AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 13
•• J'habite : Le 80 de la rue 6 de Jogno-Gu, à tout à l'heure °° !
•• Métier : Chanteur, guitariste

MessageSujet: KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar   Dim 27 Juil - 13:46

TITRE :

 KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar




 

Chun Keiran
feat. Jung Joonyoung

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Identité
Annyeong ! Tu sais déjà comment je m'appelle, mais tu ignores que j'ai 23 ans. Je suis né le 03 Novembre 1990 à Tahiti, de nationalité coréenne et Tahitienne (quoi ? Je ne remue pas assez mes hanches pour que ce soit crédible, hé ?). Dans la vie je suis une célébrité hélas. Je travaille en tant que chanteur, guitariste, comédien occasionnel. Côté cœur, je suis désespéré et… non, juste un cas désespéré en fait oui. Ma sexualité ? Eh bien, pour tout te dire je suis … désespéré j’ai dit. Un lama femelle fera l’affaire. Mon rêve a toujours été de quitter le monde du showbiz, enfin, ça, c’est récent. Je veux vivre avec les autochtones des îles des Marquises ou de la République Dominicaine… ou de la Dominique… ou de la Polynésie… ou….

 
Anecdotes
•• Il s’appelle Keiran car sa famille avait le projet d’aller habiter en Irlande. Ils y sont finalement restés peu de temps. Son prénom coréen est Joo Hyuk.
  •• Keiran ne cherche pas vraiment à plaire à son public. Il agit instinctivement. Depuis peu par contre, il veut tout faire pour mettre fin prématurément à son contrat. Sauf qu'on l'aime trop pour ça. Du coup, il multiplie les faux pas... le truc, c'est que même ça, ça plait aux gens !
 •• Le jeune homme est le fils d’un rockeur et d'une comédienne. En trivia, il est fan de Seal, Eagle-Eye Cherry, Jimi Hendrix, Rolling Stones, ONE OK ROCK, Scandal, Fefe Dobson, Natalie Portman, Tom Hanks, Halle Berry, Panic! At the Disco, Fall Out Boy, Gwen Stefani et Frauleïn Wunder.
 •• Il est dans l'industrie depuis ses 5 ans. Il a commencé par des pubs avant de décrocher un rôle dans un drama à 7 ans. A 16 ans, il forme son groupe de rock lui-même et rencontre progressivement du succès.
  •• Il a la capacité de concentration d’un enfant de huit ans. Il peut se disputer avec vous une minute et la suivante, se mettre à jouer avec un puzzle, totalement zen.
  •• Il désire maintenant mener une vie humble et loin de la société de consommation. Son rêve ? Vivre avec des indigènes des îles du Pacifique ou avec des amérindiens.
  •• Artistiquement, c'est un petit génie. Il suffit de quelques temps pour qu'il saisisse le sens d'un art ou un instrument et quelques semaines pour perfectionner son art.
  •• Petit, déjà très entêté, il décidait d'abandonner qu'en voyant que c'était impossible. Du coup, il a encore la cicatrice de la chute qu'il a faite de l'arbre, persuadé qu'il pourrait s'envoler après avoir niché dans les branches...
  •• Il ne comprend pas tous ces nouveaux trainees et chanteurs/artistes qui débarquent. Il les regarde souvent en mode "Mais pour quoi faire ?!" Lui qui ne rêve que d'une vie normale.
   •• Keiran est un peu naïf et marginal. Il serait prêt à croire à n’importe quoi, comme les fées et les gnomes, pourquoi pas des géants aussi ! Comment ça ? Pourquoi on ne les voit pas alors ? Bah ils ont la capacité d’invisibilité, bien-sûr ! Les volcans et les tremblements terre, faut pas chercher, c’est eux qui s’amusent avec les plaques tectoniques… Soyez indulgents, juseyo~
 •• Il déconcerte beaucoup les médecins. Il se débrouille toujours pour attraper des maladies qui ne correspondent à aucune connue. Et quand on se demande si ce n’est pas psychologique, allant même jusqu’au psychiatre, c’est pareil. Rien de répertorié de tel. Marginal jusqu’au dernier neurone, s’il-vous-plait !
 •• Il a l’air un peu bébête comme ça mais je vous déconseille fortement d’en faire votre ennemi. Cela prendra du temps mais quand le mode rancune sera enfin en marche, tout son être y sera appliqué. Il n’a jamais encore eu à le faire heureusement – bon, si, une fois, quand son frère lui a piqué le dernier Kinder Pingui mais ce n’est pas pareil ! Il lui avait déjà piqué son Buzz L’éclair, son Lucky Luke, sa limace, Arc-en-ciel et son bout de bois préféré… c’était la goutte de trop.
 •• Avant de révéler le point suivant, sachez qu’il l’assume très bien : il a un compte asianfanfics et un compte tumblr. Il adore lire des fanfics à son sujet, même en écrire. Quant à son fil sur tumblr, il clique souvent sur les petits cœurs, poste des photos ou reblog des textes. Il a l’impression de parler de quelqu’un d’autre parfois. Sur asianfanfics, il a révélé qui il était d’ailleurs, personne ne l’a cru avant qu’il le dise dans une émission. Sur tumblr, il ne le dira qu’à certains.
 •• Il est né à Tahiti et y a vécu jusqu’à ses trois ans. De ses trois à six ans, il a habité en Irlande du Nord avant de bouger à Busan jusqu’à ses huit ans où il décrocha son premier rôle à sept ans, dans un drama familial. Il a par la suite vécu à Paris jusqu’à ses quinze-seize ans avec quelques visites occasionnelles en Corée du Sud et Irlande. A ses seize ans, ils s’installent à Séoul finalement.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 
Caractère
▶ Psychologue de l’hôpital de Séoul : « Nous avons donné une large liste de mots à Keiran et lui avons demandé de sélectionner tous les mots qui semblent le définir. Nous allons maintenant observer les résultats ! »
Libre, Fou, Sincère, Grand, Mal compris, Différent, Expressif, Fin, Incontrôlable, Vindicatif, Ouvert, Arbitraire, Indifférent.

Keiran se dit en effet libre. Pourquoi ? Parce qu’il est fou, sincère, différent, expressif, incontrôlable, vindicatif, ouvert, arbitraire et indifférent ! Sa seule contrainte, c’est qu’on ne le comprend pas. Et la plupart du temps, par son indifférence naturelle, il en a que faire. Il ne réalise pas qu’il y a des gens, comme lui, de chair, d’esprit et d’âme avant que ces derniers ne comptent pour lui d’une certaine manière. Sinon, ils valent aussi bien qu’un des milliers d’arbres de la forêt amazonienne. Le problème, c’est que Keiran tient probablement plus à ces arbres qu’à un être humain dont il ne réalise pas l’existence.
Pour lui, peu importe comment on le présente, l’homme n’est pas le premier maillon de cette planète mais plutôt le dernier : il dépend totalement du reste, de l’eau, de l’air, de l’oxygène des plantes, de la viande faite en tuant des animaux, du feu, de la foudre qui peut faire justement du feu ou de l’électricité. Bref, lui, il préfère se mettre dans le camp des vrais vainqueurs ! La nature et ceux qui la respectent. Oui, il est un arbre, et alors ? Comment ça, il n’a pas de feuilles ? Ça va pousser, un peu de patience – pff ces citadins… Donc oui, les hommes (pas comme lui, non) n’ont qu’une importance relative. Du moins en tant qu’être vivant et élément. En tant que personnalité, c’est tout autre chose. Il ne craint pas le jugement des autres. En fait, il s’en sert comme tout autre chose : il refuse d’en dépendre à tout prix. Et ce, bien qu’il soit un artiste. On le prend ou pas, c’est aussi simple que ça.

Son art, il n’en dépend pas non plus comme on pourrait le croire pour un artiste. Il vit avec comme il vivrait avec une personne justement. Il lui arrive souvent de parler seul du coup mais il prétend en fait parler à l’art justement ou à son inspiration. De loin du coup, Keiran semble très seul. Il l’est en effet. Mais il n’en souffre pas vraiment pour l’instant… Cela dit, il aimerait bien qu’un humain entre dans sa vie suffisamment bien pour qu’il puisse partager son monde avec. C’est une des raisons qui expliquent son envie d’aller vivre sur des îles ou dans les forêts avec d’anciens peuples. Il s’en sent beaucoup plus proche. Il se trouve même plus d’affinité avec un homme de Cro-Magnon qu’un homme moderne. Keiran n’y voit pas trop d’insulte d’ailleurs là-dedans ! Il grogne tout le temps de toutes les manières.

Ah oui, évidemment, il est furieusement jaloux de Tarzan. Alors ne lui en parlez pas, c’est un petit wannabe qui n’a rien compris ! Pfff, retournez à la vie moderne ? Pour une mégère au sale caractère et inintéressante en robe qui fait piquer les yeux ? Non, Keiran ne comprend vraiment pas !

▶ Assistante du psychologue de l’hôpital de Séoul : « Nous avons maintenant demandé aux proches de Keiran de faire la même chose, sélectionner les mots qui lui correspondent. Observons tout de suite ce que nous obtenons ! »
Inconstant, Fou, Vindicatif, Marginal, Bizarre, Drôle, Original, Différent, Talentueux, Peu conventionnel, Distant, Rêveur, Tranchant, Grand, Fin, Mignon, Enfantin, Gourmand (mais pas gourmet), Dangereux, Inconscient, Epuisant, Ingénieux, Taquin, Possessif, Indifférent, Peu concerné, Fainéant, Simple, Compliqué, Naïf, Sarcastique, Perspicace

On voit tout de suite une chose : des contradictions et beaucoup plus de mots.
On va commencer par éclaircir la plus grosse contradiction : indifférent vs possessif. Il n’en a pas conscience car cela lui arrive très rarement, mais une fois concerné par quelques personnes, Keiran devient un peu « psycho ». Il n’a pas du tout peur qu’ils s’échappent, non. Cela le rendrait très triste bien-sûr. Mais tant que ces rares personnes restent avec lui, il tient vraiment à ce que ce soit vraiment le cas. « Formons ensemble une grande forêt, maman » disait-il du haut de ses cinq ans. Oui, il ne l’a développé qu’avec sa mère en fait. Et un peu son frère mais d’une autre manière, radicalement plus « masculine » et « distante » malgré tout.
Dit comme ça, ses relations semblent si compliquées hein ? De son côté, c’est pourtant limpide et cela m’embêterait qu’on pense qu’il est compliqué alors qu’il est terriblement simple (autre contradiction apparente). La chose est qu’on ne sait jamais quand on est ami ou pas avec Keiran. Il semble parfois tellement inconstant et libre de toute attache, qu’il y a de quoi se demander où se trouve la place des autres. Il n’est en effet pas très évident de se lier profondément avec lui si on a de grandes attentes relationnelles. En revanche les esprits comme lui trouveront leur compte dans ses amitiés quotidiennement renouvelable. Suffit de souscrire aux amitiés et il accepte généralement, à sa façon. Mais le but de tout ce petit paragraphe est de mettre en évidence ce qui le rend difficile à appréhender par rapport aux autres.

Autre chose apparente : on le voit comme marginal, original, bizarre et peu conventionnel. Lui se définit plus comme originel. On le voit dangereux et inconscient, le rendant épuisant à suivre. Lui trouve qu’il redéfinit la sécurité chaque jour : s’il se fait mal, alors oui, c’était un peu dangereux, s’il n’a rien, ça ne l’était pas et s’il meurt, surtout ne reproduisez pas ça chez vous. D’ailleurs, quand il est ainsi, ne reproduisez absolument rien de ce qu’il fait. Laissez-le manger trois piments rouges indiens en un seul coup pour finir à l’hôpital. Ce n’est pas votre affaire… vraiment.

Ensuite, rêveur, distant, peu concerné et naïf, c’est le package « autre planète » en somme. Je l’ai déjà dit, il est prêt à croire n’importe quoi si ça lui plait. Petit, il était certain de pouvoir créer une licorne pour sa meilleure amie : elle avait eu l’idée de mixer un rhinocéros avec un cheval. Puis éventuellement marier l’enfant à un aigle géant. Keiran s’était investi de faire tomber amoureux tout ce beau monde, persuadé que ça fonctionnerait… Par contre, si vous lui dites un fait avéré, il refusera peut-être d’y croire car ça ne lui plait pas !
Comme quand son père lui a dit qu’il faisait froid au pôle sud… Le petit Keiran refusait d’y croire et quand il vit un reportage montrant des images avec de la glace et du froid, il bouda, croisa les bras et dît, peu désarmé « Normal, ils ont mis la clim trop fort »
Keiran : à prendre ou à laisser, hein. Je vous rassure, il a maintenant accepté ce fait bouleversant.

Ah oui et petit paragraphe sur le « gourmand (mais pas gourmet) ». Keiran… mangerait n’importe quoi qui lui plait de manger. Si l’apparence, les ingrédients, le titre du plat ou l’idée seulement lui plait, il mangera. Je dis l’apparence mais franchement, même les plus disgracieux des plats pourraient se trouver un charme avec lui. C’est terrible d’un côté car cela lui a valu des tours inutiles à l’hôpital.
« La date d’expiration était dépassée d’un bon mois » « Et ? » « Les carottes étaient BLEUES Keiran » « Je trouvais ça joli… » Voilà la dernière en date. Au moins, pour survivre dans la forêt amazonienne ou sur une des îles qui le fascinent, il ne rencontrera pas beaucoup de problème. Par pitié, dites-lui juste que ce qui est toxique est une nourriture pas respectueuse de la nature en plat : il trouverait le moyen de se dire que le toxique, malgré la douleur, pourrait avoir très bon goût.
Hm ? La mort ? Oh, c’est juste un de ces choses de la vie vous savez hein. On n'en meurt pas… bon si mais bon. Allez le lui dire !

Oh et dernière chose. Il a l’air inoffensif quand même mais Keiran n’en rate pas une dans bien des sens. Il est d’une raillerie sanglante parfois et ses sarcasmes ne ratent jamais leur petit effet. De plus, il est également vif et perspicace, dans un malheureux mot, il trouvera son bonheur pour vous embêter pendant un bon moment.

▶ Psychologue de l’hôpital de Séoul : « Voici maintenant ce qu’on a pu recueillir de diverses sources sur internet, notamment. »
Heureusement, Keiran a des fans. Tenaces en plus. On dit que la bonne moitié d’entre eux est probablement aussi tarée qu’il ne l’est. Mais c’est l’esprit rock incarné. Vivre pour la vie telle qu’elle est, avec sa folie et ses dangers.
Keiran les apprécie beaucoup même s’il ne réalise pas vraiment qui ils sont. Je vous laisse deviner ce qu’il voit lors de ses lives et concerts : une forêt oui. Quelques gros rochers aussi. Et probablement des pokémons… Mais oui, tout ce beau peuple, il l’apprécie. Pour lui, ce ne sont pas vraiment des fans, car pour lui, il n’est pas vraiment une star non plus. Ils ne sont pas là vraiment pour lui mais pour le moment. C’est une sorte de communion ou méditation géante… et bruyante. Donc il ne les trouve pas non plus réellement incompatibles avec sa nouvelle aspiration à une vie plus simple. Tellement qu’il manifeste avec eux et à visage découvert pour sauver les pingouins d’un film d’animation (oui oui, car c’est un reflet de la réalité et de la disparition progressive de la calotte glacière – n’en demandez pas plus par pitié, je n’ai pas ce genre de patience).

▶ Officier de la Police d’un commissariat de Jeju-do : « Nous avons en effet enregistré son nom dans nos archives pour divers faits lors de ses dernières vacances. De souvenirs, il fait à chaque fois quelque-chose en venant ici. Rien de grave bien heureusement. »
Bah en parlant de manifestations… Cela s’est parfois en effet terminé au commissariat. Oh, il y a eu d’autres raisons : manifestant contre la tauromachie, il s’est habillé en toréro et a pourchassé des voitures en plein milieu d’un trafic routier. Vous l’imaginez expliquer ça à un policier ? Depuis, à Jeju-do, il a carrément son propre policier. C’est le seul qui a la patience et l’ouverture d’esprit pour écouter Keiran sans le railler ou douter de son sérieux. Il s’en sort toujours bien ou avec des travaux d’intérêt général qu’il voit comme une épreuve très importante et donc qu’il remplit avec grand sérieux malgré sa fainéantise maladive.

D’ailleurs, vous pouvez constater maintenant que malgré son poil de chewbacca dans la main, quand il s’y met, il fait les choses en grand !

Ce qui ressort de ces rapports, c’est que Keiran n’a pas vraiment conscience des problèmes qu’il cause, ni en quoi ce sont des problèmes d’ailleurs. Ceci dit, il n’est dangereux que pour lui-même.

▶ Psychologue de l’hôpital de New-York : « Nous lui avons proposé lors de ses vacances de passer le test du MBTI pour déterminer le type de personnalité qu’il avait. Mais je devinais le résultat d’avance ! »
ENTP, voilà le résultat. Comprendre : Extraverti, iNtuition, Thinking, Perception. Un fou expressif en deux mots. Il n’y a en effet là-dedans absolument rien d’étonnant. Cela colle à la peau de Keiran comme jamais. Les ENTPs sont parfois impulsifs, marginaux, pensifs, ingénieux, talentueux, originaux etc… Il en est l’archétype. On notera d’ailleurs que c’est la première fois qu’il est si prévisible (en termes de résultat) mais aussi, c’est la première fois qu’il semble réussir un test de personnalité !
Ce qui ressort surtout ici, c’est la démarche. Bien que Keiran soit très clair dans ce qu’il veut faire, dans ce qu’il fait, il n’arrive pas vraiment à se définir non plus. Il se cherche une sorte d’appartenance, étant parfaitement conscient qu’il est un peu « à part » comparé à la masse. Il cherche donc à se connaitre mieux.

▶ Chamane habitant l’île de Tahiti : « J’avais proposé à ses parents de lire les astres et ce que les pierres disaient pour Keiran. J’ai vu qu’il accomplirait une succession de grandes choses, qu’il vivrait dans l’opulence et dans la sécurité, seulement s’il le voulait – mais il la refusera. Hélas, son plus grand rêve lui donnera du fil à retordre. »
Si vous saviez, Keiran craint vraiment ce chamane. Il ne sait pas si ce dernier lui a prédit son avenir ou s’il l’a maudit tout simplement.
C’est bien vrai, Keiran est riche – et pas seulement par ses parents, il a sa propre fortune obtenue par ses activités. Il a accompli beaucoup de choses, devenant chanteur, guitariste, comédien même dans certains shows coréens. Il a développé de nombreux talents : il sait jouer de la guitare évidemment, du piano, de la flûte traversière et à bec (merci la France hein) et même un peu de violon. Il dessine mal mais fait de belles peintures et de sublimes photos. Il est nul en danse mais n’est pas dépourvu d’une certaine grâce. Je ne m’étends pas davantage sur les talents cachés du jeune homme. Il est apprécié en général et est loin d’être repoussant : grand, élancé, il a été mannequin pour des sites et magazines à plusieurs reprises. Il n’est pas aussi bête qu’il y parait et sait voir le talent et le potentiel où ils se trouvent en un bref coup d’œil. Il a fait aussi des choses positives : des dons, ses manifestations. Mais ce qui compte réellement pour lui, il n’arrive pas à l’atteindre.

Il veut vraiment d’une vie simple mais pour l’instant, il a encore beaucoup à faire et à attendre : NG ne compte pas se débarrasser de ce petit talent, peu importe ce qu’il fait de bizarre. Ses fans le supportent toujours en plus de ça, il se rend compte qu’il va être compliqué pour lui de vivre dans ce pays tranquille. Malgré tout ça, quand il rentre chez lui, il est seul – bon ça, encore. Mais il est toujours si mal compris, entouré d’un argent dont il ne saisit pas vraiment la valeur, avec des objets électroniques, dans un monde qui ne lui parle pas vraiment non plus. Il n’est même pas autorisé à apporter son lama en ville ! Il sent bien qu’il n’est pas vraiment fait pour cette vie, il est fait pour y réussir et travailler mais pas pour y respirer et y vivre.

Il ne demande qu’une bouffée d’air au lieu du feu qui brûle autour de lui ou des coups de vent.

 
Histoire
« Parler de moi, de ma vie… c’est un exercice que je fais depuis que je suis tout jeune. D’abord en tant que fils de célébrités. Puis ensuite, quand j’ai fait mes débuts. Mais à chaque fois, je n’ai pas grand-chose à raconter. C’est sûrement pour ça que j’espère faire autre-chose dans le futur, pour avoir de beaux souvenirs et de belles choses à raconter.

Mais je veux bien me prêter à l’exercice. Seulement, je vais un peu modifier les règles du jeu… On parle de l’artiste, on parle ensuite du garçon et on parlera des projets pour l’homme à venir. Ça te va ? »

Demandai-je très sérieusement au labrador couché dans le sofa en face de mon fauteuil en cuir. Il n’y a personne à la maison familiale : mon frère, Owen, était à son restaurant et discutait des chaînes qu’il avait au Japon. Ma mère et mon père s’étaient quant à eux perdus sur le chemin du mont Everest. Un pèlerinage, il parait. Ou un tournage de documentaire peut-être (oui, ça leur prend parfois). Donc en attendant leur retour, une soupe de prévue au cas où, je parlais à Larry, le labrador donc.

« Je savais que ça te plairait, Larry. On n’est jamais déçus avec toi. Quoi que je dise, tu ne me contredis pas. J’apprécie qu’on soit sur la même longueur d’ondes copain… »

Je lui assénai une tape sur ‘l’épaule’, profondément touché. Puis je me renfonçai dans mon siège, avec un soupir.

« Commençons, mon lardon » « Ouaf » « Pardon, pardon… Par contre, j’oubliais à quel point tu étais susceptible… et pas la peine de me lancer ce regard, je sais, je ne viens plus souvent à la maison mais je suis là MOI. Tu ne lui fais pas ces yeux, à Owen ! » « Grrr » « Très bien, je commence. On ne peut pas discuter ici !

Alors, je vais faire court. J’ai commencé ma carrière à cinq ans dans une pub. C’était pour des jouets d’abord. Puis j’en ai fait pour des plats immangeables, je te jure, j’ai failli ne jamais poursuivre dans ce monde. J’aurais bien fait, hein ? Mais j’ai connu les magazines pour enfants et ça, c’était plutôt cool. Les vêtements, les photos, faire des bêtises en ayant le droit de les faire – si je te jure ! … D’accord, on te fera faire de la pub aussi, comme ça tu auras même le droit de mordre dans les chaussures et les coussins. Mais faudra que ça reste entre nous, Larry. Puis le show business, c’est un monde pourris, faudrait pas que tu enfles des pattes, mon grand. »

Je prenais des cacahuètes, en jetai une en visant la gueule de Larry et en engouffrait quatre dans ma bouche.

« Bref, à sept ans, je deviens enfant acteur dans un drama avec tout un tas de ahjummas très bizarres qui ont fait doubler mes joues de volume. Et je sais ce que tu penses, ce n’était pas la faute des bonbons, non. Bref, à quinze ans, je reviens en Corée et forme mon propre groupe car j’étais dingue des groupes de rock anglais et français. Et me voilà, aujourd’hui, à NG et prêt à mettre fin à mon contrat. »

Larry fit un bruit étrange qui m’indigna un peu. Pas à cause du bruit mais parce que ce chien me connaissait par cœur.

« Oui, bon, ce n’est pas vrai. Mais j’y tiens seulement ils m’aiment bien. Je trouverai un truc, je t'assure. Puis tu es borné : les projets futurs, j’ai dit que c’était pour la fin. »

Un nouveau bruit fatigué s’échappa de mon ami canin, celui-ci laissant tomber sa tête sur ses pattes avant en me regardant. Je raclai ma gorge avant de reprendre.

« Je te passe ma date de naissance, l’odeur de mes couches, la tête de ma mère et mes cuisses bonhomme Michelin. J’ai appris à voler avant de marcher : c’est ça qu’il faut savoir de mes années de bébé. Oui, j’ai réussi à me hisser par la fenêtre à quelques mois et forcément… la gravité me rappela de l’autre côté… J’ai de la chance, c’était encore à Tahiti et c’était dans une maison qui donnait sur la plage, donc l’herbe et le sable m’ont sauvé de quelconque séquelle… »

Le regard insistant du chien de la famille en disait long sur ce que lui pouvait penser de cette dernière phrase… Peut-être… que ça avait laissé quelques petites séquelles oui…

« Je n’aime pas ce regard Larry. » Il leva sa tête de ses pattes d’un air indigné. « Mouais, je te le pardonne. Je disais quoi ?
Oui, petit donc, je savais voler par les fenêtres. Mon grand-frère me courait après toute la journée. Il avait constamment peur pour moi… Il a toujours été raisonnable et moi, j’avais la bougeotte. Mais du coup, tu sais, Tahiti, ce ne sont que de bons souvenirs. On était tous proches, décontractés, je ne faisais que baver et je n’avais pas besoin d’aller aux toilettes – mine de rien, dehors, c’est un VRAI problème. A l’époque, je n’avais jamais bougé et ma vie sociale, c’était les crabes, les noix de cocos, trois cailloux et mon hyung. Ce n’est rien, mais tu sais, c’était déjà ça. Après, j’ai déménagé en Irlande et Owen ne s’y est pas très bien fait. Il allait à l’école et je me retrouvais seul avec mes inventions à la maison. Le soir, il n’allait pas très bien, ayant le mal du pays et malgré mes efforts pour l’amuser, je n’arrivais pas à grand-chose. J’ai aimé l’école en Irlande, mais la vie familiale n’y était pas excellente… »

Larry se laissa tomber du divan et vint poser sa tête sur mon genou et chouinant. Je caressai sa tête un bon coup avant de reprendre.

« Puis on a encore déménagé et j’ai perdu tous mes copains. Et Owen, aussi. Mais la Corée du Sud lui réussit très bien. Tant qu’il y resta alors que je repartais avec ma mère. Je ne l’ai pas très bien vécu et j’ai détesté la Corée du Sud d’ailleurs. Surtout qu’on n’est pas des sentimentaux chez nous donc je lui ai gueulé dessus en l’accusant d’être pire qu’un seigneur Sith et qu’il marchait dans les pas d’Anakin. Que dis-je, de Dark Vador.
Je sais, ce sont de terribles accusations. Dans notre code pénal d’ailleurs, c’est la plus terrible des charges que l'ont peut retirer contre son propre frère. Enfin, ça l’était. On a ajouté « être un Bieber » depuis ou avoir le QI pour seulement regarder Dora L’Exploratrice.

Bref, j’ai connu la France et à nouveau les îles britanniques. Et je n’ai pas réussi à garder beaucoup de gens autour de moi. J’avais beau être très ouvert, ma bizarrerie ne convenait pas aux écoles bon chic bon genre que je fréquentais. Et même si je trouvais toujours une bonne bande, les déménagements usaient beaucoup. Au final, j’étais souvent seul. Cela ne m’avait jamais vraiment dérangé. J’ai fini par te connaitre toi, mon bon vieux Larry et Gaspard et Velours les chats sont adorables aussi. Mais en revenant en Corée, j’ai surtout rencontré le succès.
Franchement, j’en avais rien à faire moi, qu’on m’aime ou pas. Je n’avais jamais eu ces préoccupations ayant toujours bougé avant de moi-même aimer les gens. Je ne sais pas trop c’est quoi l’engouement qu’on les humains pour l’amour… Cela dit, ça a l’air cool hein. Mais bon, j’ai commencé à avoir des fans avec le groupe, j’ai commencé à faire des émissions, des albums au Japon, des interviews… Je ne revenais plus à la maison, tu te souviens ? Je dormais dans les appartements loués par l’agence à proximité pour ne pas faire trop de voyage inutile. Puis j’ai eu mon appartement aussi… Et quand je rentrais, il n’y avait personne.

Ça fait bizarre, tu sais. Je n’étais pas heureux en rentrant chez moi. J’avais atteint mon but, je faisais ce que j’aimais, je fais toujours ce que j’aime. Mais je n’attends plus rien… et ce sont des inconnus qui m’attendent. Et ce, sur scène. Je ne veux pas vivre sur scène seulement, Larry. Moi, j’aime Tahiti et me ramasser dans le sable. J’aime les Tahitiennes, aussi, mais ça c’est une autre histoire… J’aime la chaleur, j’aime la nature, j’aime les charrettes, j’aime ne pas être pressé…

Larry. J’aime l’Amazonie. »

La tête de notre chien se redressa d’un coup, comme si il était choqué ou qu’il n’arrivait plus du tout à me suivre. Quoi ? Tahiti, Amazonie, c’est un bon mariage. Presque même deal. Ou peut-être…

« Tu m’as entendu très cher Larry Watson. Je veux devenir un amérindien ou un kanak ! Je veux savoir faire un haka, oui. Je veux boire des tisanes naturelles, mais les vraies hein, avec le mortier et le pilon en pierre ou bois, pas le truc vendu avec plein de plastique dans les magasins. Je veux la vraie vie, Larry. Celle que tu connais, toi, force de la nature »

Je le regardai, tout vautré sur le sol, dix kilos de trop, fainéant et grognon. Une force de la nature… Je tournai finalement la tête vers un tableau de la maison, sur lequel figurait un lion.

« Toi, force de la nature, repris-je en fixant le tableau. Larry, faut qu’Owen m’aide. Je vais retenter une évasion à Jeju-do mais il me faut faire un concert dans son restaurant. Quand on parle du loup. Je vais devoir te laisser. Je vais parler à la bête, tu sais comment est le bétail comme lui ! »

Il aboya fièrement avant de disparaitre ailleurs. Moi, j’ai un contrat à terminer donc si vous m’excusez, bande de voyeurs…

 
Derrière l'écran
Derrière mon écran, je suis BLEH ègé, j'ai BEEP. Si je dois noter ma présence sur le forum ce serait: SIX/7. Et pour finir, ce que je pense du forum est qu'il est... ** exotique rwar.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand je vous dis que je suis de nationalité Tahitienne :
 


Dernière édition par Chun Keiran le Ven 22 Aoû - 17:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1563-keiran-i-m-a-mess-right-now-so-easy-baby-maybe-i-m-a-liar http://newgeneration.forumactif.org/t1581-my-name-is-keiran-i-like-llamas-and-wooden-sticks-checked#33269



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 415
•• J'habite : Jongno-Gu
•• Métier : Idole

MessageSujet: Re: KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar   Dim 27 Juil - 14:07

TITRE :

 KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar




 

Bienvenue à toi petit tahitien ! :D

Bon courage pour ta fiche \o/



Like A Wind
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« I searched for a hand to hold that would be with me in the future. No matter how many times, if I’m with you, I can overcome anything. •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1245-baek-liliana-i-will-survive http://newgeneration.forumactif.org/t1257-baek-liliana-i-m-addict-i-m-in-the-dark-i-m-dancing-in-the-dark#28123



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 277
•• J'habite : Jung-gu
•• Métier : Chanteur

MessageSujet: Re: KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar   Dim 27 Juil - 14:27

TITRE :

 KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar




 

Oh tiens *-*
Je veux un lien, il est pas compliqué avec la nourriture ton Keiran, et le mien est obligé de manger celle d'une folle tous les jours, alors si on pouvait s'arranger............ Deal ? 8D

Non sérieux, très bon choix d'avatar et fiche qui promet !
Bienvenue ! =)




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Superstar»


I know you think that you've got it all, and by making other people feel small, makes you think you're unable to fall. And when you do, who you gonna call? See, what you give is just what you get, I know it hasn't hit you yet.
Lauryn Hill ; Superstar
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 13
•• J'habite : Le 80 de la rue 6 de Jogno-Gu, à tout à l'heure °° !
•• Métier : Chanteur, guitariste

MessageSujet: Re: KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar   Dim 27 Juil - 16:03

TITRE :

 KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar




 

#regarde à gauche puis à droite avant de traverser vers le mauvais côté de la force#
Merci jeune pousse Lilianna et merci, gaspilleur de bonne nourriture Min Huan... Je suis sûr que c'est très bon, moi. ON SACRIFIE LA NATURE POUR CA !
Pauvre petite pâtes et pousse de riz...

Hehe... C'est un marché qui se tient, quoi...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand je vous dis que je suis de nationalité Tahitienne :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1563-keiran-i-m-a-mess-right-now-so-easy-baby-maybe-i-m-a-liar http://newgeneration.forumactif.org/t1581-my-name-is-keiran-i-like-llamas-and-wooden-sticks-checked#33269



je suis la star des backstages ; staff
avatar



je suis la star des backstages ; staff


•• Mes notes : 162
•• Métier : Manager des S.O.W

MessageSujet: Re: KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar   Dim 27 Juil - 22:16

TITRE :

 KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar




 

Bienvenuuue ♥
Ouah ton perso me vend du rêve, j'adore les anecdotes ! Il a pas mal de points communs avec mon Dan Il qui plus est, ce dernier a l'âge mental de 5 ans et c'est les psys qu'il déconcerte ahem (a). Il a aussi essayé de fuir sa célébrité, peut-être qu'il apprendra à Kei' comment faire haha.

Bon courage pour ta fiche ♥




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▬ IF IT WAS MEANT TO BE THEN IT WILL HAPPEN ▬
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar   Dim 27 Juil - 22:38

TITRE :

 KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar




 

J'adore le prénom !

Enfin bref. Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche !


Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar   Lun 28 Juil - 13:48

TITRE :

 KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar




 

Bienvenue sur le forum ♥

Revenir en haut Aller en bas




Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 13
•• J'habite : Le 80 de la rue 6 de Jogno-Gu, à tout à l'heure °° !
•• Métier : Chanteur, guitariste

MessageSujet: Re: KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar   Ven 22 Aoû - 17:04

TITRE :

 KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar




 

Alors désolé tout le monde pour le retard mais voilà, j'ai eu un appel venant tout droit de ma planète officielle. J'ai dû répondre.
En somme, je suis de retour et j'ai même fini la fiche (oui je sais, vous en êtes reconnaissants hein °°)

D'ailleurs l'histoire est à dormir mais c'est fait 8D
Merci d'avance et mes plates excuses (je l'aurais bien écrit en langue de nains (the hobbit) mais je ne sais que le parler oralement et c'est très moche à écrire).



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand je vous dis que je suis de nationalité Tahitienne :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1563-keiran-i-m-a-mess-right-now-so-easy-baby-maybe-i-m-a-liar http://newgeneration.forumactif.org/t1581-my-name-is-keiran-i-like-llamas-and-wooden-sticks-checked#33269



crown jerk ♛ bend down peasants
avatar



crown jerk ♛ bend down peasants


•• Mes notes : 395
•• J'habite : quelque part èé
•• Métier : T'occupe

MessageSujet: Re: KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar   Ven 22 Aoû - 18:29

TITRE :

 KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar




 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu es maintenant validé !
Bienvenue, E.T et bon retour sur Terre ! J'espère que tu m'excuseras de ne pas faire long ; urgence oblige. Sans attendre : l'histoire y est, même si racontée à un labrador - pauvre bête ! Kekeke. Le caractère y est et je plains aussi les psychologues : quel travail ça a dû être de recueillir tout ça °° En tout cas, tout y est, les anecdotes aussi, c'est nickel ! Amuse-toi bien parmi nous, même si je n'ai pas de doutes quant à ce que tu t'amuses. Courage pour fuir notre monde maintenant 8D
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] •• [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] •• [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] •• [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
BREATHE IN
even though i hated everything you did and spatted it at you, you stayed there, so let me be the one healing you breathe out


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t178-jung-o-nathanael-si-une-fille-m-approche-je-hurle-tomates http://newgeneration.forumactif.org/t202-jung-o-nathanael-j-aime-tout-le-monde-moi-sauf-les-filles-puis-pas-trop-les-garcons#3290




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar   

TITRE :

 KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar




 



Revenir en haut Aller en bas

 

KEIRAN ⏩ I'm a mess right now so easy baby maybe i'm a liar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: Il était une fois... :: Please tell me your secret Show me how you are! :: I am approved I am of yours!-