AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez



Anonymous

Invité


Invité



Coucou toi. || Hyun Hee.  Empty
MessageSujet: Coucou toi. || Hyun Hee.    Coucou toi. || Hyun Hee.  EmptyJeu 13 Juin - 12:33

TITRE :

 Coucou toi. || Hyun Hee.




 


Jour de pluie. Et qui dit jour de pluie, dit jour où les clients se font moindres. Je traine, regardant par la vitre du magasin les habitants de cette capitale passer avec hâte. Des jeunes, des vieux, des gens entre deux âges, des couples… Il y a vraiment de tout. Certains courent car ils ne possèdent pas de parapluie pendant que certains profitent d’être couverts pour trainer devant les vitrines. D’ailleurs, je ne peux empêcher un sourire d’apparaitre sur mon visage lorsque je vois des personnes s’arrêter devant la grande vitre de Nameless. Bien que je reste tout de même un peu déçu lorsque je ne vois pas grand monde y rentrer pour finir. Mais bon, les jours de pluie, les clients se font plus rares. Ou alors ils viennent juste jeter un œil afin de ne pas rester sous la pluie. Je soupire, ne sachant pas quoi faire, cherchant une activité qui pourrait me faire sortir de ce passe-temps qui n’était autre que d’observer les gens. Je rigole intérieurement lorsque je me souviens que j’ai beaucoup de travail, juste que je ne veux pas le faire tout de suite. Et oui, les jours de pluie, c’est aussi le jour où la flemme vous atteint le plus je pense. Du moins pour mon cas. Je claque mes deux mains contre mes joues et pars rapidement dans l’arrière-boutique où mon travail m’attend sagement. Je m’empare d’un carton que j’avais laissé en évidence. Un album des L.BEE que j’avais du recommander parce que tous ceux qui j’avais ont été vendus.
Je retourne dans le magasin, je soupire de soulagement ne voyant personne à la caisse en train d’attendre pour un vendeur. Vendeur qui était occupé ailleurs étant donné qu’en ce jour je suis le seul présent. Je me dirige alors vers l’endroit prévu pour les CD, en mets quelques-uns en rayon et d’autres dans un tiroir en dessous. Boulot habituel, que je fais presque à chaque nouvelle commande reçue, nouvel album ou single de sorti. J’aime vraiment beaucoup la musique et au moins, avec cela, je suis toujours au courant d’une nouvelle sortie, des activités de tel ou tel groupe. C’est pratique pour conseiller et aider les clients. Et puis je pense qu’il y aurait comme un problème si je ne m’y connaissais pas dans ce domaine.
Une fois mes rayons rangés convenablement, et, après avoir remis correctement les CDs à leurs places –je crois que ça doit être quelque chose qui m’énerve le plus le fait que les gens ne savent pas remettre le CD dans le bon endroit- je retourne derrière mon comptoir afin de voir des derniers papiers à ranger, des notes ou des tickets de caisses qui trainent. Je n’irai pas jusqu’à dire que je suis maniaque mais j’aime bien que tout soit à sa place dans mon magasin, la seule fois où j’avais laissé choses déborder, je l’avais beaucoup regretté. J’avais perdu beaucoup de choses ce qui se traduisait par des pertes de profit. Heureusement, mon père avait été là pour m’aider et minimiser les dégâts. Heureusement qu’il est là d’ailleurs, je ne sais pas ce que j’aurai fait sans lui. Je n’aurais surement pas ce magasin, je serais peut-être en train d’étudier encore… Je ne sais pas. En fait, je n’avais aucune idée de ce que je pourrais faire après ces quatre années d’études. Peut-être tenter ma chance en composition dans une agence… Je ne sais pas trop. Je n’aime pas trop l’idée qu’ils se font du commerce de la musique dans ce genre d’agences d’idoles… Bien qu’il n’y ait pas que celles-là. Mais ça ne sert à rien d’y penser maintenant, car je suis bien content dans mon magasin ni trop grand ni trop petit. Juste parfait.
 
De mon comptoir je vois une grand-mère qui semble perdue entre tous ces CD que je devine ne lui dit rien du tout. Je me précipite vers elle et, avec un sourire sincère et plein d’énergie positive, je lui demande si je peux l’aider. C’est donc ensemble que nous cherchons ce qui pourrait plaire à sa petite fille qui rentre dans l’âge « je veux vivre avec oppa ». Je lui pose quelques questions sur les gouts de sa jeune fille et me creuse la tête afin de trouver le meilleur cadeau qu’il soit. Au bout d’une dizaine de minutes, je trouve enfin le CD parfait et la vieille dame semble contente de mon choix. Elle paie à la caisse et pars un sourire au visage. Voilà autre chose que j’aime dans ce métier. Voir la bonne humeur apparaitre sur le visage des gens que je rencontre devant cette caisse. La joie de pouvoir toucher le CD qu’ils voulaient tant depuis l’annonce de la production. Ou la joie d’avoir son chanteur préféré en photocard. Plein de petites choses comme cela qui me rendent heureux.
 
C’est alors que je le remarque. Toujours le même. Ça fait un moment que je le vois dans ma boutique. Im Hyun Hee, si je me souviens bien. Ce jeune étudiant à Yonsei, mon dongsaeng si je peux dire. Je sourie et voyant que personne n’attend pour payer ou n’a l’intention de le faire dans la minute, je contourne de comptoir et avance pour arriver à sa hauteur.
 
« Coucou Hyun Hee, comment tu vas aujourd’hui ? »
 
Je le regarde, toujours avec ce sourire sincère collé sur mes lèvres. Ce garçon est adorable mais je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours l’impression que quelque chose ne va pas. Il semble toujours triste ? Je ne veux pas faire de conclusions trop hâtives, après tout nous ne sommes pas si proches, juste qu’il vient souvent donc à force je le connais. Mais son nom et son école, c’est tout.
 
« Qu’est-ce que tu cherches comme CD aujourd’hui ? »


Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Coucou toi. || Hyun Hee.  Empty
MessageSujet: Re: Coucou toi. || Hyun Hee.    Coucou toi. || Hyun Hee.  EmptySam 15 Juin - 12:26

TITRE :

 Coucou toi. || Hyun Hee.




 




La fin des cours avait sonné depuis un moment déjà. Enfin… Tout était relatif bien sûr. Peut être qu’une heure avait passé. Curieusement, aujourd’hui était un jour « avec ». C'est-à-dire qu’il avait pu quitter l’établissement sans heurt… Pas de bousculades, pas de blague soi-disant potache mais en réalité plutôt réellement cruelles… Peut être que c’était à cause de la pluie… Chacun avait hâte de rentrer chez lui et de se mettre à l’abri. Il aimait bien la pluie, l’orage… Souvent lorsqu’il grondait, Hyun Hee allait s’étendre sur son lit, couché sur le flanc, observant sur la fenêtre cette myriade de petites perles d’eau qui venaient s’écraser contre son carreau pour aller mourir sur le rebord. C’était beau, comme spectacle, même s’il n’aurait pas su dire exactement pourquoi.

Quoi qu’il en soit, vu le temps, pas question pour lui de prendre sa guitare pour aller jouer dans un parc évidemment. Pas que ça aurait réellement pu le dissuader en soit compte tenu de l’affection qu’il avait pour le chant et sa pauvre guitare un peu défraîchie… ! Mais c’était un coup à l’abîmer d’avantage qu’elle ne l’était déjà. Bref…

Hyun Hee n’était malgré tout pas rentré directement chez lui. De toute façon, il passait de moins en moins de temps dans l’appartement que sa mère avait plus ou moins reconvertit en hôtel de passe. En ce moment les choses étaient de pire en pire entre eux. Pourtant ça se voyait qu’ils s’aimaient et Hyun Hee en avait conscience hein… Mais parfois, l’amour ça ne suffit pas pour l’affection, aussi paradoxal que ce soit. De fait ils préféraient se déchirer. Sans hurler, parce que ça ne leur ressemblait pas… Mais se déchirer quand même.

Marchant sous la pluie, Hyun Hee ne savait malgré tout pas trop où aller. Par ce temps, y avait pas de miracle hein. Et pourtant, visiblement, ses pieds savaient très bien où se diriger pour leur part, probablement de façon très inconsciente ! C’est comme ça qu’il s’était retrouvé devant chez un disquaire. C’était celui qui avait sa préférence parce que la musique diffusée dans le magasin était souvent bonne, les vendeurs sympa et qu’on le laissait parfois farfouiller pendant des heures pour regarder les pochettes ou les titres d’albums qu’il n’achèterait jamais, faute de moyen. Bon ok, il était pas Cosette non plus hein. Il avait déjà parfois pu s’acheter un album ou deux qu’il avait vraiment aimé ! Mais son argent passait généralement dans d’autres choses d’ordre plus pratique.

Bien qu’il fasse sûrement un peu l’effet « chien mouillé », Hyun Hee n’hésite pas vraiment à pousser la porte de l’endroit, croisant au passage une grand-mère qui s’en allait, visiblement guillerette, ayant sûrement trouvé son bonheur. Ca attire quand même un petit sourire sur ses lèvres tandis qu’il lui tient la porte et finalement, Hyun Hee disparait dans le rayonnage des nouveautés. Ses longs doigts fins viennent frôler le plastique transparent des CDs et un nouveau sourire passe sur ses lèvres brièvement. Il aimait bien, ça donnait un côté « précieux » à la musique, il trouvait.


Hyun Hee sursaute toutefois alors que soudainement, un vendeur se téléporte près de lui ! Bon, il devait pas être arrivé si vite mais il était dans sa bulle jusque là ! Ce vendeur, l’adolescent le connaissait plutôt bien. Ji Hwa était souvent (tout était relatif là encore) venu parler musique avec lui alors qu’il furetait dans son magasin pour la énième fois sans acheter. Y a des gens que ça aurait rendu chèvre, voir méchant. Ji Hwa non. Ce type semblait plutôt de bonne humeur tout le temps pour dire vrai ! Ca faisait du bien ce genre de personnalité, tant pis si finalement ce n’était peut être qu’une façade face aux clients.

Bonjour, Ji Hwa.

Il vient retirer de son front une mèche collée par la pluie, convenant :

Je vais bien, et toi ?

Puis de fait, réalisant qu’il gouttait pas mal sur le sol, il ajoute :

Désolé, je mets de l’eau partout. Tu préfères peut être que je revienne une autre fois ?

Oui il tutoyait. Ca n’avait pas toujours été le cas mais c’était Ji Hwa qui avait préféré qu’ils baissent un peu le niveau de langage. N’en restait pas moins que Hyun Hee était respectueux de son aîné hein ! Mais cette façon de faire lui faisait du bien parce qu’il ne croulait pas sous le nombre des amis et que du coup, c’était comme une relation privilégiée entre le disquaire et lui, même s’ils ne se connaissaient pas « bien » non plus.

Niveau CD, Hyun Hee vient observer les nouveautés à nouveau… Pensif… Et finalement :

Je ne suis pas très au courant des sorties des quinze derniers jours. Tu as quelque chose à me faire écouter ?

Par contre, avec une petite grimace coupable :

Je ne pourrais rien acheter aujourd’hui.

Décidément, entre l’effet « mini inondation » et « client qui n’achètera pas » il était trop vendeur !




Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Coucou toi. || Hyun Hee.  Empty
MessageSujet: Re: Coucou toi. || Hyun Hee.    Coucou toi. || Hyun Hee.  EmptyDim 16 Juin - 9:11

TITRE :

 Coucou toi. || Hyun Hee.




 





Ce Hyun Hee est vraiment adorable. Son petit air d’étudient regardant avec plus ou moins d’envie les CDs sur les rayons.  Il est vraiment mignon. J’ai une soudaine envie de le prendre dans mes bras et de le serrer bien fort, mais bien sûr, c’est un client et nous ne sommes pas assez proches pour se permettre de genre de familiarité. Je m’approche alors simplement et silencieusement de lui et le salue comme d’habitude lorsque je le vois. Il est tout trempé, il ne devait pas avoir pris de parapluie ce matin avant de partir. J’espère qu’il ne va pas attraper froid. Je lui souris, tout en rigolant intérieurement de mes pensées. J’ai l’impression d’être une mère inquiète pour son enfant, et pourtant je ne suis qu’un vendeur dans un magasin de kpop et lui un client. Avec qui j’ai beaucoup discuté pour qu’il ne reste qu’un simple client. Disons une connaissance partie de l’état de client. Je glousse discrètement sur cette pensée quelque peu folle et lui répond que je vais très bien à mon tour. En même temps, la bonne humeur est toujours présente chez moi. J’aime être heureux… Car je suis heureux –oui, je sais d’accord captain obvious- mais parce que j’ai pu voir, en grandissant, que ça se transmettait. Les gens se tourneront plus vers une personne toujours souriante que vers une personne avec un visage plutôt déprimant. Quoique, certains peuvent donner un faux sourire afin de se faire bien voir… Ce qui était mon cas il y a quelques années. Mais ça a changé. Maintenant je souris en voyant les autres gens heureux, ça me rend joyeux et rend tout le monde heureux. Comme un cercle, une boucle magnifique. Je suis d’accord, l’idée en elle-même fait un peu niaise, voire très rose bonbon sur les bords mais je me comprends.
 
Le jeune étudient me sort de mes pensées en s’excusant de mettre de l’eau partout. S’il savait… Ce n’est pas le premier et surement pas le dernier. J’ai bien envie de le taquiner en lui disant que ce n’est pas bien, qu’il devra rester plus longtemps pour nettoyer cela, juste pour voir sa réaction mais je m’abstiens. Encore une fois, nous ne sommes pas si proches. Par contre, pourquoi me demande-t-il si je préfère qu’elle vienne une autre fois ? Ce n’est pas comme si je pouvais me permettre cela pour quelques gouttes d’eau. C’est stupide.
 
« Haha, tu es marrant. Ce n’est pas de petites gouttes qui vont me gêner ! Attends ici deux secondes, je reviens. »
 
Je pars d’un pas précipité, entre la marche et la course, vers l’arrière de la boutique, non sans avoir jeté de nouveau un regard furtif vers la caisse pour vérifier que personne ne m’attendait. J’arrive dans la pièce réservée au personnel du magasin et me mets à regarder dans tous les sens, à la recherche de cette serviette de bain qui devait trainer quelque part. Au bout d’une petite minute, je la trouve enfin. Cette serviette, plus une fanboard qu’autre chose, avec les têtes des membres des FTO, que j’avais gardée lors d’une commande passée auparavant. Je m’en empare, la secoue rapidement sachant qu’elle traine ici depuis hier matin, je crois, et reviens dans la boutique, marchant tout aussi rapidement vers Hyun Hee. Je lui pose la serviette sur la tête.
 
« Sèche-toi les cheveux avec ça. On va éviter que tu n’attrapes froid tout de même ! » Dis-je sur un ton enjoué.
 
Je le vois quelque peu étonné, alors sans attendre plus longtemps, je prends une nouvelle fois la serviette entre mes deux mains et commence à doucement lui frotter les cheveux. Je frotte pendant une ou deux minutes avant de le libérer et de demander ce qu’il recherche comme CD. Il me répond qu’il n’est pas trop au courant des dernières sorties musicales et me demande ce que je peux lui conseiller. Je lève les yeux, et pose la main à plat sur ma bouche, signe que je réfléchi. J’ai trouvé ! Pourquoi ne pas tester un autre genre de musique plutôt que les derniers hits ? Car d’après mes souvenirs, ce ne sont pas les meilleurs de  chaque artiste, non. Mon regard se pose de nouveau sur le garçon et avant que je n’aie le temps de lui faire part de mon idée, il me coupe et m’annonce qu’il ne pourra pas acheter de CD. Je soupire. Mais pas parce que ça me dérange, non. Je soupire car il a l’air gêné par ce genre de détails qui sont, pour moi, insignifiants. Il peut tremper mon magasin, entrer et rester des heures sans jamais acheter de CD, je ne lui en voudrais jamais. Je ne peux pas forcer quelqu’un à acheter un CD à chaque fois qu’il met un pied dans Nameless. Et ce n’est pas parce que je suis un vendeur, que ça va me gêner. Du tout.
Je me rapproche de lui, et viens plaquer mes deux mains à plat contre ses joues, lui donnant une bouille absolument adorable.
 
« Hey, ne t’inquiète pas pour ça ! Tu ne peux pas savoir à quel point je m’en moque. Allez, viens j’vais te faire écouter quelque chose de bien. »
 
Je lui intime de me suivre et me dirige vers la partie « k-indie » du magasin. Elle n’est pas très grande, parce que le magasin est spécialisé sur la kpop, ou plutôt la musique commerciale qui fait rêver des millions de personnes, mais je voulais absolument en faire une, car c’est la musique que je préfère. On ressent beaucoup plus les sentiments, car il y en a. Des textes travaillés, une musique inventée par le groupe lui-même et une qualité qui n’est plus à prouver au niveau des instruments et des voix. Oui, j’aime la k-indie ou musique coréenne indépendante. Je ne sais pas s’il écoute ce genre de musique, j’ai le choix, rap, rock, pop, soul, punk… Mais je pense que je vais prendre quelque chose de doux pour commencer. Devant le bon rayon, je prends possession d’un album de Zitten et change le CD du lecteur public avant de donner le casque audio à Hyun Hee.  
 
« Ecoute ça, dis-moi ce que tu en penses ! Moi j’adore. Ecoute ‘’Moonlight’’ c’est une chanson qui met de bonne humeur ! »
 
Je m’excuse de le laisser seul un instant, lui expliquant qu’une personne attend pour payer ses achats et me précipite derrière le comptoir. Je m’excuse de nouveau pour le retard et m’occupe des achats de la jeune fille.


Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Coucou toi. || Hyun Hee.  Empty
MessageSujet: Re: Coucou toi. || Hyun Hee.    Coucou toi. || Hyun Hee.  EmptyJeu 20 Juin - 13:10

TITRE :

 Coucou toi. || Hyun Hee.




 





Avant d’avoir pu protester ou quoi, Hyun Hee se retrouve seul dans le magasin, curieux au sujet de ce que Ji Hwa avait bien pu aller chercher. Il jette un regard tout autour de lui, inspirant le parfum des emballages plastiques et des instruments. Enfin c’était peut être surtout psychologique mais ça c’était pas important… L’endroit était chouette, c’était ce qui prévalait. En plus, il se ferait vraiment pas jeter dehors parce qu’il était en train de tout inonder donc bon… Y en avait malgré tout pas en masse des boutiques du genre.

Ji Hwa revient rapidement… Et Hyun Hee écarquille les yeux lorsqu’il finit avec une serviette sur la tête ! Il reste une seconde comme deux ronds de flanc, ne s’y étant pas attendu… Et Ji Hwa met se temps à profit, revenant saisir la serviette pour lui sécher les cheveux ! Hyun Hee est passablement gêné, se faisant un peu l’effet d’un petit garçon de huit ans à qui sa mère sècherait les cheveux quoi ! Pas qu’il ôterait toute virilité à Ji Hwa, il était pas con hein ! Mais bon, il avait une attitude un peu maternelle là quand même et Hyun Hee bredouille un merci pas trop sûr et pas hyper compréhensible avant de venir chercher lui-même la serviette, assurant :

Je vais le faire merci.

Mais il était touché hein ! Limite trop ! Parce que les autres s’intéressaient rarement en dehors de lui s’il n’y avait pas une crasse à faire alors se soucier de sa santé ou quoi ! Hyun Hee a un sourire sincère pour l’homme donc, finissant de sécher ses cheveux et passant la serviette contre sa nuque puis son visage. Mieux, effectivement !

De son côté, Ji Hwa avait semblé réfléchir à propos de ce qu’il pourrait lui faire écouter et à propos des achats que Hyun Hee ne ferait pas, il ne semble… Pas contrarié. Mais genre du tout. D’une certaine façon, Hyun Hee s’était attendu à cette attitude. Il faut dire que Ji Hwa avait toujours été une personne positive et sympa qui semblait moins faire ce boulot pour la paie à la fin du mois que par passion. C’était sûrement ce qui rajoutait à l’ambiance de la boutique d’ailleurs. Dans d’autres on tentait de vous vendre un CD pas parce qu’il pouvait vraiment vous plaire mais parce qu’il fallait faire du chiffre. Les aléas du commercial.

Hyun Hee se retrouve vite devant un bac de CDs indies. Il avait rien contre ça hein ! Etant lui-même le genre à essayer de composer un peu dans son coin, il trouvait ça cool que certains percent comme ça… Et puis c’était motivant. Sous son blouson, Suika remue un peu et… Finit par cesser de remuer, ouf ! Disons que si EN PLUS il faisait entrer un animal dans la boutique, Ji Hwa allait commencer à le prendre pour un drôle de moineau, si ce n’était pas déjà fait !

Un casque lui est tendu, un titre aussi… Et Hyun Hee remercie en venant poser l’objet sur ses oreilles, venant appuyer d’un index fin sur le bouton de passage des chansons pour aller jusqu’à celle conseillée. Durant les premières notes, Hyun Hee reste les yeux un peu dans le vide, quelque part sur le sol… Il les remonte ensuite pour suivre brièvement Ji Hwa des yeux, sa longues silhouette allant jusqu’à la caisse pour s’occuper d’une « vraie » cliente. La fille semblait avoir refait le plein de CDs et pendant une seconde, il l’envie un peu ! Mais c’était pas grave, il était le genre de personne à pouvoir écouter un seul album ou une seul chanson des milliers de fois ! Et puis malgré tout, il avait quand même sa petite collection depuis le temps.

La chanson était chouette, le groupe aussi, et pendant que Ji Hwa est toujours derrière son comptoir, Hyun Hee vient écouter le morceau qui porte le nom de l’album histoire de voir. C’était un truc avec plus de pep’s et il est assez satisfait, c’est vrai. En même temps, d’un point de vue musical, il avait jamais été très difficile quoi ! Du coup lorsque Ji Hwa revient vers lui, Hyun Hee retire le casque de ses oreilles, assurant :

J’aime beaucoup. Ils n’ont sortit qu’un album ?

Il y avait potentiellement eu des singles ou des minis. Les coréens étaient friand de ces trucs, même si toujours moins que les nippons quoi ! Il vient prendre l’album entre ses mains pour observer un peu la jacket, demandant encore :

Ils sont dans le circuit depuis combien de temps ?

Hyun Hee repose finalement l’objet, promettant :

Je vais me renseigner sur ce groupe à l’occasion, merci de me l’avoir fait découvrir.

Et puis même si ça n’avait pas grand rapport, il ajoute :

Je fais un peu de musique aussi. Pas à ce niveau là mais voilà. Du coup c’est inspirant, d’une certaine façon.

Il passait pas du coq à l’âne mais presque. Disons que puisque Ji Hwa était le genre à pouvoir bavarder et tout, il se gênait pas, pour une fois ! Et alors encore rien à voir :

C’est indiscret si je demande si pour entrer dans une boutique du genre il faut un diplôme ou une formation musicale quelconque ?

Ca pouvait sembler bête parce que peut être qu’il allait se faire répondre que pour être vendeur fallait rien de spé sauf avec le contact avec les gens (ce qu’il n’avait pas forcément, confère l’école…) mais bon… Dans un petit peu moins d’un an il aurait 18 ans et n’était vraisemblablement pas promit à des grandes études universitaires. Du coup, s’il pouvait quand même se trouver un petit boulot sympa une fois rendu là…





Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Coucou toi. || Hyun Hee.  Empty
MessageSujet: Re: Coucou toi. || Hyun Hee.    Coucou toi. || Hyun Hee.  EmptyMar 25 Juin - 17:03

TITRE :

 Coucou toi. || Hyun Hee.




 

Désolééééé pour le retard, mais j'ai été occupée par mon retour en France, problème d'avion puis le décalage horaire, j'étais complètement claquée. ;;



Je le vois de mon comptoir, écouter la musique avec ce casque. Il est vraiment très mignon, trop mignon pour être torturé par quoique ce soit, je pense. Je sourie, attendri et fini de rendre la monnaie à ma cliente. Encore une fois elle semblait contente de ses achats, ce qui me fit chaud au cœur. Je rigole à cette pensée. Je crois que les gens doivent me prendre pour une fillette vivant encore dans son monde de princesse ou tout est rose. Ça ne me dérange pas, ils pensent ce qu’ils veulent, je suis heureux, mes amis aussi et ça me suffit.  Bien sûr, j’ai eu le droit à des critiques pour ce genre de comportement, surtout par rapport au temps où j’étais encore à l’école, j’étais l’hypocrite, le sainte-nitouche qui en fait se révélait être une tout autre personne, une mauvaise personne. Ça faisait mal. Ça fait toujours mal ce genre de chose, mais pas forcément parce que c’était moi. J’ai appris à ne plus juger les personnes au premier regard ou s’arrêter sur l’apparence, j’ai appris à prendre le temps de discuter avec eux pour les connaitre, de voir la beauté intérieur. Bon après, c’est sûr qu’il y aura toujours un peu de physique dans ces choses-là, même si je laisse cette catégorie en dernier plan. Mais malheureusement, ce n’est pas la façon de penser de tout le monde. Notre société est très portée sur l’apparence de toutes choses, c’en est vite lassant. Mais qui aimerait, par exemple, ces idoles si elles n’étaient pas aussi belles qu’elles le sont ? Personne, ou du moins beaucoup moins. Le physique est leur moyen de se faire de l’argent… Bien sûr il y en a des plus talentueux que d’autres mais le physique reste quand même très fort. La preuve, les visuels du groupe.

Je me sors de ces pensées qui, je ne sais pas comment, se sont installées dans ma tête alors que je rendais juste la monnaie à une jeune fille. Et remarquant que mon petit Hyun Hee était toujours seul avec le casque sur la tête, je vérifie que personne ne veuille acheter quelque chose avant de le rejoindre. Je crois que si ça continue comme ça, il faudrait que je pense à engager quelqu’un. Je n’ai que des jeunes qui viennent pendant une semaine, deux, voire un mois pour se faire de l’argent de poche, c’est tout. Peut-être que ça me fera un peu plus de compagnie, pas que je me sente seul, car j’ai des clients avec qui je peux discuter aisément, lorsque ces derniers ne sont pas trop timides. Mais je pense que ça pourrait m’aider de prendre plus régulièrement quelqu’un pour m’aider dans la boutique. Surtout si je suis toujours à aider aussi souvent les autres… Enfin, d’habitude je ne suis pas autant « proche » pour aider les clients, peut-être que c’est parce que ce garçon est Hyun Hee.

 

Je le rejoins enfin, pendant qu’il enlève le casque audio noir de ses oreilles m’informant qu’il aime beaucoup ce que je viens de lui faire écouter et si le groupe n’a qu’un album.

 

« Non, ils en sont à deux merveilleux albums qui sont aussi magnifiques l’un de l’autre. Après ce sont des chansons comme ça, dans des compilations ou d’autres choses dans ce style. » Expliqué-je.

 

Je le vois observer l’album, tout souriant lorsqu’il continue son interrogatoire.

 

« Si mes souvenirs sont bons, ils ont débutés en 2009. Ils sont encore tous jeunes. »

 

Pas en âge. Bien sûr. Déjà physiquement, ils faisaient tous la quarantaine facile mais c’était aussi quelque chose dans la musique coréenne indépendante. Ce n’était pas des jeunes à peine sortis du lycée qui vivaient leurs rêves, mais des adultes matures, et dont cette maturité se retrouve dans leur musique, leurs textes. Je vois le jeune étudient reposer le Cd à sa place me remerciant de lui avoir fait découvrir ce groupe. Je sourie, répondant que c’est normal et que s’il cherche quelque chose de nouveau, il pourra toujours venir dans ce rayon. Il y en a pour tous les goûts. Il commence à me dire qu’il fait de la musique, ce qui éveille ma curiosité. Je le regarde, intéressé, des étoiles dans les yeux, comme un gamin devant son super héros favoris. Ce n’était pas mon super héros préféré, mais j’ai toujours été passionné par ceux qui jouaient de la musique, moi-même je joue de la guitare, mais savoir que les gens qui vont partit du cercle des musiciens, si je peux le dire ainsi, son assez nombreux m’étonne toujours. Je trouve ça vraiment merveilleux.

 

« C’est vrai ? Tu joues d’un instrument ? Lequel ? Tu chantes aussi ? Aaah. C’est génial ! »

 

Je ressemble à un gamin tout excité ne voulant cesser de sautiller sur place tout en posant des questions. Ce genre de gamin qui pouvaient être aussi adorable que chiant. Puis, je me calme, voyant qu’après tout, mon comportement pouvait être gênant, reprenant simplement mon sourire habituel.

 

Par la suite, il me demande s’il faut un quelconque diplôme ou formation pour travailler dans un magasin du même genre que le mien. Je l’observe, curieux. Aurait-il envie de travailler ici ? Je ne sais pas, je suis surpris, excité, fier. Mais je me fais peut-être des idées, je ne vais pas me faire de faux espoirs. Je ne pense pas qu’il faut être diplômé pour être vendeur, juste avoir un minimum de connaissances afin de pouvoir conseiller les clients, puis être assez ouvert. Chose qu’il manque chez certains vendeurs, j’ai pu remarquer. Et cela est assez énervant, de voir que certaines personnes ne font aucun effort pour aider leurs clients et les laissent se débrouiller tout seuls, ils ne sont là que pour ramasser l’argent derrière. Je pense qu’un vendeur devrait donner envie au client d’acheter chez lui plutôt que chez un autre. Etre souriant, être dévoué pour le client, toujours trouver le meilleur produit pour le client et avoir une bonne relation avec ce dernier. Après avoir laissé un blanc dans la conversation avec Hyun Hee, perdu dans mes pensées encore une fois, je lui réponds.

 

« Il faut avoir au moins un minimum de connaissances. Mais si tu fais de la musique, je ne me fais pas de soucis de ce côté-là. Après dans les compétences, ici nous ne vendons que des Cd, pas d’instruments donc je ne vois pas l’utilité de savoir faire de la guitare, du piano ou autre chose. Juste trouver ce qui pourrait correspondre le mieux au client et être souriant, accueillant. Pourquoi tu veux travailler déjà ? Tu en es où dans tes études, là ? »

 

Puis, je ne sais pas pourquoi, j’eus comme une envie soudaine. Un « oh » sortit d’entre mes lèvres, cassant l’ambiance joyeuse et calme qui s’était installée entre nous et je dis à mon petit étudient que je reviens rapidement avant d’aller rejoindre mon comptoir, cherchant quelque chose dans les placards contre le mur. Enfin seulement je le trouve, ce long tube cylindrique, cette grande feuille plastifiée aussi appelée poster dont je m’empare avant de retourner à l’endroit où était resté Hyun Hee.

 

« Tiens, c’est pour toi, je te l’offre. Je ne sais pas si tu les aimes bien, mais dis-moi, je le changerais. » Dis-je avec un sourire.


Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Coucou toi. || Hyun Hee.  Empty
MessageSujet: Re: Coucou toi. || Hyun Hee.    Coucou toi. || Hyun Hee.  EmptyMar 2 Juil - 11:32

TITRE :

 Coucou toi. || Hyun Hee.




 





Ji Hwa lui donnait des informations sur le groupe qu’il venait d’écouter avec simplicité mais efficacité. De toute façon, à le noyer sous un flot d’informations littéraires, il l’aurait probablement un peu perdu. Parfois quand il entrait dans le rayon musical d’une boutique, il se sentait… Complètement perdu. On ne classait pas seulement pas nom, mais aussi par genre. C’était logique mais… Il se sentait néophyte au moment de devoir expliquer si un groupe était plutôt rock-pop, rock indu, rock prog etc etc… Et alors quand on parlait du métal, c’était encore pire. Du coup, ce minimum d’informations claires est… Parfait oui. Il jetterait sincèrement un œil et une oreille à ce groupe plutôt atypique et qui sortait des sentiers battus.

Lui aussi aurait aimé faire partit d’un groupe, au moins autant pour la passion de la musique que pour le désire de faire partit d’un ensemble, d’être moins seul dans sa bulle. Mais maintenant il fallait souvent passer par des années d’entraînement et il se sentait trop vieux pour ça. Triste à 17 ans. En plus, même s’il était potentiellement pas mal souple, il avait rien d’un grand danseur et il avait pas un physique d’athlète. A croire qu’il avait pas grand-chose pour lui mais bon, il avait apprit à faire avec ce qu’il avait.

Ji Hwa s’intéresse ensuite à lui plus particulièrement, avec son enthousiasme habituel et relativement communicatif même si Hyun Hee se sentait toujours un peu intimidé par ce caractère entier et vif. En fait, il l’enviait assez pour être à la fois différent des autres mais intégré à eux. En même temps, il disait ça, mais il ne le connaissait pas tellement, surtout pas personnelle. On lui disait parfois que l’adolescence était un passage difficile, que plus tard ça lui ferait juste des souvenirs et des anecdotes à regretter, qu’un jour tout irait mieux. Quand on avait 17 ans, c’était difficile de se projeter jusque là en faisant abstraction du présent. Alors on enviait tout et n’importe quoi sans réfléchir. Il ne le souhaitait pas du tout mais si ça se trouve, Ji Hwa, en vrai, était un homme super torturé et triste. Mais dans ce cas il était aussi et surtout un super bon acteur… !

Quoi qu’il en soit, pour répondre à ses questions :

Je joue un peu de guitare sèche. Mais je ne suis pas un musicien exceptionnel. Mais je chante, j’écris quelques chansons aussi. Rien de fabuleux.

Oui bon, il se sentait obligé, à chaque fois qu’il s’avouait une compétence, de diminuer l’impact en faisant une précision pas terrible et en le réalisant, ça lui fait un peu honte. En même temps, à côté de Ji Hwa qui brillait comme un soleil, il se rappelait que lui il venait de sous la pluie. Bref…

C’est une voisine à moi qui était prof qui m’apprend en échange de menus services. Je crois que ça lui fait de la compagnie aussi, on y trouve tous les deux notre compte. Tu es musicien ?

Puis, toujours avec sa relative extravagance qui faisait tout son charme et sa personnalité, Ji Hwa se lance un peu sur un petit laïus pour lui expliquer les pré-requis d’un boulot comme le sien et s’intéresser un peu aux raisons de ses questions. Au fond, avec Ji Hwa, il ne pouvait pas nier qu’il ne se sentait jamais transparent. Le jeune homme savait toujours l’inclure dans le paysage voir même parfois le mettre au centre de celui-ci. C’était inhabituel… Mais chaud et agréable.

Je suis dans ma dernière année de lycée. Mais je n’ai que 17 ans, je ne peux pas « vraiment » travailler.

Il était limité dans le nombre d’heures et tout… Mais dans un an, qui sait où il en serait ? Il n’ose pas tellement un instant… Et finalement :

Je viens d’avoir mes 17 ans en vrai. Mais lorsque je serais majeur, je passerais peut être, si tu cherches quelqu’un. Je sais, c’est présumé beaucoup sur du très long terme…

Mais bon, y songer était quelque chose qui lui faisait plaisir et qui ramène un petit sourire un brin timide sur ses lèvres. Quant à savoir pourquoi… Il est sur le point de sortir une banalité… Et finalement il se ravise, avouant :

Les fins de mois sont difficiles à la maison. Ce serait plus facile si j’aidais ma mère.

Moui bon… Il envisageait surtout l’autonomie mais il n’avait pas forcément envie d’expliquer pourquoi il voulait quitter le nid maternel. C’était LE sujet qui, s’il n’était pas tabou, était douloureux. D’ailleurs Hyun Hee détourne les yeux une seconde, se raclant doucement la gorge. Sa mère était un sujet délicat pour tout un tas de raison, pas uniquement les plus flagrante pour qui la connaissait.

Et puis soudainement, Ji Hwa s’en va, comme illuminé par la flamme divine… Et revient, tenant dans ses mains un cylindre à poster, le lui donnant, carrément !

Je ne peux pas accepter !

Mais bon, d’un autre côté, il allait pas tenter de le convaincre beaucoup plus du fait qu’il ne pouvait pas hein ! On lui faisait rarement de cadeau alors… Ca comptait, d’une certaine façon.

Merci, merci beaucoup.

Il vient ouvrir le dessus pour pouvoir sortir le poster, s’enquérant :

C’est un groupe ? Lequel ? Je suis sûr que ce sera très bien.

De toute façon, ça pourrait être Martine à la mer ou Oui-oui en vacances que ça lui irait tout aussi bien… Parce que bon, on en revenait au principe du cadeau quoi !

En tout cas j’aime ton magasin. C’est probablement l’un des meilleurs en ville, si ce n’est le meilleur. Tu es vraiment fait pour ce travail. Ca fait longtemps ?

Et parce qu’il fallait aussi le dire :

Tu es une personne très positive et très inspirante, ça fait du bien. Merci.





Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Coucou toi. || Hyun Hee.  Empty
MessageSujet: Re: Coucou toi. || Hyun Hee.    Coucou toi. || Hyun Hee.  EmptyJeu 4 Juil - 18:15

TITRE :

 Coucou toi. || Hyun Hee.




 


J’apprenais plus de choses sur l’étudiant. Il me raconte qu’il joue de la guitare sèche, non sans oublier de se dévaloriser, et qu’il chantait avec, encore une fois, un adjectif le dévalorisant. Je trouve que c’est dommage, de toujours se rabaisser, se sous-estimer, avoir peu confiance en soi. Pourquoi fait-il ça ? Je ne sais pas si je peux me permettre de lui poser la question…  Il pourrait se braquer et devenir agressif, ce que je ne souhaite pas. C’est mieux qu’il s’ouvre aux autres, à moi. Oui, je suis curieux, je veux en savoir plus sur lui, sur sa vie mais je n’en ai pas le droit. Pour l’instant peut-être, je peux tout de même garder dans un coin de ma tête l’idée de devenir un ami proche de ce petit homme. En même temps, si je m’écoutais je pense que je voudrais devenir ami avec beaucoup de personnes, allant des camarades de l’université aux simples clients de ce magasin. C’est ridicule, je sais, mais je n’aime pas trop être seul, et j’aime beaucoup faire de nouvelles rencontres, voir des gens, discuter, plaisanter, s’amuser. Mais ce n’est pas là le sujet, Hyun Hee continue en précisant que c’est sa voisine qui lui donne des cours, une ancienne professeure. Je trouve ça mignon, de toute façon, tout ce qui touche le partage, la musique, je trouve ça vraiment bien et adorable. Les gens qui le veulent doivent en profiter et ce, sans payer des sommes phénoménales pour avoir les meilleurs professeurs. Je me rappelle, un professeur de guitare me disait qu’il pouvait m’apprendre quelques techniques, mais que, pour cet instrument, c’était beaucoup de travail personnel avant tout. Il fallait travailler chez soi, tout seul, essayer les tablatures tout seuls. Bien sûr, je connais le solfège, je l’ai appris depuis un moment, je pouvais donc trouver le rythme, et quand bien même, si l’on joue des morceaux plus ou moins connus, que l’on peut entendre déjà, on peut refaire le rythme sans problème. C’est juste une question d’oreille.
Puis ce fut à son tour. De me demander si j’étais musicien.

« Oui, je joue, comme toi, de la guitare et je chante. Je peux aussi jouer du piano. Je me débrouille et ce que j’aime le plus c’est composer. Je suis un jeune musicien. Pas encore pro’ mais ce que je suis me plait. Si tu veux un jour je te ferai écouter ! Ce n’est pas encore parfait et terminé mais c’est toujours ça ! Toi aussi tu me feras écouter, n’est-ce pas ? »

Puis il commence à poser une question à propos de compétences que l’on peut ou doit avoir pour travailler dans un magasin de musique, c’est donc tout naturellement, avec mon sourire que je lui réponds ce qu’il faut. Ne pas être un ingénieur et tout savoir sur tout. Juste être au courant sur les dernières nouvelles et un minimum sur les différents genres, différents groupes afin de pouvoir conseiller le client. Et d’autres choses dans le même domaine afin qu’il sache à quoi s’attendre. Bien que vendeur ne soit pas un métier d’exception. Et puis, comme il le disait il restait encore trop jeune pour travailler. Vraiment. Il pouvait être pris à temps partiel, un peu comme un job d’été, mais il n’avait pas encore la majorité pour travailler sérieusement. De plus, c’était compliqué pour le CV, la lettre de motivation et surtout, l’autorisation des parents. Beaucoup de jeunes de nos jours, voulant travailler, pouvoir se faire de l’argent de poche, mais leurs parents n’étant pas d’accord avec eux, ils restaient chez eux, comptant sur leurs amis pour trouver de quoi s’amuser. Du moins, c’est comme cela que je les vois.
Hyun Hee me sort de nouveau de mes pensées –à croire que c’est devenu une habitude- pour me dire que dans une année, il aurait l’âge légal, bien que ce soit un peu tôt pour demander un poste dans mon magasin.
Je reste scotché. Je ne sais pas quoi penser. Ce qu’il vient de me dire me touche beaucoup, savoir qu’il a envie de venir travailler ici me touche vraiment beaucoup. J’en ai presque envie de verser une larme et de le prendre dans mes bras tellement qu’il est adorable et que sa demande me fait plaisir. Je le vois sourire, de ce sourire qui lui donne une bouille d’ange. AAAH. Je veux lui pincer les joues. Je dois me retenir. Et c’est avant que je ne puisse répondre qu’il ajoute que c’est pour aider sa mère. Il a des problèmes d’argent ? Mon sourire disparait pour réapparaitre la seconde suivante. Je ne veux pas qu’il voit de changement. Il a des problèmes, et alors ?

« Si tu veux je te garderai une place bien au chaud comme employé, d’accord ? J’espère que tu as du muscle pour porter les cartons que l’on reçoit et qui peuvent, pour certains être très lourds ! » Dis-je en plaisantant.

Je n’ose pas lui demander pour ses problèmes d’argent, je n’en ai pas le droit, je ne devrais pas. Mais la curiosité me ronge. Je ne peux pas. Peut-être attendre encore un peu, qu’il soit plus en confiance afin de pouvoir m’en parler complètement. Il ne faudrait pas qu’il se sente attaqué.
C’est alors que, comme pour changer « l’ambiance », une idée me traverse l’esprit, et je m’en vais chercher un poster que j’offre à Hyun Hee. Je ne sais pas s’il aime le groupe, mais bien qu’il refuse au départ, il finit par accepter de le prendre. De toute façon, je ne l’aurai pas laissé repartir sans. Même s’il aurait fallu que je lui en trouve d’autres. Je ne sais pas pourquoi, ce n’est pas de la pitié, non. Juste un cadeau. Je voulais juste lui faire plaisir. Je crois que je prends goûts à cela, ce qui peut être mauvais pour mon porte-monnaie.

« Le groupe, c’est FTO, mon groupe préféré, je ne sais pas si tu aimes, ou même si tu connais… Haha »

Et la conversation continue.

« Je te remercie beaucoup pour ce que tu dis. Je ne pense pas que ce soit le meilleur, il est encore un peu petit, du moins… Ouais, moyen. Mais c’est mon bébé. J’ai toujours aimé le contact avec les gens, je pense que ça doit aider beaucoup aussi. Et ça doit faire entre deux et trois ans que je le possède maintenant. Et tout cela grâce à mon père ! »

Je ne sais pas quoi dire. Ce n’est pas souvent que je reçois ce genre de compliment et je ne peux pas empêcher mon sourire de s’agrandir. Il est décidemment trop mignon. Et d’ailleurs, je ne peux pas m’en empêcher et le prends dans mes bras. Je le sers aussi fort que je le peux, sans l’étouffer et lui souffle un « merci » dans l’oreille.

Enfin je le libère. Et le fixe, ne sachant quoi dire, quoi faire. Un silence plus ou moins pesant, selon moi, s’installe dans le magasin, et j’en oublie presque les autres clients…. Inexistants. La pluie semble s’être intensifiée, et beaucoup moins de monde se baladent dans les rues à présent.

« Tu sais Hyun Hee, je ne pense pas que je puisse continuer à te considérer comme un client normal. Soyons amis, d’accord ? Appelle-moi même « hyung » si tu veux ! »



Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Coucou toi. || Hyun Hee.  Empty
MessageSujet: Re: Coucou toi. || Hyun Hee.    Coucou toi. || Hyun Hee.  EmptyMar 9 Juil - 11:34

TITRE :

 Coucou toi. || Hyun Hee.




 





Ji Hwa était donc musicien ! Rien de très étonnant à cela vu l’endroit qu’il dirigeait m’enfin bon… On pouvait faire un métier sans en avoir les compétences ou par simple passion sans les capacités inhérentes mais pas forcément obligatoires. Guitare sèche, chant… Et un peu de piano. Au fond, ils se ressemblaient et il y avait plus désagréable que de se trouver des points communs avec cet homme là, fallait le reconnaître ! Du coup Hyun Hee s’emballe un peu, plus détendu, parlant avec un peu plus d’animation.

Ha je ne sais pas vraiment composer moi. Je suis plus dans les paroles. J’admire beaucoup ceux qui parviennent à mettre les accords les uns derrière les autres pour en tirer une réelle mélodie.

C’était un talent plus rare qu’il n’en avait l’air en réalité. Un talent que trop de personnes pensaient posséder par rapport à la réalité d’ailleurs mais Hyun Hee n’aurait jamais remit en question les propres talents de Ji Hwa. De toute façon, ceux qui avaient les prétentions d’un cheval de course et les compétences d’un âne passaient beaucoup de temps à faire du bruit et à se vanter pour pas grand-chose… Ji Hwa était carrément plus humble et ses talents devaient être en adéquation, ce qui devait donner quelque chose d’agréable. Du moins il l’imaginait comme ça et de fait, lorsque l’homme lui parle d’un échange de musique, Hyun Hee acquiesce de manière volontaire.

Bon, il ne pouvait pas vraiment s’enregistrer… Mais au pire, à l’occasion, ils réussiraient peut être à se croiser dans les bonnes conditions en dehors du cadre de cette boutique ! D’ailleurs, de fait :

Je vais jouer dans les parcs de temps en temps. Donc… Voilà.

Il n’avait pas vraiment osé le formuler à voix haute mais c’était quand même une invitation à passer un beau jour ou à lui dire qu’il passerait, afin qu’ils puissent se croiser. Et si Ji Hwa passait lui-même avec sa guitare, il pourrait sûrement lui apprendre quelques petits trucs lui aussi ! C’était toujours bon d’avoir l’exemple de quelqu’un de doué et de plus expérimenté que lui. Bon par contre, pour la démonstration au piano, faudrait pas compter sur ce genre de plan ! Mais là ça tenait de la boutade quoi. Bref…

Ji Hwa lui parle d’une petite place ici… Et Hyun Hee à le regard brillant une seconde, acquiesçant rapidement. Nul ne savait où il serait demain déjà alors un an ça faisait vraiment super loin… Mais c’était quand même agréable comme perspective. C’était comme se dire que de toute façon, au bout du chemin il y aurait quand même une petite lumière… Et à l’heure du chômage pétant l’échelle, surtout pour les étudiants qui sortaient trop ou pas assez diplômé (plutôt le second cas de figure pour lui oui…) c’était quand même important d’avoir de bons contacts. Ho, d’ici là Ji Hwa aurait le temps de changer mille fois d’avis ! Lui aussi d’ailleurs. Mais ce n’était pas tant le fond que la forme qui, là tout de suite, faisait du bien.

Hyun Hee lève le bras, faisant mine de gonfler un peu son biceps… Et entre le fait qu’il n’avait pas vraiment de muscle et qu’il portait encore ses vêtements de pluie, le résultat était… Médiocre ! Mais ça le fait rire et il assure :

D’ici un an je serais plus convainquant !

Ou pas ! Mais bon, lui il trouvait ça juste amusant quoi. A propos de FTO, Hyun Hee acquiesce, venant dérouler un bout du poster pour voir donc… Et rapidement il le réenroule pour le reglisser dans le tube, histoire de ne pas l’abîmer. Il le ressortirait chez lui histoire de l’accrocher directement.

C’est un très bon groupe, merci beaucoup, cela me fait réellement plaisir.

Nouveau hochement de tête positive à propos du magasin et à propos de la taille de ce dernier, Hyun Hee fait remarquer, sincère :

Mais du coup il ne fait pas usine. Les grandes boutiques industrielles sont pratiques mais on manque quelque chose.

L’authenticité peut être… Ou un rapprochement privilégier avec la musique et les vrais connaisseurs et passionnés. Ce contact dont Ji Hwa parlait aussi. Si la boutique avait été un monstre commercial, il y a peu de chance pour qu’ils se soient rencontrés dans ce genre de circonstance. Alors l’important, c’était que la boutique fonctionnait.

Elle était à ton père avant ? C’était déjà un magasin de musique ? Ca doit être lui qui t’en a donné la passion alors non ?

Hyun Hee réfléchit… Et finalement, un peu plus sur le terrain de la confidence il reconnaît :

Moi je n’ai jamais connu mon père.

Ji Hwa vient l’étreindre ensuite… Ce qui le surprend réellement et pendant un instant, Hyun Hee ne sait pas quoi faire de ses mains ou quoi dire ! Alors il reste un peu couillon à ne rien faire tout en gardant le silence jusqu’à ce que l’homme le relâche finalement en lui demandant de l’appeler « Hyung » et de le considérer comme un ami, en quelque sorte… Hyun Hee rougit un peu, légèrement embarrassé, acquiesçant même s’il allait avoir un peu de mal à s’y faire au départ quoi !

Je n’ai pas beaucoup de copains au lycée…

Quel bel euphémisme ! Et pour tout dire, il avait pas spécialement des copains ailleurs non plus m’enfin… !

Et tu es très spontané… Hyung !

Il était sortit un peu en retard, manque d’habitude oblige ! Quoi qu’il en soit, venant jeter un coup d’œil à l’horloge murale, Hyun Hee à un petit soupire. Il aurait aimé traîner mais autant il n’avait pas de réel couvre-feu, autant il avait quand même un horaire pour rentrer dîner. Sa mère et lui passaient déjà suffisamment de temps comme ça à s’ignorer sans doute. Enfin non… C’était lui qui l’ignorait en général, il avait un peu honte.

Je vais devoir repartir. Je n’avais pas beaucoup de temps ce soir. Merci beaucoup pour le poster, je vais l’accrocher dans ma chambre dès que je serais rentré.

Il reste planté là un instant, indécis, dansant un peu un pied sur l’autre… Et ajoute finalement, toujours avec un petit temps de retard final :

C’était bien de discuter avec toi… Hyung.






Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé





Coucou toi. || Hyun Hee.  Empty
MessageSujet: Re: Coucou toi. || Hyun Hee.    Coucou toi. || Hyun Hee.  Empty

TITRE :

 Coucou toi. || Hyun Hee.




 



Revenir en haut Aller en bas

 

Coucou toi. || Hyun Hee.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Coucou me revoilà!
» Petit Coucou de la Guilde des Allobroges
» Petit coucou d'une contrée lointaine
» > Go Jae Hyun ; it's time, it's time, so here we go
» (m) hong baek hyun feat lee hyun woo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: C'est la fête à la New Génération :: The endBut nothing really disappears-