle venait de me dire, je hochais la tête et lui répondais :

    « J'espère bien tiens ! Puis qui sait, peut-être qu'on sera amenés à travailler ensemble un de ces quatre ? Un featuring, ce serait si bien ! Tu en penses quoi ?  » demandais-je en me tapotant le menton avec mon index, pensif. J'étais on ne peut plus sérieux. Je trouvais l'idée très attrayante.

    Je voulais vraiment qu'elle se sente mieux, même si ce n'était que pour un temps assez court. Elle avait probablement besoin de savoir qu'elle pouvait compter sur ses amis. Et j'étais son ami, alors elle pouvait compter sur moi. Je n'étais peut-être pas la personne la plus appropriée pour l'aider, mais je voulais au moins tenter ma chance.

    Je savais à quel point cela pouvait être douloureux. Le départ imprévu de So Kaï m'avait fait un mal de chien. A ce moment, j'étais sur le point de m'assumer sexuellement. Là, je n'étais pas prêt de réitérer l'expérience avec un homme, pas du tout même. Je soupirais doucement, en passant une main dans mes cheveux. Je n'étais pas là pour parler de moi, mais pour remonter le moral à Ji Eun. Mes problèmes, je les avais laissé derrière moi depuis des mois. « Hum… C’est juste… enfin….Je suis encore un peu triste en fait. J’ai du mal à ne pas penser à… à quelqu’un. Ca fait mal quand on tombe de si haut…Mais ça va aller. Je vais relever la pente comme on dit. Et oppa m’aide beaucoup.  Merci… Vraiment. » Je soufflais doucement et fis la moue :

    « Je comprends bien, c'est pas facile... Je sais ce que c'est, si tu veux tout savoir, alors ne reste pas trop toute seule, d'accord ? Il faut être entouré dans ce genre de moment-là.  » Oui, malheureusement, je savais très bien de quoi je parlais. « Omo, c’est ici n’est-ce pas ? » Je sortais de mes pensées moroses pour effectivement voir le stand un peu plus loin, devant nous. Un fin sourire mélancolique étira les commissures de mes lèvres, je serrais sa main entre mon bras et ma veste, la suivant, enthousiaste. « Moi je veux une glace à la vanille. Ou bien au chocolat. Ou la fraise… C’est bon la fraise aussi. Oppa, qu’est-ce que tu me conseilles ? » Je ne pouvais m'empêcher de rire en la voyant si enjouée.

    « Eh bien, je t'offre une glace à deux parfums, et je prends le dernier, comme ça, tu pourras goûter à tout ? Qu'est-ce que tu en dis ?  » demandais-je, touché par sa joie de vivre soudaine. Je haussais les épaules, interrogeant Ji Eun du regard.

    Je regardais aux alentours et remarquais que des journalistes commençais à s'agglutiner non loin de nous. J'en soupirai, n'ayant pas prévu de me faire ennuyer aujourd'hui. Il est vrai que nous étions sortis sans réfléchir. Je l'avais emmené avec moi en plus, j'avais un peu honte de moi. Surtout que Ji Eun ne devait pas être prête à parler à un journaliste de quoi que ce soit. Ils risqueraient de se faire des idées. « Ji Eun, je suis désolée, mais il semblerait que que nous ne soyons pas vraiment passés inaperçu... Si on file sans ne rien dire, ils risquent de lancer des rumeurs, qu'est-ce que tu préfères faire ?  » dis-je en me tournant vers le stand, leurs tournant le dos.

    Quoi qu'elle décide, je le ferai avec elle, j'étais là pour l'aider après tout.






....Quand Jae Hyun lit des disputes chez les fans des Dazzlin'B:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥
avatar



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥


•• Mes notes : 680
•• J'habite : Au dortoir, avec le groupe ♥
•• Métier : Idole dans le groupe Fiction and Fact. SB♥

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Ven 9 Mai - 21:35

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 

« J'espère bien tiens ! Puis qui sait, peut-être qu'on sera amenés à travailler ensemble un de ces quatre ? Un featuring, ce serait si bien ! Tu en penses quoi ? » Surprise, Ji Eun offrit une bouche en « o » et des yeux écarquillés à Lee Wei. Il ne pouvait pas imaginer à quel point Ji Eun rêvait d’une telle collaboration. D’une certaine façon, pour la jeune femme, ce serait comme parvenir au sommet de son rêve : collaborer avec son idole, celui qui sans le savoir, l’a aidé à avoir suffisamment de courage pour poursuivre ses rêves. Une telle proposition, c’était comme offrir la lune à la demoiselle. Avec un grand sourire et des étoiles dans les yeux, elle répondit avec une pointe d’excitation non dissimulée. « Ce que j’en pense ? Tu es sûre de vouloir le savoir ? » Un léger rire échappa ses lèvres. « Ce serait tout simplement merveilleux, j’aimerai tellement. J’espère qu’on aura cette chance un jour, oh ça oui ! » Cette idée, elle allait la garder en  tête et laisser son imagination l’emporter.

Continuant de marcher aux côtés de Lee Wei, Ji Eun ne put s’empêcher de repenser à sa relation avec Yun Sook. Pourtant, elle passait sans nul doute un agréable moment avec l’artiste mais sa rupture, étant encore récente, elle était à fleur de peau. Elle voulait sourire à la vie, ne pas se laisser abattre mais c’était plus facile à dire qu’à faire. Malgré sa joie de vivre habituelle, elle avait perdu de son éclat. Elle remerciait cependant de tout cœur l’aide précieuse que lui apportait Lee Wei. Elle se sentait vraiment privilégiée et elle aimait ce sentiment. Avec sincérité, elle exprima ses difficultés actuelles tout en remerciant Lee Wei. « Je comprends bien, c'est pas facile... Je sais ce que c'est, si tu veux tout savoir, alors ne reste pas trop toute seule, d'accord ? Il faut être entouré dans ce genre de moment-là.  » Ji Eun plongea ses yeux dans ceux de Lee Wei, triste mais également curieuse. Lui aussi, il avait vécu une rupture difficile ? Est-ce qu’il avait été abandonné ? Ji Eun sentait qu’il avait vécu quelque chose, également, mais elle savait aussi qu’elle ne pouvait pas se permettre de remuer le couteau dans la plaie. Elle devait également respecté son jardin secret. « Tu … Je vois. On n’a pas eu de chance tous les deux, n’est-ce pas ? » Elle soupira avant de reprendre. « Je suis vraiment soulagée de ne pas être seul et de pouvoir compter sur mes amis. Dans ces moments-là, on a vraiment besoin de compagnie, tu as raison. Encore merci oppa ! Je te revaudrai ça, promis ! » Un sourire prit finalement place sur ses lèvres et elle décida de dissiper les souvenirs qui venait la hanter. Elle devait profiter de Lee Wei et de cette sortie pour voir la vie du bon côté.

Son sourire s’agrandit lorsqu’elle repéra au loin le stand de glace. Excitée comme une puce, elle accéléra le pas, impatiente, et remarqua à peine que sa main s’accrocha au bras de Lee Wei qui l’a suivi. Et bien évidemment, face aux nombreux choix qui se trouvaient en face d’elle, Ji Eun appela Lee Wei à l’aide, ne sachant que choisir. Tout semblait si délicieux, sa gourmandise n’était plus du tout cachée. « Eh bien, je t'offre une glace à deux parfums, et je prends le dernier, comme ça, tu pourras goûter à tout ? Qu'est-ce que tu en dis ? » Ji Eun accueillit très bien la nouvelle, sautant légèrement. C’était la meilleure idée qu’il pouvait avoir. « C’est vrai ? Vrai de vrai ? Haaaan oppa est le meilleur ! Daebak ! » Elle leva son pouce pour appuyer ses dires. « Alors, si ça te va aussi et que ça ne te dérange pas, j’approuve ! »

« Ji Eun, je suis désolée, mais il semblerait que que nous ne soyons pas vraiment passés inaperçu... Si on file sans ne rien dire, ils risquent de lancer des rumeurs, qu'est-ce que tu préfères faire ? » Observant avec attention le vendeur servir les glaces, Ji Eun fut interpellée par la remarque de Lee Wei. Elle s’empêcha cependant de regarder autour d’elle pour ne pas attirer les soupçons. Enjouée par cette sortie imprévue, elle n’avait pas pensé à ce léger détail… au fait qu’elle était une idole et qu’elle était avec une idole encore plus populaire… Et comme chaque artiste, sortir dans la rue n’était pas si évident, et encore moins… avec quelqu’un du genre opposé. « Oh… On ne peut décidément même pas profiter d’une sortie sans être épié… » Se lamenta la demoiselle. Sa vie en tant que rookie n’était pas difficile et elle était heureuse de sa vie actuelle mais toutefois, les inconvénients n’étaient pas toujours faciles à supporter, surtout à un jeune âge. « Je ne sais pas oppa… J’aimerai beaucoup faire comme si de rien n’était et profiter de ce moment ensemble mais en même temps… Je n’ai pas envie que quelque chose de mauvais arrive… Je ne veux pas que ça se répercute sur toi… Puis… Je n’ai pas du tout envie de voir des journalistes…. » Elle voulait s’enfuir, être loin d’eux mais elle ne voulait pas interrompre ce « rendez-vous ». Surtout qu’elle en avait vraiment besoin. Elle baissa la tête, triste de la tournure des événements. « J’aimerai vraiment rester avec toi et manger cette glace, comme si on était de simples citoyens… » Elle n’était pas capable de prendre une décision parce que son cœur voulait rester avec Lee Wei mais sa raison lui criait d’être prudente. Elle ne savait pas quoi faire. « Qu’est-ce qu’on devrait faire ? Prendre notre glace et partir ou les laisser nous suivre ? Dans tous les cas, ils nous ont vu n’est-ce pas ? Est-ce qu’on peut… au moins …. Prendre nos glaces et se poser ? Je ne veux pas être égoïste mais oui… ils vont se poser des questions si on s’échappe brusquement… non ? » Elle releva les yeux vers Lee Wei, avec un sourire. Même s’ils devaient écourter cette promenade, Ji Eun se sentait déjà mieux. Son petit-ami virtuel était vraiment parfait !





Don't leave me alone!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 713
•• J'habite : Avec Go Jae Hyun
•• Métier : Leader des UBKI {lead dancer, vocalist}

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Jeu 22 Mai - 19:19

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 


    « Ce que j’en pense ? Tu es sûre de vouloir le savoir ? Ce serait tout simplement merveilleux, j’aimerai tellement. J’espère qu’on aura cette chance un jour, oh ça oui ! » Pendant qu'elle parlait, je l'observais du coin de l’œil, arborant un sourire radieux. Elle semblait toujours si emballée lorsqu'elle nous voyait, Jae Hyun et moi. Nous entretenions une relation particulière avec nos fans, en tant que UBKI, bien évidemment. Seulement là c'était différent, Ji Eun semblait beaucoup nous aimer, il n'y avait pas de doute là-dessus, mais avec elle, je n'étais pas L. mais Lee Wei. Et ça pesait lourd dans la balance mine de rien. C'était quelque-chose que je chérissais et ne voulais pas perdre, elle n'en avait probablement pas idée.
    Dans un premier temps, je me contentais de hocher la tête, en gardant le silence, mais je finissais tout de même par lui dire :

    « On a jamais réalisé de featuring avec Jae Hyun, ce serait une bonne expérience en plus je pense ! » affirmais-je, emballé par l'idée moi aussi.

    Cela dit, je n'étais pas dupe et je commençais à bien la connaître. Je le sentais, que son sourire était forcé. Elle me faisait de la peine, je voulais tellement qu'elle se détende... Peut-être que je n'y mettais pas assez du mien ? Tout en pensant à cela, je me tapotais le menton avec mon index, et lui laissais le temps de peser le pour et le contre. Après tout, comme je venais de le lui dire, j'étais passé par là moi-aussi. Les circonstances avaient été différentes, certes, mais aucun cœur brisé ne se différencie d'un autre. C'était douloureux, il fallait du temps et des amis de confiance. « Tu … Je vois. On n’a pas eu de chance tous les deux, n’est-ce pas ?Je suis vraiment soulagée de ne pas être seul et de pouvoir compter sur mes amis. Dans ces moments-là, on a vraiment besoin de compagnie, tu as raison. Encore merci oppa ! Je te revaudrai ça, promis ! » A nouveau, je hochais la tête, convaincu maintenant qu'elle avait compris ce que j'avais voulu dire.

    « Je suis content de t'entendre tenir ce discours, pas de blagues hein ? Je te surveille ! Puis tu es bien plus jolie quand tu souris, crois-moi !  » dis-je en pouffant de rire, de manière presque inaudible. Après, elle allait sûrement me blâmer pour avoir fait battre son cœur trop vite, moi je la trouvais si mignonne quand elle rougissait pourtant !

    « C’est vrai ? Vrai de vrai ? Haaaan oppa est le meilleur ! Daebak ! Alors, si ça te va aussi et que ça ne te dérange pas, j’approuve ! » Oh tiens, pour une fois c'était à moi d'être embarrassé. Elle était toujours si enjouée pour tout, c'était adorable. Pourtant à part être accommodant pour cet achat, je ne faisais rien de plus. Ji Eun portait des yeux d'enfants sur le monde, et c'est ce qui me plaisait.
    Un petit sourire en coin plus loin, je lui répondis : « Bien sûr que c'est vrai, je n'oserai pas plaisanter là-dessus, il y a certains sujets où il faut être sérieux.  » ironique, tout en regardant tous les parfums, d'un air entendu (Jae Hyun m'influençait plus que ce que je pensais, tout bien réfléchi.)

    Mais bien sûr, cette ambiance légère ne pouvait pas durer plus longtemps. Il fallait tout le temps qu'on nous rappelle que nous n'étions pas comme les autres, on devait avoir une ligne de conduite, nous. Non mais quelle blague, toutes ces règles nous pourrissaient la vie, c'est tout. Un long soupir fila entre mes lèvres, alors que je demandais à Ji Eun ce qu'elle préférait faire : « Oh… On ne peut décidément même pas profiter d’une sortie sans être épié… Je ne sais pas oppa… J’aimerai beaucoup faire comme si de rien n’était et profiter de ce moment ensemble mais en même temps… Je n’ai pas envie que quelque chose de mauvais arrive… Je ne veux pas que ça se répercute sur toi… Puis… Je n’ai pas du tout envie de voir des journalistes…. » Je me pince alors les lèvres, et réfléchit rapidement. Je paie le marchand et donne son cornet à la jeune fille.

    « Ne t'en fais pas pour moi, tu veux ? J'en ai vu d'autres ; alors on va faire comme tu as dis, on va les ignorer et continuer notre ballade tranquillement, on ne va pas les laisser nous pourrir notre sortie hein ? Manger une glace ensemble, ça n'engage à rien, ce n'est pas avec ça qu'on fera les gros titres...  » répliquais-je, confiant.

    En réalité, les choses n'étaient pas si simples : les journalistes avaient une imagination fleurissante. Je voulais seulement rassurer Ji Eun pour le coup. « J’aimerai vraiment rester avec toi et manger cette glace, comme si on était de simples citoyens… Qu’est-ce qu’on devrait faire ? Prendre notre glace et partir ou les laisser nous suivre ? Dans tous les cas, ils nous ont vu n’est-ce pas ? Est-ce qu’on peut… au moins …. Prendre nos glaces et se poser ? Je ne veux pas être égoïste mais oui… ils vont se poser des questions si on s’échappe brusquement… non ? » Je lui souris et la bousculais gentiment en lui donnant une tape dans le dos, pour qu'elle avance.

    « On va la manger cette glace, et ensemble. Ce n'est pas comme si on leurs avait dit bonjour, non ? Si on sait qu'ils nous ont vus, ils ne savent pas qu'on les a remarqué. Aussi longtemps qu'on fait comme si de rien n'était, ça ira. Si ça te dit, on pourrait aller au Parc ? Ils n'auront qu'à écrire un article sur la vie animale dans là-bas, passionnant, n'est-ce pas ?  » demandais-je en lui souriant, amusé.

    Je voulais avant tout qu'elle se calme. Dans ces moments, il ne fallait surtout pas paniquer, c'était ainsi qu'on faisait des erreurs. J'étais depuis plus longtemps dans le métier qu'elle, alors même si leurs présences m'énervait, je savais un peu mieux comment gérer. Voilà tout.






....Quand Jae Hyun lit des disputes chez les fans des Dazzlin'B:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥
avatar



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥


•• Mes notes : 680
•• J'habite : Au dortoir, avec le groupe ♥
•• Métier : Idole dans le groupe Fiction and Fact. SB♥

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Ven 27 Juin - 22:07

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 

« On a jamais réalisé de featuring avec Jae Hyun, ce serait une bonne expérience en plus je pense ! » Ji Eun hocha la tête, toujours avec un grand sourire collé au visage. Elle connaissait très bien la carrière des garçons et en effet, ils n’avaient jamais réalisé de featuring. Ji Eun allait être la plus heureuse au monde si elle avait la chance de réaliser une telle expérience avec ses idoles. Elle essayait d’arriver au même niveau qu’eux alors si elle avait l’opportunité de partager une même scène avec eux… pour elle, elle aurait enfin achevé son rêve. En tant que fan, elle n’arrivait pas à croire en la chance qu’elle avait d’être aussi proche de ses idoles. Et en tant que femme, elle se rendait compte de la chance qu’elle avait d’avoir Lee Wei comme ami. Car ils étaient amis n’est-ce pas ? Elle était perplexe parce que son regard sur Lee Wei était vraiment spécial. Entre admiration et amitié, c’était vraiment fort.

L’admiration qu’elle avait envers Lee Wei, par ailleurs, ne fit que se renforcer lors de cette journée. Ce dernier était vraiment là pour elle, il voulait l’aider à se remettre de sa rupture. Et il y arrivait car elle se sentait vraiment mieux. Elle souriait, réellement. Bien sûr, son cœur était encore blessé mais doucement, les blessures devenaient moins douloureuses. Doucement,  les cicatrices disparaissaient.  « Je suis content de t'entendre tenir ce discours, pas de blagues hein ? Je te surveille ! Puis tu es bien plus jolie quand tu souris, crois-moi ! » Un sourire timide prit possession de ses lèvres tandis qu’elle se sentait toute petite après un compliment comme celui-ci. Elle tapota légèrement l’épaule de Lee Wei, pour le disputer. « Ne dis pas des choses comme ça Oppa, s’il te plait ! » Une chose était évidente cependant, ce compliment lui fit énormément de bien. Elle était heureuse d’entendre cela de la bouche de son idole… non de son oppa. « Je pense sincèrement que tu prends plaisir à me voir rougir ! » Ajoute-t-elle en rigolant légèrement. A force, Lee Wei était habitué alors elle n’avait plus besoin de cacher ses rougeurs ou même d’essayer de se reprendre. Elle ne pouvait pas faire pire que les première fois où ils s’étaient rencontrés. A l’époque, elle était encore assez froide mais en voyant Lee Wei, son âme de fangirl … elle n’avait pas réussi à la maintenir. Au moins, elle n’avait pas eu de malaise, c’était déjà ça !

« Bien sûr que c'est vrai, je n'oserai pas plaisanter là-dessus, il y a certains sujets où il faut être sérieux.  » Tout semblait vraiment se passer à merveille. Ji Eun n’avait plus les idées noires. A contraire, tout ce qu’elle avait en tête c’était des parfums de glaces et l’immense choix qu’elle avait. Cependant, toute bonne chose ayant une fin, ce rendez-vous rencontra un problème. Et pas des moindres. En tant qu’idoles, il n’était pas étrange d’être suivi par des journalistes mais Ji Eun avait toujours un peu de mal avec ces choses-là. Surtout qu’elle ne sortait pas souvent. Pour une fois qu’elle profitait de l’extérieur, voilà ce qu’il se passait. Quel dommage. La jeune femme était tout simplement déçue et ne savait même pas quoi faire à ce sujet.

Elle voulait toujours simplement déguster sa glace en compagnie de Lee Wei.

« Ne t'en fais pas pour moi, tu veux ? J'en ai vu d'autres ; alors on va faire comme tu as dis, on va les ignorer et continuer notre ballade tranquillement, on ne va pas les laisser nous pourrir notre sortie hein ? Manger une glace ensemble, ça n'engage à rien, ce n'est pas avec ça qu'on fera les gros titres...  » Ji Eun prit le cornet dans ses mains et observa Lee Wei. Elle ne voulait pas qu’il prenne des risques par sa faute, oh ça non. Il était bien trop adorable avec elle, il ne méritait pas de faire les gros titres par sa faute. Car pour Ji Eun, même une simple glace, c’était un risque trop important. Les journalistes veulent gagner de l’argent après tout… ils peuvent utiliser les photos à leur avantages et faire beaucoup de dégâts. Elle n’était pas rassurée. Mais en même temps, ils avaient déjà eu ce qu’ils voulaient est-ce pas ? « On va la manger cette glace, et ensemble. Ce n'est pas comme si on leurs avait dit bonjour, non ? Si on sait qu'ils nous ont vus, ils ne savent pas qu'on les a remarqué. Aussi longtemps qu'on fait comme si de rien n'était, ça ira. Si ça te dit, on pourrait aller au Parc ? Ils n'auront qu'à écrire un article sur la vie animale dans là-bas, passionnant, n'est-ce pas ?  » Ji Eun pouffa légèrement de rire à cette remarque et acquiesça finalement d’un signe de tête, toutefois mal à l’aise. Elle n’arrêtait pas de complimenter Lee Wei dans sa tête. Mais elle ne voulait pas qu’il se sente forcé. « J’aimeraisbien, ce serait amusant. Mais… Est-ce que tu es sur ? Je ne veux pas que tu prennes des risques pour rien tu sais ? En plus, je vais beaucoup mieux à présent. Parc ou non, je me sens mieux grâce à toi… Je t’en dois une! Tu pourras me demander ce que tu veux ! Il faut à tout prix que je te remercie pour ton soutien ! » Elle ne savait pas ce qu’elle pouvait faire pour lui, mais elle voulait qu’il sache qu’elle était là, elle aussi, si besoin.

Marchant, elle se confia à Lee Wei, de manière un peu discrète. « Tu sais… je ne me souviens même pas de la dernière fois que j’ai eu un rendez-vous avec un garçon… A l’extérieur je veux dire. » Elle marqua une pause, se souvenant de ses rencontres avec son ex petit-ami. Ils n’avaient jamais osé sortir ensemble à l’extérieur de l’agence, ne souhaitant pas être suivis et attrapés par des fans ou par des journalistes, justement. « Du coup, j’ai vraiment l’impression d’être une jeune femme comme les autres. Si on oublie les journalistes bien sûr. Alors pour ça aussi, merci. D’ailleurs, la glace est vraiment délicieuse ! Tu veux goûter ? »

A nouveau, elle était heureuse, rien qu'en étant avec Lee Wei. (et les journalistes)


Spoiler:
 





Don't leave me alone!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 713
•• J'habite : Avec Go Jae Hyun
•• Métier : Leader des UBKI {lead dancer, vocalist}

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Dim 29 Juin - 20:00

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 


    « Ne dis pas des choses comme ça Oppa, s’il te plaît ! Je pense sincèrement que tu prends plaisir à me voir rougir ! » Calmement, je posais mes yeux sur elle, et ce fût tout naturellement qu'un sourire tira mes traits. Bien sûr que non, je ne prenais pas plaisir à la mettre mal à l'aise. Mais ce serait mentir que de dire que je ne la trouvais pas mignonne quand elle était nerveuse. De plus, sa maladresse ne m'avait pas encore porté préjudice aujourd'hui, donc je n'avais vraiment pas à me plaindre. Pour toute réponse, je me contentais de lui tapoter gentiment le top de la tête.
    Nous allions passer une bonne après midi, car c'était pour cette raison que j'avais emmené Ji Eun avec moi, je voulais qu'elle se sente bien l'espace d'un après-midi, qu'elle oublie qu'elle était une idole populaire, qu'elle se souvienne qu'avant tout, elle était une jeune femme, une jeune femme qui avait le droit d'aller mal et de vouloir prendre une pause. Les fans mettraient un certain temps à comprendre que nous n'étions pas seulement des poupées qui leurs vendaient du rêve. Des êtres humains, voilà ce que nous étions: comme tout le monde.

    La présence des journalistes n'était pas très importante au fond, tant que nous ne faisions rien de suspect. Ils pourraient bien nous inventer une vie, tant que nous pouvions le démentir ensuite, à mon sens, ce n'était pas un problème. Notre manager penserait probablement différemment vu le récent cambriolage, mais je ne comptais pas m'arrêter de vivre pour autant. « J’aimerais bien, ce serait amusant. Mais… Est-ce que tu es sûr ? Je ne veux pas que tu prennes des risques pour rien tu sais ? En plus, je vais beaucoup mieux à présent. Parc ou non, je me sens mieux grâce à toi… Je t’en dois une! Tu pourras me demander ce que tu veux ! Il faut à tout prix que je te remercie pour ton soutien ! » Tout en continuant de marcher à ses côtés, je lui souriais gentiment, et secouais la tête de gauche à droite :

    « Tu ne me dois rien du tout, je l'ai fais car ça me fait plaisir, je n'aime pas l'idée de te savoir mal comme ça, puis comme je sais que tu ne viendras pas de toi-même, je suis venu directement. » Je présumais peut-être un peu rapidement, mais j'avais vraiment du mal à l'imaginer venir me demander de l'aide. Je ne pouvais pas lui en vouloir, elle avait un tempérament spéciale, et une grande timidité. « Tu sais… je ne me souviens même pas de la dernière fois que j’ai eu un rendez-vous avec un garçon… A l’extérieur je veux dire. » Je hochais la tête doucement, entrouvrant la bouche à cette petite confession. « Du coup, j’ai vraiment l’impression d’être une jeune femme comme les autres. Si on oublie les journalistes bien sûr. Alors pour ça aussi, merci. D’ailleurs, la glace est vraiment délicieuse ! Tu veux goûter ? »  Un fin sourire éclaira mon visage, tandis que discrètement, je riais : je ne souhaitais pas qu'elle pense que j'étais en train de me moquer d'elle.

    Je secouais la tête : « Non, ça ira merci ne t'inquiètes pas pour moi. Et sinon, pour ce que tu m'as dis... Je trouve ça quand même dommage qu'on en ait presque plus le droit de vivre comme on l'entends... On ne signe pas pour tout ça, quand on est engagés...  » En fait si, c'est juste dit d'une manière un peu plus subtile.

    Nous arrivions à l'entrée du parc, et une fois à l'intérieur, comme je l'avais redouté, nous n'eûmes pas longtemps à attendre avant de nous faire remarquer, ce qui m'embêta un peu. « Bon... On ne va pas pouvoir continuer comme ça, ils ne vont pas rester tranquille longtemps, alors qu'est-ce qu'on fait ? On peut décider de tous leurs en donner pour leurs argent... Ou on choisit ta première option. On cours. C'est comme tu veux ! Je peux aussi te ramener à l'agence, si tu n'es pas à l'aise, ce que je comprendrais.. » Cela m'agaçait tout de même, d'en avoir à arriver là, mais sinon nous ne serions pas tranquilles, et sincèrement, j'y tenais.






....Quand Jae Hyun lit des disputes chez les fans des Dazzlin'B:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥
avatar



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥


•• Mes notes : 680
•• J'habite : Au dortoir, avec le groupe ♥
•• Métier : Idole dans le groupe Fiction and Fact. SB♥

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Ven 11 Juil - 11:20

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 

Ji Eun marchait au côté de Lee Wei, l’esprit beaucoup plus léger à présent. Elle souriait de bon cœur et arrivait même à plaisanter. Si elle n’avait pas croisé Lee Wei, elle aurait certainement été dans des toilettes en train de pleurer à chaudes larmes, encore une fois. Mais ce n’était pas le cas et elle se sentait beaucoup mieux, libéré d’un poids. Les filles étaient occupées donc elle était soulagée de pouvoir compter sur quelqu’un, malgré tout. Et cette personne n’était pas n’importe qui, qui plus est. Elle était tellement chanceuse.
Lorsque Lee Wei lui tapota la tête, ses joues prirent une légère teinte rose et elle sourit légèrement, heureuse. Ca faisait longtemps qu’elle n’avait pas rougi ou que son cœur s’était affolé de cette façon. C’était agréable de retrouver ces émotions.

Cette sortie faillit brusquement s’arrêter lorsque Lee Wei remarqua la présence des journalistes. Ji Eun imaginait déjà les gros titres qui allaient sortir et les rumeurs qui allaient suivre. Mais, elle n’avait pas envie de rentrer pour autant. Puis n’était-ce pas trop tard de toute manière ? Ils avaient eu des photos, ça devait leur suffire. Donc tant que Lee Wei et Ji Eun restaient tranquille, ça ne pouvait pas dégénérer ? Ils n’allaient pas se comporter étrangement, de toute façon. « Tu ne me dois rien du tout, je l'ai fait car ça me fait plaisir, je n'aime pas l'idée de te savoir mal comme ça, puis comme je sais que tu ne viendras pas de toi-même, je suis venu directement. » Ji Eun baissa la tête, honteuse. Elle n’aimait pas se montrer fragile, c’était à l’opposé de la personnalité qu’elle montrait. Elle voulait se montrer forte avec un sourire mais, c’était difficile lorsqu’elle n’avait qu’une seule envie : fondre en larmes. Autant dire, qu’elle évitait au maximum tout contact. Heureusement que Lee Wei était venu à elle. Il l’a connaissait vraiment bien… Cela fit énormément plaisir à Lee Wei. Il n’était plus seulement son idole à présent. « Merci oppa. Tu me connais bien… »

Continuant de marcher vers le parc proposé par Lee Wei, Ji Eun se laissa aller à quelques confessions, se sentant de bonne humeur tout à coup. Lee Wei était vraiment parfait ! Sans aucun doute, il était bien son homme idéal ! Elle secoua la tête à cette pensée. Elle venait de se séparer de son petit-ami mais elle considérait maintenant Lee Wei comme son homme idéal. C’était rapide ! « Non, ça ira merci ne t'inquiètes pas pour moi. Et sinon, pour ce que tu m'as dit... Je trouve ça quand même dommage qu'on en ait presque plus le droit de vivre comme on l’entend... On ne signe pas pour tout ça, quand on est engagés... » La jeune femme hocha tristement la tête. Elle ne pouvait qu’approuver. Elle savait que c’était dur mais elle était encore surprise de découvrir la vie que les idoles devaient mener. Ils étaient des oiseaux exposés au grand jour, incapable de sortir de leur cage. Mais contrairement à d’autres, Ji Eun ne vivait pas vraiment mal ce quotidien. Quand elle vivait encore chez ses parents, ce n’était pas vraiment rose pour elle. Alors, elle n’avait pas à se plaindre. Cependant, trainee, elle avait connu une liberté qui lui avait été volée lorsqu’elle était devenue une idole, réellement. Etre trainee fut difficile mais cette époque lui manquait parfois. « Je suis bien d’accord. C’est parfois difficile. Puis, il faut toujours être attentif, faire attention à ce que l’on dit. Ce n’est pas tous les jours facile. Mais malgré tout, on a quand même de la chance n’est-ce pas ? Toutes ces personnes qui nous aiment et qui nous encouragent… Je peine encore à comprendre pourquoi… » Elle était reconnaissante pour tout ça.

Ils étaient enfin arrivés au parc et Ji Eun ne put s’empêcher de sourire, heureuse. C’était vraiment très joli cet endroit. Ça semblait agréable… Cependant, elle était une idole et une idole dans un parc… sans masque ni rien… ça se remarqua facilement. Cette petite balade au parc allait être difficile. Elle soupira discrètement. « Bon... On ne va pas pouvoir continuer comme ça, ils ne vont pas rester tranquilles longtemps, alors qu'est-ce qu'on fait ? On peut décider de tous leurs en donner pour leurs argent... Ou on choisit ta première option. On cours. C'est comme tu veux ! Je peux aussi te ramener à l'agence, si tu n'es pas à l'aise, ce que je comprendrais.. » Elle ne voulait pas rentrer alors qu’elle se sentait si bien. « Oppa, ce serait marrant de courir. Mais j’espère que tu ne cours pas vite parce que… mes talons risquent de bien m’handicaper… » Elle ria légèrement en observant ses chaussures. Pour gagner des centimètres, elle n’hésitait pas à porter des talons parfois hauts. Aujourd’hui ça allait mais pour courir, ça risquait d’être compliqué. « Je n’ai pas encore envie de rentrer…Mais je n’ai pas envie de signer des autographes ou prendre des photos. Je suis méchante hein ? Je sais que je suis une idole mais pour aujourd’hui, j’ai vraiment envie de n’être que Ji Eun. SB leur donnera de l’amour plus tard, hein ? Qu’est-ce que tu en dis oppa ? On court ? » Elle marqua une pause pensive. « Et si on nous poursuit ? Oh mon dieu, tu imagines ça ? » Cette image la fit sourire puis l’effraya. Ce n’était pas si drôle que ça en fait…  « Je pense qu’on devrait investir dans des casquettes et des masques ! » A savoir pour la prochaine fois…enfin pas que Ji Eun espérait qu’il y ait une prochaine fois… quoique. « On ferait mieux de rentrer peut-être... » Elle ajouta déçue. Ou pouvait-il aller sinon ?





Don't leave me alone!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 713
•• J'habite : Avec Go Jae Hyun
•• Métier : Leader des UBKI {lead dancer, vocalist}

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Sam 19 Juil - 15:17

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 


    Je m'en voulais un peu de ne pas réussir à lui changer les idées, même si ce n'était pas vraiment de ma faute pour le coup, j'aurai voulu que pour une fois Ji Eun puisse oublier son statut d'idole et se souvienne un peu de la liberté que l'on avait quand nous étions que des citoyens lambda. « Je suis bien d’accord. C’est parfois difficile. Puis, il faut toujours être attentif, faire attention à ce que l’on dit. Ce n’est pas tous les jours facile. Mais malgré tout, on a quand même de la chance n’est-ce pas ? Toutes ces personnes qui nous aiment et qui nous encouragent… Je peine encore à comprendre pourquoi… » Ji Eun était toujours si candide parfois, et très humble aussi.

    « Tant que tu ne changes pas, je suis persuadé que tu continueras à avoir du succès, crois-moi.  » lui avouais-je en souriant gentiment.

    Je n'essayais pas seulement de lui remonter le moral pour le coup. Je trouvais vraiment le fait qu'elle soit si humble, étonnant. Elle n'était encore qu'une rookie pour le moment, oui. Mais je remarquais ces derniers temps que les personnes modestes se faisaient de plus en plus rares. Et je le ressentais même jusque dans le comportement des fans. Certaines dénigraient des groupes plus anciens que ceux qu'elles appréciaient. Je ne considérais pas que les UBKI méritaient une attention différente que celle des S.O.W par exemple, mais ces fans qui inventaient des tensions inexistantes, avaient tendance à m'agacer un petit peu. Il fallait dire aussi qu'en ce moment, notre popularité n'était pas à son apogée. Notre comeback ne plaisait pas, et j'en étais déçu car pour chaque nouveau son, et en plus on nous ballottait de dortoir en dortoir depuis qu'on s'était fait cambrioler.

    Voilà pourquoi j'aurai aimé passer une après-midi tranquille pour une fois. Quand nous arrivions enfin au parc, les journalistes nous suivaient toujours et ça commençait à devenir lourd. Il fallait qu'on trouve un moyen pour ne plus avoir à calculer nos moindres faits et gestes. « Oppa, ce serait marrant de courir. Mais j’espère que tu ne cours pas vite parce que… mes talons risquent de bien m’handicaper… » Je ne m'en rendais compte que maintenant et quand je baissais les yeux sur ses chaussures à talons, je fis la grimace : « Ah oui, effectivement, ça risque de ne pas être simple je crois...  » Je me grattais le top de la tête, un peu embêté, car je ne savais pas vraiment comment sauver cette après-midi sympa qui était en train de tomber à l'eau, c'était frustrant, vraiment.

    « Je n’ai pas encore envie de rentrer…Mais je n’ai pas envie de signer des autographes ou prendre des photos. Je suis méchante hein ? Je sais que je suis une idole mais pour aujourd’hui, j’ai vraiment envie de n’être que Ji Eun. SB leur donnera de l’amour plus tard, hein ? Qu’est-ce que tu en dis oppa ? On court ? » Je haussais les épaules en la regardant dans les yeux, toujours en train de réfléchir :

    « J'en dis que ça ne fera de mal à personne de nous oublier pour quelques heures...  » J'avais répondu toujours un peu distrait, et les yeux fixées sur ses chaussures, je tapotais mon menton avec mon index. « Et si on nous poursuit ? Oh mon dieu, tu imagines ça ? Je pense qu’on devrait investir dans des casquettes et des masques ! » A savoir pour la prochaine fois…enfin pas que Ji Eun espérait qu’il y ait une prochaine fois… quoique. « On ferait mieux de rentrer peut-être...» Je lui attrapais la main et la coinçais entre mon bras et mes côtes, ayant déjà fait mon choix. Je la serrais fort pour la soutenir vu que ça n'allait pas être simple de faire ce que je voulais faire maintenant.

    « On ne va pas rentrer maintenant quand même... J'espère que tu ne vas pas m'en vouloir pour ce que je vais faire tout de suite...  » Après un regard rapide derrière nous, je resserrais ma prise sur sa main, et souris avant de me mettre à courir de toute mes forces jusqu'à l'endroit que je préférais ici, le lac. J'y avais déjà été une fois dans le passé, et j'avais de beaux souvenirs là-bas. Je tirais Ji Eun avec moi, et alors que nous étions presque arrivés, je sentais la main de Ji Eun glisser de la mienne, je m'arrêtais sec en voyant qu'elle venait d'en faire de même : « Est-ce que tout va bien ? Tu t'es fais mal ? Je suis désolée...  » dis-je en m'approchant d'elle, tout penaud de ma bêtise.






....Quand Jae Hyun lit des disputes chez les fans des Dazzlin'B:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥
avatar



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥


•• Mes notes : 680
•• J'habite : Au dortoir, avec le groupe ♥
•• Métier : Idole dans le groupe Fiction and Fact. SB♥

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Lun 4 Aoû - 22:09

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 

    « Tant que tu ne changes pas, je suis persuadé que tu continueras à avoir du succès, crois-moi.  » Il n’y avait pas plus agréable à entendre. Le cœur de Ji Eun s’affola durant quelques secondes, suite à cette parole réconfortante. Ji Eun savait qu’elle n’était pas parfaite, qu’elle avait ses propres défauts et ses faiblesses mais elle était reconnaissante de recevoir de l’amour, tandis qu’elle restait elle-même. Le sourire qui prit place sur son visage dévoilait ses dents blanches et ses yeux ressemblaient à des croissants de lune : elle était heureuse. « J’espère. Merci… » Répondit-elle timidement, les yeux scintillants.

    Même la pression exerçait par la vie d’idole et par les journalistes ne pouvaient lui faire détester cette vie. Mais elle avait ses moments de fatigue, de ras-le-bol elle aussi. Et c’était le cas cette fois-ci. Tout ce qu’elle désirait, c’était passer un moment agréable et en bonne compagnie. Lee Wei avait été si parfait avec qu’elle et elle aurait tant apprécié que ce moment ne prenne jamais fin. Elle devait vraiment remercier le bon dieu pour être tombé sur une personne aussi fantastique lui. Il était présent et si attentif, elle ne savait pas quoi en penser. Elle ne faisait que tomber encore plus sous le charme. Pas seulement en tant qu’idole mais à présent en tant que personne. Il y avait vraiment des personnes merveilleuses dans ce monde et Ji Eun avait la chance d’en côtoyer une. « Ah oui, effectivement, ça risque de ne pas être simple je crois...  » Echapper aux journalistes s’avérait donc compliqué, étant donné que Ji Eun n’était pas suffisamment chaussée pour s’enfuir en courant. C’était assez désolant de se retrouver dans une telle impasse. De la liberté, juste un peu de liberté. C’était ce qu’elle demandait.

    Elle restait un fille comme les autres, après tout. Elle n’était pas qu’une idole, que SB.

    « J'en dis que ça ne fera de mal à personne de nous oublier pour quelques heures... » Ji Eun approuva en hochant la tête tout en observant l’air pensif de Lee Wei. Il était mignon ainsi. Elle se secoua la tête à cette pensée, elle n’était pas au bon endroit pour complimenter ou fangirliser. Lee Wei était un ami, elle ne pouvait plus se comporter de la même façon, elle n’était pas juste une fan maintenant. Sa place avait bel et bien changé…

    Tout à coup, alors qu’elle essayait de se calmer, elle sentit Lee Wei attrapait sa main avant que ce dernier ne la bloque contre lui. Elle le regarda, les yeux ronds. Que faisait-il ? « On ne va pas rentrer maintenant quand même... J'espère que tu ne vas pas m'en vouloir pour ce que je vais faire tout de suite... » Elle le regardait toujours, le regard perdu. Elle ne comprenait pas ce qu’il disait et tout ceci l’a déstabilisait. Que se passait-il ? A nouveau, la surprise frappa tout son corps lorsqu’elle fut soudainement entraînée par Lee Wei qui s’était mis à courir. Il avait finalement décidé d’opter pour cette solution. Ce qui ne dérangeait pas la juen femme. Seulement, elle avait été étonnée par ce comportement et ses pieds l’avaient senti, également. Mais elle ne s’en aperçu que lorsqu’ils arrivèrent à la destination choisie par Lee Wei.  La jeune femme ne prit pas le temps d’observer l’endroit, lâchant la main de Lee Wei. Elle posa alors ses deux mains sur ses genoux, le dos courbé et reprit son souffle. Elle sentait ses pieds le brûler, ses chaussures ayant bien frotté sa peau durant la course. Au moins, les talons n’étaient pas cassés ! Lee Wei s’était rapproché d’elle et il semblait s’en vouloir. « Est-ce que tout va bien ? Tu t'es fait mal ? Je suis désolée... » Elle mit quelques secondes avant de reprendre, se calmant en reprenant une bonne respiration. Elle s releva alors, se remettant droite. Elle regarda Lee Wei dans les yeux et éclata alors de rire. Cela lui fit par ailleurs un bien fou, de rire de cette façon, comme si tout allait bien. C’était une libération de pouvoir se sentir bien après des jours à broyer du noir. « Je… Désolée. Je ne m’attendais pas à tout ça. Je… C’était assez surprenant, cette petite course. » Elle observa ses pieds et elle vit que tout cela n’était pas très beau à voir. Elle allait certainement avoir des ampoules et quelques difficultés pour marcher. Mais ça avait valu le coup, oh oui, sans le moindre doute ! « Ne t’inquiète pas oppa, je vais bien ! » Répondit-il pour rassurer son aîné ; elle ne voulait pas l’inquiéter pour une broutille pareille.

    Elle quitta Lee Wei des yeux pour regarder autour d’elle et c’est ainsi qu’elle remarqua qu’il se trouvait près d’un lac. C’était tout simplement magnifique. Ji Eun regarda les environs, les plantes, les fleurs ainsi que le lac, se perdant dans cette contemplation. « C’est magnifique » S’exclama-telle avant de décider de s’approcher mais elle n’alla pas bien, la douleur à ses pieds l’arrêtant. Elle s’abaissa alors, espérant de pas avoir inquiété Lee Wei avec son étrange geste. Elle retira ses chaussures avant de pouvoir marcher sur l’herbe en toute tranquillité, ressentant moins de douleur et pouvant ainsi profiter de cet endroit. « Je ne suis jamais venu par ici. C’est vraiment très beau ! Très très beau ! » Cette vision c’était également un bon remède à sa peine. Elle avait encore tellement de belles choses à voir. Cette histoire avait pris fin, mais une nouvelle l’attendait, n’est-ce pas ? Elle était encore un peu chamboulée par sa rupture mais elle était positive, quelqu’un allait refaire battre son cœur. Quelqu’un allait être là pour elle, elle n’avait plus qu’à être patiente et profiter des plaisirs de la vie en l’attendant. « Un jour mon prince viendra~ » Chantonna-t-elle avant de se tourner vers Lee Wei, soulagée. « Oppa, je me sens vraiment mieux. Merci de tout cœur ! Qu’est-ce que j’aurai fait sans toi ? Si jamais tu as besoin de quelque chose, je te supplie de venir me voir ! Je ferai tout ce que tu veux ! » Elle lui tendit son petit doigt, demandant une promesse.





Don't leave me alone!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 713
•• J'habite : Avec Go Jae Hyun
•• Métier : Leader des UBKI {lead dancer, vocalist}

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Mar 5 Aoû - 19:12

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 


    En arrivant prêt de l'étendue d'eau du parc dans lequel nous nous trouvions, une vague de souvenirs me donna le tournis. J'avais beau être passé à autre chose, Han So Kaï faisait parti de mon passé, et cet endroit était aujourd'hui lourd de sens pour moi.
    Cela dit, je ne souhaitais pas que Ji Eun s'inquiète alors que nous étions ici pour lui remonter le moral. Alors j'allais prendre sur moi, ça ne devrait pas être si difficile que cela. Inconsciemment je l'avais guidée ici, alors autant lui montrer à quel point cet endroit était magnifique, pas vrai ?

    Même si en l'état, elle ne risquait pas de l'apprécier, car cette petite course avait eu de sacrés effets sur ses pauvres pieds. Elle m'avait pourtant prévenue, mais je ne l'avais pas écoutée, du coup je m'en voulais un peu. J'espérais qu'elle n'avait pas trop mal. Quand elle éclata de rire, j'avais ma réponse, mais je ne m'attendais pas vraiment à cette réaction. Confus, je l'observais simplement, amusé. « Je… Désolée. Je ne m’attendais pas à tout ça. Je… C’était assez surprenant, cette petite course. Ne t’inquiète pas oppa, je vais bien ! » J'arquais un sourcil, avant de pouffer de rire, gardant tout de même un œil soucieux sur ses pieds :

    « J'imagine, et tu es certaine ? On devrait être tranquille pour un moment, tu devrais peut-être t'asseoir... » dis-je en croisant les bras.

    Mais elle semblait ne pas vouloir s'en préoccuper plus que cela, alors je n'allais pas m'étendre sur la question. « C’est magnifique » Un petit sourire nostalgique éclaira mon visage, alors que je regardais au loin : « C'est bien plus joli lorsque la nuit est tombée, tu peux me croire...  » lui confiais-je, calmement.
    Quand elle enleva ses chaussures, je me pinçais les lèvres, me demandant si elle était vraiment en forme. « Je ne suis jamais venu par ici. C’est vraiment très beau ! Très très beau ! »  Je hochais la tête, d'accord avec elle :

    « Je crois que personne ne se donne la peine d'aller aussi loin, c'est dommage, le calme est agréable. Mais bon, on va pas se plaindre, c'est une bonne chose pour nous aujourd'hui...  » Moi aussi au final, je décidais d'enlever mes chaussures, et d'apprécier une petite marche dans l'herbe chaude.

    C'était franchement agréable, je me laissais tomber sur les fesses, et levais la tête vers le ciel, satisfait. «Un jour mon prince viendra~ » Je baissais la tête et riais amusé de l'entendre chanter cela. Je me levais, avec une idée bien précise derrière la tête. «Oppa, je me sens vraiment mieux. Merci de tout cœur ! Qu’est-ce que j’aurai fait sans toi ? Si jamais tu as besoin de quelque chose, je te supplie de venir me voir ! Je ferai tout ce que tu veux ! » Je secouais les mains devant moi comme pour lui dire qu'elle n'avait pas besoin de tant me remercier, je n'avais pas fait grand chose à part lui offrir une échappatoire lors d'une journée un peu trop difficile.

    « Tu aurais fait pareil pour moi. Alors ne me remercie pas, tu veux ? Je sortais mon téléphone, avec dans l'idée de mettre mon petit plan à exécution. Elle était adorable, et je savais qu'elle m'idéalisait beaucoup, alors histoire de parfaire cette après-midi, je pouvais bien la faire rêver un peu, non ?

    Cela paraissait comme étant dénué de toute modestie, mais je ne voyais vraiment que l'intérêt de Ji Eun, plus que de lui remonter le moral, je voulais la voir sourire et rire comme elle l'avait fait tout à l'heure.
    Voilà, j'avais téléchargé la musique que je voulais : un bal, une valse. Je posais mon téléphone dans l'herbe, et m'inclinais tel un prince, tendant la main vers elle :

    « M'accorderiez-vous cette danse ? J'étais l'as du fan-service alors en quelque sortes, ça n'était pas très gênant pour moi. Une fois que je tenais fermement sa main dans la mienne. Je posais sa seconde main sur mon épaule, lui faisais lever le menton de ma main libre avant de poser cette dernière sur ses hanches, en la rapprochant de moi. Je ne suis pas le meilleur en danse de couples, tu m'excuseras, si tu as mal à tes pieds, mets toi sur les miens, je vais mener, hm ?  » D'un petit sourire, j'attendais qu'elle s'exécute.






....Quand Jae Hyun lit des disputes chez les fans des Dazzlin'B:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥
avatar



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥


•• Mes notes : 680
•• J'habite : Au dortoir, avec le groupe ♥
•• Métier : Idole dans le groupe Fiction and Fact. SB♥

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Dim 10 Aoû - 20:16

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 

« J'imagine, et tu es certaine ? On devrait être tranquille pour un moment, tu devrais peut-être t'asseoir... » Ji Eun était trop obnubilée par le paysage qui s’offrait à elle pour porter réellement attention à Lee Wei. L’endroit qu’il avait choisi été parfait, elle s’y sentait bien. C’était comme si un sentiment de libération la pénétrait. Elle se sentait mieux, apaisée. Parce qu’enfin, elle pouvait souffler, elle pouvait prendre du temps pour elle loin de toutes ses préoccupations d’idoles. Cette rupture lui avait fait une peine immense, mais le pire, ce fut d’être obligée de continuer comme si de rien n’était, sans avoir le temps de faire le point, de souffler… De tout simplement se remettre. Elle n’allait pas oublier cette relation, elle l’avait marqué à jamais mais elle ne voulait pas rester sur une note aussi douloureuse. A présent, elle se sentait prête à essayer de prendre du recul pour ne garder que le meilleur. Elle devait dire au revoir à cette belle histoire ! Ce n’était pas facile, mais elle n’était pas seule. « C'est bien plus joli lorsque la nuit est tombée, tu peux me croire... » Ji Eun hocha la tête, imaginant la vue dans sa tête. Ça ne pouvait qu’être plus beau encore que la vue actuelle, avec la lumière du ciel se reflétant sur cette étendue d’eau. Elle retira ainsi ses chaussures, pour pouvoir marcher plus confortablement tout en appréciant la sensation procurait par l’herbe qui se trouvait sous ses pieds.

« Je crois que personne ne se donne la peine d'aller aussi loin, c'est dommage, le calme est agréable. Mais bon, on va pas se plaindre, c'est une bonne chose pour nous aujourd'hui... » En effet, c’était ce dont ils avaient besoin pour enfin profiter d’une sortie entre amis. Ji Eun était vraiment reconnaissante, Lee Wei était l’homme parfait. Et elle se sentait vraiment bien ici, à l’écart du brouhaha de la ville et surtout loin des journalistes. Ils avaient dû être trop surpris pour courir après eux. Elle l’espérait tout du moins. Mais peu importe, son esprit était ailleurs.

Finalement, elle se tourna vers Lee Wei pour le remercier à nouveau. Réellement, elle ne savait pas ce qu’elle avait fait de si bien dans sa vie pour rencontrer une personne aussi adorable que lui. Il ne fallait pas qu’il se montre aussi attentif avec elle, ou bien, elle allait finir par s’y habituer. « Tu aurais fait pareil pour moi. Alors ne me remercie pas, tu veux ? » Il ne rendait pas compte du bien qu’il lui avait apporté, et ce, en seulement une après-midi ! « Bien sûr que oui ! » Répondit la jeune femme tout en observant Lee Wei sortir son téléphone.  Il semblait concentré dessus et semblait y chercher quelque chose. Le laissant faire, Ji Eun leva donc les yeux au ciel, l’observant. Les nuages étaient beaux, la journée était vraiment belle. Un temps idéal pour se retrouver dans un parc… Dire qu’elle avait prévu de rentrer directement dans son dortoir pour s’enfermer dans sa chambre pour continuer à pleurer. Cette sortie imprévue lui avait permis, également, de profiter du beau temps.

Tout à coup, alors qu’elle était pensive, de la musique parvint jusqu’à ses oreilles. Une musique qu’elle reconnu : il s’agissait d’une valse. Étonnée, elle baissa son visage et elle fut surprise de voir Lee Wei devant elle, mais incliné tout en tendant la main vers elle. « Omo ! » S’exclama-t-elle. Etait-elle en train de rêver ? Parce que ça ressemblait vraiment au genre de rêve qu’elle aurait pu faire ! Elle hésita à se pincer avant de se trouver idiote. « M'accorderiez-vous cette danse ? » C’était bel et bien réel et elle était vraiment vraiment intimidée par cette demande soudaine. Mais aussi flattée, reconnaissante et excitée. Son idole lui proposait une danse. Elle était timide mais pas assez idiote pour refuser, bien au contraire. Elle allait se jeter sur l’occasion ! « Bien sûr que oui ! » Elle sourit, gênée d’avoir exprimé aussi fort son impatience. Timidement, elle posa donc sa main sur celle tendue par Lee Wei. Ce dernier se redressa et tenu fermement la main de Ji Eun avant de prendre la seconde pour la poser sur son épaule. Ji Eun rougissait légèrement, c’était embarrassant de se retrouver aussi proche tout à coup. Cette situation avait même fait accélérer son rythme cardiaque. Lee Wei pouvait vraiment être le pire quand il le voulait !

Alors qu’elle regardait ses pieds, trop gênée pour le regarder droit dans les yeux, Lee Wei lui attrapa le menton pour le relever et ainsi remédier à cela. Et même si elle avait de quoi être des plus embarrassée, incapable de le regarder, elle y parvenu. C’était un moment particulier, elle ne pouvait pas gâcher une telle situation. Malgré tout, ses joues restèrent rouges, consciente du peu de proximité qu’il y avait entre eux. « Je ne suis pas le meilleur en danse de couples, tu m'excuseras, si tu as mal à tes pieds, mets toi sur les miens, je vais mener, hm ?  » Ji Eun hocha la tête et ria légèrement, d’un rire léger. Lee Wei était un excellent danseur, elle le savait très bien, mais une danse de couple, c’était différent. « Il suffit de suivre le temps de la musique, ça suffira amplement. Et je n’ai pas mal aux pieds…. » Répondit-elle tout en s’élançant, prête à profiter de cette danse. Ji Eun avait eu des cours de danse de salon dans sa jeunesse alors elle s’en sortait bien en valse, elle n’allait avoir aucun problème pour suivre Lee Wei. Et elle n’avait pas mal aux pieds, et même si ça avait été le cas, elle n’aurait rien dit. Un moment pareil, ça ne pouvait se louper pas. « C’est une magnifique chanson qui plus est. Excellent choix Oppa. Tu aimes la valse ? » Elle souriait, épanouie.

Le cadre était parfait. C’était presque romantique, non ça l’était et ça rendait Ji Eun assez songeuse. Elle ne voulait pas se faire des illusions mais pendant une seconde  elle s’imagina telle une princesse dansant avec son prince charmant.  Et tout à coup, pour la première fois, Ji Eun aima cette danse. Elle l’avait trop souvent dansée par obligation et avec des hommes qu’elle ne connaissait guère. Pour une fois, les circonstances étaient différentes et là, c’était vraiment agréable. « Oppa est vraiment le pire~ Tu sais que les fans t’insultent tout le temps ? » Plaisanta Ji Eun.  « Tu es souvent premier à des sondages d’ailleurs, on se demande pas pourquoi n’est-ce pas ?~ » Et elle ne votait pas, voyons ! « Tu ressembles vraiment à un prince. Oppa tu es le meilleur ! » Ses yeux se fermèrent pour profiter de cette danse tout en s’imaginant dans un hall immense, et dans une vraie robe de princesse. Ji Eun avait toujours été rêveuse et romantique. Ainsi, lorsque la musique prit fin, Ji Eun fut déçue, ayant espéré que cet instant ne prenne jamais fin. « C’était parfait!Tu es très doué en valse, tu t’es entraîné ? » Taquina Ji Eun, tout en retirant sa main de l’épaule de l’aîné, mal à l’aise. Cette danse avait été superbe mais maintenant qu’elle avait pris fin, elle se rendait vraiment compte de ce qu’il venait de se passer. « Oh mon dieu ! J’ai réellement dansé une valse avec mon idole ! Ce n’est pas croyable ! »





Don't leave me alone!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 713
•• J'habite : Avec Go Jae Hyun
•• Métier : Leader des UBKI {lead dancer, vocalist}

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Sam 16 Aoû - 12:31

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 


    Peut-être que j'en faisais des tonnes en fin de compte, ce qui expliquerait son air choquée après la demande que je venais de faire. Après, cela n'engageait strictement à rien, quand bien même des photos seraient prises, nos managers respectifs pourraient très bien passer cela sur le compte de notre futur featuring. Je ne tenais pas à poser de limites aujourd'hui, dans la limite du raisonnable. Ji Eun avait besoin d'oublier cinq minutes qu'elle était SB, j'osais espérer qu'ainsi, cela fonctionnerait. Elle était avant une jeune femme, qui avait besoin de lâcher prise de temps à autres, comme tout le monde.

    Soudain un peu nerveux et m'imaginant déjà la voir refuser, je fermais mes yeux et attendais qu'elle prenne ma main « Bien sûr que oui ! » Je soufflais en entendant cela, et me retenais de rire en ressentant l'enthousiasme à peine dissimulé dans le ton de sa voix.
    Une fois que je la tenais fermement dans mes bras, je faisais en sorte qu'elle se tienne bien droit, et que son portée de tête soit gracieux. Ji Eun était une beauté naturelle, elle n'avait pas besoin de se donner beaucoup de mal pour éblouir tout autour d'elle, j'en étais presque embarrassé. « Il suffit de suivre le temps de la musique, ça suffira amplement. Et je n’ai pas mal aux pieds…. » Je souris suite à cette réponse et levais un peu plus haut le menton moi aussi, mais ne la quittais pas des yeux, alors qu'elle semblait rassembler le courage pour pouvoir faire de même, elle était adorable. Même après ce temps que nous avions passé ensemble, je l'intimidais toujours autant. Jae Hyun s'en amuserait sûrement, moi je trouvais cela mignon, juste. « Allons-y alors... » Ma main toujours dans le creux de ses hanches, deux pas en avant, deux pas en arrière, des tours et des tours. C'était un moment très agréable, et je me permettais même de laisser mes pensées vagabonder, d'un coup beaucoup plus calme. Répondit-elle tout en s’élançant, prête à profiter de cette danse.

    « C’est une magnifique chanson qui plus est. Excellent choix Oppa. Tu aimes la valse ? » Je n'avais pas l'habitude de parler pendant que je dansais, mais je ne pouvais pas la laisser sans réponse, n'est-ce pas ? Puis, peut-être que je ne le faisais pas, car la plupart du temps, je dansais seul, les quelques indications scéniques que nous nous glissions l'un l'autre avec Jae Hyun ne comptait pas vraiment à mes yeux.
    Ji Eun avait l'air ravie, ce qui m'amusa. Elle avait un visage vraiment très expressif, il était facile de voir ce qu'elle pensait. Ses joues étaient rosies par la gêne, mais malgré tout, elle ne faisait pas de faute. J'étais plutôt impressionné : « Je suis un touche-à-tout dans ce domaine, j'ai plus d'affinités avec certaines danses que d'autres, la valse, ce n'est pas ma préférée, mais c'est si joli à voir, alors forcément...  » Je haussais les épaules après cette réponse, et reprenais le compte sans attendre. Je ne tenais pas à lui marcher sur les pieds, ce serait franchement la honte, vu la réputation que j'étais sensé avoir.

    « Oppa est vraiment le pire~ Tu sais que les fans t’insultent tout le temps ? Tu es souvent premier à des sondages d’ailleurs, on se demande pas pourquoi n’est-ce pas ?~ Tu ressembles vraiment à un prince. Oppa tu es le meilleur ! » Je posais mes yeux sur elle, et ne pouvais m'empêcher de rire en la voyant parler autant. « Je ne vais pas te faire l'affront de te demander ce que tu en penses toi hein, sinon tu vas finir par avoir de la fièvre.  » Je me moquais gentiment, ça ne me ressemblait pas des masses de jouer le vaniteux, mais avec Ji Eun, ce n'était pas vraiment cela. J'aimais juste l'embêter avec cela. Je n'étais pas si parfait après tout, on me demandait de miroiter une image parfaite pour faire rêver. Comme elle, j'étais passé par des moments assez difficiles. « C’était parfait!Tu es très doué en valse, tu t’es entraîné ? » J'écarquillais les yeux en entendant cela avant de lui donner une légère pichenette sur le front :

    « Toute la nuit, tu n'as pas idée.  » Je finissais par supprimer l'étreinte que j'avais sur elle, et reculais moi-même, apaisé. « Oh mon dieu ! J’ai réellement dansé une valse avec mon idole ! Ce n’est pas croyable ! » Je levais les yeux au ciel en entendant cela, avant de rire derechef :

    « Tu n'es pas possible, tu le sais ça ? Je te ramène aux dortoirs maintenant, tu ne vas pas tenir le choc sinon ? Tu sais qu'on a encore dû déménager ? On est plus dans les dortoirs de la NG avec Jae Hyun... Cambriolage.  » Je lui avouais cela tout en enfilant mes chaussures, histoire de ne pas m'en aller pieds nu.






....Quand Jae Hyun lit des disputes chez les fans des Dazzlin'B:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥
avatar



Je suis un(e) rookie ; je vous dépasserai les vieux ♥


•• Mes notes : 680
•• J'habite : Au dortoir, avec le groupe ♥
•• Métier : Idole dans le groupe Fiction and Fact. SB♥

MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   Mar 26 Aoû - 22:56

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 

Ses yeux se fermèrent délicatement, tandis qu’elle avait l’impression de pouvoir s’envoler. Danser avec Lee Wei était vraiment agréable, aucun doute la dessus. Comment pouvait-elle être aussi chanceuse de se retrouver dans les bras ce dernier, le temps d’une danse ? Une danse qui la transportait réellement dans un autre monde, un monde où tout était parfait. Pendant ce court instant, elle oublia ses soucis et son cœur était léger.

Ses yeux s’ouvrirent à nouveau et elle observa le visage de Lee Wei avec les yeux brillants. Elle était heureuse. Et lorsqu’elle était heureuse, elle avait tendance à avoir la langue bien pendue. Et puis, elle avait l’impression d’être en train de rêver, il fallait qu’elle reste consciente que tout ceci était bien vrai, que ce n’était pas un songe. « Je suis un touche-à-tout dans ce domaine, j'ai plus d'affinités avec certaines danses que d'autres, la valse, ce n'est pas ma préférée, mais c'est si joli à voir, alors forcément...  » Elle hocha la tête, approuvant. Cette danse était en effet très jolie à observer. Mais pas seulement. Elle était heureuse de pouvoir profiter de cette danse, de ne pas avoir à forcer à sourire sur son visage. « Je n’aurai pas pensé que tu savais danser la valse. Mais ça ne m’étonne pas non plus, au final. » Lee Wei était un excellent danseur, il n’y avait rien à rajouter dessus. « Tu devrais faire cette émission danse tu sais… Dancing with the star. » Quoique… elle allait certainement être très jalouse de la partenaire de Lee Wei, en tant que fan bien sûr !

Ce fut sans surprise qu’un flot de parole continua à s’échapper de Ji Eun, tellement la jeune femme était aux anges. « Je ne vais pas te faire l'affront de te demander ce que tu en penses toi hein, sinon tu vas finir par avoir de la fièvre.  » Ji Eun ria légèrement à cette remarque, tout en évitant de baisser les yeux, gênée. Elle essayait de faire des efforts pour ne pas être embarrassée à chaque mot prononcé par le jeune homme. Il fallait bien qu’elle arrive à s’habituer. De plus, elle était une grande fille à présent. (Mais ça restait difficile, surtout lorsque votre idole est Lee Wei !) « Evite s’il te plait ! »

Ce moment romantique (elle ne pouvait pas le qualifier autrement) prit finalement fin, trop vite au goût de la jeune femme. Ce fut étrange de s’arrêter et de s’éloigner après avoir été si proches durant quelques minutes. Ji Eun avait d’ailleurs encore quelques couleurs, suite à cette pensée. Mais elle était si joyeuse, qu’elle ne put s’empêcher de taquiner son aîné, et sa réaction fut des plus adorables. La pichenette qui suivit la fit également sourire et elle se massa légèrement le front en faisant la moue. Bien évidemment, elle n’avait pas eu mal, mais autant s’amuser. « Toute la nuit, tu n'as pas idée. » Son sourire se fit encore plus grand et à ce même instant, elle prit conscience de ce qu’il venait de se passer. Son côté fan s’échappa à nouveau d’elle sans qu’elle n’arrive à se contrôler. Pourtant, elle avait fait des efforts ! « Tu n'es pas possible, tu le sais ça ? Je te ramène aux dortoirs maintenant, tu ne vas pas tenir le choc sinon ? Tu sais qu'on a encore dû déménager ? On est plus dans les dortoirs de la NG avec Jae Hyun... Cambriolage. » Le sourire de Ji Eun disparut et son regard fut plus triste. Bien sûr qu’elle avait entendu cette histoire et elle s’était d’ailleurs inquiétée pour les deux jeunes hommes. Ce n’était pas rassurant et elle espérait que ce genre de chose n’allait pas se reproduire. « Oui j’ai entendu. Vous êtes bien installé d’ailleurs ? Ça n’a pas dû être facile… Beaucoup de choses ont été volées ? » Demanda-t-elle avec une voix moins enjouée.

Ji Eun avait remis ses chaussures à son tour et la douleur n’était plus aussi forte. De toute façon, ils n’étaient pas loin de l’agence. Les deux idoles continuèrent leur conversation tout en marchant vers le dortoir de Ji Eun. Lee Wei était un amour de la raccompagner. Il avait vraiment été l’homme parfait durant toute cette journée. Ji Eun n’allait jamais pouvoir effacer ces souvenirs de sa mémoire.
Spoiler:
 





Don't leave me alone!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.   

TITRE :

 Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.




 



Revenir en haut Aller en bas

 

Ji Eun ; Encore plus efficace que le chocolat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PILOU caniche chocolat mâle de 6 ans (13) Marseille
» Le salon du chocolat à Paris
» Tarte au chocolat et à la noix de coco
» Patte de Chocolat ♥
» quelle mangeuse de chocolat êtes vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: C'est la fête à la New Génération :: The endBut nothing really disappears :: Finished stories-