AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥
Wu Xia Min



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥


•• Mes notes : 394
•• J'habite : Mapo-gu
•• Métier : Gérant de discothèque-officiel // Bigboss d'un réseau trafiquant-officieux

Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  Empty
MessageSujet: Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.    Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  EmptyVen 14 Mar - 12:03

TITRE :

 Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.




 


    Un fin soupir fila entre mes lèvres, tandis que je m'installais au bar, faisant face au nouveau barman que je venais d'engager. Je commandais un verre de vin blanc, et faisais tourner mon tabouret sur lui-même, j'observais la salle, encore une fois pleine ce soir. J'étais satisfait, certes tant que je ne pensais trop à ce que cachait ce business. Parfois, je me demandais si un jour, je pourrais sortir de ces affaires, j'avais envie de croire ce que me disais Hyung, que c'était aussi simple, qu'il fallait juste que je trouve la volonté de le faire. Et maintenant, j'avais même la prétention d'espérer qu'une fois que j'aurai résolu cette affaire qui attendait depuis deux ans, je pourrais vivre. Normalement.
    Je me posais des questions aussi sur l'éventuel «après», jamais je n'avais fait autre chose que ça, gérer du travail fait illégalement. Je n'étais bon à rien d'autre. Et ça m'attristait. Jamais, jusqu'ici j'avais envisagé à survivre au réglage de compte que j'attendais depuis si long. Maintenant que le moment était proche, j'avais trouvé une raison. Mon frère, mes quelques amis et... Min Ah ? Je ne voulais pas qu'elle vive aussi dangereusement que sa sœur.

    Je sortais de mes pensées, attiré par du grabuge dans le fond de la salle. Sans attendre, je vidais mon verre, et me rendait là-bas. Je calmais sans trop de mal les fauteurs de troubles qui n'apprécièrent pas la menace d'être immédiatement sortis d'ici s'ils continuaient ainsi.
    Je revenais sur mes pas, me massant les tempes lentement : « Il y a tellement d'endroits, pourquoi venir fiche le bordel ici, hein. » Sans m'attarder sur la piste de danse, je retournais m'installer au bar, me calmant. Je demandais un nouveau verre verre de vin au barman. Oui, ça avait du bon d'être le patron, n'est-ce pas ? Du moins, d'un certain point de vue. Je me retournais sur mon tabouret, observant les gens qui se donnaient à fond, comme si ils n'avaient plus que quelques heures à vivre. Un fin sourire étira mes lèvres, la plupart des gens disent qu'ils s'amuseraient si la fin du monde venait à arriver, ou s'ils devaient mourir demain. Ils n'avaient pas conscience que lorsque ça arriverait, il n'y aurait pas de préavis.

    Une jeune femme attira mon attention, une grande brune qui semblait adorer la musique, et surtout avoir oublié qu'elle n'était pas seule. Je croisais les bras en penchant légèrement la tête sur le côté. Elle me paraissait très jolie, vue d'ici. Mais elle s'approchait du bar, sans trop réfléchir et alors que je me levais pour éviter qu'elle me fonce dedans, elle me fonça dedans, et me vida sa consommation sur la chemise.

    « Vous auriez pu faire attention tout de même, vous n'êtes pas toute seule. Ou bien la prochaine fois, pensez à réserver la discothèque pour vous toute seule, je suis trempé maintenant. dis-je, blasé.

    Je relevais les yeux vers elle, interloqué «  Hm, vous ne comptez pas vous excuser ? Vous m'avez vidé votre boisson dessus tout de même...  » Rappelez -moi en fait, pourquoi est-ce que j'étais agréable avec elle ?

    En plus, vu comment elle était habillée, et jolie comme elle était, on allait encore croire que j'étais en train de la draguer. CE QUE J'AURAI PU FAIRE,si elle ne m'avait pas trempé jusqu'aux os.






Tell them all I know now .Shout it from the roof tops. Write it on the sky line. All we had is gone now. Tell them I was happy and my heart is broken. All my scars are open. Tell them what I hoped would be... Impossible, impossible  
♠️I remember years ago, someone told me I should take, caution when It comes to love... I did.


Hyung...éé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Anonymous

Invité


Invité



Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  Empty
MessageSujet: Re: Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.    Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  EmptySam 15 Mar - 16:34

TITRE :

 Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.




 

They love me cuz im hot They love me cuz im cold They love me cuz im real They love me cuz I kill. Tonight, let's rock !!
we are young.
Ce soir, c'est l'anniversaire d'une des HOPELINE's et il est normal de vouloir fêter cela comme il se doit. En bonne leader que je suis, j'ai réuni les autres afin de préparer cette surprise. Déjà, on a voté à l'unanimité pour ne pas lui souhaiter son anniversaire dans le seul but qu'elle croit qu'on l'a oubliée. Je sais bien que ce n'est pas sympa mais c'est pour la bonne cause !!! Pendant qu'elle est allée voir sa famille, nous avons tout mis en place au dortoir. Tout avait été savamment pensé: la décoration, les invités, le gâteau, les cadeaux, bref, la totale. Quelle tête elle a fait quand elle est rentrée haha !!!! Les caméras étaient présentes aussi, c'est le lot des gens connus de ne pas pouvoir faire tout ce qu'ils voudraient en intimité.

Hors caméra, l'alcool se rajoute dans les verres et la bonne ambiance règne. Moi-même, je fais un petit écart. Le délire va tellement loin qu'on est toutes prises par une envie furieuse  de sortir en boîte, de danser jusqu'au bout de la nuit. Ni une ni deux, notre manager, qui n'est pas ivre, lui, consent à nous accompagner. C'est vraiment quelqu'un de génial et de compréhensif, il est important pour nous. La séance habillage prend plus de temps que prévu mais ce sont bien cinq bombes qui sortent des dortoirs ce soir-là. En général, on en teste une nouvelle lorsqu'on peut, c'est ainsi qu'on s'est retrouvées dans celle d'un dénommé Wu. J'en ai entendu des belles sur lui et un serveur me montre de qui il s'agit.

Cela ne m'intéresse pas davantage et la piste devient à moi, à nous. On s'amuse tellement qu'on est un peu envahissantes, il faut bien aussi tenir à l'écart ceux qui nous ont reconnues. Un serveur m'apporte le verre que j'ai commandé et, quand je goûte, je réalise que c'est pas ça du tout, qu'il s'est trompé. Mais, à mon grand désespoir, il s'est déjà volatilisé. Me voilà donc à serpenter entre les gens qui sautent partout comme je peux et, presque arrivée au comptoir, on me bouscule au point que j'en renverse le verre plein sur le type à ma gauche, qui n'est autre que le patron. J'en ai aussi sur mon pantalon et je regarde vers le bas afin de constater les dégâts. S'il y a bien une chose que je déteste, c'est qu'on me salisse mes vêtements. Ils ont un valeur affective. Toutefois, j'entends une voix peu agréable non loin de moi et je relève mes yeux vers lui.

" Si vous arrêtiez votre monologue, je pourrais peut-être en placer une." Dis-je, sans me démonter face à lui. Tigresse un jour, tigresse toujours. "L'accueil est plus que limite ici et, quand on rencontre le patron, c'est facile de comprendre pourquoi. Sachez que cette soirée n'était pas prévue sinon j'aurais réservé tout l'endroit comme vous dites." Non mais il m'a prise pour qui, lui? "Avant de vous en prendre à quelqu'un, vérifiez vos informations avant. Si le gros lourd dans mon dos ne m'avait pas poussée, rien de ceci ne serait arrivé. Vous voulez des excuses? Apprenez à être patient ou à les demander, au lieu d'agresser les autres." Ma voix ne laisse pas la place au doute.
made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas




Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥
Wu Xia Min



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥


•• Mes notes : 394
•• J'habite : Mapo-gu
•• Métier : Gérant de discothèque-officiel // Bigboss d'un réseau trafiquant-officieux

Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  Empty
MessageSujet: Re: Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.    Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  EmptyJeu 20 Mar - 20:16

TITRE :

 Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.




 


    Je la foudroyai du regard sur place. Si elle avait pu ressentir les éclairs que je m'efforçai de faire sortir de mes yeux, elle aurait tout de suite moins fait la maligne. Est-ce que j'avais une tête à faire une scène, ou bien pire encore, la morale à une jolie demoiselle en public sans raisons ? Bien sûr que non, ça n'avait jamais été ma manière de procéder. Les femmes au sale caractère, m'avaient toujours attiré, c'était bien plus amusant de leurs tourner autour. Mais elle, elle avait beau avoir été gâtée par Mère Nature aux endroits qu'il fallait, son impolitesse et sa grande bouche lui enlevaient tout attrait.

    Quel gâchis, une si jolie tenue sur une femme aux manières si rustres, pensais-je en la fixant dans les yeux avec dédain. Elle avait beau être une idole, je n'en avais cure. J'étais fan de Ji Eun moi, une douce demoiselle. Pas de cette -sexy- folle leader des Hopeline's. Si elle s'était excusée directement, j'aurai pu abandonner l'idée de ne pas lui faire mon numéro de charme. Là, c'était grillé. Une fois que je lui aurai appris la vie à cette tigresse, elle ne remettrait plus les pieds dans mon établissement.

    Je l'observais silencieusement me tuer trois ou quatre fois avec son regard, ne cillant pas. " Si vous arrêtiez votre monologue, je pourrais peut-être en placer une." J'arquais un sourcil, en penchant la tête sur le côté, lentement et légèrement :

    « Non, vous avez mal compris. Je n'ai pas la moindre intention de parler avec vous. Je veux des excuses point barre. » Répondis-je d'un ton glacial. Oh bien sûr, je doutais que mes gros yeux allaient la faire frémir, mais pas de problème. J'avais la soirée de libre pour rendre la sienne impossible.

    "L'accueil est plus que limite ici et, quand on rencontre le patron, c'est facile de comprendre pourquoi. Sachez que cette soirée n'était pas prévue sinon j'aurais réservé tout l'endroit comme vous dites." Un petit 'hm' fila entre mes lèvres, elle me ferait presque rire. Pourquoi est-ce que les jolies demoiselles ne s'en tenaient pas à cette règle si importante : se taire ?

    « Renversez votre verre sur n'importe qui, je suis certain que vous serez surprise des réactions. C'est dommage d'être d'aussi mauvaise foi quand on est jolie comme un cœur.  » dis-je en reculant d'un pas, comme pour lui passer l'envie de me coller un aller-retour.

    Je sentais qu'elle allait me donner du fil a retordre. "Avant de vous en prendre à quelqu'un, vérifiez vos informations avant. Si le gros lourd dans mon dos ne m'avait pas poussée, rien de ceci ne serait arrivé. Vous voulez des excuses? Apprenez à être patient ou à les demander, au lieu d'agresser les autres." Cette fois s'en est trop, je l'attrape par le poignet et la tirais avec moi, vers un endroit où je pourrais clairement lui faire comprendre ma façon de penser. L'étage, dans mon bureau, et qu'elle ne s'inquiète pas, elle m'avait passé toute envie de lui faire des avances.

    «  Je ne me souviens pas vous avoir agressée jusqu'ici. Mais quitte à ce que vous jacassiez, je pourrais peut-être vous donner des raisons valable de le faire ? Vous en dites quoi ? dis-je en avançant vers elle, et en frappant du poing sur le mur, juste à droite de sa tête : Je doute que cela vous impressionne, je me trompe ? Alors on va faire comme vous le voulez. Excusez-vous, s'il vous plaît.  » demandais-je fermement.

    Mes yeux fixés dans les siens, j'étais vraiment curieux de voir comment elle allait réagir.







Tell them all I know now .Shout it from the roof tops. Write it on the sky line. All we had is gone now. Tell them I was happy and my heart is broken. All my scars are open. Tell them what I hoped would be... Impossible, impossible  
♠️I remember years ago, someone told me I should take, caution when It comes to love... I did.


Hyung...éé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Anonymous

Invité


Invité



Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  Empty
MessageSujet: Re: Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.    Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  EmptySam 22 Mar - 1:47

TITRE :

 Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.




 

They love me cuz im hot They love me cuz im cold They love me cuz im real They love me cuz I kill. Tonight, let's rock !!
we are young.
Si les yeux pouvaient tuer, je serais morte depuis longtemps vu les regards qu'il me lance. Il a l'air d'avoir un peu trop l'habitude que tout le monde lui obéisse, surtout les femmes. Je ne préfère pas non plus savoir ce qu'il peut bien se dire dans sa tête de gros mufle. Mes mots ont fait mouche, il a le culot de m'attraper par le poignet et de fendre la foule en mode furie, ce qui me fait sourire en coin dans son dos, détail qu'il ne peut pas voir. Après avoir emprunté un escalier, il entre dans ce qui semble être son bureau. Même là dedans, la décoration est craignos. J'étais en train d'essayer de réparer les dégâts sur ma robe qu'il s'approche vivement de moi, m'acculant contre le mur. Puis il donne un coup de poing juste à côté de ma tête, mon corps reste immobile. J'espère qu'il s'est fait bien mal ce crétin. Lui qui s'attend à une réaction, c'est un rire spontané et moqueur qui résonne dans la pièce.

"Si c'est ta technique de drague, elle est vraiment naze. C'est digne d'un primate et encore, c'est une insulte pour eux. Tu joues au fort, tu me traînes jusqu'ici et tu me menaces, pas mal pour un type tout seul dans son boxer. Mais tu vois, les hommes ont tous le même point faible..."

Mon rire s'est arrêté alors que je me suis mise à le tutoyer naturellement, j'en ai marre de me fatiguer le cerveau avec le vouvoiement. Puis, au stade où j'en suis, autant dire ce que je pense à ce crétin en étant le plus à l'aise possible. Sans prévenir, je l'attrape par les épaules et le plaque contre le mur. S'il croit me faire plier en se prenant pour King Kong, il rêve. Là, je viens de lui montrer que je peux autant que lui jouer de force. Mon pouce, mon index et mon majeur tiennent son menton, je sais déjà qu'il doit détester ça.

"Ils ne résistent pas à une jolie fille. Ta réputation n'est pas à faire et, en te voyant, je me demande bien comment tu as pu jouer le tombeur tout ce temps. Y a vraiment des naïves..." Mes lèvres s'approchent de son oreille. "Ce n'est pas parce que tu es séduisant que ça te donne tous les droits. Je déteste les types dans ton genre et tu ne seras jamais capable de me mettre dans ton lit. Ni dans ton bureau, espèce de pervers."

Du bout des doigts, je tourne son visage vers le mien. Le silence est vraiment appréciable. Dommage qu'il ne soit pas capable de la fermer... En plus, il s'énerve tout seul. Son regard haineux prouve qu'il a une fâcheuse tendance à sur-réagir.

"Il n'y a pas à dire, c'est bien mieux quand tu ne parles pas." Je souris en coin tout en me reculant de lui. "Et puisque tu as dit s'il te plaît, je consens à m'excuser. Désolée pour le verre renversé et seulement lui. Je ne retire aucune parole que j'ai prononcé." Je le fixe de mon regard si sûre, le bas de ma robe entre mes mains. "Sur ce, adieu." Je me dirige vers la porte, mettant ma main sur la poignée. Les autres doivent se demander ce que je fabrique. Quoi qu'il arrive, je ne compte pas remettre les pieds ici. Mes yeux se perdent une seconde sur la déco à nouveau, lui jetant un bref coup d’œil par dessus mon épaule en souriant en coin, victorieuse pour le moment.
made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas




Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥
Wu Xia Min



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥


•• Mes notes : 394
•• J'habite : Mapo-gu
•• Métier : Gérant de discothèque-officiel // Bigboss d'un réseau trafiquant-officieux

Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  Empty
MessageSujet: Re: Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.    Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  EmptyVen 28 Mar - 13:25

TITRE :

 Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.




 


    « Si c'est ta technique de drague, elle est vraiment naze. C'est digne d'un primate et encore, c'est une insulte pour eux. Tu joues au fort, tu me traînes jusqu'ici et tu me menaces, pas mal pour un type tout seul dans son boxer. Mais tu vois, les hommes ont tous le même point faible... » Je la jauge du regard un instant, avant qu'un fin rictus ne vienne étirer les commissures de mes lèvres vers le haut. Un rire nullement amusé fila entre mes lèvres, tandis que je pensais que si elle avait un comportement qui m'attirait guère, elle avait au moins la chance d'avoir du cran, et c'était tout à son honneur. Quand elle me plaqua contre le mur, mes traits se durcissent, mais je reste silencieux, intrigué. A quoi jouait-elle exactement ?

    « Ils ne résistent pas à une jolie fille. Ta réputation n'est pas à faire et, en te voyant, je me demande bien comment tu as pu jouer le tombeur tout ce temps. Y a vraiment des naïves... Ce n'est pas parce que tu es séduisant que ça te donne tous les droits. Je déteste les types dans ton genre et tu ne seras jamais capable de me mettre dans ton lit. Ni dans ton bureau, espèce de pervers. » Tiens, voilà on y était. Encore. J'avais peut-être louché sur ses jambes un peu, mais elle le savait qu'elle était jolie non ? En tout cas, elle commençait sérieusement à me courir sur le haricot, la grande brune.

    J'arquais un sourcil lorsqu'elle attrapa mon menton, mais attendais qu'elle ait fini son petit numéro, pour laver mon honneur. «Il n'y a pas à dire, c'est bien mieux quand tu ne parles pas.Et puisque tu as dit s'il te plaît, je consens à m'excuser. Désolée pour le verre renversé et seulement lui. Je ne retire aucune parole que j'ai prononcé. Sur ce, adieu. » Ah, elle ne comptait pas filer comme ça, n'est-ce pas ? Je l'attrapais par le poignet, calmement et l'arrêtais avant qu'elle ne parte.

    « Si tu as fini ton petit numéro, j'aimerai mettre quelque chose au clair. Je n'invite pas n'importe qui à entrer dans mon lit, j'ai un minimum de standing, tu vois ? Les tigresses comme toi, ça coûte trop cher, je passe mon tour, et ce volontiers. Je lâchais sa main ensuite, et croisais les bras contre mon torse. Je reculais d'un pas, tranquillement. Et n'espère pas t'en tirer comme ça. Je demande des excuses pour ta vulgarité à mon égard, j'ai été correct, alors soit-le. » demandais-je calmement.

    Je passais mon bras à droite de sa tête, et fermais la porte derrière-elle. Et je reculais à nouveau, me préparant à la possibilité qu'elle sorte ses griffes. « J'ai tout mon temps, tu sais.  » dis-je en haussant les épaules, et en me dirigeant vers mon bureau, rangeant quelques dossiers dans les tiroirs, je m'asseyais sur un coin alors, et l'observais, silencieusement.

    Je pouvais être très têtu moi aussi. Elle allait se rendre compte d'à quel point ma réputation n'était en effet, pas à faire.






Tell them all I know now .Shout it from the roof tops. Write it on the sky line. All we had is gone now. Tell them I was happy and my heart is broken. All my scars are open. Tell them what I hoped would be... Impossible, impossible  
♠️I remember years ago, someone told me I should take, caution when It comes to love... I did.


Hyung...éé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Anonymous

Invité


Invité



Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  Empty
MessageSujet: Re: Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.    Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  EmptyMer 23 Avr - 0:17

TITRE :

 Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.




 

They love me cuz im hot They love me cuz im cold They love me cuz im real They love me cuz I kill. Tonight, let's rock !!
we are young.
Quel pot de colle... Pire qu'une sangsue. Il a osé m'attraper par le poignet en plus, dans le mouvement que j'avais amorcé pour partir, je me retrouve face à ce boulet. Encore... Les tigresses comme moi? C'est un sourire narquois qui apparaît sur mes lèvres: c'est sûr qu'il faut posséder ce qu'il faut dans le pantalon pour oser se frotter à une fille qui a du caractère. Or, il est évident que ce type n'a rien de tout ça, il ne fait que fuir et se rabattre sur le bétail. C'est aussi évident qu'il a un fort besoin de dominer, c'est tout ce qu'il a trouvé pour se sentir être un homme visiblement. Me sortir que je suis vulgaire alors que je ne l'ai pas insulté mais raillé, il faudrait qu'il songe à étoffer son vocabulaire. En plus, il ne s'est pas entendu parler... Et comme il semble chercher à paraître définitivement minable à mes yeux, il ferme la porte et met de la distance entre nous. Je lui fais peur? Il a raison.

"Tu me fais perdre le mien."

La bonne affaire qu'il n'ait que ça à faire. Encore une preuve que sa vie sociale et personnelle ne doit pas voler bien haut. Si elles existent. Son air m'agace et être mon ennemi n'est pas une mince à faire. Puisqu'il insiste, je vais accepter son invitation. Assez féline, je marche jusqu'à me planter devant lui. Mes bras viennent s'appuyer sur ses épaules, de cette manière, je le décale pour qu'il soit debout, plongeant mes grands yeux dans les siens.

"Il est évident que tu as un gros souci de compréhension. Tu viens de dire que je t'ai insulté et en plus tu comptes me garder enfermée ici? Ton papa ne t'a jamais appris qu'il ne fallait pas contrarier une fille?" Je pose une question sans attendre de réponse en particulier. Mais je secoue la tête. "Il va falloir refaire ton éducation mon grand." Ton condescendant sur le surnom. Je lui souris et la seconde d'après, j'assène un bon coup de genou dans ses bijoux de famille, le regardant se plier en deux sur le sol. Effet radical. "Maintenant, tu as une bonne raison de m'en vouloir." Je lui tapote la tête comme je le ferais à un animal. "Bonne fin de soirée."

Je sors du bureau, mes talons claquant sur le sol. Personne ne peut savoir ce qu'il vient de se passer, je souris en retrouvant mes amies. Elles aussi ont envie de rentrer, estimant avoir assez fait la fête. Nous quittons donc cet établissement de la même manière que lors de notre arrivée, comme des princesses. Au dortoir, nous ne traînons pas et nous mettons au lit dans quelques ultimes rires. Mes rêves sont sereins, je n'ai pas peur des représailles. Demain c'est sûr, je raconterai ça à Oppa. Il ne va pas en croire ses oreilles.

[HRP: Kyong 1 - Xia Min 0. Au plaisir pour la revanche haha !!]
made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé





Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  Empty
MessageSujet: Re: Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.    Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.  Empty

TITRE :

 Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.




 



Revenir en haut Aller en bas

 

Kyong Hee ; Le respect, c'est mutuel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Baronnie d'Ysari
» «Fanm yo la» demande le respect du quota de 30% de femmes
» (terminé) Respect your elders little brat ▬ Elrick
» Design V4
» Vindex Treyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: C'est la fête à la New Génération :: The endBut nothing really disappears :: Finished stories-