AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 277
•• J'habite : Jung-gu
•• Métier : Chanteur

MessageSujet: Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.    Lun 26 Mai - 19:03

TITRE :

 Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.




 


    « Aujourd'hui, c'est reparti comme un 40 Monsieur Papa ! J'ai enfin un featuring ! » lui confiais-je assez fort pour que tout le voisinage m'entende le dire (Hyo Lin était à l'étage, et n'était par sourde).

    Il me regardait avec de grands yeux incrédules, tentant sûrement de me faire comprendre qu'il était perdu. Un large sourire étira mes lèvres, et je hochais la tête, pour l'occasion j'allais gentiment lui traduire ce que cela signifiait : « Vous voyez Monsieur Papa, on peut dire qu'avec cette émission, mes supérieurs m'ont assigné en cuisine, à éplucher les pommes de terre pour tout le régiment, là j'ai enfin mon ticket pour retourner en première ligne ! Je vais faire une chanson ! » Je hochais la tête à toute allure, surexcité rien qu'à l'idée de commencer à travailler la mélodie en studio, tout à l'heure.

    Il se contenta de me donner une bourrade de combattant («de me déboîter l'épaule » serait plus approprié à mon humble avis, mais bon) et il fila sans attendre, souhaitant sûrement ne pas en savoir plus sur cette histoire. Je grimaçais, mais ne m'arrêtais pas de sourire pour autant. J'allais chercher ma sacoche à l'étage et m'en allais de la maison -en sautillant-. Même les réprimandes de Eun Seok sur le récent scandale quant à mon homosexualité latente ne me rendit pas bougon. J'étais heureux et rien ne pourrais entacher cela. « Je te donne ton après-midi, tu l'as bien mérité, je rentrerai en bus ! » Il me regarda avec de grands yeux lui aussi, et éclata de rire. « Ben quoi, j'en suis capable !  » Il rit derechef, mais cette fois, plus fort. Comme j'avais décidé de ne me laisser atteindre par rien, je ris avec lui, mais claquais la porte du van derrière moi, une fois qu'on fut arrivés. Il n'avait qu'à être malade, ça lui ferait les pieds. Dans ces cas-là, son mal des transports était bien pratique, je devais l'avouer.

    J'entrais, et me dirigeais vers les studios où une équipe devait déjà nous attendre, moi et mon partenaire. D'ailleurs, je ne savais pas qui aurait l'honneur de travailler avec ma personne sur cette chanson. La seule chose que Eun Seok m'avait dit, c'est que c'était un homme. Peut-être un de mes hoobaes de Dazzlin' ? Jae Hyun sunbae ? Kwang Ho hyung ? Peu importe qui cela pouvait être après tout, puisqu'on ne verrait que moi. J'étais impatient, vraiment et dans un « annyeong » majestueux, je poussais la porte du studio. Un sourire radieux sur les lèvres, pensant offrir le café à tout le monde -et mettre la note sur la carte de crédit de Eun Seok-.

    Une fois à l'intérieur, je cherchais des yeux mon partenaire, prêt à aller l'inonder de conseils et à lui signer des autographes si c'était mon hoobae, ou à brosser dans le sens du poil, si Sunbae.
    Quand je vis Summer Yong Jae, j'accourais vers lui dans un premier temps, prêt à lui signer des autographes en veux-tu en voilà, mais il y avait une chose que mon cerveau ne semblait pas encore avoir assimilé.

    S-u-m-m-e-r-Y-o-n-g-J-a-e.
    Yong Jae.
    L'idéal de Hyo Lin.
    Le psychopathe.

    Je m'arrêtais aussi sec, comme si on venait de planter mes pieds dans le sol avec des clous rouillés, je troquais d'ailleurs mon sourire rayonnant pour un air horrifié et effrayé surtout. Je reculais d'un pas, puis de deux, avec précaution, de peur qu'il décide de me tuer devant un public au lieu de faire ça en privé. « Oh mais en voilà une surprise... Une bonne surprise hein ! Je suis enchanté de savoir que c'est avec toi... que je vais faire cette chanson. » Shin Eun Seok était un homme mort, voilà pourquoi il était mort de rire tout à l'heure. Qu'il s'avise de venir à mon enterrement, et je le hanterai toute sa pauvre vie !

    Mon visage était dénué de toute expression : joie, peur, plus rien du tout. Je continuais de reculer, et lorsque je me jugeais assez loin, j'attrapais le premier ingénieur du son par le col : « Je t'en supplie, dis-moi qu'il est là parce qu'il s'est reconverti en plante verte, dis le ! Ou est Kwang Ho hyung ? C'est un meilleur rappeur que lui ! Qu'on amène Suh Kwang Ho !  » Suite à cette petite crise, je sentais mon sang se glacer.

    Vous connaissez sûrement ce sentiment. Un frisson dans la nuque, le silence complet derrière vous, un très mauvais pressentiment. « Il est derrière moi hein ?  » Adieu la vie. Dites à Hyo Lin que son omelette n'était pas si mauvaise, à Dan Il qu'il est moche, à ma mère que je l'aime, et à mon père qu'il est bête.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Superstar»


I know you think that you've got it all, and by making other people feel small, makes you think you're unable to fall. And when you do, who you gonna call? See, what you give is just what you get, I know it hasn't hit you yet.
Lauryn Hill ; Superstar
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.    Mer 28 Mai - 12:51

TITRE :

 Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.




 

Un featuring. Avec Cho Min Huan. Yong Jae avait accueilli la nouvelle avec un entrain des plus relatifs… A la plus grande surprise de son manager d’ailleurs, qui n’était pas habitué à le voir aussi peu motivé. Et quand le rappeur s’était vu demandé si quelque chose n’allait pas, ce dernier s’était contenté de répondre que non, il n’y avait aucun problème. Absolument aucun. Min Huan était un bon chanteur, et il n’avait rien contre lui, strictement rien. Pensez-vous.

Difficile d’omettre la lâcheté et l’hypocrisie dont le chanteur faisait preuve à son égard. Pourtant, Yong Jae était bon seigneur et n’en avait pas fait tout un fromage. Il n’était pas sans savoir que ce genre de comportement n’était pas rare dans le milieu… Et tant que ça ne lui retombait pas dessus, et que Min Huan ne contentait de marmonner dans son coin, tout allait bien. Le rappeur n’était pas assez vicieux pour aller le tanner ; l’ignorer était encore le mieux… Mais aujourd’hui, il se doutait que ça ne serait pas possible de continuer sur cette voix-là s’il devait faire une collaboration avec le dit chanteur. Ciel, et dire qu’il y aurait probablement toute une campagne de communication à soutenir après… La prochaine semaine allait probablement être longue. Très longue.

Mais bon, avait-il réellement le choix d'y participer ? Yong Jae avait conscience que ce featuring serait un coup de pouce supplémentaire pour sa carrière. Il s'était rendu au studio d'enregistrement comme il l'avait promis à son manager, priant pour que Min Huan soit aussi fair-play que lui... Mais un gros doute subsistait. Il se doutait que le chanteur n'entendrait pas les choses de cette oreille. Peu importe ; Yong Jae avait déjà une idée sur la conduite à adopter.

Arrivé à l'agence, il avait salué tout le monde. Techniciens, managers, responsables et tout le tralala du personnel présent pour les assister. Min Huan n'était pas encore arrivé. A la bonne heure. Discutant vaguement avec chaque personne présente dans la pièce, le rappeur patiente quand soudain, la porte s'ouvre. Le chanteur entre, visiblement ravi... Hein ? Yong Jae sourcille à le voir si plein d'entrain, presque prêt à lui serrer la main et à dégainer un stylo pour signer un autographe. Mais à peine les yeux du chanteur se posent-ils sur son collégue, un éclair de lucidité semble s'abattre sur lui. Eh oui. Son collaborateur, c'était lui.

Min Huan recule, visiblement horrifié, sous le regard de Yong Jae qui ne peut s'empêcher d'être amusé de la situation. « Bonjour, Min Huan. » articule-t-il avec un sourire. Même s'il n'était pas ravi de devoir faire une collaboration avec cet artiste en particulier, il tenait néanmoins mener à bien ce projet. De fait, s'il pouvait utiliser un peu l'intimidation qui visiblement, agissait quand même drôlement bien sur Min Huan... Ben ouais, il le ferait ! Puis ça avait quand même un petit côté drôle de voir le chanteur complétement flippé face à lui, non ? « De même, j’en suis ravi aussi. » poursuit-il avec ce petit sourire.

Min Huan tente de prendre la fuite, visiblement. Tandis que techniciens et responsables arborent tous un air étonné, Yong Jae reste de marbre, légèrement agacé par l'immaturité de l'artiste. Mais soit. S'il fallait le prendre comme ça, il n'en avait guère le choix. Le rappeur lâche un soupir, se dirigeant vers le chanteur, qui râle sur un ingénieur, réclamant Suh Kwang Ho. Soudainement, Min Huan se fige. Yong Jae croit presque voir un frisson le secouer, alors qu'il est toujours de dos.   « Tu… » Commence doucement le rappeur, non sans jouer sur son côté intimidant. « Me déçois beaucoup, Min Huan. » termine t-il, la voix grave, sans pourtant être vexé le moins du monde, espérant néanmoins que sa conduite pouvait se faire secouer le chanteur. Yong Jae élève le bras, et vient soudainement poser une main sur l'épaule de Min Huan, pour l'entraîner à nouveau dans la salle. « Et si on se mettait au travail ? » propose t-il, un sourire presque mauvais collé aux lèvres.


Revenir en haut Aller en bas




Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 277
•• J'habite : Jung-gu
•• Métier : Chanteur

MessageSujet: Re: Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.    Mer 28 Mai - 14:06

TITRE :

 Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.




 


    Naïf, le jour où l'on m'avait annoncé la nouvelle, je l'avais prise comme un cadeau du ciel. Je m'étais tout de suite imaginé pouvoir arrêter NG scandale, reprendre la place qui me revenait de droit à l'agence, et retrouver une vie normale. Que nenni ! En acceptant ce featuring, j'avais en réalité signé mon arrêt de mort. Est-ce qu'il n'y avait que moi qui était au courant de mon entente toute relative avec le rappeur Summer ? Quelqu'un essayait de réduire ma réputation à néant ? Dan Il était probablement le responsable. Il était celui de tout mes maux après tout, alors pourquoi pas celui-ci. En fait, je pouvais relativiser un peu : la situation aurait pu être bien pire. Et si ça avait été lui mon partenaire, hein ?
    En arrivant en studio, j'étais gai comme un luron, prêt à conserver ma bonne humeur pour toute la journée et à la partager avec tout le monde. J'avais même fait l'effort de rester de marbre quand ce traître de Eun Seok m'avait ris au nez, évitant ainsi qu'il sabote mes plans d'aussi bon matin. Mais il y avait des limites pour tout, les miennes étant assez rigides, dès que j'avais compris ce qui se tramait, ma bonne humeur s'était envolée au loin. Elle ne voulait sûrement pas assister à ce qui arriverait ensuite. La traîtresse elle-aussi, moi j'étais obligé de rester ici alors que je ne voulais pas non plus assister à ce qui allait se passer.

    Le technicien que j'avais choppé au vol, avait sûrement compris le message lui aussi, mais je savais bien que je ne pouvais plus reculer. J'allais devoir travailler avec Summer le Psycho'rap.
    Ce nouveau surnom, je le gardais pour moi, souhaitant vivre assez longtemps pour voir mes... nos disques se vendre comme des petits pains. Surtout qu'il semblait avoir un espèce de sixième sens étrange pour entendre lorsque l'on parlait de lui. Peut-être que je m'étais comporté d'une manière un peu trop obvious aussi, à méditer. « Tu… Me déçois beaucoup, Min Huan. » Au secours. Il avait même une voix spécialement pour me faire peur. Je tournais la tête sur la droite, là où se tenait à présent Yong Jae, et m'efforçais de lui sourire lâchement -oui, bah on fait avec ce qu'on a hein-.

    « Ah, ne t'en fais pas, tout le monde me dit ça, tu t'y feras. lui confiais-je, tout en hochant la tête, avant de me rendre compte que ça n'allait pas dans son sens, et que donc, ça n'étendait pas ma durée de vie. Un... Un trio, ce serait original pourtant non ? Vos deux façon de rapper sont si complémentaires pourtant... C'était juste une proposition, tu vois ? Une proposition qui n'engage à rien du tout. Un duo, c'est... c'est très bien aussi ! » Je lui montrai mes dents dans un large sourire qui plissa carrément mes yeux.

    De toute les manières, ce n'était pas comme si j'avais vraiment le choix. En plus, même si à mon goût, les éloges étaient un chouïa exagérées, je ne remettais pas en question son talent. Il me faisait juste très peur, ça pouvait arriver non ? Plus j'étais loin de lui et sa grosse voix, mieux je me portais.
    Quand il posa sa main sur mon épaule, je me raidis totalement, rentrant mon cou entre mes deux épaules, et me sentant d'un coup minuscule à côté de lui, alors que nous étions à peu près de la même taille tous les deux. Sans trop comprendre pour quelle raison je le faisais, un rire nerveux fila entre mes lèvres, alors que je n'osais plus vraiment le regarder dans les yeux (pourquoi est-ce que personne ne venait m'aider, hein ? Ils ne voyaient dont pas qu'il allait me trucider?) « Et si on se mettait au travail ? » Je hochais aussitôt la tête de manière très vive : « Tout de suite monsieur. Mon dieu, ma fierté était donc partie elle aussi avec ma bonne humeur tout à l'heure ? Je veux dire, Yong Jae'ssi. » L'équipe me regardait avec un petit sourire que j'abhorrais, mais je décidais de ne pas relever, tant que mon avocat ne serait pas ici.

    Eun Seok, dépêche toi un peu pour l'amour de Dieu.

    On nous demanda de nous asseoir sur le petit divan, ce que je fis directement : « Bon, c'est simple, on a déjà dû vous donner les paroles avant aujourd'hui, donc vous allez passer chacun votre tour en studio pour enregistrer votre partie ! » Pause, de quelles paroles parlait-il là ? Si Eun Seok avait aussi oublié de m'informer de ça, j'allais le virer ! Puis soudain, je me souvins d'un petit manuscrit...

    Flûte.
    Je manquais clairement de professionnalisme pour le coup, la honte.
    J'avais dû le lire deux fois tout au plus, rien ne m'assurait que tout allait revenir en bonne et dû forme.

    Avant de me liquéfier sur le sol, je prenais tout de même le soin de demander : « Tu es prêt ? Sinon on peut peut-être réserver le studio pour un autre jour de la semaine hein...  » Après tout, peut-être que la chance était de mon côté aujourd'hui, et que le manager de Yong Jae était incompétent ?

    Cela dit, jouer le Sunbae concerné, ça m'allait très mal au teint.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Superstar»


I know you think that you've got it all, and by making other people feel small, makes you think you're unable to fall. And when you do, who you gonna call? See, what you give is just what you get, I know it hasn't hit you yet.
Lauryn Hill ; Superstar
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.    Sam 31 Mai - 20:14

TITRE :

 Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.




 

Hah... Sacré Min Huan ! Yong Jae ne peut pas réprimer un petit sourire quand il entend la répartie que lui offre le chanteur. C'était tout de même bien trouvé. Ce dernier s'essaye d'ailleurs à la négociation d'un potentiel trio. Le rappeur n'avait contre travailler avec Lux – c'était même tout le contraire. Mais ils n'étaient pas là pour ça. La direction prenait les décisions avec les managers, et Kwang Ho devait être suffisamment occupé pour jouer les arbitres entre deux artistes qui ne se supportent pas. Yong Jae se fait patient... Mais sous son regard de réprimande, Min Huan se rend à l'évidence : oui, il allait devoir se contenter d'un duo avec son plus grand cauchemar. « Mais oui. Tout ira bien. Aies confiance. » reprend le rappeur avec un sourire un poil exagéré. Fallait l'avouer : il avait beau ne pas apprécier son collègue, cette situation ne manquait pas de l'amuser.

Un petit rire nerveux s'échappe tandis que Yong Jae sent Min Huan se raidir totalement sous sa poigne. Le rappeur a un regard faussement étonné pour son vis-à-vis. Il lui faisait si peur que ça ? Tout de même. « Pourquoi tu es si tendu, Min Huan ? » demande t-il d'une voix mielleuse. Sa main se ressert doucement sur l'épaule, comme pour essayer de masser doucement l'épaule tendue de son congénère. « Je te dis, il n'y a aucune raison pour que ça se passe mal. Au-cune. » Et il l'espérait franchement. Mais bon... Si chacun faisait son travail correctement et affichait un sourire faussement enjoué suite à cette collaboration forcée, il n'y avait aucune raison pour que les choses se déroulent mal. Yong Jae faisait confiance au professionnalisme de Min Huan, pour le coup.

Tous deux rebroussent chemin vers l'assemblée d'ingénieurs et de managers. On leur indique de prendre place sur un divan, le temps que les directives ne soient données. Yong Jae prend place à son tour et écoute avec attention les instructions. Chacun passerait en studio à tour de rôle pour faire sa partie, avant que les arrangements ne soient fait. Il opine simplement, prêt à passer à l'action. Tournant la tête vers Min Huan pour voir sa réaction, Yong Jae constate que son vis-à-vis était étrangement peu réactif sur le coup. Peut-être avait-il fini par se rendre à l'évidence ? Et là... C'est surprenant. Min Huan semble carrément remettre en cause le professionnalisme de Yong Jae, ce qu'il n'apprécie pas du tout. Déjà qu'il s'efforçait de mener le projet à bien malgré son animosité, il fallait peut-être pas pousser. « Non, je suis prêt. » réplique t-il froidement. « J'ai plusieurs projets à mener et mon agenda est plein à craquer. Cet enregistrement doit être fait aujourd'hui, impérativement. » poursuit-il. « Puis tu dois avoir d'autres chats à fouetter les autres jours aussi, non ? »

Prêt à passer en premier, Yong Jae ne se lève pas immédiatement, désireux de mettre toutes les choses au clair quant à ce featuring. « Concernant la comm et la promotion, comment ça se passera ? Il y aura bien un MV et un shooting ? » demande t-il. « Tout à ait, vos managers ot du vous en toucher quelques mots et aménager vos emplois du temps en fonction, n'est ce pas ? Bien entendu, ce n'est qu'optionnel, l'important restant le morceau. » Yong Jae a un regard vers Min Huan. Alors, prêt à faire un effort ?


Revenir en haut Aller en bas




Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 277
•• J'habite : Jung-gu
•• Métier : Chanteur

MessageSujet: Re: Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.    Dim 1 Juin - 17:07

TITRE :

 Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.




 


    « Pourquoi tu es si tendu, Min Huan ? » Je plantais mon regard dans le sien, incrédule pendant un bon quart de seconde. Je rêvais où ça l'amusait de me faire peur ? Je fronçais les sourcils, tentant de juger par moi-même si c'était le cas ou non. Pour quelle raison suis-je tendu hein mon petit Yong Jae c'est bien cela que tu me demandes ? Si tu resserres ta poigne autour de mon épaule, tu vas la briser, si tu décides de tuer tout le monde, je suis certain que tu peux le faire en un battement de cil, et...

    Je ne voulais pas mourir jeune et encore beau donc: « Moi, tendu ? Je ne sais pas ce qui te fais dire cela voyons. Tout va bien ! » Je lui montrais mes dents en lui faisant ce que j'appellerai un sourire «un peu forcé». Je laissais passer un peu d'air dans mon cou, en tirant un peu sur mon col, grimaçant: « Juste qu'il fait chaud un petit peu, t'es pas d'accord? On pourrait peut-être ouvrir la fenêtre ? » lui demandais-je pour faire la discussion.

    Pourquoi diable tentais-je de faire la conversation déjà?
    Et lui, pourquoi est-ce qu'il faisait semblant de me rassurer alors que je savais qu'il ne rêvait que d'une seule chose ? Ce psychopathe était intelligent, s'il réussissait à berner la vigilance de tout le monde, il pourrait me massacrer sans témoins, un peu plus tard. Mais moi, je n'étais pas dupe, tiens ! Dès que Eun Seok passerait le seuil de cette porte, il n'avait plus intérêt à me quitter d'une semelle ! « Je suis inquiet, mon manager n'est pas encore arrivé, il a peut-être fait un malaise ! Je sais qu'il a du mal avec les longs trajets en voiture !  » Voilà, je venais de dénicher mon ticket de sortie. Si je refusais de travailler tant que Eun Seok n'était pas là, ils n'avaient pas le droit de me forcer, n'est-ce pas ? J'étais si malin des fois, que ça me faisait peur, pensais-je en dissimulant habilement un petit sourire fier de moi. Petit sourire qui s'effaça aussi vite, car la porte venait de s'ouvrir sur ce traître. Il s'inclina plusieurs fois auprès de ses collègues pour s'excuser, et posa ensuite un regard amusé sur ma personne.

    J'en grinçais des dents : « Il est là ! Plus besoin de s'inquiéter, il va bien, on peut continuer c'est bon !  » dis-je en hochant la tête, et en faisant des signes avec mes mains comme si j'étais le seul maître des opérations.
    Je m'installe à nouveau correctement sur le divan, patientant pour la réponse de Yong Jae qui ne se fait pas tarder. « Non je suis prêt. » D'ailleurs, s'il pouvait faire un ton plus glaciale, ça m'arrangerait. « J'ai plusieurs projets à mener et mon agenda est plein à craquer. Cet enregistrement doit être fait aujourd'hui, impérativement. Puis tu dois avoir d'autres chats à fouetter les autres jours aussi, non ? » Je hoche la tête lentement, et déglutis. J'étais probablement le seul de nous deux, car Monsieur était prêt, mais j'appréhendais grandement la suite d'un coup. Et si Yong Jae perdait patience et s'en allait ? Que je perdais cette occasion de revenir sur les devants de la scène ?

    Hors de question
    Puis, me produire avec lui serait une bonne occasion de prouver à Hyo Lin qu'il était temps qu'elle change de goûts.

    « Je ne faisais que demander hein... Nous sommes là tous les deux alors bien évidemment, nous allons tout terminer aujourd'hui, comme les pro' que nous sommes...  » Quoi, ça lui faisait plaisir de me rappeler que mon emploi du temps était aussi aride que le désert de Gobie ? «  Puis ne t'en fais pas, je me suis libéré pour quelques jours au cas-où ! On ne sait jamais ce qui peut arriver !  » dis-je en souriant, avant d'ajouter, un peu touché dans mon ego : «  Mais je dois continuer le tournage donc, le plus vite je serai rentré, le mieux ce sera...  » Prends ça dans les dents le newbie, moi aussi je suis occupé tiens.

    Je détournais le regard ensuite, le laissant volontiers commencer. « Concernant la comm et la promotion, comment ça se passera ? Il y aura bien un MV et un shooting ? » Je manque de m'étouffer, mais reste calme, griffant juste de manière quasi' inaudible le pauvre divan qui n'avait rien fait du tout. « Tout à fait, vos managers ont du vous en toucher quelques mots et aménager vos emplois du temps en fonction, n'est ce pas ? Bien entendu, ce n'est qu'optionnel, l'important restant le morceau. »  Tscht. Espèce d'ignare, si je refusais, j'allais passer pour une diva. Hors de question de me défiler maintenant... J'étais pro' même si je devais travailler avec une boulangère, une mannequin, une patineuse ou un psychopathe.

    « Vous pensez finir cela en combien de temps ? Bien sûr que c'est optionnel, mais si on veut que ça fonctionne bien, il faut mettre le paquet, Eun Seok'hyung me libérera un peu plus longtemps s'il le faut.  » dis-je en lançant des éclairs à l'intéressé, avant de me calmer sec en voyant que Psycho Rap était en train de me regarder. «  Qui se lance ? » J'invite Yong Jae à y aller, un petit sourire sur les lèvres, et me tourne ensuite vers Eun Seok, et murmure : « Tu-as-les-paroles-sur-toi? » les syllabes passent difficilement entre mes dents, et Eun Seok me fait répéter. La poisse.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Superstar»


I know you think that you've got it all, and by making other people feel small, makes you think you're unable to fall. And when you do, who you gonna call? See, what you give is just what you get, I know it hasn't hit you yet.
Lauryn Hill ; Superstar
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.    Jeu 5 Juin - 8:50

TITRE :

 Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.




 

Tout allait bien. Soit. Plus besoin d'arborer un sourire aussi tendu et mal à l'aise, de ce fait, songe Yong Jae, sans pour autant faire part de ces pensées. Fini l'amusement, il était temps de se mettre au travail. Après tout, c'était la raison pour laquelle ils étaient censés se retrouver aujourd'hui, non ? Aussi le rappeur ne traîner t-il pas davantage, relâchant l'épaule de Min Huan. Ce dernier tente visiblement de se rattraper aux branches, expliquant qu'il était légérement mal légérement mal à l'aise à cause de... La température. Sérieusement ? L'acteur lui jette un regard qui n'a plus rien d'amusé. Loin de là. Un regard blasé, histoire de le prier d'arrêter de dire des bêtises deux secondes et d'arrêter de se trouver des justifications bancales.

Le chanteur semble pourtant bien loin de s'arrêter. En revanche... Il était effectivement étonnant que son manager ne soit pas dans le coin. Et si Min Huan décidait de ne pas se mettre au travail tant qu'il n'était pas là, c'était son droit le plus légitime. Un soupir s'échappe des lèvres de Yong Jae, qui tente tant bien que mal de contrôler son agacement naissant... Qui se mute à niveau en amusement, quand son regard fait volte-face vers la porte alors qu'elle grince. Hallelujah. Eun Seok venait d'arriver. Les yeux de Yong Jae dérivent à nouveau à Min Huan, sans que le rappeur ne puisse retenir un petit rictus amusé, en attendant de voir quel prétexte allait trouver le chanteur pour repousser encore l'échéance. Et miracle : il ne fait rien. Tout du moins, pendant quelques instants. En effet, il se contente de prendre place et de se faire attentif, avant de proposer de repousser l'enregistrement dans quelques jours, sous le regard noir de Yong Jae. Le rappeur coupe rapidement la poire en deux, annonçant qu'il ne pouvait pas se le permettre. Et que c'était aussi probablement le cas de Min Huan. Ce dernier annonce que oui, oui, en bons professionels qu'ils étaient, ils allaient terminer cet enregistrement dans la journée. Mais non content, d'être pro, Min Huan était aussi prudent : il avait prit la peine de libérer quelques unes de ces journées. Au cas où, quoi ! « Quelle prévenance. » commente le rappeur en le fixant, sur un ton ironique. Tu parles ! Il aurait juste souhaité que le chanteur arrête un peu de se défiler !

Et... Incroyable mais vrai, c'est ce qu'il semble faire ! Alors que Yong Jae met le sujet de la promotion sur le tapis, non sans fixer le chanteur, ce dernier assure qu'il fallait assurer le tout pour que la chanson fonctionne. Agréable suprise pour le rappeur, qui se contente d'acquiescer, sans décocher le moindre sourire. Min Huan l'invite à aller en premier en studio. Le rappeur se lève en acquiesçant. Il entend le chanteur murmurer quelques mots à son manager, mais n'y porte pas attention.

Enfermé dans le studio, casque posé sur les oreilles et micro devant le nez, Yong Jae s'y met. Un peu difficilement au début, demandant à re-essayer à une ou deux reprises. A force de quelques essais et de conseils, il parvient à bout. Sortant de la pièce, il se redirige vers Min Huan, lui demandant en ayant un mouvement de tête vers la salle. « Tu es prêt ? » Et... Oui. Incroyable mais vrai, il adresse même un sourire de vague encouragement à son vis-à-vis. Son regard se fait alors curieux, voyant que le chanteur tient quelques feuilles dans les mains. « Qu'est ce que c'est ? » interoge t-il.

Hors Jeu:
 


Revenir en haut Aller en bas




Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 277
•• J'habite : Jung-gu
•• Métier : Chanteur

MessageSujet: Re: Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.    Lun 16 Juin - 16:31

TITRE :

 Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.




 


    Eun Seok n'était pas réputé pour avoir un sacré sens de l'humour, du moins pas auprès de moi. Du coup, non il n'était pas drôle. S'il l'avait été, j'aurai pu envisagé la possibilité que tout cela ne soit qu'une blague. Mon karma était dans un état déplorable, l'univers tout entier se liguait contre moi, et il n'avait rien trouvé de mieux que d'envoyer ce psychopathe pour me donner le coup de grâce. Non sérieusement, s'ils voulaient, je pouvais appeler Hyo Lin, j'étais quasiment certain qu'elle dirait oui sur le champs si je précisais que c'était avec Summer Yong Jae aka l'homme placardé sur les murs de sa chambre.

    Même si je doute qu'elle sache passer la barre du mi vocalement parlant.

    Si c'était un coup du dirlo', il allait m'entendre. Enfin, il allait entendre Eun Seok qui se ferait un plaisir d'aller se plaindre pour moi, pas vrai ? Je fusillai l'intéressé du regard, il avait l'air amusé : mais qu'il ne crie pas victoire trop vite ; une fois que je serai sorti de cette embuscade -si toutefois j'en sortais- j'allais lui mener la vie dure.
    Là, vous allez me répondre : n'est-ce pas déjà ce que tu fais Min Huan ? Ce à quoi je vous réponds : ne faites pas l'erreur de me sous-estimer si vous ne voulez pas être le prochain sur ma liste.
    Je profite du fait que Yong Jae soit en enregistrement pour aller réclamer les paroles de la chanson à mon Judas de manager. Il me les donne et enfin je respire. Enfin non, pas tellement en fait.

    J'avais cinq minutes et trente cinq secondes pour apprendre deux couplets et un refrain.
    A l'aise.

    Conscient de ma mort imminente, je retournais calmement me liquéfier sur le sofa. Au prochain coup d’œil que je jetais à ma montre, il ne me restait plus que trois minutes, et Eun Seok me lançait des appels de phares avec ses yeux, le message clignotant était on ne peut plus clair : magne toi l'arrière train.
    Ah bah oui, parce qu'en plus, je n'avais pas le droit de jouer le drame de l'acte 5 scène 12 si je le voulais ?
    Bougon, je me redressais et ouvrais le feuillet, lisant le plus vite que je pouvais, répétant dans ma tête, bûchant sur certaines phrases, mais étonnamment, j'avais l'impression que les paroles me rentraient plutôt bien en tête. D'une oreille distraite, je m'imprimais de la mélodie, et marmonnais pour moi même, plus concentré que jamais.

    Quand j'entendais la porte du studio s'ouvrir, je sautais sur mes pieds, comme si je venais d'être pris en flagrant délit. Good lord, pourquoi fallait-il que ce psychopathe fasse du zèle et termine directement au premier essai ? « Tu es prêt ? » Question piège, je lui offrais mon sourire le plus innocent et répondis : « Non.  » Zut, ce n'était pas ça qu'il fallait répondre. Idiot.

    Je forçais un rire et tapais maladroitement sur son épaule, comme si nous étions amis, comme s'il n'avait pas manqué de me briser l'épaule tout à l'heure, comme s'il ne faisait pas 10 kg de muscles de plus que moi.
    Bon d'accord, peut-être pas autant.

    « Bien-sûr que je suis prêt, quelle question !  » m'empressais-je d'ajouter, tout en cachant les feuillets dans mon dos comme si je ne venais pas d'apprendre les paroles il y a à peine cinq minutes. « ça a été pour toi j'espère ? Mais de ce que j'ai entendu, tout a l'air de s'être bien passé, tu as placé la barre très haut !  » Trop haute, pauvre tâche.

    « Qu'est ce que c'est ? » « Qu'est-ce que c'est quoi ? Ça ? demandais-je en levant les feuilles que j'avais dans les mains, et en les froissant presque aussi sec : Rien du tout ! Des papiers qu'Eun Seok m'a ramené, mais je les ai déjà lu, c'est bon! Merci Hyung !  » dis-je en lui donnant les feuilles froissées, un léger sourire sur les lèvres. C'était là que la télépathie marchait le mieux.

    « Pas-un-mot-merci. »

    Je m'approchais de la porte pour aller en studio et finalement j'attrapais la dernière opportunité qui se présentait à moi, à savoir, j'étais désespéré, vraiment.

    « Bon en fait, pour être honnête, j'avais complètement oublié cet enregistrement. Je ne connais pas les paroles correctement, et la mélodie ben... quand tu as rappé tout à l'heure, c'était la première fois que je l'entendais. Je suis désol... » Fou rire général. Mais... Mais...

    Perdu, je les regardais tous un par un, cherchant ce qu'il y avait de si drôle. Puis me rendit compte que Yong Jae me tuerait sûrement s'il le croyait, alors changeant à nouveau d'avis, je me mettais à rire moi aussi. L'ingénieur du son, toujours hilare, me poussa gentiment à l'intérieur, et je le laissais faire, très embarrassé. Il démarrèrent la musique et au moment où je me rendais compte que c'était à moi, dix secondes s'écoulaient avant que je n'ouvre la bouche, je m'approchais du micro, et penaud, je disais : « Je crois que j'ai raté le début... » Summer Yong Jae, ça n'a rien de pas professionnel une erreur comme ça alors ne me juge pas !

    Ce qui va être moins professionnel c'est probablement ce qui va suivre.


Spoiler:
 





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Superstar»


I know you think that you've got it all, and by making other people feel small, makes you think you're unable to fall. And when you do, who you gonna call? See, what you give is just what you get, I know it hasn't hit you yet.
Lauryn Hill ; Superstar
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.    

TITRE :

 Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.




 



Revenir en haut Aller en bas

 

Yong Jae ; Un mauvais pressentiment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]
» Alerte!Reponse aux magouilleurs et mauvais perdants...
» Comme un mauvais rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: C'est la fête à la New Génération :: The endBut nothing really disappears-