AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
avatar



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 72
•• J'habite : Jung-gu, à faire all-in aux tables de poker !
•• Métier : Acteur, animateur, cuisinier, je fais tout !

MessageSujet: Someone to take me home ?   Mer 23 Juil - 12:54

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

Je suis lessivé ! J'ai l'impression que l'on vient de me faire un lavage de cerveau. Et dire que j'avais une mine de vainqueur il y a deux jours de ça ! Là, j'ai l'impression que mon teint a blanchi et que mes yeux vont rendre l'âme. Et pour couronner le tout, je dois me balader en costard d'une chaleur aussi suffocante. Franchement, je n'en attendais pas autant pour ce premier jour. D'un autre sens, j'étais heureux de n'avoir à venir que pour l'après-midi... Ou plutôt je ne m'étais pas préparé à ça ! Il faut aussi avouer que cette soirée d'intégration auprès de mon voisinage ne m'a pas du tout aidé ! Je ne me souviens même plus de la tête de mon responsable. Aish... Je commence vraiment bien les choses ! Mais, je sens que je vais prendre mon pied dans cette agence. Comme un pressentiment que j'ai ressenti quand j'ai aperçu toutes ces belles femelles ! Et puis pour l'instant, je ne suis qu'un apprenti... Ce n'est pas comme si j'étais connu dans toute la Corée... J'ai peut-être quelques coups à réaliser avant que cela n'arrive. Non Hyun-Joon, oublie ça... Il faut que tu restes normal, sinon c'est la porte-assurée à ton nouveau projet professionnel ! Même si je n'ai qu'entrecroisé seulement une partie de mes futurs associés, la visite de tout ce bâtiment m'a achevé. Il fallait me prévenir que c'était autant de sport, j'aurai ramené mes chaussures de montagne ! On pourrait même y pratiquer un rallye pédestre. Enfin, maintenant que c'est fini, je me demande bien quelle heure il est. D'un geste ordinaire, je relevai la manche de ma chemise afin d'avoir un coup d'oeil à ma montre. Il était alors 19 h 58. "Oh non, le bus passe dans 2 minutes !" Je pensais à ce moment-là. Je n'avais plus le temps de trainer ! Cette après-midi était passée si vite ! Sans même prendre le temps de ranger les documents que l'on m'avait confiés dans mon classeur, je me mis à courir en direction de l'arrêt ! Celui-ci se situait à environ 50 mètres de la NG. Ça va alors ! Vous allez me dire qu'il n'y a pas de quoi dramatiser... Mais c'est justement à partir d'ici que les évènements se gâtèrent ! Effectivement, en posant mon regard sur le panneau d'affichage de l'arrêt, j'y aperçus furtivement une annonce qui défilait. Celle-ci donnait ces indications :

Citation :
" Suite à l'agression de l'un de nos chauffeurs sur la ligne menant à Jung-gu, certains de nos conducteurs ont décidé de faire grève. Cependant, notre société vous promet un retour à la normale d'ici 2 à 3 heures. Soyez patients. Nous vous prions d'accepter nos plus sincères excuses. "


La poisse. J'avais vraiment pas le temps d'attendre ! Un tas de formulaires liés à mon contrat en tant que trainee n'attendaient qu'une seule chose : être remplis. Si seulement j'avais pris ma voiture ! C'est désolant, mais je ne connais pas encore assez Séoul... Il faudra que je m'habitue vite à mon nouveau mode de vie. Finis les bitures et les soirées sans queues ni têtes, je deviens un vrai ahjussi ! Non, non... C'était vraiment pas bon tout ça... Je ne savais même pas où se situait la station pour prendre le métro. Mais quel boulet ! Il fallait à tout prix que je trouve une solution. "Relaxe un peu" disait la voix du mec cool qui sommeillait en moi. Cette voix avait raison, j'avais déjà vécu des moments bien pires. C'était pas une fichue grève qui allait m'arrêter ! Voilà qui était mieux, je sentais à nouveau la fierté gonfler en moi. Je suis Hyun-Joon, l'homme de toutes les situations. Même Chuck Norris m'ouvre la porte quand je vais aux toilettes ! La solution était aussi simple que ça, j'allais devoir me résigner à faire de l'autostop ! Excellente idée qui avait germé si rapidement dans mon esprit... J’espérais tout de même ne pas me retrouver avec un serial killer ou quelque chose du genre ; comme dans I Saw The Devil où Gyeong-Cheol poignarde si "majestueusement" ce pauvre type dans sa voiture. Non... Avec mon charisme inégalable, ça ne pouvait arriver. Je tournais alors mon regard vers l'endroit d'où je venais de sortir : l'agence de divertissements. Au même moment, du coin de mon œil, je vis une jeune femme en sortir. Ce n'était peut-être que mon intuition, mais elle semblait naïve. Ou plutôt, toutes les femmes semblaient naïves pour moi ? Oui je sais, je ne suis qu'un abominable crétin. Soit, je retournai ma tête de l'autre sens et esquissai un sourire. Je pense que je venais de trouver qui allait me raccompagner ce soir. Tout en prenant soin de me donner un faux air déboussolé. J'interpellai la demoiselle d'un : "Agashi !" Une voix claire et poussée se fit sûrement entendre. En y réfléchissant, un "hey, young lady" aurait pu aussi faire l'affaire, pour me donner un style touriste. Ou bien un style pédophile. S'en suivit : mes pas tout simplement. J'imaginais bien qu'elle n'attendrait pas après moi, donc je pressais un peu la marche. Ainsi, j'arrivai facilement devant elle à l'aide de mes grandes jambes... Tout en faisant un signe bref de la tête en guise de salut, j'ouvris le dialogue accompagné d'un sourire ravageur :

- Bonsoir, excusez-moi agashi, est-ce que par hasard vous iriez jusqu'à Jung-gu ? Je suis aussi de cette agence et malheureusement le bus qui me ramène chez moi ne sera pas disponible avant un petit moment...

Je n'hésitai pas à faire des grands gestes tout en parlant, pour qu'elle aperçoive ma mallette et que cela me donne plus de crédibilité. Sur cette interrogation, ma prise de parole prit fin. Cela ne m'aurait pas étonné qu'elle cherche à se défiler en inventant un prétexte faux... Ne nous mentons pas, tout le monde fait ça. Cependant, en attendant la réponse, je la regardais d'un air si apitoyé ! Ah, je vous jure, c'était rare de moi ! J'aurai vraiment voulu voir ça pour me moquer de moi-même. Sans que je ne le remarquais, mes vraies émotions reprenaient le dessus. Il fallait aussi dire que c'était mon nouveau départ, cette vie à Séoul. Pas forcément une vie dont je rêvais depuis petit... mais un "trip" qui m'éclatait plutôt bien et auquel je n'étais pas près de renoncer.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1556-han-hyun-joon-la-presentation#32926 http://newgeneration.forumactif.org/t1558-ladies-gentlemans-who-are-my-friends-han-hyun-joon#32974



je suis la star des backstages ; staff
avatar



je suis la star des backstages ; staff


•• Mes notes : 162
•• Métier : Manager des S.O.W

MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   Ven 25 Juil - 5:34

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

Franchement, il suffit de quelques dromadaires, des dunes, et on se croirait au Sahara. Mon corps passe son temps à se déshydrater, le soleil est plombant et j'ai encore tout un tas de choses à faire. Je compte plus les fois où j'ai dû me déplacer en voiture pour gueuler après certains employés. A croire que ceux-là ont THE technique pour passer leur temps à ne rien foutre. Ça me dépasse, sérieusement. Et je pourrais totalement m'en ficher si ça tournait pas en mon désavantage complet. Enfin de celui du groupe que j'ai en charge.

Ça me fait suffisamment de raisons pour être de mauvais poil, mais j'ai trouvé de quoi accentuer ma colère. Il parait que je vais encore devoir faire des va-et-vient pour secouer les gens que j'ai engagés pour l'organisation d'un concert. Dans ces moments, je me demande à quoi ça sert d'avoir un bureau. C'est probablement vrai ce qu'on dit, les managers n'ont ni bureau ni week-ends. Devant se rendre dans des endroits différents pour des meetings, et être disponibles H24 pour leurs protégés. Y a moins étouffant comme boulot, sérieux. Enfin, le plus dramatique, c'est de ne pas toujours avoir une pause déjeuner à des heures fixes.

Seul point positif de la journée : j'ai ramené ma voiture. Les gens ont beau insister sur le fait de ne pas me permettre de me mettre derrière le volant, y a des fois où je suis aux abois. Comme aujourd'hui. Le bus m'aurait fait perdre trop de temps, et c'est pas les crises de colère qui manquent. Je quitte l'agence avec la ferme intention de tuer ces employés. Un "Agashi !" me parvient, je tourne la tête pour voir de quoi il s'agit. Un jeune homme que j'ai jamais vu. J'incline légèrement la tête à mon tour pour le saluer puis lui accorde toute mon attention, curieuse. J'espère que c'est pas un pervers, mais ces derniers m'ont pas habituée à être aussi respectueux. « Bonsoir, excusez-moi agashi, est-ce que par hasard vous iriez jusqu'à Jung-gu ? Je suis aussi de cette agence et malheureusement le bus qui me ramène chez moi ne sera pas disponible avant un petit moment... » Oh. Je lance machinalement un regard derrière lui pour lire le truc sur la grève. « Ces chauffeurs de bus deviennent de plus en plus difficiles... » commente-je, les yeux sur l'affiche. Surtout que selon les news, c'était même pas une vraie agression. Je le regarder de haut en bas, hésitante. « En fait, je suis assez pressée et... oublie, t'as de la chance, c'est ma destination en effet. » Je soupire, ma mère s'obstine à me rappeler qu'il faut pas faire confiance aux étrangers, mais je crois avoir passé l'âge. Je peux pas le laisser dans le besoin, je sais que les gens sous contrat avec la NG doivent avoir un emploi du temps chronométré.

Je lui fais signe de me suivre en souriant. « Ça sera ma bonne action du jour. » Je pénètre dans le véhicule et attache ma ceinture en attendant qu'il fasse de même pour déclencher le moteur. « Je pense pas vous avoir croisé à l'agence, vous faites quoi au juste ? »





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▬ IF IT WAS MEANT TO BE THEN IT WILL HAPPEN ▬
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
avatar



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 72
•• J'habite : Jung-gu, à faire all-in aux tables de poker !
•• Métier : Acteur, animateur, cuisinier, je fais tout !

MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   Sam 26 Juil - 16:38

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

Ainsi donc, je me tenais toujours face à l'inconnue. J'en profitais pour arrêter mon regard sur son visage ensoleillé... Aish ! Ce n'était pas ce temps-là qui m'aiderait, c'est clair. Cependant, elle ne tarda pas à me donner une moitié de réponse. Évoquant l'instabilité des chauffeurs.  À vrai dire, l'analyste peu délicat de la société qui sommeillait en moi  aurait bien débattu sur ce sujet. Oui, je sais, il y a de belles personnalités qui dorment chez moi. Mais je ne voulais pas mettre mon plan à l'eau ou me faire passer pour un crétin d'emblée. Devrais-je vous dire ce que quelqu'un de sérieux comme moi en pense ? Personnellement, je suis convaincu que pour le double de leurs salaires, ils y en auraient qui se ferait agresser volontiers ! Ils mettraient même une affiche auprès de leurs cabines, du genre : agression gratuite. Je suis disposé à vous rendre service tous les jours de l'année, du lundi au vendredi de 13 à 20h. Si jamais cela vous intéresse, veuillez me contacter au 06-30-24... Bon d'accord, j'arrête les débordements ! Toujours est-il que je ne dis rien  à sa remarque sur le moment. L'agashi enchaina ses dires en me disant plus ou moins que c'était bon ! Sans oublier ce moment de frayeur qui traversa mon esprit quand je vis qu'elle hésitait... Sérieux, il ne faut pas me faire peur comme ça ! J'ai 28 ans ! Un corps en "bonne santé" si je puis dire... ainsi qu'un état cérébral très atteint. Si elle n'avait pas voulu, aurais-je dû mimer une crise cardiaque ? Arf... Il est vraiment temps pour moi que j'arrête de penser comme ça. Le plus important était que j'allais pouvoir rentrer chez moi... d'ailleurs, j'appréhendais de tomber sur mes voisins qui semblaient s'être déjà attachés à moi. Pauvres d'eux ! Pour le moment, reprenons là ou je m'étais stoppé pour raconter mes histoires sans intérêts ! "Bingo !" m'exclamai-je donc d'une voix sourde tout en la regardant se diriger vers sa voiture. J'avais réussi du premier coup, et ce n'était pas par hasard. Le fait est que je suis un gros chanceux. Et ce, depuis mon enfance, plus précisément mes 9 ans... Tout ce que j'entreprends, je le réussis ou l'accomplit au 3/4. Mais je préfère quand même par moment rester sur mes gardes, de sorte qu'une tôle ne me tombe pas dessus ! Parce que ça, apparemment  ça fait très mal ! Enfin, à l'arrivée de sa voiture, j'ouvris la porte. On pouvait en sentir la chaleur se dégageait.. Je m'assis donc sur le siège qui était BRULANT ! Je vous jure, à côté de ma cuisine, ma pauvre sauce au piment vert faisait pâle figure... Mamma mia ! En plus de ça, j'allais devoir faire bonne figure. Dur dur, quand je me brûle les fesses ! Puis, comme je m'y attendais, la jeune femme prit parole. Me demandant mon activité au sein de la New Generation... "Je suis votre directeur." lui répondis-je tout en enlevant la veste de mon costume. 2... Non 3 secondes de silence s'installèrent avant que je ne reprenne la parole. Accompagné de gestes et d'un sourire communicatif.

- Non, non ! Rien de ça ! Je suis un apprenti acteur pour tout vous dire... Mais pas que, moi : Han Hyun Joon, œuvre aussi à devenir animateur pour des shows par la suite... J'ai commencé... Roulements de tambour : Aujourd'hui !

Je me demandais de quoi j'allais parler avec l'agashi pendant le trajet. Tout dépendait de son caractère... Arf, elle ne semblait pas si froide que ça, peut-être aurais-je pu me permettre de parler plus tranquillement. Elle semblait plus jeune que moi, cela me dérangeait un peu de continuer à la vouvoyer. Ceci dit, je ne la connaissais pas assez non plus pour parler moins formellement. Elle devait aussi s'être aperçu que je n'étais plus de la première fraicheur... J’espérais qu'elle n'allait pas s'enfuir. Ou bien, elle me laissait sa voiture. Bref, peu de temps après que je lui énonçais qu'aujourd'hui avait été mon premier jour. Je repris la conversation en attachant la boucle de ma ceinture : "Let's go ! Et vous, que faites vous ? Vous me semblez être une femme responsable !" Eh bien quoi ? Oui, je la flattais comme un gros lourd. Il fallait que je la remerciais à ma manière, non ? Si il y a bien une chose que je savais, c'est que les personnes aimaient qu'on leur donne de l'attention et de l'importance. Il faut leur donner un reflet "mégalo" et puis, ils sont tout contents. Un simple nettoyeur de vitres peut avoir la tête d'un président ! Après tous le monde n'aimait pas se vanter, c'est pourquoi je restais aux petits soins si il fallait rattraper ma connerie. J'attendais sa réponse. Tous le monde ne pouvait aimer mon caractère spécial... Je l'aurais directement senti si j'avais lancé un froid. Enfin pour le moment, tout se passait bien... Je répète, pour le moment !


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1556-han-hyun-joon-la-presentation#32926 http://newgeneration.forumactif.org/t1558-ladies-gentlemans-who-are-my-friends-han-hyun-joon#32974



je suis la star des backstages ; staff
avatar



je suis la star des backstages ; staff


•• Mes notes : 162
•• Métier : Manager des S.O.W

MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   Lun 28 Juil - 9:18

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

Je sais vraiment pas ce qui m'a pris pour le laisser m'accompagner. Si je me fiais qu'au dernier film que j'ai regardé, ça finirait sûrement en accident routier, on sera accueillis par un gentil couple qui nous ouvre les portes de leur petite demeure. Et le matin, on se réveillera avec une jambe ou un bras en moins. Pouah, c'était quand même assez gore comme film. Je le regarde, le pauvre sait même pas que je suis un danger publique et que cette fin de film était très bien envisageable quand je prends la place du conducteur. Mais puisqu'il semble y avoir urgence à nous pointer dans le même endroit le plus vite possible, je préfère aider. Cela dit, il est pas tout à fait fiable non plus. Il reste un vulgaire étranger, non ? "Je suis votre directeur." Je souris, il semble avoir le contact facile : ça m'arrange. « Vous pouvez pas être le directeur, vous avez encore tous vos cheveux. » dis-je en désignant sa tête du bout de mon menton. En fait, le dirlo est canon mais ce genre de blague,  ça me fait toujours rigoler bien que ce soit du vu et revu.

"Non, non ! Rien de ça ! Je suis un apprenti acteur pour tout vous dire... Mais pas que, moi : Han Hyun Joon, œuvre aussi à devenir animateur pour des shows par la suite... J'ai commencé... Roulements de tambour : Aujourd'hui !" En démarrant la voiture, je me fais violence pour ne pas rire. C'est comme une obligation, lorsqu'on travaille depuis des années dans le showbiz. Les trainee, y'en a pas mal et ils sont tous aussi enthousiastes et optimistes. Sauf que pour le coup, je crois qu'il est légèrement... moins mignon qu'eux. « Vous êtes ambitieux. Pour votre premier jour, vous devriez vous contenter d'espérer de survire, pas vrai ? » Je fais partie du staff et mes débuts ont été difficiles, alors pour quelqu'un qui veut ajouter des paillettes à son image, ça doit pas être la joie. « Par contre, pour faire l'animateur, vous devriez avoir un sens d'humour tout pourri. Ça semble être le cas, étant donné la blague sur le dirlo et votre façon de parler.  » Et le fait que ce soit plutôt facile de se laisser aller niveau quantité de mots prononcés en sa présence. S'il a cette capacité de mettre les gens à l'aise, alors c'est gagné. Pour le boulot d'acteur, c'est plus compliqué. Je secoue un peu la tête, je le connais à peine depuis 5 minutes. Je peux pas savoir.

"Let's go ! Et vous, que faites vous ? Vous me semblez être une femme responsable !" Je pouffe presque de rire. « Moi, responsable ? La bonne blague. Mes parents m'ont jamais autorisé d'avoir des animaux de compagnie. » Je suis pas tout à fait irresponsable, j'ai juste trop de mal avec l'autorité et les règles. « Et je suis manager d'un groupe de rookies. Les SOW. Les avoir sur les bras à temps plein est trop une épreuve, mais je les aime beaucoup. » Mon sourire est toujours dessiné sur mes lèvres, j'ai presque oublié ma mauvaise humeur. Tant mieux, il doit pas savoir à quel point je peux être sacrément flippante quand les choses ne fonctionnent pas à ma manière. « Mon ex-mari a un chanteur et présentateur en charge, ce dernier a un emploi du temps trop chargé. J'espère que vous êtes prêt à enterrer votre vie privée. »





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▬ IF IT WAS MEANT TO BE THEN IT WILL HAPPEN ▬
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
avatar



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 72
•• J'habite : Jung-gu, à faire all-in aux tables de poker !
•• Métier : Acteur, animateur, cuisinier, je fais tout !

MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   Jeu 31 Juil - 16:18

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

En y repensant, toute cette histoire, c'était un signe ! Un signe qu'il fallait vraiment mettre la clim'. Non et puis je voulais faire quelque chose de bien... Mais non ! Pour tout vous dire, je n'ai jamais compris les poètes, malgré que je sois un beau parleur. Pourquoi faire un récit plein de rimes et d'acrobaties verbales quand on peut faire plus direct ? "La clé de tes rêves, tu trouveras. Le lendemain, tu les réaliseras..." Ça veut dire quoi en gros ? "Tu prends la clé, tu rentres chez toi. Et puis le lendemain, tu sors de chez toi." Rien d'autre. À moins que l'on m'ait menti toute ma vie ? Papa Noël, tu existes ? Je le savais ! Enfin, cessons ces bavardages peu futiles. (Remarquez l'amélioration de mon vocabulaire, quelle finesse !). À ce moment, je rentrais près de chez moi avec la young lady qui me raccompagnait. D'ailleurs, c'était bien sympa de sa part de m'avoir embarqué dans sa voiture. Ses propos sur mon humour, un peu moins... Mais bon, elle ne pouvait pas comprendre le génie qui m'entourait de suite. Cette atmosphère magnifiq... De merde qui sortait de mon esprit. Je venais donc de lui demander son occupation dans cette jungle immense qu'était la NG. Et vous savez quoi ? Elle me rit au nez. Ajoutant qu'elle n'était pas vraiment responsable... Ça va, apparemment elle est modeste, tant mieux ! Surenchérissant sur le fait qu'elle était manager d'un groupe, j'ai nommé : S.O.W. Ça envoyait comme nom pour dire ! Me rappelant forcément un de ces films de psychopathes, je me retenais de sortir une blague vaseuse à nouveau. Je n'ai pas vraiment eut le temps d'écouter les groupes coréens ces temps-ci. "Ah, j'imagine qu'ils doivent avoir de sacrés caractères. Quand vous serez dans les charts, vous penserez à me donne mon petit pourcentage ?!"

Non, je n'avais rien à voir, j'étais totalement hors course. Comme un ahjussi qui est focalisé dans son époque. Ainsi, elle me raconta aussi que son ex-mari travaillait avec un présentateur et chanteur. Celui-ci, n'avait pas le temps de dire ouf. J'étais surpris qu'elle était divorcé ! Le 21ème siècle fait des ravages apparemment... Après l'entente de ses dires, je lançais un "roooooh" venant bien du fond de ma gorge. Puis je continuais sur ma lancée tout en gesticulant mes mains de manière peu congrue. Doté d'un faux air sérieux, je lui répliqua : "Vous savez, j'ai mis un terme à ma vie privée depuis que j'ai connu cette femme... Oui, cette compagne même qui m'a laissé pour partir faire sa vie avec un autre. Saleté de coriandre, si seulement je l'avais bien émincé !"

Et ceci dit, je me mis directement à rire. Pour une fois que je sortais des vannes à mon goût, j'appréciais ! Le sourire aux lèvres, j'en profitais pour jeter un petit coup d’œil sur la route qui se profilait. Je ne connaissais pas trop Séoul et ainsi je n'avais pas encore retenu tout le chemin. Ce coup ci, je m'en fichais ! Ce n'était pas ce soir où j'allais tout retenir, j'étais un brin crevé. Cela pouvait attendre, en plus de ça, je m'amusais plutôt bien pour une première rencontre. Ceci étant dit, je posa mon regard un petit moment sur le tableau de bord. Où se situait la clim' ou bien... Je laissais tomber, j'allais plutôt ouvrir ma fenêtre. Je préviens l'agashi en lui disant un simple : " Je me permets... J'imagine que nous n'allons pas attraper froid ! *rires* "
C'est vrai que je riais beaucoup. Je ne pouvais pas forcément imaginer le temps libre qui allait devenir inexistant. J'y avais déjà été habitué à vrai dire ces dernières années... C'était pas un si gros dilemme pour ma part. J'ai bien réussi à faire manger 200 personnes dans un restaurant pendant plusieurs services. Qu'est-ce que cela va me faire de me montrer devant la Corée toute entière ? Je ne réalisais peut-être pas mais c'était mieux sans doute. Aucunes peur ne se dégageait de mon esprit. Je me sentais gonflé à bloc. C'était cette combativité que je voulais partager avec les autres. Ce n'était pas un projet professionnel égoïste. Je relançais la conversation avec le plus gros mytho de ma vie.

- Il y a peu de temps vous avez bien dit que vous êtes manager d'un groupe, non ? Vous savez danser ? Ou chanter ? Si ce n'est que ça je peux vous apprendre quelques danses que je connais.

N'en déplaise aux puristes, j'en avais vu des danses orientales et bizarres. Mais la vérité était que je ne savais pas danser. De temps en temps, si je sentais les personnes passionnés par leur domaine, j'aimais bien faire le connaisseur. Comme faire vaciller ces verres de vin, humer, et dire : En effet, celui-ci... C'est du Beau-Château de Normandie 1950.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1556-han-hyun-joon-la-presentation#32926 http://newgeneration.forumactif.org/t1558-ladies-gentlemans-who-are-my-friends-han-hyun-joon#32974



je suis la star des backstages ; staff
avatar



je suis la star des backstages ; staff


•• Mes notes : 162
•• Métier : Manager des S.O.W

MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   Lun 4 Aoû - 22:48

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

Ça m'amuse qu'il ait pas l'air content de ma remarque sur son humour, elle se voulait pas méchante, mais c'était le fond de ma pensée. Ce genre d'humour plait, semble-t-il. "Ah, j'imagine qu'ils doivent avoir de sacrés caractères. Quand vous serez dans les charts, vous penserez à me donne mon petit pourcentage ?!" Je répond par l'affirmative à la première phrase, la deuxième me fait ressentir une satisfaction supplémentaire. « Bien sûr, c'est notre top priorité. » fais-je sarcastique à souhait, en rapprochant mon index et mon pouce, illustrant un "OK" à la manière des nageurs. Certes, j'avais un humour aussi pourri que le sien mais on s'en fiche. Je m'ennuierais probablement à mort s'il était un type coincé qui ne dit pas un mot. Puis il m'avait l'air sympa surtout.

J'étais sur le point de dire que j'étais désolée pour lui, certaines femmes font vraiment des choses qui me font souhaiter leur extinction par moments, même si j'en fais partie. Les hommes tout autant, mais c'est pas le sujet. Je me retiens d'articuler ce pauvre mot, interrompue par son rire et la fin de ses propos. J'avoue ne plus trop suivre, c'était sérieux ou pas ? Difficile à dire, si bien que je me contente de sourire en fixant à nouveau la route. Qu'est-ce qu'il peut être perturbant celui-là. " Je me permets... J'imagine que nous n'allons pas attraper froid !" Je lance un bref coup d'oeil en sa direction avant de me décider à allumer la clim. « Vous pouvez fermer la fenêtre, je voulais fumer alors j'ai évité la clim mais il fait super chaud, on va finir liquéfiés sur place. » Je fumais que peu dernièrement, mais dans ces moments qui me fichent une pression sans égal, je me sens obligée de décompresser.

Il y a peu de temps vous avez bien dit que vous êtes manager d'un groupe, non ? Vous savez danser ? Ou chanter ? Si ce n'est que ça je peux vous apprendre quelques danses que je connais. Surprise par la question et son intérêt, je le regarde d'abord sans mot dire. Il avait été recruteur, j'aurais saisi l'importance de l'info qu'il espère recevoir mais en l'occurrence je vois pas l'utilité. Si ce n'est faire la conversation. Cette hypothèse étant tout à fait valide de mon point de vue, je souris. « Chanter, j'aime bien. Mais disons que j'ai massacré pas mal de chansons. La danse, je me débrouille. Tant que j'arrive à danser un slow sans donner l'impression de tenir un balai dans ma main ou d'écraser les pieds de mon cavalier, ça me va. C'est gentil de vouloir m'apprendre, mais ça m'intéresse pas plus que ça ces deux domaines. » J'hausse doucement les épaules en souriant, un peu reconnaissante quand même. « Si vous vous y connaissez, c'est pas plutôt chanteur ou danseur que vous êtes censé devenir ? »  Je regarde ma montre, je suis déjà en retard alors je décide d'emprunter une route qui nous mènera plus rapidement à destination. J'espère. On passe par un des quartiers les plus calmes de la ville, à l'architecture variée. J'observe les alentours. Un homme en pyjama se gratte le ventre tout en marchant, probablement à moitié endormi. Une ribambelle de vieillards installés sur des banques en plastiques à deux sous en jouant aux cartes, je suis prête à parier qu'ils ont pas bougé depuis le bon matin. « Je savais pas que les gens faisaient encore ce genre de choses. »

HRP : Je savais que "SOW" me disait quelque chose mais j'ai pas pensé au film d'horreur xD





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▬ IF IT WAS MEANT TO BE THEN IT WILL HAPPEN ▬
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
avatar



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 72
•• J'habite : Jung-gu, à faire all-in aux tables de poker !
•• Métier : Acteur, animateur, cuisinier, je fais tout !

MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   Ven 8 Aoû - 8:00

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

De nos jours, plus rien ne m'étonne. J'étais assis à côté d'une timbrée qui voulait écraser les pieds de son cavalier ?! What ? Elle avait de bien drôle méthodes pour se rassurer ahem... Cela dit, je n'étais pas mieux qu'elle à ce sujet, passons ! D'un coup soudain, elle me demandait si je ne voulais pas plutôt faire dans la musique... Mon premier réflexe fut de sourire, puis je détournais mon regard du sien. Je savais que je n'aurais pas dû en parler... On ne me changera pas malheureusement. Je pourrais même faire un roman avec tous les mensonges que je raconte en une année. Je me souviens d'une étudiante à qui j'avais réussi à faire croire que j'étais son oppa. Je ne vous raconte pas la suite, je suis bien trop prude pour cela... ahah. Tellement énorme cette histoire. Tout en posant à nouveau mon regard de son côté, je répondis :"Aigooooo... Vous me flattez, vous savez. Il faut dire que mes compétences sont nombreuses... Ne vous en déplaise, non, je ne compte pas faire carrière dans le domaine de la musique." Suivi de mon rire passe-partout et chaleureux, afin que nous oubliions vite ce sujet. Non merci young lady, j'ai assez dansé à l'armée quand on me tirait des balles aux pieds. Pour ce qui en est du chant, peut-être. Surtout si je savais bien chanter... Je pourrais imaginer une reconversion vers la cinquantaine avec une paire de lunettes et des tubes à l'eau de rose. Aish ! quelle triste vie ! Hyun Joon, le chanteur has been bientôt sur vos écrans ! (Ce sera en 2036).

Hum. La clim' effleurant mon visage était si douce. J'en profitais pour ne plus penser à rien. Avec un objectif en tête : ne pas m'allonger comme une baleine sur le siège. Que devais-je faire ? Me détendre ou pas ? Et puis, je devenais moins bavard d'un coup, j'avais l'impression qu'on commençait à se rapprocher de Jung-gu. Du fait qu'elle prit une route où le flux de circulation était plutôt bon. Que cette agashi soit bénie, je ne regarderais plus jamais ces films d'horreur de la même manière. Mais d'un autre sens... Je venais à peine de m'installer sur Séoul et je me sentais déjà redevable. En retour, je n'aurais qu'à l'inviter dans ma belle et grande demeure. Bha oui et puis je la ferais une soupe et voilà, good bye ! Le temps d'aujourd'hui n'était pas recommandable pour manger de la soupe... Mais il ne fallait pas qu'elle commençait à me demander de sortir de l'argent pour l'essence ce genre de conneries. Sinon boum ! Ma tête explose jusqu'à la statue de Bouddha. On ne m'arnaque pas sur les prix de l'essence ni sur les besoins des voitures. Je suis à fond dans cette culture. En pensant à ça, j'étais moins relaxé... Je regardais donc brièvement les alentours, de toute façon je ne pouvais faire que ça. Jusqu'au moment où elle reprit la conversation. Il y avait des ahjussi et des ahjumma faisant des jeux de quartier ?! J'en voyais même une qui vendait des poissons... "Ah oui... Je crois que c'est là que nous remarquons l’ascension des réseaux sociaux chez les jeunes Coréens..." Il y avait quelque chose qui tiquait dans ma tête... Pour moi qui venait à peine d’emménager il y a peu de temps... Et qui pensait ne plus être bien loin de ma résidence. Ce quartier n'avait rien à voir avec celui que je connaissais. Non, je me souvenais surtout de ces quartiers remplis de touristes qui venait jouer et aussi les fameuses galeries marchandes. Là c'était plutôt retour vers les années 60. Bon j'abuse un peu certes mais ça me donnait cette impression. Suis-je fou ? Oui. Et encore assez pour demander à l'agashi ceci : "Dites agashi, vous êtes sûre que nous nous rapprochons de Jung-gu ?" Puis étonnamment, sans qu'elle n'eut le temps de dire une chose, des personnes vinrent à notre rencontre. La voiture était stoppée à un feu bien évidemment. On dirait qu'il voulait nous vendre des imperméables... C'est quoi le problème... Il fait je ne sais combien de dégrés ! Bon dieu, ils ont vraiment le sens de l'humour à Séoul ! Je crois que j'ai trouvé supérieur à mon humour. Sérieusement, je ne comprenais pas. Je leur fis donc signe de déguerpir. Ce n'était pas aujourd'hui qu'ils allaient faire des ventes... Je pense que je n'étais pas le seul à trouver ça louche. Je laissais donc sortir cette interrogation de ma bouche, en accentuant les derniers mots.

- Euh... Agashi... On est où bordel ?

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1556-han-hyun-joon-la-presentation#32926 http://newgeneration.forumactif.org/t1558-ladies-gentlemans-who-are-my-friends-han-hyun-joon#32974



je suis la star des backstages ; staff
avatar



je suis la star des backstages ; staff


•• Mes notes : 162
•• Métier : Manager des S.O.W

MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   Mar 19 Aoû - 22:24

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

J'ai presque envie de lui dire de faire attention à ses chevilles, mais je reste polie puis une grande partie de ce qu'il dit me semble légèrement crédible. Il sera pas le premier à se vanter de ses talents divers après tout. « Eh bien, si vous êtes aussi doué, on devrait pas tarder à vous donner votre chance. » Peut-être que c'est un peu trop tôt d'en parler vu qu'il commence aujourd'hui, d'ailleurs je me demande où il était jusqu'à maintenant. Il a décidé un peu tard de devenir trainee, mais comme je peux très bien me tromper sur son âge, je réprime mon envie de poser la question.

Bientôt les ruelles bondées et sinueuses laissent place à un quartier moins animé. « Ouais... » dis-je sur un ton approbateur quand il justifie cette différence de... de rangs sociaux peut-être. Je regarde par la fenêtre, distraite par la vision d'une gosse se faisant facilement tirer par un chien de deux fois sa taille au bout d’une laisse. La bizarrerie des lieux me fait ouvrir les yeux au complet. Putain... "Dites agashi, vous êtes sûre que nous nous rapprochons de Jung-gu ?" Incapable de faire un semblant de réponse humaine, je me contente d'observer les bâtiments. Je voudrais surtout pas lui mentir pour le rassurer... Mes yeux rencontrent ceux des petits vendeurs qui ne devinent pas que des imperméables sont vraiment la dernière chose dont on a besoin en ce moment, en raison de la chaleur humide. C'est pas drôle. Heureusement qu'ils déguerpissent assez vite.

Euh... Agashi... On est où bordel ? Je sens la pression monter, mais j'essaie de répondre franchement. « A Séoul j'espère... » Comme je suis plus sûre, je décide de m'arrêter. La voiture ralentit et se tasse vers la droite devant un bâtiment qui a certainement besoin d'un Bulldozer plutôt que d'une rénovation. « En fait, c'est comme si on avait fait un bond dans le temps. » J'ouvre la portière pour mettre les pieds dehors, on croirait que ma voiture est une machine de voyage dans le temps, en effet. Cela m'énerve. « Merde, j'ai aucune idée ! Tout ce que je sais, c'est que j'ai un rendez-vous important dans...» je regarde ma montre. « 30 secondes... » Je donne un coup de pied dans la porte. Je suis énervée, j'ai trop chaud, j'ai raté mon rendez-vous professionnel et ça va être lourd de conséquences, en plus je suis probablement responsable du malheur d'une personne innocente qui m'a fait confiance. « J'espère que votre rendez-vous n'est pas aussi important que le mien. » dis-je sur un ton d'excuse, coupable.

HRP:
 





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▬ IF IT WAS MEANT TO BE THEN IT WILL HAPPEN ▬
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
avatar



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 72
•• J'habite : Jung-gu, à faire all-in aux tables de poker !
•• Métier : Acteur, animateur, cuisinier, je fais tout !

MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   Lun 1 Sep - 8:32

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

Je me demande... depuis quand je suis devenu aussi con ? Moults et moults évènements douteux se produisent dans ma vie. Bien qu'ils ne soient pas tous négatifs. Il en y a qui mériterait d'être effacé de ma mémoire. Beurk argh plus jamais embrasser cette vieille ahjumma!!! Ses lèvres rocailleuses... EURK ! Notez l'expression "moults et moults", provenant du 10e siècle bordel ! Bizarrement, je me suis acheté un dictionnaire de poche il y a peu de temps. Ça peut être utile pour jouer "l'intellectuel". Ça me fait quand même peur... J'aurais pu acheter ça bien avant mes 28 balais. Qui sait, à 60 ans je lirais peut être des contes pour enfants ? Quel génie ! J'asperge tous les jours mon entourage de ma connerie ambiante. Malheureusement pour eux, je ne m'en lasse pas ! Enfin, sortons de mes pensées pas vraiment nettes. Je venais donc d’exagérer mon interrogation sûrement... C'est même sûr. Il faut que je reprenne mes esprits. Non, non, je vais pas me laisser aller pour des broutilles dans ce genre. Nous ne devons pas être si loin de Jung-gu ! Sur ce, j'entends la conductrice qui me répond. Je suis en train de rêver ? Même elle ne sait pas ? Comment le nouveau Séoulite que je suis est censé savoir ?  Non, parce que on pourrait très bien se trouver dans une de ces provinces. Bien que là... Non, rien ne ressemble à ça. En  pensant à cette possibilité sur mon siège, je pris un air dégouté et crispé. Ça me rappelait les vacances à la campagne chez mon oncle. J'y étais resté toutes les vacances scolaires. L'ahjussi qu'il est voulait que je ne touche à rien. Je devais juste être là à le regarder bosser. Autant dire que j'en suis sorti, j'aurais même pu m'amuser pendant des heures avec une pomme de pin.

J'en frissonne encore dès fois, je me réveille en sursautant *Argh.. non... plus la campagne s'il vous plait... PLUS LA CAMPAGNE !*. Sans voir de jolis jupons, ce fut les "vacances" les plus ennuyeuses de ma vie. Encore une fois, il faut que je me calme, je suis bien trop agité aujourd'hui. Alors que nous venons de faire un tout petit bout de route, elle décida d'arrêter la voiture. Les rues et les décors sont toujours aussi moches, rien ne change. Seulement, on dirait qu'il y a... Oh ! A ce moment, young et charmante lady reprit la parole. Tout en l'écoutant, je la regardais du coin de mon œil. Rien de ce qu'elle disait n'était faux, nous avons dû sûrement nous égarer, je ne vois pas d'autres explications. Sur ce, elle sortit de sa voiture en affirmant qu'elle venait de raté son rendez-vous. A l'entente de sa phrase : « J'espère que votre rendez-vous n'est pas aussi important que le mien. » Je me sentais limite mal à l'aise. Que devais-je dire ? *Oh ! Tu ne peux pas savoir young lady... J'ai rendez-vous chez moi ! Avec mon charmant futon... Ou plutôt avec des formulaires hyper sexy !* Je ne sais pas trop ce qu'elle croit en fait... Tout ça pour ma "cupidité", elle est pas belle la vie ? Hmm, je devrais sûrement dire la vérité. Même si j'aimerais bien lui dire que mon rendez vous est hyper important pour la voir paniquer ! Je m'imagine la situation un instant... Non... C'est une mauvaise idée apparemment. L'agashi m'a l'air déjà assez sur les nerfs. Vient donc mon entrée à moi, le beau et fervent Hyun-Joon ! Trêve de sauteries ! (Ce qui est impossible pour moi). Je sors aussi de la voiture en y laissant la mallette, de toute façon, je ne vois pas ce qu'il pourrait arriver de pire à ce stade.

"Désolé pour vous... Maintenant, il faut que nous sachions où nous sommes vraiment !" Sur le fil de la conversation, une idée me vint à l'esprit à la vitesse de l'éclair ! " Oh ! J'ai une idée ! Ne bougez pas, mon téléphone, il a un système GPS !" Disais-je précipitamment tout en sortant mon téléphone de mon pantalon. Tout ceci accompagné d'un visage des plus rayonnants, je ressemblais sûrement à un vrai gosse ! Murmurant un : "C'est un dernier cri en plus..." Bien avant que je m'aperçoive qu'en fait... Aussi bizarre que cela paraisse-t-il mon téléphone ne captait aucun réseau ! Et merde... remettant mon téléphone dans ma poche d'un air déçu répliquant d'une voix incertaine : "Je ne capte rien... mais je suis sûr avoir vu un café tout à l'heure ! Peut-être qu'on pourrait nous aider ?!" Et encore... on était seuls dans la rue à ce moment, ils étaient passés où les ahjussi et les ahjumma qui jouait aux cartes... Bon sang ! Je scrutais les alentours tout en mordillant mes lèvres jusqu'au moment où je vis un pub ! Ou ce café, pour être plus précis, il semblait se situait à une cinquantaine de mètres. Il n'avait pas l'air en bon point d'ailleurs ! Une peinture verte qui n'était pas des plus rayonnantes ! Il n'avait même pas d’écriteau apparemment... Cependant, cela valait toujours le coup d'essayer, si celui-ci n'était pas déserté !

Tout en pointant le café du doigt, qui se situait à l'Ouest : "C'est par ici, allons-y !" Puis après un court moment de marche, nous y étions arrivé. Je poussais donc la porte qui couinait à l'ouverture... Wow ! A peine la porte poussée, on pouvait voir une dizaine de personnes accoudés au comptoir. Un fond sonore qui n'était pas des plus modernes, oui là on pouvait le dire, c'était un retour vers le passé ! On aurait pu se croire dans un saloon... J'ai toujours rêvé de faire un duel comme ça... Les yeux dans les yeux, dégainer le plus vite le flingue ! N'en déplaise à mes idées absurdes, il ne valait mieux pas perdre de temps. Laissant derrière moi ma conductrice préférée... Je me précipitais donc vers un client qui fumait. Rien d'anormal, il semblait avoir la trentaine. "Excusez-moi, est-ce que vous pourriez... !" Je fus interrompu au même moment par le client qui me cracha sa fumée au nez en répliquant : "Bì zuǐ bèndàn!" Oh ! Un Chinois trop cool ! Mais je ferais mieux de ne pas m'attarder, en plus, ce qu'il m'a dit ne m'a pas l'air chaleureux ! D'un bref signe de la tête, je repars en direction de la Young Lady qui... Enfin, je me disais que j'étais un bon, même pas encore célèbre que je faisais déjà du fan-service auprès de mes admirateurs étrangers ! D'un air désolé bien que c'était réciproque, je lui dis : "Hmm... Essayons d'abord de trouver quelqu'un de normal ici !"


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1556-han-hyun-joon-la-presentation#32926 http://newgeneration.forumactif.org/t1558-ladies-gentlemans-who-are-my-friends-han-hyun-joon#32974



je suis la star des backstages ; staff
avatar



je suis la star des backstages ; staff


•• Mes notes : 162
•• Métier : Manager des S.O.W

MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   Sam 6 Sep - 20:52

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

Il faut toujours voir le bon côté des choses. On s'est perdus, oui. C'est entièrement de ma faute, oui. Mais vu mes talents de conductrice, ça aurait été pire. C'est à peine exagéré de dire qu'on aurait pu finir dans une zone infestée d'alligators ou autres. Je secoue la tête un peu à cette pensée et regarde autour de moi. Il y a en fait des gens qui semblent se plaire dans cette partie de... Séoul ? Ce que je sais pas, c'est si le rendez-vous de Hyun Joon est important ou pas. Mais je me doute qu'il a urgemment besoin d'être quelque part en ce moment. "Désolé pour vous... Maintenant, il faut que nous sachions où nous sommes vraiment !" Ou peut-être pas... Je croise les bras en souriant quand il parle d'un GPS, on est peut-être sauvés. "Je ne capte rien... mais je suis sûr avoir vu un café tout à l'heure ! Peut-être qu'on pourrait nous aider ?!" Je soupire, bien sûr qu'il capte rien, ça aurait été trop beau. Son idée m'a l'air bonne, et ce n'est pas comme si on avait le choix de toute façon.

J'hoche la tête et le suis, les mains jointes dans le dos et les joues gonflées. Moi aussi, je m'occupe à scruter notre entourage. Trouvant plus que bizarre et flippant que les rues sont désertes tout-à-coup. Oula, ça me rappelle trop un film d'horreur où l'action se passe au Texas. J'espère vraiment que les habitants sont juste rentrés chez eux pour manger. J'ai faim d'ailleurs... On finit par pénétrer dans ce qui semble être un café, et ça m'arrange totalement, peu importe ce qui se trouve à l'intérieur car le soleil semble avoir redoublé d’ardeur et j'ai pas envie de finir avec la tronche d'un homard cuit sur un BBQ. Je grimace à l'entente des quelques mots qu'arrive à prononcer un étranger trentenaire. J'espère qu'il est pas en train de l'insulter, on saura jamais de toute façon.

"Hmm... Essayons d'abord de trouver quelqu'un de normal ici !" J'hoche la tête et un regard circulaire plus tard finis par tendre le menton vers une vieille femme assise avec son mari, savourant tranquillement son thé. C'est on ne peut plus normal, je pense. « Elle ? » Je me dirige vers leur table, leur offrant mon sourire le plus beau et ma voix la plus douce. « Bonjour, mon pote et moi, on a besoin d'aide. En fait... » elle me coupe en se levant pour s'approcher de Hyun Joon et prendre son visage entre ses deux mains. « Baehyun ? Baehyun c'est toi ! La dernière fois que je t'ai vu t'étais un tout petit bouchon ! Pense à appeler ta mère plus souvent ! » Elle lui tape le bras ensuite, je soupire : il fallait qu'on tombe sur une dame qui a des soucis de mémoire. Je mets doucement ma main sur le bras de la vieille et lui souris : « Excusez-moi, mais ce monsieur n'est pas votre fils, c'est... » à nouveau, elle prend la parole sans que j'aie fini ma phrase. Toute paniquée en plus. « Alors qui êtes-vous, bon sang ! » Son époux se lève à son tour et nous adresse un regard menaçant : « Qu'est-ce qu'il y a chérie ? Ils cherchent des problèmes ? » demande-t-il avant d'être victime d'une toux qui me laisse deviner qu'il est asthmatique. Et, bien sûr, tout le monde nous regarde avec méfiance ensuite, et c'est soudainement le calme plat dans ces lieux.

Je tire Hyun Joon par le bras et recule d'un pas. « C'est pas ici qu'on va trouver une personne normale... »





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▬ IF IT WAS MEANT TO BE THEN IT WILL HAPPEN ▬
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
avatar



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 72
•• J'habite : Jung-gu, à faire all-in aux tables de poker !
•• Métier : Acteur, animateur, cuisinier, je fais tout !

MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   Sam 20 Sep - 12:58

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

Et si je m'étais assis à une table, et que j'avais commencé à me saouler ? L'ivresse ne pouvait pas être bien pire que cette situation un poil dérangeante ! Ou bien, disons plutôt que c'était un bizutage inavoué... D'ailleurs, je m'inquiète pas trop à ce sujet... Je suis sûr que ça va bientôt arriver ! Enfin de toute façon, dans un café comme celui-ci, j'aurai eu un peu peur du résultat ! Ceci dit, il fallait trouver un client qu'on pourrait de qualifier "normal". Oui, comme une étiquette. J'ai jamais aimé étiqueté les gens, mais là j'en avais besoin. Un peu de sécurité. Le Hyun Joon il a besoin de savoir qu'il va être dans les bras de Morphée ce soir, et chez lui ! Ce pays aux codes désordonnés ne me rassure pas dès fois. Ceci dit, je suis tout aussi chamboulé. C'est sans doute la raison pour laquelle je regardais ces gens éperdument un par un. Du genre : "T'es normal toi ? Non, je passe au suivant !" Ils ont tous l'air d'avoir... Hmm, comment le dire gentiment... Disons qu'il n'ont apparemment pas bu que de l'eau !
Je continuais donc ce processus, qui était très légitime ma foi. Dans cette salle, il y avait une machine à karaoke ! J'en revenais pas, ils ont peut être connu le 21ème siècle alors... C'est bon à savoir, je détournais le regard de cet appareil magique qui m'avait fait sourire un bref instant. A ce moment, la young lady, mon alliée dans ce monde cruel ! M'interpelle et me fait montrer un couple, les deux étaient plutôt âgés. Mais ils avaient l'air plutôt tranquilles. Pourquoi ne pas leur demander alors ?! On avançait donc pour leur soutirer des informations de la plus haute importance ! Ma conductrice n'eut même pas le temps d'expliquer la situation qu'elle se fit interrompre par l'ahjumma qui se leva sur-le-champ. Ah ça... Je ne sais pourquoi, mais ça ne me rassurait pas du tout. Encore moins, quand je vis qu'elle s'approchait de plus en plus de moi. Mes yeux commençait à s'écarquiller, mon visage restait figé tout comme mon corps... Elle me prenait pour son fils, UNE HORREUR ! En plus, elle me rappelait cette ahjumma qui m'avait embrassé... CETTE VIEILLE DÉGOUTANTE !
C'était peut être le moment de me venger de cet affront ! Il fallait que je passe à autre chose et que j'oublie cette histoire... Mais comment voulez-vous ?! J'étais sur le point de vomir mes tripes. Plus jamais ça ! Ça va devenir un frein à mon semblant vie sociale à ce rythme là ! Non... Non... C'est le payback time, je vais l'embrasser comme un sauvage. En plus elle croit que je suis son fils, cela va la perturber jusqu'à la fin de sa vie ! Et j'aurai fait une victime à mon tour. Moi, l'impitoyable Hyun-Joon, futur président de la Corée. Non, ça c'est la version drama. La vérité, c'est que je restais planté là comme un arbre. L'ahjumma n'était pas trop rassurée que je n'étais pas son fils, au vu de l'intonation de sa voix... Je me souviens ne lui avoir rien dit pourtant. Son mari intervint aussi d'un ton menaçant ! Chaud comme la braise, prêt à dégainer le minigun... Même si ces toussotements lui donnèrent moins de crédibilité d'un coup... Cela aurait donné à un affrontement sans pitié sinon ! Les clients nous regardaient comme les gamins au collège qui forment leur cercle dès qu'il y a de la baston. Vous regardez mais ne faites rien, bande d'impuissants ! Prenez exemple sur ma personne et mon charisme...
Tout comme me dit l'agashi, je crois que c'était cause perdue. Ils s'étaient vraiment tous arrêtés un paquet de siècles en avant ! Pff... Et dire que c'est le seul endroit qui n'était pas déserté. Joon il est déçu, je ne me suis même pas fait d'amis, c'est rare de moi. Et vous croyez que c'est tout ? Non ! Mais tout à coup, mon instinct animal, enfoui très loin en moi se réveilla. La machine à karaoke commença à sonner les notes enflammées d'une chanson qui berça mon enfance. Ddaeng Bul, bon dieu ! Je ne pouvais pas rester là, sans la chanter. Mon père m'a fait montré cette chanson comme la chose la plus importante à ses yeux ! L'hymne d'une sorte de religion très sombre... Je crois que je l'ai rejoint ! Je lâcha vivement le bras de l'agashi : "Désolé, c'est plus fort que moi ! Et je courais comme un enfant déjanté vers la machine pour saisir le micro.
La chanson:
 


A peine celui-ci en main, je commençais à chauffer la salle ! Entendant ce solo de guitare qui réchauffait mon coeur ! Ils allaient se lever pour cette chanson honorifique ! Je mettais l'ambiance comme je le pouvais en les faisant taper dans leurs mains. On dirait que j'avais fait ça toute ma vie, même si je ressemblais plus à un simple animateur dans une petite salle des fêtes... Tout le monde me regardait, je ne devais pas rater cette occasion ! Ca y est, le chanson avait commencé ! Je calais ma voix sur ces notes de basses majestueuses... Je crois que j'aurais pu écrire cette chanson dans une vie alternative ! Est-ce bon à savoir que je chante facilement cette chanson qui n'était pas des plus durs ? L'agashi devait sûrement être impressionnée de ce talent ! Ou pas du tout, j'avais l'impression que je chantais comme un ahjussi bourré ! Mais je m'en fichais carrément. J'avais une bonne interaction avec ceux que j'ai nommé "mon public". Dès que le refrain pointait le bout de son nez, je mettais le micro vers leurs direction. C'était la folie. Quand bien même que le couple de tout à l'heure semblait danser ensemble ! Aish, c'est triste, ils avaient sûrement tous connu cette chanson ! Et c'était pourquoi le feedback était aussi bon. Merci à vous, honorable public de bar. Nous avons fait justice à cette chansonnette trop souvent oubliée !
Voilà, c'était fini, je me redirigeais vers la sortie. Faisant quelques poignées de mains et en les saluant convenablement ! J'aurais même aperçu un nombre incalculable de femmes faire un malaise tantôt je les avais séduit. Cependant, ma prise au pouvoir fut vite interrompue. J'entendis une voix criarde derrière moi : "Hé voyou, tu ne comptes pas payer ta chanson ?!" Ah oui... J'oubliais que plus rien n'était gratuit de nos jours ! Je passais brièvement ma main dans mes deux poches. Il n'y avait rien. J'avais sûrement laissé mon argent dans ma malette, quelle idée ! C'était pas un problème, j'ai fait une entrée splendide, la sortie sera pareil !
- On se tire ! Vite à la voiture !

J'attrapais la main de mon amie. J'étais sans gêne à vrai dire. Ma vrai nature commençait à se montrer ! Elle devait savoir autant que moi, que ces tarés ne comptaient pas nous laisser en paix ! C'est donc en courant que nous arrivèrent à sa voiture. Elle monta la première. Je restais à l'extérieur posant un dernier regard là où j'ai fait mon premier show... Trop triste. HEIN ? Le proprio' et d'autres types sortirent à leurs tours, ils étaient armés de balais. Disons, qu'il m'en voulait sûrement. Comme un brigand, je retournais aussitôt dans la voiture ! Regardant une dernière fois le décor, on dirait qu'il y avait une ruelle que nous n'avions pas encore emprunté ! "Essayons par là, Young lady !" Lui disais-je en pointant du bout de doigt la rue concernée.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1556-han-hyun-joon-la-presentation#32926 http://newgeneration.forumactif.org/t1558-ladies-gentlemans-who-are-my-friends-han-hyun-joon#32974



je suis la star des backstages ; staff
avatar



je suis la star des backstages ; staff


•• Mes notes : 162
•• Métier : Manager des S.O.W

MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   Dim 28 Sep - 18:07

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

Il y a de quoi s'inquiéter quand on se fait agresser par une personne qui fait trois fois notre âge, ni la vieille ni son époux semblent prêts à lâcher l'affaire. Je me marre un peu devant la réaction de Hyun Joon, mais l'attention des clients est centrée sur nous deux et il ne faut pas être divin pour savoir qu'on est pas la bienvenue ici. Alors que je juge bon de partir, le jeune homme semble avoir d'autres projets. Je plisse les yeux, surprise, curieuse, inquiète. Il ne peut pas résister à quoi ? Qu'est-ce qui est plus fort que... oulaaa ! J'écarquille les yeux tandis que les gens se disputent une petite place dans cet espèce déjà exigu, leur humeur s'améliore en moins que rien et j'en reste très étonnée. Même si Hyun Joon a des goûts plus que douteux en matière de musique, j'aime ce que j'entends et je suis pas la seule. Le couple de tout à l'heure me surprend même à danser. Je crois bien être la seule personne dans la salle à ne pas bouger.

Le brouhaha prend d’assaut la salle sous mes yeux inquisiteurs. Il fallait chanter pour calmer la foule ? Drôle de situation. Mes yeux dérivent vers le trainee tandis qu'un sourire se dessine sur mes lèvres. A la fin des quelques longues minutes de gloire, je me dirige à mon tour vers la sortie. « Tu nous as sauvés ! » En fait, non. Lorsque ça parle d'argent, je fronce nerveusement les sourcils. "On se tire ! Vite à la voiture !" Ah bah oui, il fallait s'y attendre. Sans que j'aie le temps de réagir, il me tire à l'extérieur. J'allais me plaindre du fait qu'il ait attrapé ma main, non mon poignet mais quand mes yeux se posent sur les balais, je lâche l'affaire et m'enfuis avec lui. Une fois dans la voiture, je déclenche vite le moteur et  suis ses instructions sans trop me poser de questions. Pfiou, ces gens-là ont de sérieux problèmes, ils sont réellement timbrés.

Parvenus dans la ruelle indiquée, je lâche un long soupir, énervée. « Qu'ils aillent se faire soigner, on a pas à subir leurs sauts d'humeur ! » J'aperçois une petite librairie à la droite et me tourne direct vers Hyun Joon. « Il nous faut une carte. » Je m'échappe vite pour demander au libraire s'il a des cartes de Séoul en stock, il me les montre du doigt sur une étagère derrière nous. Je m'y approche puis regarde Hyun Joon, précisant à voix basse : « Je n'ai pas d'argent sur moi et je doute que ce monsieur accepte ma carte de crédit, alors... » alors il faut voler la fameuse carte de la ville. « Faut pas espérer que je le fasse, j'ai vu des insectes bizarres sortir de sous un rayon. » Je frissonne. Bah quoi, il y a plus d'hommes que de femmes dans les prisons, et je porte mal le orange. En plus, le libraire me fait flipper avec ses dents pourries dont il manque visiblement la moitié, et la carabine accrochée derrière le comptoir - comme s'il bossait dans une bijouterie, pas dans une librairie...





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▬ IF IT WAS MEANT TO BE THEN IT WILL HAPPEN ▬
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
avatar



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 72
•• J'habite : Jung-gu, à faire all-in aux tables de poker !
•• Métier : Acteur, animateur, cuisinier, je fais tout !

MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   Mer 15 Oct - 13:44

TITRE :

 Someone to take me home ?




 

Il faudra que l'on m'explique à nouveau. Que l'on m'explique quoi ? C'est simple : depuis quand les gens sont aussi tarés ? Je suis fou à ma façon, bien que triste de l'admettre... Mais là... Je crois que ma modeste personne se fait légèrement pousser ! Ou bien... Ce sont sûrement les gens de Séoul... Un complot se trame au tour de moi, d'étranges personnes qui font des choses tout aussi.... étranges... Vous voyez ? J'ai l'impression que je vais me faire manger... Que des vieilles hommes bourrés seraient capables de venir chanter à ma porte tard le soir... Qu'un célèbre magicien à lunettes vienne me mettre sa baguette dans... ma poche ! Qu'une vieille ahjumma essaye à nouveau de... ERGHF. Excusez-moi pour ce petit problème technique ! Le vrai Hyun-Joon, est de retour ! Ça fait peur, n'est-ce pas ? Je vous l'avais dit de ne pas trop trainer avec moi bande de coquins ! Enfin là, je rigole bien... mais la situation que je vais vous décrire ne me faisait pas le même effet ! Préparez vous, pour la suite de mes nombreuses embuscades mais celle-ci est l'une des meilleures. Au fait, je me demande pourquoi je suis obligé de faire le narrateur tout à coup ? L'ignoble personne qui m'a donné la vie, aurait-il un coup de mou?! Je vous jure, il fait rien celui-là, tout le temps à rigoler derrière son ordinateur ! ARGF ! Sa puissance m'écrase. Soit dit en passant, je vais revenir sérieusement au "récit". Oui, je suis définitivement l'homme le moins professionnel au monde !

Je m'asseyais donc dans la voiture avec une grande hâte ! Tu parles, il y avait des tarés qui en avaient après nous... Le coup du "Ddaeng Bul" ça n'aurait pas marché je crois... Ne marche qu'une seule fois, il faut que je le retienne, cela me servira pour arnaquer d'autres personnes ! Je montrais ainsi, notre nouveau échappatoire ! *S'il vous plait, un peu de pitié pour ma piètre personne...* Je croisais timidement les doigts, mon début de soirée était des plus agité il faut le dire ! Mais d'un sens, je n'étais pas mal accompagné. Ça m'étonne de moi que je ne n'avais pas encore amené les choses à un autre niveau ! C'est dire que je deviens de plus en plus pur, n'est-ce pas ? Les vertus de ma nouvelle vie ahah. Ceci dit, nous arrivèrent dans ce bout de rue que j'avais aperçu. "J'imagine que nous n'avons pas le choix !" M'exclamais-je donc auprès de l'agashi. Nous partirent donc rapidement mais efficacement auprès d'une libraire que la manager avait remarqué. Mais c'est là qu'en fait...

À peine entré, mon regard s'arrêta non sur le vendeur, de toute manière je ne suis pas de ce bord ! Mais plutôt sur le carabine en arrière plan ! Fichtre... Y'avait-il des zombies qui trainaient dans le coin ? C'était peut-être nous... Encore une fois, dans quel pagaille nous nous étions mis ?! Je devais sûrement me préparer et rester sur mes gardes, j'ai appris le kung fu une fois. Oui, une fois, il n'y a jamais eu de second cours tellement que j'étais nul. Mais attention, j'ai vu les Rush Hour ! Hooooo, le fou que je suis. Les toussotements ne suffisent plus à cacher la honte vis à vis de ma personne. Tss... Plus important que ça, l'agashi interpella le vieil homme lui demandant si il avait une carte de Séoul !  

Apparemment, il en avait bel et bien une ! Ouf ! Elle se situait derrière nous en plus. Le seul hic était que... La carte était payante ! Après qu'elle m'indique qu'elle ne la payerait bien sûr ! Je ne pouvais me le permettre non plus... En y regardant de plus près autant pour une carte... Autant tout de suite mettre un écriteau du genre : Venez mes pigeons ! Je crois que j'étais d'accord avec le plan fougueux de l'agashi. "Pas de soucis, je vais m'en occuper" Lui disais-je d'un air confiant. Ou pas vraiment en fait... Je n'avais que très rarement fait ce genre de délits. Les seules fois que je m'en souvienne... Passons... Je vous réserve ça pour une autre fois ! Bref, je ne pouvais faire ça seul ! Non... Il me fallait quelqu'un dans mon camp pour que je fasse cette mission avec le plus de discrétion possible. Et sur qui ça allait tomber ? Je pense que vous le savez déjà. "Par contre... Si tu pourrais un peu le distraire, ce serait daebak !" Lui avais-je chuchoté discrètement. L'opération pouvait commencer !

Je me retournais donc de dos au libraire. Sur l'étagère indiqué, il y avait toutes sortes de cartes, c'était dingue ! À se demander si c'était vraiment une librairie... Changwon, Incheon, Pusan et celle de Séoul... Trouvée ! Mes yeux analysaient facilement ce piètre présentoir. C'était tout en bas, la carte était vraiment poussiéreuse en plus ! C'était maintenant que ma transformation en agent secret allait commencer ! Sauf que moi c'est pas "007" mais "HHJ" ! Je plongeais une dernière fois mon regard derrière moi, elle semblait bien occuper l'ahjusshi. Malheureusement, je ne pouvais entendre de quoi ils parlaient tellement j'étais concentré ! Chut ! L'espace d'un instant, je m'abaissais donc pour attraper la fameuse carte de Séoul.

C'est au même moment que mon téléphone se mit à sonner ! Horrible, la sonnerie était à son maximum en plus ! Je vous épargne le détail précisant que l'on m'entend chanter "T'as un appel Hyun-Joon, T'as un appel Hyun-Joon ~"sur celle-ci. Je fus tellement surpris au moment même que je trébucha sur le parqué.  Pourquoi diable était-ce ma mère qui m’appelait ? J'ignorais vite cet appel ! Encore plus important, je me disais au même moment que je venais de faire couler le plan à l'eau... Eh bien, apparemment non ! Ils avaient rien captés ! Cette scène avait-elle découlé de mon imagination ? Je m'empressais de reprendre la carte que j'avais fait tomber elle aussi pour sortir. Comme ça j'aurais fait un sprint, et j'aurais interpellé l'agashi avec son nom de code pour que l'on se casse ! Usain bolt m'appelle-t-on ces temps-ci... What ? Vous me croyez pas ? Vous avez raison. D'autant plus que je fus encore plus surpris d'entendre la une voix "familière" derrière moi qui disait :

- Plus un geste !

Wow ! Le vieillard avait dégainé son fusil m'ayant en joue ! Toujours à terre Je répondais vite à celui-ci : "Wow, c'est un sacré jouet que vous avez là. On pourrait peut-être inverser les rôles, non ? Cela donnerait un peu de piment à votre vie ?!" J'empirais encore plus la situation... Me sentant dans une situation plus que délicate, je lançais un regard à l'agashi qui m'accompagnait. Que faisait-elle bon sang ?! Voyant du coin de mon œil que le vieillard s'approchait de plus en plus de ma personne. Je mimais en vain : "Assomme-le" faisant bouger mon bras droit comme un bâton. Quel triste personne je suis. C'est ici que tout s'arrête. Il avançait encore et encore... ne disant pas à un mot. J'entendis l'arme qui se chargeait. This is the end, beautiful friend, the end ~ Le paradis, l'enfer ou le nirvana ou plus personne n'aura le droit à mes vannes vaseuses, rooooooh. Je fermais les yeux n'entendant plus aucun bruit, qu'est-ce qui se passe ? Je les ouvre à nouveau voyant l'ahjussi me tendant la carte de Séoul :

- J'ai plus de balles, tant pis. Passez un agréable séjour à Séoul ~

Quoi ? Il aurait au moins pu me finir proprement ! Original l'ahjussi... Je lui pris rigidement la carte dans ses mains : "Merci, vous devriez vous reconvertir, vous êtes si drôle ! Ahah" Plein de rires nerveux éclaboussaient la pièce. Bon dieu, si l'on m'avait dit que mon premier jour serait autant riche en émotions !  Je me relevais, regardant ma partenaire d'aventures de folies. Lui montrant la carte venue de loin ! "Je crois que nous devrions y aller !" Pourvu que les embûches s’arrêteraient là aussi !


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1556-han-hyun-joon-la-presentation#32926 http://newgeneration.forumactif.org/t1558-ladies-gentlemans-who-are-my-friends-han-hyun-joon#32974




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Someone to take me home ?   

TITRE :

 Someone to take me home ?




 



Revenir en haut Aller en bas

 

Someone to take me home ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» † Carry me home tonight.
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: La ng entertainment :: Random place Cause random, that's always cool.-