AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Lucky   Lun 2 Juin - 9:31

TITRE :

 Lucky




 


© Yamashita sur épicode

Lucky
« I wanna know you more»


feat. Mikhaïl  & Jae-Sun


Encore une bonne journée de passée. Beaucoup d'efforts fournis qui me donnaient le droit à un repos bien mérité. Quelle satisfaction ! J'aime cette sensation de plénitude qui ne me faisait même plus sentir la fatigue de mon corps. La douche avait été bénéfique, je m'habillais avec les autres danseurs dans les vestiaires. Les plaisanteries allaient bon train, je ne suis jamais le dernier à en rajouter. Parfois, elles nous poussaient jusqu'au fou-rire, ce qui était encore mieux. Je les écoutais parler de leurs plans pour la soirée. Certains s'étaient organisés à rejoindre leur famille, leurs amis ou encore leur copine. De mon côté, je pensais davantage opter pour prendre à emporter au chinois du coin de ma rue, manger devant la télévision et terminer dans mon lit à lire. Je venais en plus d'acheter le dernier roman de mon auteur préféré.

Ce matin, j'ai travaillé avec les S.O.W. sur leur nouvelle chorégraphie. Elle est vraiment terrible. Leur prochaine chanson aussi d'ailleurs. Le chorégraphe est toujours exigeant mais au final, on a fini par la faire comme il le voulait. On s'entend tous plutôt bien. A midi, repas pris rapidement dans la salle commune, c'est toujours aussi frugal. L'après-midi, j'ai du me rendre en ville dans quelques bureaux administratifs. Je suis allé récupéré mon passeport. Puis ensuite, j'ai retrouvé tout le monde en salle de danse, jusqu'à maintenant. Je dois bien reconnaître que la danse me permet d'avoir des vues imprenables sur les autres, bien que mon attention se portait sur la même personne. Mon travail, j'y tiens. Pourtant, ça reste compliqué de ne pas avoir mon esprit qui dérape lorsque je le vois transpirant ou se pencher. Une chance que personne ne puisse avoir accès à ce qu'il se passe dans ma tête haha.

Je remercie tout le monde pour le bon travail fourni, puis je me dirige vers la sortie, empruntant le couloir qui mène à la porte arrière du bâtiment. J'évite au maximum d'emprunter celle de devant, je me suis trop fait courser en sortant, confondu avec des idoles. Les femmes sont vraiment folles, surtout les adolescentes. En plus, après une longue journée de boulot, être obligé de se taper une course de plusieurs kilomètres, non merci. Alors que je consulte les messages sur mon téléphone, je remarque des pieds sur le sol. Mes yeux se relèvent lentement sur le reste du corps puis un grand sourire naît sur mes lèvres.

« Qu'est-ce que tu fais là? Les autres sont déjà partis tu sais. »

Après quelques pas, j'arrive à sa hauteur. Mikhaïl, le séduisant russe avec son accent qui lui rajoute du charme supplémentaire se trouve à présent à moins d'un mètre de moi, pour mon plus grand plaisir. Je me demande tout de même ce qu'il fait à m'attendre à cet endroit et comment il savait que j'aillais passer par là.

« Je te manquais déjà? » Je ris tout en le regardant.

C'est une étrange relation qui nous lie. Je ne cache pas qu'il me plait mais ne lui ai pas dit que je compte bien l'emmener dans mon lit pour faire des choses pas catholiques. Avec un corps comme le sien sous les yeux si souvent, difficile de ne pas avoir d'arrière pensée. Il reste assez sauvage à ce que je peux dire ou faire, surtout quand j'ose le toucher. Malgré tout, il ne me fuit pas, peut-être qu'il me trouve un peu sympa au fond.

« C'est bien la première fois que tu m'attends, alors dis-moi ce que je peux faire pour toi. » Dis-je d'un ton sympathique alors que mon sourire ne m'a pas quitté.

Je me doute qu'il n'est pas venu là pour mes beaux yeux, ça ne lui ressemblerait pas du tout. Mon sac de sport est accroché à mon épaule par la grande lanière. Ma veste est ouverte, une de mes mains est dans la poche de mon jean, l'autre en train de tenir mon sac. Je l'observe en m'interrogeant sur la raison de sa visite surprise. J'espère que ce n'est pas quelque chose qui s'est passé avec les autres membres. C'est assez évident qu'il ne s'entend pas avec eux. Je ne lui jette pas la pierre malgré son caractère, c'est une sacrée différence de culture et de mentalité. Remplacer une personne qui est partie, beaucoup interprètent cela comme un prendre sa place. Alors qu'en fait, pas du tout. Le groupe a juste besoin de son équilibre, voilà tout.

Deux femmes d'une quarantaine d'années passent dans le fond. Elles nous regardent fixement tout en chuchotant.  Je leur fais un grand sourire en agitant la main, genre je vous ai vu et aussi vous n'avez pas autre chose à faire que médire. Elles se rendent alors compte de leur manque de discrétion et de tact. Une victoire par chaos, elles s’éloignent rapidement. Je me retourne face à Mikhaïl auquel je souris, désolé pour lui.

« Fais pas attention va. Tu es la curiosité du moment, la touche d’exotisme de l'agence. Ça finira bien par leur passer. » Puis mes yeux se posent sur les bras du Russe qui sont recouverts d'hématomes. J'en saisis un au niveau du poignet qui n'est pas touché, je m'empresse de constater les dégâts. « Il faut vraiment que tu fasses attention. C'est bien beau de t'entraîner, mais tu dois prendre soin de ton corps qui est ton outil de travail. Tu n'es pas raisonnable. » Je suis inquiet qu'il se mette dans un tel état. Faire des efforts c'est bien, pas à son détriment pourtant.



Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Lucky   Ven 13 Juin - 0:42

TITRE :

 Lucky




 

Nouvelle journée de travail pour la nouvelle recrue des S.O.W, de l'eau avait coulé sous les ponts depuis, mais l'ambiance n'était résolument pas au beau temps. Néanmoins le jeune Rookie se donnait du mal afin d'offrir des performances dignes de ce nom, allant jusqu'à se blesser à force de répéter des mouvements. La logique de Mikhaïl était simple, si des blessures apparaissaient c'était tout simplement car il exécutait mal  les enchaînements, l'excellence avait un prix. Un prix que le perfectionniste Russe était prêt à s'acquitter. Aujourd'hui il avait camouflé les marques oscillant sur sa peau avec un long tee shirt fin qu'il garda jusqu'à la fin de la journée, et ce malgré les deux cessions consécutives.  Une nouvelle fois il avait senti un regard s'égarer, il allait bien finir par se blesser à force de se focaliser sur ses fesses se déhanchant devant lui. À croire que le chorégraphe attitré au groupe se complaisait dans le fait de toujours mettre ce dernier derrière lui, ça devait être un tordu lui aussi, il n'y avait pas d'autre explication.... Enfin peu importe, tant que cela ne l'empêchait pas de danser et de se concentrer, lui, sur ces pas il n'y prêtait guère attention. Du moins c'est ce qu'il se dit dans ces moments là alors qu'il ne peut s'empêcher de râler sur l'auteur de ces regards en biais. Sacré Jae-Sun...

Pour une fois sa douche est rapidement expédiée de peur de rater le jeune homme auquel il avait un service à demander. Une fois habillé d'un jean sombre près du corps et d'une  tee shirt clair il paracheva ses préparatifs en mettant son sac sur l'épaule et de visser ses lunettes sur son visage . Le voilà fin prêt à rejoindre la porte de service de la New Generation.  Par chance, la personne qu'il cherchait ne semblait toujours pas être passée par là, ses groupies étant toujours fidèles au poste à l'attendre bien sagement comme de braves toutous biens dressés. Lassé d'entendre leurs ricanement idiots il les chassa d'un regard noir bien senti.. ah enfin le calme régnait dans le couloir, adossé contre la porte il était sûr de ne pas manquer le danseur. Ses yeux se ferment un instant et celui d'après voilà qu'il croise le regard ce celui qu'il attendait. « Qu'est-ce que tu fais là ? Les autres sont déjà partis tu sais. » . Merci Captain obvious, sans cette pertinente intervention il ne l'aurait pas deviné, et puis partis ou non, ce n'était pas son problème préférant justement les voir le moins possible. Mikhaïl reste silencieux et attends que l'autre continue .

« C'est bien la première fois que tu m'attends, alors dis-moi ce que je peux faire pour toi. » Un sourire ne quittant pas les lèvres du plus vieux et en fait même naître un sur celles de son vis-à-vis, bien que moins éclatant et tirant un peu plus sur le rictus légèrement moqueur propre au Russe. « Il y a une première fois à tout, je voulais voir ce que ressentait tes groupies en te voyant arriver, manque de po je n'ai pas mouillé ma culotte.... Bref j'ai dépassé mon quota de connerie pour le jour avec cette phrase ...hum comment te le demander... » Tout à coup, le Rookie semblait un peu moins assuré, après tout, ce n'était pas rien qu'il s'apprêtait à demander à son aîné. Il shoote dans un caillou imaginaire et se décida à se lancer en replongeant son regard dans celui de son vis-à-vis tout en passant une main sur son cou. «  Eh bien voilà, comme tu le sais, ça ne se passe pas très bien avec les autres , les entraînements ça passe encore, mais pour ce soir je t'avoue que je sature au niveau du dortoir. Je sais bien que c'est gonflé de te demander ça mais...tu pourrais m'héberger pour ce soir s'il te plaît ? Je ne prendrais pas de place et je prendrais le canapé bien sûr et je serai parti aux premières lueurs... Il soupira . Je fais clairement pitié là, achève moi qu'on en finisse... »

Étant d'une nature très orgueilleuse, Mikhaïl n'avait pas pour habitude de demander de l'aide aussi infime soit-elle, alors imaginez bien que cette demande lui coûtait. Non pas qu'il avait peur que son interlocuteur refuse, sachant pertinemment que c'était un type bien , mais.. que cette dernière piétinait d'une belle manière sa fierté et son point d'orgue à ne jamais s'abaisser à pleurnicher pour avoir de l'aide. Néanmoins, il n'eut guère plus le temps de s'attarder sur cette pensée que deux femmes dans la quarantaine passant par là font entendre leurs sifflement accompagné de leurs regard brillants. Mikhaïl ignore en détournant la tête, elles étaient plus vieilles que lui, il n'avait pas son mot à dire . Par contre, celui qui se trouve à côté de lui ne semble pas du même avis et offre son plus beau sourire en agitant la main faisant de ce fait battre en retraite les vipères indiscrètes. Le plus jeune lâcha un bref « Merci » avant que son aîné ne reprenne « Fait pas attention va. Tu es la curiosité du moment, la touche d'exotisme de l'agence. Ça finira bien par leur passer. » . Le Russe se gratte la nuque de gêne et laissa à nouveau ses bras pendre. « C'est bon j'ai l'habitude, et puis elles sont plus âgées que nous, on a rien à leur redire même si leurs comportements font bien plus penser aux merdeuses qui m'incendient sur les fanbases ... »

Voyant le regard de Jae Sun trop longuement s'attarder sur sa peau il se hâte de dissimuler ses bras derrière lui. Peine perdue, l'un d'eux se fait attraper et amener à la hauteur des yeux du plus vieux qui ne sembla pas apprécier ce qu'il était en train de voir, l'inquiétude se lisant sur ses traits. « Il faut vraiment que tu fasses attention. C'est bien beau de t'entraîner, mais tu dois prendre soin de ton corps qui est ton outil de travail. Tu n'es pas raisonnable. » Mikhaïl se pressa de retirer son bras et remit en place une de ses mèches folles qui semblait avoir envie de jouer avec le vent aujourd'hui. « Ce n'est pas ce que l'on m'a apprit quand je dansais encore...enfin quand je dansais encore dans des ballets, c'est une toute autre religion de la danse que l'on apprend, les danseurs de classiques ne se chouchoutent pas particulièrement. Tu vas me trouver légèrement allumé, mais pour moi sans douleur il n'y a pas de beauté. Ah ah, maintenant tu vas peut-être hésiter à m'emmener chez toi non ? »


Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Lucky   Mar 17 Juin - 14:10

TITRE :

 Lucky




 


© Yamashita sur épicode

Lucky
« I wanna know you more»


feat. Mikhaïl  & Jae-Sun


J'attends sagement qu'il daigne me renseigner sur la raison de sa visite. Bien entendu, tout mon corps est encore immobile excepté mes yeux qui bougent légèrement afin d'observer les moindres détails de son visage. Il est vrai que nous nous sommes parlés quelques fois, que j'ai laissé mes mains se perdre sur son joli fessier, mais c'est assez rare que j'ai l'opportunité de le contempler aussi longtemps. Plus je le regarde et plus il me plaît.

"Je suis un danseur, je n'ai pas de groupies. C'est toi la star." Des fois quand je passe, y a une ou deux filles, mais ce n'est pas moi qu'elles attendent. Puis de là à les appeler de cette manière... Mon visage se fait plus sérieux. "Donc tu portes des culottes." Mon regard se pose plus bas, au niveau de son sous-vêtement qui ne m'est pas visible. "Intéressant..." Dis-je avec un petit air rêveur avant de me replonger mes prunelles sombres dans les siennes. "C'est bien que tu oses le dire tout haut, tu n'as pas à avoir honte."

Dans mon cerveau, les culottes sont des sous-vêtements féminins uniquement. Je m'amuse donc à tenter d'imaginer ce que ça donne sur un homme et quelle forme il préfère. Je suis surpris en tout cas qu'il ait ce genre de penchants. Nooooooooon je déconne, je sais bien que c'était une forme imagée. Seulement il faut bien que j'y crois un minimum pour réussir à le faire marcher. C'est la première fois que je le vois aussi peu sûr de lui. J'espère que ce n'est pas un truc impossible qu'il va me demander. Enfin, les mots se suivent et font plusieurs phrases.

"Ce n'est pas que je ne veux pas, mais tu as pensé à en parler à Eun Hee? Tu as sa permission? Je n'ai pas envie d'avoir de problèmes et il vaudrait mieux que tu n'en aies pas non plus alors que tu viens d'arriver." Je lui souris.

Là, par contre, je trouve ça vraiment surprenant qu'il vienne me demander à moi. Est-ce parce qu'il sait que je ne lui dirai pas non? Ou bien qu'il n'a personne d'autre à qui demander? Dans les deux cas, ce n'est pas très flatteur. Je peux toujours rêver que ce soit parce qu'il m'apprécie. Mikha est si fier, je me doute bien que ça a dû lui coûter de m'attendre ici et de formuler sa requête. Les employées partent, personne ne peut résister à mon super sourire haha. Un merci est sorti de sa bouche.

"Pas de quoi." C'est un regard amical et complice que j'échange avec lui. "Il est vrai qu'on leur doit le respect et qu'on ne peut pas les insulter. Toutefois, il y a d'autres moyens de les faire partir, comme le sourire qui tue." Je pointe mon visage avec mon index et refais le même sourire en regardant Mikha cette fois. Puis je ris de ma bêtise. "Ceux qui t'insultent sur le net, tu ne dois pas t'en préoccuper. Ça prouve juste qu'ils sont idiots, qu'ils n'ont que ça à faire et que ce ne sont pas des gens que tu peux considérer comme des fans. Toi et d'autres savent les efforts que tu fournis dans l'ombre, c'est le plus important."

Je lui ébouriffe les cheveux puis retire vite ma main avant de me la faire bouffer. Sait-on jamais qu'au dortoir des SOW on ne lui donne pas assez à manger. L'expression de mon visage a changé à cause des marques sur ses bras. Je ne comprendrai jamais ce besoin de mettre son corps dans cet état simplement pour une branche de la danse plus rigoureuse que les autres. Mes oreilles se font très attentives à ses propos.

"Il y a douleur et douleur. Pardonne-moi de me montrer un peu cru, seulement tu n'es plus dans une école de danse de l'opéra. Ce n'est pas ce qu'on attend de toi ici, de te faire souffrir pour atteindre ce que tu appelles beauté ou perfection. Tes jambes passent encore,  c'est rare que les tenues que tu devras porter soient un short. Mais tes bras... A n'importe quel moment quelqu'un peut les voir, tu imagines ce qu'ils vont penser s'ils sont recouverts de coups comme maintenant?" Ma voix est juste terriblement concernée. "J'ignore comment tu t'es retrouvé dans le groupe alors que tu sembles aussi amoureux de la danse classique, je pense aussi que ça ne doit pas être facile de dire adieu à son rêve. Je suis même carrément admiratif de constater que tu ne te laisses pas abattre malgré tout ce que tu subis. C'est une bonne chose que de vouloir être à la hauteur, sauf que ce n'est pas tolérable à mes yeux que ce soit au détriment de ta santé. Si toi tu t'en moques, pense au moins à ce que ça fait aux autres de te voir dans cet état."

J'ai trop parlé je crois et j'ai du mal à cacher que je suis déjà très attaché à lui. Mais ce n'est pas dit que dans tout ce que je raconte, il ne le prenne pas mal. Cependant, il aura l'air idiot s'il se fait très mal. Il a beau se montrer fort, il possède un énorme besoin de reconnaissance. Mikha veut être aimé malgré ses dires qui ne sont qu'une feinte pour éloigner les autres de la vérité.



Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Lucky   Jeu 19 Juin - 12:52

TITRE :

 Lucky




 

Alors que le Rookie n'avait pas encore ouvert la bouche afin d'éclairer  sur les motivations qui l'avaient poussé à attendre le danseur, ce dernier n'avait pas manqué de l'observer longuement. Mikhaïl devait l'avouer, ce fait l'avait légèrement gêné, n'appréciant pas particulièrement être le centre de l'attention en dehors de la scène, enfin bon, il n'allait pas refaire Jae -Sun.. Ses première paroles légèrement moqueuses avaient facilement franchit ses lèvres, c'est sur le reste que cela allait se corser, chaque mot promettant de lui coûter énormément. Si il aurait pu, il se serai caché dans un trou afin de ne pas s'imaginer avec son air paniqué et mal assuré à demander ce service au plus vieux... il se trouvait franchement ridicule.... Une chance, son aîné avait rapidement rebondi sur cette loufoque histoire de dessous féminins. « Je suis danseur, je n'ai pas de groupies. C'est toi la star. » . Un petit rire avait alors franchit les lèvres du Russe. «  S'il te plaît, ne m'appelle pas comme ça j'aime pas ce qualificatif... et si les deux petites dindes que j'ai fait déguerpir , elle me saoulaient avec leurs gloussement niais, attendait bel et bien leur. Il mima en forçant le trait les deux jeunes femmes rencontrées plus tôt. 'Jae-Sun oppa' pour lui demander si il avait bien travaillé aujourd'hui et voulait prendre un verre. Il quitta son imitation et reprit une voix plus masculine, du moins...autant qu'il le pouvait ayant à son plus grand regret une voix douce à l'oreille. Bref donc ne vas pas dire que tu n'as pas de groupies, ou alors il faudrait songer à te mettre aux lunettes ! »  

Mais le sujet avait rapidement dévié et les fameuses culottes avaient bel et bien attiré l'intérêt de son interlocuteur. « Donc tu portes des culottes. » Le regard du danseur ayant décidé de se poser sur son entre jambe au même moment, s'attirant les foudres des prunelles  du plus jeune, mécontent de le voir se rincer l’œil indirectement. « C'est bien que tu oses le dire tout haut, tu n'as pas à avoir honte. » . Mikhaïl soupira devant la bêtise du plus vieux. «  Sérieusement, des fois, tu en tiens une sacré couche... mais promis, je t'en passerai une comme doudou si tu veux . » . Il croyait quoi ? Qu'il allait hurler et s'exciter sur lui ? Dommage, cette-fois ci il avait flairé l’entourloupe à des kilomètres à la ronde. Une autre fois peut-être ? Il avait conclu sa petite pique par un grand sourire en coin avant de voir sa belle assurance fondre comme neige au soleil. Là, intérieurement, il était mort...de honte, mais qu'est-ce qui lui avait prit de venir lui demander ça, quel con... Néanmoins le plus vieux n'avait pas fait durer le suspens plus longtemps en lui répondant promptement. «  Ce n'est pas que je ne veux pas, mais tu as pensé à en parler à Eun Hee ? Bien évidement que non. Tu as sa permission ? Encore moins. Je n'ai pas envie d'avoir de problèmes et il vaudrait mieux que tu n'en aies pas non plus alors que tu viens d'arriver. » Il lui sourit, le Rookie, lui, est déconfit. C'était officiel, il aurait mieux fait de filer au dortoir au lieu de se taper l'affiche comme ça …

Les mots sortirent un peu trop rapidement, mais il réussi à garder le peu de dignité qu'il lui restait, hourra ! Une victoire... «  Alors Non, non et laisse tomber.... » Il allait faire demi-tour, courage fuyons, lorsque des chuchotements arrivèrent à eux. Des vieilles harpies en mal de personne sur qui médire, une chance, le Russe était une cible toute trouvée ! Il allait les ignorer, néanmoins, le danseur ne l'avait pas entendu de cette oreille-là et avait fai battre en retraite avec brio l'ennemi s'attirant un bref remerciement du Russe. «  Pas de quoi. » . Comme à son habitude Mikhaïl n'avait pas rendu le sourire, encore moins maintenant qu'il se sentait parfaitement débile à être venu le trouver, il savait que ça allait finir comme ça … C'est à ce moment là que le danseur choisit alors de se rappeler à lui et de le sortir de ses  pensées négatives. «  Il est vrai qu'on leur doit le respect et qu'on ne peut pas les insulter. Toutefois, il y a d'autres moyens de es faire partir, comme le sourire qui tue. » . Le plus jeune n'avait pu s'empêcher de poser théâtralement sa main sur sa poitrine et de faire mine de tourner de l’œil . «  Argh je suis mort ... ». Voilà qu'il s'enfonçait dans la bêtise de Jae-Sun, de mieux en mieux, finalement, même se lever ce matin était une mauvaise idée.

« Ceux qui t'insultent sur le net, tu ne dois pas t'en préoccuper. Ça prouve juste qu'ils son idiots, qu'ils n'ont que ça à faire et que ce ne sont pas des  gens que tu peux considérer comme des  fans ? Toi et d'autres savent les efforts que tu fournis, c'est le plus important. » . Ces mots n'avaient pas manqué de se faire renfermer le Rookie qui se rassombrit à nouveau, étant quelque peu tatillon sur le sujet, mais après tout, c'était lui qui l'avait lancé, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même. Il s'était également raidit au contact, bien que bref, dispensé à sa crinière, les  contacts physiques imprévus.... une chose dont il avait horreur d'ailleurs sa main était restée  suspendue en l'air, il secoua la tête tout en la baissant. «  Ne recommence jamais ça ! Il souffla avant de reprendre, reprenant un ton moins stressé . Désolé... bref ne t'avise pas de recommencer, je n'aime pas ça …. Enfin bon ce n'est pas pire que les mains que tu me mets au cul constamment, mais ça, je m'y attends à force... Quant au reste, à vrai dire... je m'en branle complètement de ce que ces fans ou non peuvent dire ou penser. Je fais mon taff, j'ai mon chèque à la fin du mois et tout le monde est content... ». Le Rookie étant très clair dans son intonation, le sujet était clôt. Du moins, c'est ce qu'il pensait, le plus vieux ayant rapidement remarqué les tâches sombres qui constellaient sa peau. Il sembla presque peiné de voir ces marques sur la peau du Russe, lui faisant remarquer qu'il devrait plus prendre soin de lui et là les paroles, le flot de paroles ininterrompues même, ne manquèrent pas de faire tiquer et bouillonner, intérieurement, le plus jeune.

«Il y a douleur et douleur. Pardonne-moi de me montrer un peu cru, seulement tu n'es plus dans une école de danse de l'opéra.  Ce n'est pas ce qu'on attend de toi ici, de te faire souffrir pour atteindre ce que tu appelles beauté ou perfection. Tes jambes passent encore,  c'est rare que les tenues que tu devras porter soient un short. Mais tes bras... A n'importe quel moment quelqu'un peut les voir, tu imagines ce qu'ils vont penser s'ils sont recouverts de coups comme maintenant?J'ignore comment tu t'es retrouvé dans le groupe alors que tu sembles aussi amoureux de la danse classique, je pense aussi que ça ne doit pas être facile de dire adieu à son rêve. Je suis même carrément admiratif de constater que tu ne te laisses pas abattre malgré tout ce que tu subis. C'est une bonne chose que de vouloir être à la hauteur, sauf que ce n'est pas tolérable à mes yeux que ce soit au détriment de ta santé. Si toi tu t'en moques, pense au moins à ce que ça fait aux autres de te voir dans cet état. ». Le Russe était resté silencieux un bon moment après que son aîné aie finit, ayant bien du mal à digérer tout ce qui avait été dit. Et puis, pourquoi semblait il autant concerné ? Ils n'étaient pas proches à ce qu'ils sachent, ils étaient collègues rien de plus, Mikhaïl trouverait presque même cette attention trop forte à son goût presque déplacée, gênante même.... surtout gênante en fait... D'ailleurs, le stress et la colère occasionnés par cet élan de sincérité du danseur le firent emprunter un ton agacée, beaucoup moins posé qu'à l'habitude, on pourrait même dire qu'il jappait en s'exprimant.   «  Merci de remuer le couteau dans la plaie ! Sérieusement sans toi je ne l'aurais pas remarqué que je n'enfile pas tout les jours mes chaussons et que je ne me tiens pas à la barre... Et mes bras, en dehors de l'agence ils sont toujours dissimulés je ne suis pas con non plus hein.. Et ce qu'ils en penseront et bien je m'en moque bien tu vois, au pire je devrai publier un démenti sur le fait que mon chorégraphe me démonte dans les vestiaires et voilà l'affaire sera close... »

Comme vidé de toutes ses forces, il se laisse glisser contre le mur,  sonné d'avoir laissé sortir toute cette frustration trop longtemps contenue . Se défoulant néanmoins sur la mauvaise personne, par la suite, sa voix emprunte à nouveau son calme habituel, bien qu'étant entrecoupée par le souffle court du Rookie qui peinait à reprendre son souffle après s'être laissé allé à cet ascenseur émotionnel. «  Si je suis là, c'est à cause d'un putain de loyer que je n'arrivais pas à payer, va essayer de trouver du taf quand tu ne parles pas encore très bien la langue d'un pays et que tu sais à peine écrire bonjour..... Tout de suite, ça se corse... Sa voix se fit un instant très basse, étant presque inaudible... Putain de vioc avec ses lubies à la con... Un jour on m'a repéré dans la rue, on m'a casté, sauf que .. justement je croyais être prit comme back dancer...pas comme Idol à minettes... Enfin de toute façon c'était ça, où je me décidais à payer mon loyer en faisant le tapin dans les quartiers chauds... Donc au final j'ai pas à me plaindre, je suis logé, nourri, blanchi … Et arrête de me dire que tu es admiratif ou que sais-je encore, t'as pas à l'être, je suis pas un martyr ou une de ces conneries...  Les autres tu dis ? Mais laisse moi rire Jae-Sun à la limite mes potes ouai, manque de pot ils sont restés en Russie. Et si c'est trop dur pour toi de voir ça, fait justement comme les autres, détourne le regard et tu ne t'en porteras que mieux. ».

Il ne voulait pas que l'on se soucie de lui, il avait été un boulet bien assez longtemps pour la déchéance maternelle, depuis, ces attentions qu'il n'avait guère connu le laissait mal à l'aise et perdu. Le Rookie venait de trop en montrer  en quelques minutes, se mettant à nu de façon ridicule en s’emportant, c'était à peine si il s'était mit à chialer devant Jae-Sun..Ah ah ah...la scène aurait eu le mérite d'être comique tiens... Sur ces mots, il se releva en évitant soigneusement le regard de son aîné et esquissa quelques pas dans le couloir «  Oublie tout ça... » et continua sur sa lancée.


Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Lucky   Jeu 19 Juin - 16:46

TITRE :

 Lucky




 


© Yamashita sur épicode

Lucky
« I wanna know you more»


feat. Mikhaïl  & Jae-Sun


Au moins l'imitation avait eu le mérite de me faire rire. J'ignorais qu'il avait un petit don de comique. Pourtant, je n'appelle pas ça des groupies. Je les ai vues d'autres fois ces deux filles, c'est pas la première fois non plus qu'on me demande si je veux aller voir un verre. Mon caractère est très sociable, c'est donc naturellement que je me mêle aux autres, j'aime d'ailleurs sortir avec des collègues ou mes amis bien que ce soir, je n'en avais pas particulièrement envie. Mon programme était tout décidé jusqu'à ce que Mikha croise ma route. Ma blague n'a pas abouti, sa proposition a le mérite de ma faire sourire encore une fois.

"Seulement si tu as mouillé dedans en regardant le beau mâle que je suis." Petit clin d’œil.

J'ignore pourquoi il se décompose à mesure que je demande s'il a prévenu Eun Hee, ou plutôt, je me doute de la raison, c'est évident qu'il ne lui a pas demandé la permission. Celui-là alors... Il a encore du mal avec la notion de groupe. C'est pourtant indiqué dans son contrat qu'il doit passer ses nuits au dortoir avec les autres, mise à part des exceptions comme être à l'étranger. Mais il ne me laisse pas le choix de dire quoi que ce soit d'autre sur le sujet qu'il commence déjà à partir. Une chance que les vieilles employées se sont faites entendre à ce moment-là, permettant un changement de sujet temporaire. Je retente ma chance avec l'histoire de mon sourire qui tue et, contre toute attente, il plonge dans la plaisanterie. Si c'est pas un signe ça...

"On ferait un bon duo de comiques !" Dis-je en rigolant.

Ma main dans ses cheveux lui déplaît, c'est noté, il n'aime pas ça. Lorsqu'il m'explique, je crois comprendre que c'est l'effet d'être surpris qui le dérange. Quoi qu'il en soit, je ne perds pas mon sourire à ce discours qui ne m'est pas hostile en particulier. La discussion se poursuit quand on arrive au sujet délicat des marques sur ses bras. Ma franchise n'avait que pour unique but de le faire réaliser que ce n'est pas aussi anodin qu'il veut bien le faire croire. Mikha cache beaucoup de choses derrière son côté désagréable, ce n'était pas possible qu'il puisse être aussi imperméable alors qu'il est si jeune et loin de tout ce qui était sa vie. La preuve, le ton de sa voix a radicalement changé. Je l'écoute silencieusement vider son sac, non sans ressentir une profonde peine. Des yeux, je l'accompagne lors de sa glissade contre le mur. Son histoire me fait un peu serrer les poings et il me sort que je n'ai qu'à faire comme les autres ne pas le regarder. Cet idiot commence même à partir.

"Prépare-toi, je vais te toucher." Annonçais-je assez doucement.

Mes doigts attrapent son poignet, je l'oblige à revenir en arrière. Un peu plus que l'endroit où on était à découvert. Il y a un renfoncement dans le mur d'une profondeur d'un mètre. Mon dos avec mon sac s'appuie contre, mes bras passent autour de Mikha et je l'oblige à descendre plus bas. Ainsi, je le tiens contre mon torse et il est assis sur mes cuisses, moi à même le sol. Je lui fais sentir dans ma prise qu'il n'a aucun moyen de m'échapper. Libre à lui ou pas, d'oser me regarder.

"Comment tu veux que je regarde ailleurs quand je te vois dans cet état? C'est juste impossible." Ma voix est posée, il peut entendre que je ne lui tiens aucune rancœur par rapport à ce qui vient de se produire. "Ce n'est pas à toi de décider par qui je dois me sentir concerné. Tu sais très bien que si tu arrives à être à ce point bouleversé, c'est que tu es plus touché que ce que tu tentes de le faire croire. Ce n'est pas rien tous ces changements et c'est tout à faire normal de saturer à un moment donné, cela ne fait pas de toi un faible, tu es juste un être humain comme les autres avec ses qualités, ses défauts, ses forces et ses faiblesses. Ne sois pas si dur avec toi-même."

Il me semble si frêle dans mes bras. Ce qui m'attire chez lui, ce n'est pas seulement ce corps dont les courbes me font rêver, c'est aussi toute la complexité de sa personnalité. Mikha est tout en contraste, en paradoxes, à la fois fort et fragile. Cela me donne envie de le protéger bien qu'il n'aimerait pas entendre tout ça haha.

"C'est une erreur que dire tu fais ton travail, tu as ta paye et tout le monde est content car il est évident que toi tu ne l'es pas, ça se ressent et tu ne vas pas tenir longtemps à ce rythme dans le monde contraignant des idoles." Mon regard se pose sur lui. "Ce n'est pas non plus ce que tu souhaites, un scandale." Puis mon grand sourire revient. "Essaie de prendre du recul et de voir cela à 180 degrés de ce que tu fais d'habitude. Si tu n'avais pas eu des soucis d'argent, tu n'aurais pas signé ce contrat et tu ne ferais pas partie de SOW c'est vrai. Je suis d'ailleurs bien content que tu aies préféré tenter ta chance à la NG que de choisir la voie de la prostitution. Mon porte-feuille aussi t'en remercie, sinon je me serais ruiné à être ton client. Si tu ne l'avais pas fait, on ne serait pas en train d'avoir cette discussion, on se serait sans doute jamais parlé, on n'aurait pas eu l'occasion de devenir ami, je n'aurais pas assisté à ta demande d'hébergement, ce qui aurait été un drame car l'air gêné que tu as pris à ce moment-là était juste énorme. Je n'aurais jamais connu ce bonheur intense qui est de mater ton joli cul tout le temps et de pouvoir le toucher. On aurait pas été non plus chez moi en passant prendre à manger chez le chinois du coin. Tu te rends compte de toutes les bonnes choses dont on aurait été privés?" Bien entendu que j'ai ri parfois dans mon discours un peu long, comme maintenant. "Je t'interdis de répondre que ce ne sont que des choses dans mon seul et unique intérêt !" Je le charrie un peu. "Je suis heureux que tu sois là Mikhaïl. J'espère qu'un jour toi aussi tu le seras et je peux t'aider si tu as besoin d'un prof de coréen."  



Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Lucky   Ven 20 Juin - 10:16

TITRE :

 Lucky




 

Le rire de Jae-Sun à la suite de son imitation inspirée avait au moins eu l'avantage de lui faire oublier le stress et la honte que lui incombait la demande qu'il apprêtait à faire. Pour le moment la discussion était détendue, il devait avouer qu'il ne s'était jamais laissé aller à la plaisanterie avec le danseur mais que ce bref moment fut un bon moment, même si Jae-Sun...  « Seulement si tu as mouillé dedans en regardant le beau mâle que je suis. ». Le Russe avait eu alors un discret sourire amusé et secoué la tête en se disant que son aîné ne perdait jamais une occasion de sortir des allusions perverses. Néanmoins, il fallait bien y arriver à un moment, l'ambiance retomba quelque peu quand le sujet fâcheux fut abordé. La réponse du danseur, il s'y attendait, c'était un gars réglo et responsable, il ne pouvait pas accepter cette demande dans de telles conditions. Alors que le Russe s'éloignait déjà, le hasard, le destin, appelez cela comme vous voulez, s'était acharné sur lui en laissant l'occasion à son vis-à-vis de le rattraper avec ses plaisanteries. Mikhaïl s'était d'ailleurs laissé avoir en beauté et avait même sauté à pieds-joints dans ces dernières. « On ferait un bon duo de comiques ! » Avait d'ailleurs assuré le Coréen avec un grand sourire rieur. Un sourcil se haussa chez le plus jeune qui semblait plus dubitatif en croisant les bras, ayan déjà recommencé à se fermer quelque peu. «  Je te laisse le devant de la scène alors, faire le clown, très peu pour moi... »

Et ce n'était pas allé en s'arrangeant, le danseur s'étant laissé allé à ébouriffer ses cheveux, ne pensant pas à mal, mais Mikhaïl et le contact...ce n'était pas vraiment ça... C'est pour cela que le Rookie avait violemment réagit en levant la main sur son interlocuteur bien malgré lui, visiblement stressé par cette situation, créant de ce fait un climat propice à un éventuel coup d'éclat du jeune chanteur. Ce dernier ne mit d'ailleurs guère de temps à éclater après le long discours de son aîné qui n'avait pas manqué de le faire enrager, de l’attrister de....il ne savait plus très bien, néanmoins, une chose était sûre, Jae-Sun avait fait remonter bien trop d'émotions à la surface du plus jeune qui n'avait visiblement pas supporté un tel flot de sentiments . Il se savait complètement ridicule à exploser ainsi, une chance que ce n'était pas dans  un endroit très fréquenté de l'agence, sinon c'en était finit de lui..Il n’aspirait qu'à aller se cacher dans un trou de souris et de s'y terrer pour les prochaines semaines, ses pas s'étaient donc fait rapides afin de lui permettre une fuite rapide, pas très digne certes, mais au moins il n'aurait pas à affronter le regard de pitié de son aîné...

Hélas pour lui, ce dernier n'entendit pas de cette oreille là son départ et se hâta de le rattraper. « Prépare-toi, je vais te toucher. » . À ces mots, Mikhaïl s'était tendu et avait bien tenté d'accélérer le pas, mais c'était sans compter sur le côté borné du plus vieux qui finit par lui attraper le poignet. Il eut à peine le temps de comprendre ce qui lui arrivait qu'il s'était retrouvé pressé contre le torse du danseur qui l’enserrait d'une étreinte solide. Sous ce contact non désiré, le ventre du Russe s'était noué en un  claquement de doigts. Non Mikhaïl calme-toi tu ne vas pas encore faire une scène à cause de ça...Facile à dire, mais en pratique c'était une autre paire de manche, pourquoi les autres s’obstinaient toujours à le toucher ? Ils ne voyaient donc pas que touts ces contacts étaient source de stress chez lui ? Enfin bon, là n'était pas la question... Son regard évita sciemment celui de son geôlier improvisé le temps qu'il parle. « Comment tu veux que je regarde ailleurs quand je te vois dans cet état? C'est juste impossible.Ce n'est pas à toi de décider par qui je dois me sentir concerné. Tu sais très bien que si tu arrives à être à ce point bouleversé, c'est que tu es plus touché que ce que tu tentes de le faire croire. Ce n'est pas rien tous ces changements et c'est tout à faire normal de saturer à un moment donné, cela ne fait pas de toi un faible, tu es juste un être humain comme les autres avec ses qualités, ses défauts, ses forces et ses faiblesses. Ne sois pas si dur avec toi-même. » .En plus de lui imposer ce contact, voilà qu'on lui imposait également ces mots qu'il n'avait pas envie d'entendre, c'était bien son jour tient....

Un long soupire franchit alors ses lèvres avant qu'il se décide à répondre d'une voix légèrement lassée. « Mais pourquoi te sentir concerné par mon sort hein ? Je sais bien que tu trouves mon cul intéressant à peloter mais ça explique pas tout... t'es bizarre Jae-Sun.... Et arrête de dire ça bordel. C'est en se faisant bassiner de ces niaiseries que les gens n'avancent jamais, ça finira par passer c'est tout, je n'ai pas besoin que l'on me tienne la main, je n'ai pas besoin que l'on me passe de la pommade, ça je sais le faire tout seul.... ». Certes il était borné, mais chacun sa vision des choses après tout non ? Pourquoi voulait-on toujours le transformer en petite chose fragile ? Ça lui rappelait l'autre vieux pas net en plus, que de bon souvenirs en somme. Plongé dans ses pensées il avait faillit manqué la suite du monologue du plus vieux.

« C'est une erreur que dire tu fais ton travail, tu as ta paye et tout le monde est content car il est évident que toi tu ne l'es pas, ça se ressent et tu ne vas pas tenir longtemps à ce rythme dans le monde contraignant des idoles.Ce n'est pas non plus ce que tu souhaites, un scandale.Essaie de prendre du recul et de voir cela à 180 degrés de ce que tu fais d'habitude. Si tu n'avais pas eu des soucis d'argent, tu n'aurais pas signé ce contrat et tu ne ferais pas partie de SOW c'est vrai. Je suis d'ailleurs bien content que tu aies préféré tenter ta chance à la NG que de choisir la voie de la prostitution. Mon porte-feuille aussi t'en remercie, sinon je me serais ruiné à être ton client. Si tu ne l'avais pas fait, on ne serait pas en train d'avoir cette discussion, on se serait sans doute jamais parlé, on n'aurait pas eu l'occasion de devenir ami, je n'aurais pas assisté à ta demande d'hébergement, ce qui aurait été un drame car l'air gêné que tu as pris à ce moment-là était juste énorme. Je n'aurais jamais connu ce bonheur intense qui est de mater ton joli cul tout le temps et de pouvoir le toucher. On aurait pas été non plus chez moi en passant prendre à manger chez le chinois du coin. Tu te rends compte de toutes les bonnes choses dont on aurait été privés?Je t'interdis de répondre que ce ne sont que des choses dans mon seul et unique intérêt !Je suis heureux que tu sois là Mikhaïl. J'espère qu'un jour toi aussi tu le seras et je peux t'aider si tu as besoin d'un prof de coréen. »

Un long silence s'en était suivit, le jeune ressortissant étant bien trop secoué par ce flot de mots incessant l’amenant même à se demander ce que lui voulait exactement le danseur. Néanmoins, le sourire de ce dernier étai contagieux et vint à faire sourire, moins franchement, le plus jeune. « Ce ne sont que des chose dans ton seul et unique intérêt. Il l'avait cherché celle-là en même temps... Je te trouve vraiment bizarre Jae-Sun, je me demande pourquoi tu t'accroches comme ça à moi...un petit rire discret franchit ses lèvres au même moment. Tu dois être sacrément masochiste pour ça, tu sais ça se soigne très bien avec un bon psy... Non tu n'as pas envie ? Dommage … Il haussa un sourcil et un petit sourire en coin étira à nouveau ses lèvres. Quoi ? J'ai bien le droit de te charrier moi aussi, ça ne marche pas que dans un sens le pervers. »Sa langue franchit un bref instant ses lèvres afin de faire don de sa plus belle grimace au plus âgé. Puis, il se fit plus sérieux et poursuivit .  « Pour le prof de coréen, merci, c'est gentil, mais j'ai déjà prit les dispositions nécessaires pour cela. Puis ça fait presque un an que je suis arrivé ici, depuis je me suis amélioré. Bon même si j’avoue qu'écrire et lire c'est toujours une misère sans nom ah ah. Par contre...Son regard croisa enfin le sien. Tu parlais d'être chez toi en mangeant un chinois, cela signifierait que tu acceptes malgré tout de m'héberger pour la nuit ? » Il préférait demander, ne voulant pas se faire de fausse joie pour rien, croisant tout de même les doigts pour que l'autre daigne l'accepter sous son toit, ce soir il n'était clairement pas apte à retourner au dortoir, ou alors il étranglerait sûrement son leader à la premiers blague vaseuse...


Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Lucky   Sam 28 Juin - 22:53

TITRE :

 Lucky




 


© Yamashita sur épicode

Lucky
« I wanna know you more»


feat. Mikhaïl  & Jae-Sun


Je tentais de lui faire comprendre que, malgré tous les principes et toute la bonne volonté qu'il pouvait mettre, il arrivait parfois que ça sorte malgré tout. C'était ce qui s'était produit quelques minutes plutôt, lorsque Mikha avait lâché une bonne partie de ce qu'il accumulait ces derniers temps sur moi. J'avais encore parlé, essayant de faire passer le message cette fois, que peut-être, il ne regardait pas les choses de la meilleure des façons. Le passé ne peut jamais être changé, autant s’accommoder et envisager l'avenir. Je pense réellement que, bien que ça n'a pas été facile et que ça en l'est sans doute toujours pas, cela nous aura au moins permis de nous rencontrer, de travailler ensemble. Il faut croire que je suis du genre trop naïf, trop optimiste. Je l'écoute d'ailleurs exposer son point de vue, il me répond et je garde le silence une bonne minute après qu'il ait prononcé le dernier mot. C'est assez confus ce que je ressens alors.

"Conclusion, j'ai tout faux et je suis le gros débile de l'histoire."

C'est plus à moi que je parle, je n'attends pas de réponse à cette déduction. Ce qu'il dit est très clair, c'est donc rapidement que je le fais dégager de mes genoux, sans prendre de gant. Ensuite je me remets debout le message a été reçu cinq sur cinq. Je remets ma veste comme il faut en frottant l'arrière de mon pantalon, au cas où ça aurait été sale sur le sol.

"Je t'aide pas à te relever, tu as bien dit que t'avais pas besoin qu'on te tienne la main, hein? "

Question purement rhétorique. Mon sourire est sur mes lèvres alors que j'attrape mon sac qui est resté sur le sol, il retourne sur mon épaule, je jette un regard autour de nous car je n'ai pas envie que ça jase si quelqu'un nous voit sortir de ce petit renfoncement, notamment les deux employées que mon attaque avait chassé. Certaines personnes ont vraiment du temps à perdre. Alors que je viens de faire quelques pas vers la sortie, je me retourne pour le regarder, toujours souriant.

"Tant que j'y pense, reste au dortoir." J'ai beau sourire, ma voix a beau être normale, elle ne laisse pas le choix. "Après tout, si j'ai bien suivi, ça finira par passer tout seul, ce sont tes mots exacts. Tu n'as donc pas besoin de venir chez moi. En plus je ne suis que le gros pervers qui ne pense qu'à ton cul, personne ne voudrait supporter un type pareil, encore moins en tête dans un appartement. Va savoir ce qu'il pourrait te faire haha. On se voit demain. N'oublie pas de soigner tes blessures. Salut!"

Puisqu'il ne comprend pas, je le mets devant plusieurs faits accomplis. Il clame n'avoir besoin de rien, de personne, et pourtant il vient me voir en me demandant de l'héberger, qu'il ne peut pas rester au dortoir. Et quand je vais dans son sens, il me sort ses grandes tirades en plus de me vexer. J'aime pas spécialement me faire jeter. Qu'il se mette d'accord avec lui-même avant de vouloir jouer à l'adulte qui se suffit à lui-même. Personne ne peut vivre seul. On dépend tous d'au moins une personne ou d'une chose quoi qu'il arrive. Afin d'appuyer mes dires, d'enfoncer le clou, je me déplace en marchant vers la sortie. Le couloir est un peu long, je laisse le silence régner. Une nouvelle minute s'écoule.

"Tu as 30 secondes pour envoyer un message à Eun Hee et me rejoindre. Si j'ai franchi la porte de la sortie avant, tu passeras la soirée avec tes potes." Dis-je, assez fort.

Je n'ai aucune certitude qu'il est bien resté là où je l'ai laissé. Au pire, je me taperai l'affiche à parler tout seul. Cette leçon va-t-elle porter ses fruits? Je vais bientôt le savoir car la porte dont je parlais se situe un peu plus loin. Le vigile m'a vu, il me fait un signe de tête afin de me le faire comprendre. C'est trop facile de toujours tout tourner en sa faveur. Je souhaite que ce soit la dernière fois où j'ai besoin d'agir de la sorte pour lui faire ravoir les pieds sur terre, une relation, quelle qu'elle soit, ce n'est pas à sens unique. C'est pas inviter les autres un peu plus dans sa vie et les jeter à cause de soit-disant beaux principes. Au fond de moi, je n'ai pas envie de me rendre compte que je me suis peut-être trompé à son sujet. Ce que j'ai entraperçu cette fois-là, n'était pas le fruit de mon imagination. Mon idiot de cœur se serre un peu. Je suis un peu irrécupérable je le crains. En plus je n'aime pas me prendre la tête avec les autres ou encore sévir ou m'improviser faiseur de leçons. Mais j'ai grandi dans un orphelinat avec une ribambelle de petits frères et sœurs. Il a bien fallu que je développe certaines qualités afin de pouvoir communiquer avec eux et surtout leur faire comprendre ce qui est important.  



Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Lucky   

TITRE :

 Lucky




 



Revenir en haut Aller en bas

 

Lucky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lucky Light
» GRACE & SWANN ▷ One day, you will be lucky. Maybe... Not sure.
» Lucky ☆ Channel : Le retour !
» presentation de lucky luke
» La nature fait parfois bien les choses. [Shane Smith/Lucky Blue]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: C'est la fête à la New Génération :: The endBut nothing really disappears-