AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



je suis la star des backstages ; staff
avatar



je suis la star des backstages ; staff


•• Mes notes : 88
•• J'habite : Mapo-gu
•• Métier : Photographe

MessageSujet: Hee Jun Ki { Souriez ?    Mar 5 Mar - 13:09

TITRE :

 Hee Jun Ki { Souriez ?




 

Hee Jun Ki - Jun
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Annyeong ! Tu sais déjà comment je m'appelle, mais tu ignores que j'ai 22 ans ans. Je suis né(e) en corée, de nationalité coréenne. Dans la vie je suis un(e) membre du staff. Je travaille en tant que photographe. Côté cœur, je suis désespéré célibataire. Ma sexualité? Eh bien, pour tout te dire je suis hétérosexuel . Mon rêve à toujours été de construire une meilleure vie pour ma petite soeur GaYoon.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Hey Chingu! J'ai encore des trucs a te dire!
Je ne supporte pas le silence, ça me mets vraiment mal à l'aise.
Personne n'a le droit de toucher à mon matériel de photographie, même pas ma petite soeur, sinon je pète littéralement un boulon.
Je suis un très bon cuisinier, et j'aime d'ailleurs beaucoup me mettre derrière les fourneaux.
J'aimerai trouver le courage de vendre mes dessins, mais je ne supporte toujours pas qu'on les regarde... J'ai encore un certain travail à faire sur ma personne, j'en conviens.
Je suis très maladroit lorsqu'il s'agit d'exprimer ce que je ressens, et il m'arrive de bafouiller, ce qui rends honteux.
On m'a déjà proposé de passer derrière l'objectif, et de devenir mannequin... Mais je ne veux pas. Même si ça me rapporterait quand même plus d'argent.
Je suis facilement fasciné, et alors il est difficile de me faire sortir de ma bulle à ce moment-là, j'en deviens presque effrayant.
J'enchaîne les petits boulots un peu partout.
Je n'ai jamais plus pleurer, depuis le jour de l'accident.
J'ai une petite pièce chez moi, où j'entrepose tout mes dessins.
J'écoute de la musique avant de dormir, pendant que je dors, et pour me réveiller.
J'ai un très mauvais sens du rythme.
Je cache des choses pendant mon sommeil. On pourrait dire que je suis somnambule, mais non... Je cache juste des choses, et ensuite, je ne les retrouve jamais .__.
J'ai honte de mon rire ...
Parce qu'une vie doit être connue!

Premier cliché de ma vie : un salon dans un petit HLM, un canapé bleu criard, un homme souriant, une femme qui rayonne de joie. Un petit garçon tire la langue, caché sous la table basse, tandis qu'un bébé dans son landau, souris en exposant ses gencives.

J'étais petit, enfant... 10 ans si je me souviens bien et GaYoon en avait à peine 3 lorsqu'on a pris cette photo. Je boudais sous la table car mes parents avaient absolument tenu à nous prendre ensemble tous les quatre. Je n'en avais pas la moindre envie :

J'avais pas envie d'avoir un souvenir avec ma petite sœur.
Mon truc, c'était de prendre les photos, pas d'être dessus ! -oui, je n'avais que 10 ans encore, mais avec mon Kodak en plastique, je me sentais tout d'un grand-.

GaYoon prenait trop de place, demandait trop d'attention. Elle me piquait ma place de petit prince, et je n'aimais pas ça. D'ailleurs, j'étais un vrai petit monstre à son égard. Je m'étais dis que si j'étais assez méchant avec elle, mes parents la ramèneraient là où ils l'avaient achetée. (oui, ma vision de la procréation était assez simpliste, j'étais jeune pour ma défense.)
Mon père travaillais dans l'épicerie du coin, ma mère elle, était institutrice. La famille dans la moyenne en somme. Je ne connaissais pas le luxe, mais je n'étais pas non plus dans le besoin. Une famille coréenne lambda. A l'exception que pour ma part, j'ai toujours trouvé le riz dégoûtant.

Deuxième cliché de ma vie : Un petit garçon, tenant une petite enfant tout contre lui, ils se trouvent sur l'autoroute, juste devant un camion de pompier. Mouillés jusqu'aux os, et pleurant toutes les larmes de leurs petits corps frigorifiés.

Nous avons fais la première du journal avec ça. C'était le soir d'un baptême, j'avais fais la tête toute la journée car j'avais dû m'occuper de GaYoon pendant que Papa et Maman s'amusaient. Elle avait même faillit casser mon bel appareil ! Alors que je m'évertuais à tout photographier, surtout le gâteau au chocolat et les dragées dont j'avais remplis mes poches. J'avais alors 12 ans, GaYoonie, seulement 5. Elle me pompait l'air à me suivre comme si j'étais son idole. J'avais du travail moi !

...L'accident est survenu lors du retour. Toujours à me chamailler avec ma sœur, elle avait voulu m'embêter et avait balancé mon appareil par la fenêtre. J'ai hurlé et pleuré autant que j'ai pu. Mon bien le plus précieux ! Les photos ! Mon travail ! Mon avenir !
Papa a voulu me calmer, et a lâché la route des yeux, la voiture a quitté la chaussée, pour foncer droit dans la rivière.

Seul Gayoon et moi avons survécus...

Troisième cliché de ma vie : un lit d'hôpital, une jeune fille allongée, moi assis sur une chaise à l'écouter parler. Deux amis, un amour.

Ma sœur et moi n'étions pas blessés, mais le choc nous a fallut quelques semaines à l'hôpital pour nous remettre du choc émotionnel. C'est là que j'ai eu la chance de la rencontrer, Serenity. Le peu de temps que je suis resté à l'hôpital, je l'ai passé à gambader entre ma chambre et la sienne. Je l'écoutais parler, on s'amusait et je m'inquiétais pour elle aussi, mais je lui promettais qu'un jour on irait. Tous les deux, manger un Macdo. Rêve étrange n'est-ce pas ?
Le seul problème était que ses problèmes lui demandaient de rester bien plus longtemps que moi, et avec GaYoon, on nous emmena loin de cet endroit. Qui peut dire sans mentir que l'hôpital lui a manqué un jour dans sa vie ? Moi.

Quatrième cliché de ma vie : une dizaine d'enfants qui chantent, des bouches grandes ouvertes, où il manquent quelque dents parfois. Une faible lueur de bougie d'anniversaire. Une dame au visage arborant un air peu amène, tient un petit garçon qui bougonne par les épaules.

L'anniversaire de GaYoon... Je n'avais jamais chanté pour elle, et c'était la première fois que l'on m'y forçait. J'avoue que je ne savais même plus pourquoi je tenais tant à ne pas lui faire cette politesse de chanter chaque année, au moins une fois, pour elle, c'était plus une habitude...La dame de l'orphelinat n'était pas commode aussi... Je ne l'aimais pas ! Et ce encore moins que ma cadette. C'est dire.

C'est à partir de cette période que j'ai commencé à la couver. J'étais son seul port d'attache, je ne pouvais pas la laisser seule, et je me disais que je pourrais peut-être apprendre à la connaître, qu'elle n'était pas si détestable... Du moins pas autant que je me plaisais à croire. Ce jour-là, en cachette, je lui avais promis une chose : on finirait par quitter cet endroit. On vivrait tous les deux, et on irait bien. Je m'occuperai d'elle, il fallait juste qu'elle continue à croire en moi. Mais elle était un peu jalouse, je le sentais... De Serenity, car même si nous n'avions plus l'occasion de nous voir aussi souvent, il m'arrivait de m'échapper de l'orphelinat, rien que pour la voir. Je ne compte plus les tentatives farfelues pour réussir à atteindre sa chambre... Les infirmières étaient vraiment dures parfois... Petit à petit, cette trop grande amitié s'est transformée en amour...

Mais l'amour, c'est bizarre non ? La seule façon que j'ai trouvé pour la "tester" c'est commencer à l'embêter comme un dératé. Et ça m'a valu un sérieux choc émotionnel: elle m'a balancé qu'elle avait déjà un petit ami...
Vexé dans ma fierté, et surtout blessé, j'ai commencé à espacer mes visites impromptues, jusqu'à couper complètement les liens avec elle. Même si ça plaisait à Ga Yoon qui se retrouvait de nouveau sous les feux de la rampe, moi je n'ai jamais vraiment réussi à oublier...

Cinquième cliché de ma vie : une adolescente qui tire la tronche, devant une petite part de gâteau, le papier peint derrière marron n'illumine pas franchement la salle, et il est placardé de croquis divers et variés. Et l'ambiance est malgré tout chaleureuse.

Une photo de moi-même, vu que je ne suis pas dessus.
Les 15 ans de GaYoon, donc j'en ai maintenant 22. Le dessin est devenu ma seconde passion, depuis que mon appareil photo du temps où j'étais encore enfant a été perdu. Le dessin est pour moi un art beaucoup moins exact, car moins rapide que la photo, mais c'est tout aussi agréable. J'aime me perdre dans mes pensées, tandis que la mine de mon crayon court sur le papier blanc. Nous vivons tous les deux dans un petit appartement du quartier de Séoul, j'ai donc réussi à nous sortir de l'orphelinat. La vie n'est pas toute rose, et je ne parviens pas encore à subvenir à tous nos besoins, mais j'ai trouvé un travail ! En tant que photographe à l'agence de star de la ville. C'est juste le job parfait.....

Car je compte bien nous acheter une meilleur vie à GaYoon et à moi.

Je suis ce que je suis!
Je veux bien faire les choses, c'est important pour moi. J'apprécie beaucoup lorsque l'un de mes proches retrouve le moral, car j'ai su trouver les bons mots pour qu'il se sente mieux. Mais à cause de ça, j'ai aussi cette constante appréhension que mon vis-à-vis me trouve lourd. Je suis quelqu'un qui s'inquiète vraiment beaucoup, et parfois même pour pas grand chose. C'est éreintant, même pour moi, alors à toujours vouloir régler les problèmes des autres, j'en oublie que je ne suis qu'humain. Je ne peux pas changer toutes ces mines tristes en sourires rayonnant et joyeux. Pourtant, je me donne à 200%, même si ça signifie que je dois mettre mes propres petits problèmes de côté. On ne me remercie pas toujours, pire on abuse parfois même de ma gentillesse, mais ça ne me fait pas changer pour autant, je suis comme ça... Une bougie qui éclaire les autres, mais qui fond petit à petit, car brûlant sans se préserver d'elle-même.

On me prends très souvent pour un joyeux luron, et c'est tout. J'aime rire, et j'aime faire rire. J'ai cette capacité à dérider n'importe quel situation. Mais parfois, les gens ne voient que cette faculté en moi. Et heureusement, je ne suis pas qu'un clown. Je me cache parfois derrière cette image peu sérieuse, et toujours souriante, car au fond, je suis quelqu'un de vraiment timide, et c'est à vrai dire, la seule façon que j'ai trouvé pour attirer les regards sur moi. Jouer le maladroit, et celui qui est un peu stupide, alors que je comprends beaucoup de chose, et qu'il y en a beaucoup d'autres qui me blessent, je n'en parle pas. Mais c'est là, quelque part, prêt à exploser.

Je n'aime pas la confrontation, je peux être moqueur parfois, mais la plupart du temps, lorsque ça devient sérieux, je suis plutôt celui qui calme le jeu. Il en faut vraiment beaucoup pour m'énerver, et c'est tellement inhabituel chez moi que lorsqu'une telle chose arrive, je peine à trouver mes mots, je bafouille... Mais dans ces cas-là, je suis très rancunier. Je n'ai pas beaucoup de fierté, mais lorsque j'estime que je suis en droit d'être vexé, il est difficile de m'en faire oublier la raison.

Je ne suis pas solitaire pour autant, j'ai depuis longtemps compris que j'ai besoin des autres pour avancer, peut-être plus qu'ils n'ont besoin de moi au fond. C'est assez triste, et lorsque je me mets à y penser avec un peu trop d'insistance, je me dis que je suis stupide de dépendre à ce point des autres. Mais je ne supporte pas de me sentir seul. Sûrement à cause du fait que j'ai perdu mes parents assez tôt. Le silence est insupportable, quand je suis seul à l'appartement, je mets de la musique, ou bien j'allume la télévision, sans pour autant la regarder. C'est carrément vitale. Même lorsque je dessine, ce qui est une discipline assez introspective, je suis obligé d'écouter de la musique, sinon je me mets à trop penser. Quand je ne suis pas seul, et qu'un silence s'installe, je le comble en parlant, même si la plupart du temps, ce n'est pas avec quelque-chose de très intéressant.

Je n'abandonne pas facilement un projet qui me tient à cœur par contre, je suis quelqu'un d'assez flemmard, mais une fois que je suis lancé, ça signifie que j'ai trouvé de bonnes raisons pour m'y mettre, donc je ne lésine alors plus sur les moyens pour atteindre mon but. Je deviens même autoritaire certaines fois ! Ou encore sévère lorsque je considère que soit JE fais mal le travail, soit les personnes avec qui je bosse le font mal. Il y a aussi quand je n'arrive pas à me souvenir de quelque-chose ! Je n'en parle plus pendant une... deux... trois heures, ou même parfois, jours ? Et puis d'un coup, comme ça, je le sors comme si c'était évident et que tout le monde allait me comprendre sans problèmes.

Je m'attache très facilement aux gens, et très rapidement en plus. Je deviens alors très protecteurs, et mon caractère à ce niveau ressort de nouveau : leurs problèmes deviennent les miens.

En amour, je suis carrément... Nul. J'ai une adolescente à la maison, qui en connaît carrément plus à ce sujet que moi. C'est la honte, surtout qu'elle passe son temps à me dire que j'ai un très grand potentiel physique inexploité, que je pourrais avoir toutes les nanas que je voulais si seulement je m'en donnais la peine.

Je ne peux pas tout faire quand même ! Elle n'a pas l'air de mesurer ce que je fais pour elle. Si je voulais me la couler douce, je pourrais aussi ! Mais je veux que l'on vive mieux, alors j'enchaîne un peu les petits boulots pour arrondir mon salaire de photographe. Je me dis que je pourrais essayer de vendre mes dessins aussi... Mais je suis trop timide, et je ne sais pas faire face à la critique.
En savoir plus sur l'auteur?
Derrière mon écran, je suis trop faible, j'ai 19 ans , j'ai choisis Lee Joon [MBLAQ], comme star. Si je dois noter ma présence sur le forum ça serait: 7/7. Et pour finir, ce que je pense du forum est : cool ? je connais bien la maison ._."




Dernière édition par Hee Jun Ki le Dim 21 Avr - 20:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥
avatar



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥


•• Mes notes : 122
•• J'habite : Jongno-Gu

MessageSujet: Re: Hee Jun Ki { Souriez ?    Mar 5 Mar - 13:30

TITRE :

 Hee Jun Ki { Souriez ?




 

Banzaiii! \o/ ta terminé ta fiche! *sort le champagne!* Pour te félicité on va t'offrir quelques liens utiles, fais en bon usage =3

Hey! Premier lien, les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et bah voui, on a tous besoin d'amis ♥
Ensuite, si tu es seul et que tu as envie de former un groupe avec des nouveaux membres, histoire que ça soit plus fun, viens en faire la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], on va te trouvé des camarades t'inquiète!
Les multimédias, important important! *ou pas* enfin bref, c'est par là qu'on [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] o/
Jette un œil par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] rapide à titre d'information seulement ;)

Voilà, ce n’est pas bien compliqué hein =D alors now, have fun baby! ♥




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
 

Hee Jun Ki { Souriez ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Evearl • Mesdames, souriez afin que plus tard vos rides soient bien placées.
» section artistique
» « N'attendez pas d'être heureux pour sourire, souriez plutôt afin d'être heureux. »
» [Halloween]Souriez, vous allez être mangés[Groupe C]
» Mot de passe: Souriez ! [RS Maël]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: Il était une fois... :: Please tell me your secret Show me how you are! :: I am approved I am of yours!-