AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 415
•• J'habite : Jongno-Gu
•• Métier : Idole

MessageSujet: Petit instant de détente | Feat Kwang Ho ♥   Lun 4 Aoû - 14:30

TITRE :

 Petit instant de détente | Feat Kwang Ho ♥




 

Petit instant de détente



Tenue

Ambiance festive de la Coupe du Monde qui touchait presque à son terme. Rien de tel pour décompresser, malgré la présence des caméras à l’hôtel. Fort heureusement, j’étais habituée à fuir les paparazzi et donc échapper à la vue des caméras fut un jeu d’enfant pour moi. Sans compter le fait que la plage de Brasilia était immense et j’avais ainsi peu de chances de me faire repérer. Il y avait suffisamment de Brésiliens autour de moi pour que je me fonde dans le décor malgré mes traits asiatiques, pour le moment soigneusement dissimulés sous mes lunettes de soleil mouches. J’avais décidé contre toute attente de profiter du sable chaud, même si l’option maillot de bain était compromise pour une raison bien évidente. Même si j’avais réussi à tenir les caméras loin de moi, je ne pouvais pas prendre le risque de me faire surprendre par celles-ci ou par un fan avec un petit ventre rond naissant. Bien que ce ne soit pas énorme, ça se voyait tout de même sans ma super ceinture et cela avait pris une forme qui faisait que je ne pouvais même pas faire passer cela pour un manque de rigueur dans mon alimentation. Alimentation que j’avais revoir vu que je devais désormais manger pour deux, il n’était donc plus question de fantaisies telles que « Je n’ai pas faim » pour sauter un repas. Je ne pouvais décidément plus me permettre ce genre de comportements.

Ainsi, j’étais condamnée à me poser tranquillement sur ma serviette de plage en robe, esquissant une petite moue boudeuse alors que des gens se ruaient à l’eau tout excités. Quelle chance ils avaient. J’étais terriblement jalouse, forcément, j’avais choisi le moment idéal pour tomber enceinte, l’été quoi. Non ça n’avait pas pu être pendant l’automne et l’hiver, ce devait être la fin de printemps et l’été quoi, même si en y réfléchissant j’allais encore l’être en automne. Bref. Je n’avais décidément pas de chance, en plus de jouer ma carrière sur une partie de poker, je me privais des activités estivales en tous genres. Et ce n’était même pas la peine de songer aux parcs d’attractions, je pouvais aller me brosser pour espérer faire une attraction n’étant pas interdite aux femmes enceintes. Pauvre de moi. J’avais beau ne pas regretter ma décision de ne pas avoir avorté malgré les circonstances, il y avait des jours où ce n’était vraiment pas facile et où les restrictions commençaient à sérieusement me peser sur les épaules. Ne serait-ce que pour trouver une excuse adéquate quand on me proposait un verre, excuse qui devait passer naturellement sans que cela n’interpelle les gens. Autant dire que parfois je peinais dans ma tâche.

Le bon point dans cette histoire c’était que même si je ne pouvais pas me mettre en maillot de bain, ma peau avait décidé de bronzer plutôt facilement pour une fois, chose inédite. Je pouvais donc me tartiner de monoï autant que je le voulais et j’avais un joli teint hâlé, rien de bien incroyable, mais qui suffisait à me donner meilleure mine. Je devrais peut-être à changer de nouveau de couleur de cheveux pour que ça aille ensemble ? J’y réfléchirais à mon retour en Corée du Sud, je ne me fiais qu’à mon coiffeur et je n’aimais pas d’autant plus prendre de risque que nous étions dans un pays étranger, dont je ne maîtrisais absolument pas la langue d’ailleurs. Même si j’étais plutôt certaine qu’avec mon anglais et mon italien je parviendrais quand même à être comprise par quelqu’un. Bref, je ne voulais absolument pas prendre le risque de passer devant les caméras de l’hôtel avec une couleur ratée qui ne m’allait pas du tout. Mes cheveux c’était mes petits bébés chéris, même si je devrais songer à trouver une autre métaphore vu qu’un vrai bébé allait bientôt faire irruption dans mon existence. Ce petit être allait décidément être un vrai chamboulement dans mon existence.

Alors que je réfléchissais encore longuement sur la couleur que je devrais adopter – et que je pensais que le rouge n’était pas si mal au final - , j’entendis le bruit d’un ballon rebondir non loin de l’endroit où je m’étais posée. Par réflexe, je mis fin à ma séance de « Je suis un lézard qui se dore au soleil », me redressai et observai le ballon qui avait atterri à côté de moi. Cela ne prit que quelques secondes pour qu’on m’interpelle afin de que je rendre ledit ballon, enfin c’était ce que j’en déduisais, vu que comme je l’avais mentionné, je ne parlais pas un traître mot de portugais. J’aurais peut-être dû prendre la précaution d’apprendre quelques mots avant de partir. Oups. Je renvoyai le ballon comme je pus, mes articulations ayant tendance à être douloureuses par moments. A nouveau, quand la personne reprit la parole, je me dis qu’elle me disait simplement merci, le jeune homme en question n’ayant pas l’air bien méchant. Par contre, je n’avais pas la moindre idée ce qu’il me débita ensuite. Ouhlà. La situation risquait de se compliquer légèrement. Il s’avança vers moi, ayant de toute évidence remarqué que je ne saisissais rien de ce qu’il me racontait et reprit la parole, en anglais cette fois.

En fait, il me proposait tout simplement de venir jouer avec eux. Heu … Comment dire… Je fus un peu gênée, non seulement parce que c’était plutôt inattendu comme proposition mais aussi parce que je ne pouvais pas tout simplement. Mais je n’avais pas du tout envie de lui faire part du réel motif de mon refus. « Non merci, bredoullai-je nerveusement, j’ai une petite entorse, je ne peux pas jouer, désolé. ». A défaut, il me dit que je pouvais toujours faire l’arbitre. Ma foi pourquoi pas ? Je n’étais pas une érudite du football mais j’en savais suffisamment sur ce jeu pour remplir ce rôle. J’acquiesçai donc, pris mes affaires et suivis l’individu jusqu’au terrain improvisé des jeunes joueurs. Décidément, l’ambiance était bien tournée vers le football. En même temps, si j’avais bonne mémoire, c’était demi-finale Brésil-Allemagne ce soir-là. Peu étonnant qu’ils soient si enthousiastes à l’approche du match. J’allai me positionner près de l’un des corners, puisque c’était à ce poste qu’il manquait quelqu’un, fort heureusement, je ne devais pas être l’arbitre principal censé courir après le ballon. Il n’y en avait pas d’ailleurs, nous n’étions que des arbitres fixes près des quatre corners et je remarquai que nous étions toutes des filles. Coïncidence ? A voir. Le match reprit donc et de ce que je compris l’une des équipes avait déjà marqué un but. Eh bien, ça promettait.


sweet.lips




Like A Wind
« I searched for a hand to hold that would be with me in the future. No matter how many times, if I’m with you, I can overcome anything. •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1245-baek-liliana-i-will-survive http://newgeneration.forumactif.org/t1257-baek-liliana-i-m-addict-i-m-in-the-dark-i-m-dancing-in-the-dark#28123



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 90
•• J'habite : A l'écart des fans !
•• Métier : Chanteur/Rappeur, il faut croire ...

MessageSujet: Re: Petit instant de détente | Feat Kwang Ho ♥   Mar 2 Sep - 14:28

TITRE :

 Petit instant de détente | Feat Kwang Ho ♥




 





















 ❝ Sweet Memories in Beach  ❞
Can I Be The Sea In Your Heart ? ~





Le brésil ... C'est beau, c'est animé et c'était surtout très chaud. Kwang Ho n'était pas vraiment quelqu'un qui supportait les grandes chaleurs, il préférait clairement les temps assez tempéré de sa chère Corée du Sud. Néanmoins, il fit un effort pour le cadre paradisiaque qu'il lui était offert, il ne souhaitait pas se plaindre alors qu'il était sur l'une des places où le football était très populaire, en tant que fan de sport, il lui était impossible de perdre cette état d'esprit complètement tourné sur le ballon rond. Le jeune homme déambulait dans sa chambre d'hôtel, ne sachant pas ce qu'il pouvait faire. Min Sun était retourné en Corée, Kyong Hee était introuvable, tout comme Dan Il, Lysander & Min Huan. Liliana avait quitté l'hôtel, une bonne heure maintenant. Pauvre téléspectateurs, tout ce qu'ils allaient pouvoir admirer était un Kwang Ho qui n'avait aucune idée de quoi faire pour s'occuper et pour passer le temps, jetait des bouts de papier dans une corbeille vide. Le plus misérable était le fait qu'aucun des minuscules morceaux de papiers n'étaient rentrés à l'intérieur.  Finalement l'équipe de tournage décida de faire une pause, le temps d'avoir de meilleurs images pour l'émission. Kwang Ho saisissait la chance inestimable qui lui était donné. Attendant que les derniers cameramans quittent la pièce pour engloutir leurs plateaux repas, Kwang Ho se précipita vers la sortie, sortant en prenant soin de ne pas claquer la porte. Le temps qu'ils se rendent compte de son évasion, le jeune homme sera déjà très loin, un sourire illuminait son visage à cette pensée.

Prenant le premier taxi qu'il trouva en sortant de l'hôtel. Le rappeur fut d'ailleurs très surpris du voir le nombre incroyable de taxis qu'il y avait dans la ville, il avait pu en voir au moins une cinquante rien qu'en une heure de sortie. Le rappeur réussit à donner quelques indications au chauffeur avec le peu de mots espagnols qu'il connaissait ... Comment ça les brésiliens ne parlaient pas espagnol ? De toute manière le chauffeur comprit que Kwang Ho voulait se rendre à la "playa". Pourquoi ? Parce que c'était loin de l'hôtel, l'eau était un véritable régal pour la peau et surtout les brésiliennes étaient vraiment très attirantes, pour ne pas dire sexy. Il avait beau être marié ça n'empêchait le rappeur de regarder dans les alentours sans pour autant aller les draguer ou autre chose, il ne faisait qu'observer furtivement les jolies filles qui passaient, aucun mal à cela, non ? Bref. Le taxi s'arrêta non loin de l'entrée de la plage, le chanteur paya le chauffeur avant de sortir du véhicule direction l'étendue de sable blanc. Malheureusement Kwang Ho n'avait rien préparé pour cette sortie, ni serviette, ni tongs, ni rien du tout ... Résultat, il se retrouvait obligé de marcher en baskets sur le sable, autant dire qu'il bousillait littéralement sa paire de chaussure qui dit en passant était neuve.

Le regard du jeune homme balayait toute la plage. C'était bien beau d'être venu, souiller ses nouvelles chaussures et tout le toutim mais il n'était pas plus avancé que ça le bonhomme. Il n'avait toujours pas d'idée sur ce qu'il comptait faire. Bien sûr, il ne pouvait pas se baigner pour la simple raison qu'il n'avait pas amené de maillot de bain, il ne pouvait pas non plus s'asseoir ou s'allonger. Il ne lui restait plus qu'à se balader sans réel but. Kwang Ho soupira, il venait de se rendre compte qu'il avait fuit sa chambre pour finalement faire exactement la même chose ... C'est à dire rien du tout. Il tenta de se convaincre qu'au moins il prenait l'air au lieu de rester cloîtré dans un hôtel. Un nouveau soupir fila des lèvres du chanteur alors qu'il commençait à presser le pas, marchant sur les planches de bois qui faisait face au sable. La plage était très animé pourtant personne ne semblait avoir reconnu l'idole, et le fait de redevenir anonyme redonnait le sourire au jeune homme. Sans aucune caméra, sans aucun fan, Suh Kwang Ho n'était plus qu'un coréen qui faisait du tourisme. Personne pour lui demander des autographes, personne pour le stalker partout où il pourrait se rendre. Non pas qu'il n'appréciait pas ses fans mais il s'agissait de ses vraies vacances sans personne pour lui rappeler qui il était, c'était fantastique dans l'esprit du chanteur.

Continua sa balade sur l'immense plage brésilienne, l'attention de Kwang Ho fut retenu par de la musique qui se diffusait dans l'atmosphère. Le jeune homme eu beaucoup de mal à comprendre d'où pouvait venir cette mélodie mais lorsque ce fut fait, il n'avait plus qu'à écouter pour savoir où aller. Finalement, il se retrouva devant une ronde qui l'empêchait de voir qui se trouvait au milieu était sûrement l'auteur de cette musique qui l'avait attiré ici. Il fut dans l'obligation de bousculer un peu le monde gêneur. Tout cela pour découvrir un artiste de rue, ou devrais-je dire une artiste de rue ? Oui parce qui s'agissait bel et bien d'une femme jouant de la guitare et chantant en même temps. Le moins que l'on pouvait dire c'est qu'elle n'avait pas une très belle voix mais le chanteur garda ses critiques pour lui - d'autant plus qu'il y avait peu de chances pour que la chanteuse ne comprenait ce que l'idole lui reprochait -. Préférant passer son chemin, il continua sa petite balade, n'ayant toujours aucune raison de ce qu'il allait faire maintenant. Liliana n'était pas là, il ne voyait plus qu'une séance de matage innocent.

Le chanteur s'installa sur un banc juste à côté d'un homme qui semblait regarder un match de football amateur. Du moins c'est ce que cru tout d'abord le chanteur avant de se rendre compte que son voisin semblait plus regardant sur les demoiselles qui semblaient servir d'arbitres de touches. Kwang Ho bien trop occupé à repérer les jolies demoiselles se baladant en bikinis, ne faisait pas attention aux réflexions très déplacées de son voisin qui semblait être un anglais ou bien un américain vu qu'il s'exprimait en anglais. Kwang Ho en venait même à regretter sa maîtrise de la langue car il ne serait plus dans l'obligation de l'écouter déblatérer des inepties plus grosses que son énorme ventre. Mais malgré lui, le chanteur entendit un détail qui faisait tilte dans son esprit. Une jeune femme avec un grain de beauté sur le bout du nez ? En robe à la plage ? Il devait sûrement faire fausse route. Malheureusement pris de curiosité, il regarda dans la même direction que son voisin pervers. Un étrange mélange de rage et de joie venait de voir le jour dans l'esprit du chanteur. Il se releva rageusement sans rien dire au départ, il avait dans l'idée de s'en aller s'en faire d'histoire mais lorsqu'il fit une autre allusion sur sa fiancée ... Comment dire ? Son poing était partit tout seul rencontrer la joue du responsable de cette soudaine fureur. Étonnamment - vu son apparence de gros anglais -, en recevant le coup, il se contenta de s'en aller non sans injurier l'idole le plus fort qu'il pu. Le traitant de "sale asiat". Kwang Ho qui souhaitait passer inaperçu, c'était raté.

Le plus doucement possible, il s'éloignait du terrain de football improvisé, ne voulant pas se retrouver une énième fois dans les pattes de Liliana. Il avait la fâcheuse impression qu'il la collait jour et nuit, il préférait ne pas lui indiquer sa présence. Alors il s'approchait de ce qu'il avait considéré comme étant le coin serviette, vu le nombre impressionnant de celles-ci, renonçant aussi à son jean, le chanteur fini par s'asseoir directement sur le sable. Mettant l'un de ses écouteurs pour profiter de la vue incroyable que lui offrait la mer et tout ceci en musique s'il vous plait. Enfin ce fut magique jusqu'à ce qu'il se fasse littéralement aborder par une inconnue. L'aurait-elle reconnu ? On dirait pas pourtant.

" Je n'aurais jamais cru que je verrais un asiatique dans les environs !" déclara l'inconnue tout en prenant place juste à côté de l'idole. Le chanteur se contenta d'esquisser un sourire. Elle installa ensuite sa serviette près de lui. S'allongeant juste à côté de lui, elle lui tendait même son tube de crème solaire. Elle lui demandait de lui passer de la crème c'est ça ? Kwang Ho soupira silencieusement avant de s'exécuter, il aurait du rester dans sa chambre.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia




My Family ~
Maybe I'm going crazy, maybe I'm losing my mind but ... You have to live it to understand it. I guess like everyone I can smile.  - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
 

Petit instant de détente | Feat Kwang Ho ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit instant de détente | Feat Kwang Ho ♥
» Un petit moment de détente feat Lily S. Hamilton ( RP FINIT )
» Petit moment de détente || Libre
» Un petit cours de lecture, ça vous tente ? - Feat Bael-en-feu
» La cafét'?Un petit moment de détente.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: L'évent ! :: Brazil Viva la vida :: La Plage -