AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de football Third Paris Saint-Germain – 2019/2020
54 € 90 €
Voir le deal

Partagez



Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
Young Reina

Young Reina


Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 61
•• J'habite : Pour l'instant, loin de ma proprio °°
•• Métier : Ca dépend des jours... Et Trainee

FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty
MessageSujet: FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...   FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... EmptyVen 11 Oct - 10:40

TITRE :

 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...




 

    Je tenais la barre du métro comme si ma vie en dépendait. La journée avait été rude, aussi courte fut-elle, et je ne pensais qu'à une chose : rentrer chez moi. Enfin chez moi... chez 'nous' désormais vu que mon appartement était depuis peu beaucoup moins vide qu'auparavant. Et je ne parle pas de mon nouvel écureuil qui s'amusait bien avec mon chat. Non non, je parle d'un spécimen qui dépassait le mètre quatre-vingt aisément, qui avait une belle crinière noire, doté de parole et un caractère bien à lui. Oh oui, un spécimen unique en son genre. Non, non, je ne parle pas d'un animal - quoique hehe - mais d'un jeune homme. Hey, doucement là ! N'allez rien vous imaginez, car de toutes les manières, vous serez loin, bien loin même de la vérité. A moins que vous ayez lu vous aussi Kimi wa Pet.

    Le train s'arrêta et je grognai à peine audiblement alors que les gens sortant du wagon me poussaient. Tout ce remue-ménage pour être coincés à la sortie... je ne comprenais vraiment pas le peuple. S'il y avait deux escalators, je pouvais parier ma maigre monnaie qu'ils prendraient majoritairement tous le même. A part quelques rares personnes dotées de bon sens ! A croire que les gens aimaient être collés les uns aux autres... Personnellement, je m'en passais très bien. Si bien que malgré les places désormais libres dans le métro, je restais debout, fidèle à ma barre métallique. Après tout, encore une station et je descendais. Puis mon amour du contact - cernez ici le caractère ironique - me tenait à l'écart d'une place à côté d'une folle du tricot. Avec ma chance, je me serais retrouvée avec les mailles dans l'œil en plus.

    Je descendis enfin et respirai l'air frais une fois hors de la station. Il faisait un peu froid mais ça ne me donnait que plus envie d'y marcher : je déteste certes le froid, mais irremplaçable était cette sensation de rentrer au chaud ensuite, retrouvant mon chat, mon écureuil et... même Dan Il... Je remarquai du coup : je m'étais facilement habituée à sa présence, ce qui n'était pas dans mes habitudes. Être à son contact n'était pas gênant, sûrement parce qu'il ne me jugeait pas d'avance.
    Je soupirai en me baissant pour ramasser le journal que laissait la gardienne parfois sur le paillasson et rentrai enfin. Tiens, la porte fonctionnait enfin correctement...? Je fronçai des sourcils mais décidai que j'étais trop frigorifiée pour penser à ça : donc oui, je n'avais pour une fois aucune envie de réfléchir ahem. Je voulais juste atterrir sur le canapé, soupirer d'aise, jeter le journal sur la table, appeler Dan Il pour me plaindre de ma terrible journée et allumer la télé.

    « Dan Il ? » ma voix résonna dans l'appartement calme alors que j'exécutais mon plan. Cependant, je n'entendis rien en retour. Où était-il passé ? Dans une autre pièce ? La salle de bain ? Dehors ? Je fis une moue avant de m'assurer que ça ne me regardait pas. Je lançai le journal sur la table en face de moi et pris la télécommande. Il y avait ce show juste avant les infos, autant le regarder avec mon chat... vu que Dan Il faisait l'animal sauvage - moi ? Déçue ? Pas du tout... Bon, un peu. Son absence contrariait mes plans. Surtout que je me rendais compte qu'à part son nom et son joli visage, je ne savais rien de sa vie. C'était bizarre de se dire qu'on habitait avec quelqu'un et qu'on ne savait rien de lui. Je regardai Daifuku passer derrière mes jambes en se frottant, « Et toi, fuku, tu fais quoi quand je suis à l'agence, hein ? Ne, nani wo shimasu ka ? » je lui grattai le dos un peu... et elle, elle m'ignora royalement. Merci pour ton intérêt 'fuku, merci. Je la regardais méchamment quand j'entendis des bruits de pas. Je levai la tête rapidement et donnai l'air de regarder la télé depuis longtemps... avec le journal dans mes mains... crédible, Reina, très crédible ! « Oh tu es là... je me demandais... » disais-je en feuilletant, d'après moi, indifférente. Un véritable échec. Pas mieux pour illustrer que je témoignais en fait de l'intérêt, ce que je n'aimais pas, surtout aussi facilement mais... c'était mon 'animal de compagnie', je pouvais non ?

    Je continuais pourtant de feuilleter le journal sans vraiment le lire.







I won't give anyone three seconds







so I guess you will have to take them from me

Guide de ce qu'il ne faut pas faire by Reina :
 


Dernière édition par Young Reina le Lun 14 Oct - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas




Je suis une idole, aimez-moi ♥
Choi Dan Il

Choi Dan Il


Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 305
•• Métier : Acteur, chanteur solo & présentateur TV

FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty
MessageSujet: Re: FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...   FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... EmptyVen 11 Oct - 18:22

TITRE :

 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...




 

Ce matin au réveil, Reina n'est pas là. J'en profite donc pour nettoyer ce qui nous sert de logement et je me mets même à réparer la porte d'entrée, histoire de me sentir un minimum en sécurité ici. Ma "coloc" rentre souvent très fatiguée et n'a donc pas le cœur à ça, du coup je m'en occupe occasionnellement. Plus pour elle que pour moi, même si je suis un peu maniaque. Je mange et allume la télé pour regarder mon dessin animé préféré. Hors de question de louper un seul épisode. Une demi-heure plus tard j'éteins l'appareil et me penche vers la table pour m'emparer de la pile de factures que j'y avais remarquées depuis longtemps. Je les regarde une par une avant d'en cacher deux dans ma poche. Je pourrais les payer toutes mais la fierté de Reina en prendrait surement un coup, donc vaut mieux l'aider secrètement. C'est mieux pour mes oreilles parce que je supporte mal quand elle se met à râler.
Mais pour payer ça, il me faudrait de l'argent que je n'ai pas. Mon manager est "en grève" comme il dit si bien jusqu'à ce que je revienne à l'agence et je peux pas aller en banque moi-même. Du coup, je pense devoir contacter mon avocat pour avoir quelques sous. Je lui donne donc rendez-vous dans un restaurant et m'y rends sans tarder.

Il a l'air assez mécontent de me voir puisque j'avais pas pris la peine de le prévenir de ma disparition mais j'aime bien quand mes employés lèvent la voix, parce qu'ils peuvent ensuite constater que je m'en moque totalement. Ce qui m'étonne cependant, c'est l'article qu'il me montre dans un journal. J'y jette attentivement un coup d’œil avant de faire un compte rendu de ce que je viens de lire, en riant : « Choi Dan Il, idole, disparu, mort, victime d'un psychopathe, Thaïlande.» Comme ça, ils ont enfin remarqué que je suis plus là ? Bref, ça m'intéresse pas plus que ça. Je prends la somme d'argent que j'ai demandée et m'en vais régler les factures. J'ai encore deux/trois trucs à faire avant de rentrer mais comme je me perds souvent dans le métro, je ne reviens à l'appartement que le soir.

Je rentre nonchalamment, cherchant un indice de la présence de Reina mais il n'y avait aucune odeur provenant de la cuisine et je suis déçu. « Si je te dis que je suis pas là, tu me croirais ?» réponds-je dans un rire avant de m'étouffer avec mon chewing-gum en la regardant feuilleter un journal. Une toux de vieux asthmatique plus tard, je désigne l'objet du doigt « T'as... t'as lu ça ?»
Une expression de panique totale succéda sur mon visage, je ne pourrais plus mener une vie normale avec Reina ici si elle tombe sur ces news. Je devrais donc essayer de limiter le désastre. Je me précipite vers elle et lui prends le journal des mains, un faux sourire aux lèvres « Mais laisse ça ! J'ai une faim de loup, tu veux pas nous faire à manger ? » Je suis idiot, au lieu de me perdre une énième fois dans le métro, j'aurais dû passer l'après-midi à voler les journaux des voisins et à brûler celui que j'ai dans la main. Je guette nerveusement la réaction de Reina, je sais qu'elle est assez gentille avec moi pour me faire à manger mais vu comment je me suis emparé du journal... je risque d'avoir des ennuis. Je plie maladroitement le journal et le mets dans ma poche bien trop petite pour lui. « Et ta journée, elle s'est bien passée ? » Je me sens là un peu plus en sécurité, du moins jusqu'à ce que j'entends le bruit de la télé que je me précipite à éteindre et... je mets la télécommande dans ma poche. J'analyse un moment mon comportement et lâche sans m'en rendre compte un commentaire pour me rendre encore plus suspect « Mes profs avaient raison, j'ai le cerveau aussi efficace qu'un plat de spaghettis... »





FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon012 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon211 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon111
▬ CHILDHOOD CAN ALWAYS FLARE UP WITHIN US ▬
Revenir en haut Aller en bas




Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
Young Reina

Young Reina


Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 61
•• J'habite : Pour l'instant, loin de ma proprio °°
•• Métier : Ca dépend des jours... Et Trainee

FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty
MessageSujet: Re: FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...   FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... EmptyLun 14 Oct - 21:12

TITRE :

 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...




 


Le dos enfoncé dans le sofa, je n'avais toujours pas accordé un regard à celui qui venait de rentrer. Trop occupée à me donner un air... occupé justement. Mais un fin sourire trouva sa place aux coins de mes lèvres alors que sa voix résonna enfin, riante. « Si je te dis que je suis pas là, tu me croirais ?» Je roulai des yeux, mon sourire toujours présent et les yeux toujours fixés sur un journal. D'ailleurs, depuis, ma lecture n'avait pas avancé des masses - un joli euphémisme pour ne pas dire 'pas du tout'.
« T'as... t'as lu ça ?» Mes yeux grossirent sans attendre. Pourquoi me demandait-il ça ? Ça se voyait tant que ça que je ne suivais pas ? Ou soit ce n'était pas la lecture que j'étais censée lire ? Oh mon dieu ! Qu'étais-je d'ailleurs en train de lire hein ? Je levai tout de même les yeux vers Dan Il, alors qu'il s'avançait vers moi. « Que... que veux-tu que je fasse sinon avec- ? » je ne finis jamais ma phrase, ne voulant pas vraiment pousser la comédie plus loin. De toutes les manières, Dan avait déjà décidé pour moi, me retirant rapidement l'objet des mains. Je l'observais longuement, médusée. Bon... ce n'était pas moi le problème là n'est-ce pas ? Mettons-nous d'accord... « Mais laisse ça ! J'ai une faim de loup, tu veux pas nous faire à manger ? »

Ah bah oui... évidemment... c'est vrai...

J'ouvris la bouche un peu en clignant quand même des yeux. Une partie de moi-même avait envie de chanter ma fatigue... et l'autre voyait son visage d'enfant... je soupirai au final. « Yah ! Je lisai ce journal ! Je ne suis pas un distributeur automatique, je ne donne pas à manger sur commande... » Mes yeux le fixaient suspicieusement et je regardai le journal dans ses mains, prête à sauter dessus. Oui, je sais, j'étais ridicule, j'en avais rien à faire de ce journal mais tout d'un coup, j'avais très envie de lire. J'avais bien le droit d'avoir un peu de repos. Mais cette éventualité s'éclipsa au moment même où Dan Il plan qua le journal dans sa poche. Pile quand j'essayais de le récupérer bien évidemment. Une moue dépitée habitant mon visage, je lui servis mon regard le plus menaçant, attendant de voir ce qu'il allait le sortir. « Et ta journée, elle s'est bien passée ? » ...

Choi Dan Il, si un regard pouvait tuer, sache que tu serais mort.

Voilà ce que je pensais. Et encore ce n'était rien comparé à celui qui suivit : il venait de se lever pour se jeter allègrement sur la télécommande. Il avait même éteint la télé avant de réserver à l'objet le même sort que le journal. Je crus rêver pendant quelque secondes. Mince. Il avait si faim que ça ? Et ce que je racontais alors ? « Mes profs avaient raison, j'ai le cerveau aussi efficace qu'un plat de spaghettis... » Mes yeux se plissèrent dangereusement alors que je restais silencieuse. J'avais sagement attendu qu'il finisse sa scène et visiblement, j'en étais pas plus calme. Ni plus compréhensive : s'il y avait un message à tout ça, oui, je passais totalement à côté. « Tu as fini ou il y a encore de la place dans tes poches ? » balançai-je finalement, ironique. Je le toisai un peu puis pris soudainement un coussin avec lequel je lui tapai plusieurs fois le flanc, agacée. Moi aussi je pouvais avoir un comportement étrange et totalement arbitraire. Moi aussi j'avais des envies soudaines comme ça. Moi qui étais si contente à l'idée de rentrer, voir le petit peuple de l'appartement ! Ça m'apprenait ! Au moins, ma fatigue était bel et bien envolée...

Je lui donnai un dernier petit coup avant de lâcher : « Tu as faim ? Eh bien moi j'ai envie de regarder la télé. Pas de télé, pas de dîner ! » et sur ces mots, j'allais vers le poste pour le mettre en marche manuellement puisque la télécommande faisait la visite du jean de l'affamé. Le temps d'adresser un sourire tout fier au grand brun, fière de contrecarrer ses plans, que je me rendis compte que je l'avais éteinte : elle avait été en veille avant ça, j'oubliais. Donc mon doigt se pressa une nouvelle fois et... rien... Bravo, Reina, te voilà enfin au courant que tu auras dans tous les cas besoin de la télécommande !
« Plat de spaghettis... » avais-je répété les mots du jeune homme, soulignant ma propre bêtise. Ha, il devait bien se marrer, ayant toutes les cartes en mains... Sale bête !
Je soupirai donc une nouvelle fois « Bon ça va... Je suis trop fatiguée pour ça. Tu as gagné, je vais faire à manger... » je glissai ma main dans ses cheveux en passant derrière lui pour aller dans la cuisine. Sans oublier de faire un détour par la case poche de Danette ! Je chopai vite l'objet tant désiré -presque sans gêne- avant de l'agiter devant lui toute souriante.

« Hors de question que je rate ma série et les infos, Dan Il ! Tu mangeras plus tard, promis. » Et, persuadée d'avoir régler le problème, je rallumai sous ses yeux.







I won't give anyone three seconds







so I guess you will have to take them from me

Guide de ce qu'il ne faut pas faire by Reina :
 
Revenir en haut Aller en bas




Je suis une idole, aimez-moi ♥
Choi Dan Il

Choi Dan Il


Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 305
•• Métier : Acteur, chanteur solo & présentateur TV

FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty
MessageSujet: Re: FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...   FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... EmptyMar 5 Nov - 18:48

TITRE :

 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...




 

Elle me fait peur mais elle sera sûrement beaucoup plus effrayante si elle lit le journal. Alors je le garde sagement dans ma poche avec la télécommande. « Tu as fini ou il y a encore de la place dans tes poches ? ». C'est inspirant, j'ouvre la bouche pour répondre avec mon humour vaseux mais je deviens victime d'un coussin. Je suis surpris que ça puisse me faire mal alors que c'est une fille qui me tape avec. Je recule et la regarde, surpris. «  Quelqu'un n'a pas pris son café ce matin... », commente-je en me passant la main sur le flanc. Mais elle n'a pas fini, elle me tape une dernière fois, je grimace. « Tu as faim ? Eh bien moi j'ai envie de regarder la télé. Pas de télé, pas de dîner ! ». Je la regarde innocemment. «  Mais mais... Reinaaa... », proteste-je faiblement avant de la suivre du regard. Oh merde, j'ai oublié le poste ! Elle me lance un regard peu rassurant, je fais la moue, me disant qu'il faudra que je bouge mes fesses rapidement avant qu'elle n'allume le poste. Mais je suis rassuré et... surpris : «  Oh mon Dieu, t'es vraiment pas douée, pas du tout. » Parce que je sais déjà que je suis moi-même pas très intelligent, ni particulièrement doué mais que j'arrive tout de même à allumer un poste tout seul - ou pas.

Je fais non de la tête lorsqu'elle répète mes mots, très amusé par la situation et me sentant de nouveau en sécurité. Un soupir de soulagement échappe à mes lèvres. Pfiouu, heureusement que le poste ne voulait pas marcher, je n'ai plus de place dans ma poche de toute façon. « Bon ça va... Je suis trop fatiguée pour ça. Tu as gagné, je vais faire à manger... ». C'est à moi de la regarder suspicieusement sur le coup, mais le fait de penser à la bouffe et sa main dans mes cheveux ont le don de me rassurer. Alors je souris comme un pigeon mais mon sourire faiblit au contact de sa main qui vient de me voler ma télécommande. « Hors de question que je rate ma série et les infos, Dan Il ! Tu mangeras plus tard, promis. » Elle pense vraiment que je fais tout ça pour la bouffe ? (bon, je le ferais, j'avoue, mais je serais moins inquiété)

Dans un geste machinal, je me poste devant la télé pour l'empêcher de regarder quoi que ce soit. « Je pensais pas que tu sois aussi égoïste ! Pense un peu à Dan Il qui n'a rien mangé depuis environ deux heures ! Espèce d'irresponsable, il faut s'occuper de son animal de compagnie avant de penser à soi ! », balance-je dans une phrase qui se veut philosophique. Mais je sais qu'elle finira par entendre les news même si elle ne voit pas forcément tout. Et si elle découvre que je suis une idole... non, faut pas y penser. Je me mets à réfléchir mais mon cerveau semble décidé à me lâcher, comme d'habitude, alors je scrute la pièce nerveusement et vois le poste. Pris d'une folle panique, je m'en empare et le jette en direction de la télé. Un peu maladroitement mais l'écran se brise et je me laisse tomber sur le canapé, estimant que cette fois-ci, je n'ai vraiment rien à craindre. Il me faut plusieurs secondes pour me rendre compte de l'ampleur du désastre que je viens de causer. Je regarde Reina tristement. «  Tu vas pas me croire : c'était un accident. Mais t'inquiète, je vais t'acheter une nouvelle télé demain ! » J'oublie de m'excuser mais ce n'est pas ma priorité, faut dire. Je me redresse pour lui sourire à nouveau : «  Alors, la bouffe ? » Je remarque même pas que le journal vient de quitter ma poche pour tomber sur le carrelage.





FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon012 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon211 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon111
▬ CHILDHOOD CAN ALWAYS FLARE UP WITHIN US ▬
Revenir en haut Aller en bas




Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
Young Reina

Young Reina


Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 61
•• J'habite : Pour l'instant, loin de ma proprio °°
•• Métier : Ca dépend des jours... Et Trainee

FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty
MessageSujet: Re: FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...   FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... EmptyDim 24 Nov - 21:18

TITRE :

 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...




 

    PS : j'ai retrouvé mon équilibre, encore désolée :/ Promis je répondrai plus vite maintenant, j'ai honte ><

    Ne sois pas égoïste, Reina, me sermonnai-je sans cesse en faisant tout le contraire. Il avait aussi le don de me retourner le cerveau... « Quelqu'un n'a pas pris son café ce matin... » même pas vrai... j'en avais pris un à la gare... Il avait été imbuvable certes mais j'avais pris un café quand même. Je rassemblais un peu de force pour ne pas réagir. Dan Il n'allait pas inverser les rôles. C'est quand même lui qui me poussait aux fourneaux avec un très grand tact et m'arrachant tout divertissement. Oui parce que je ne suis pas sa maitresse mais son esclave hein.
    Il était bizarre.

    « Mais mais... Reinaaa... » Oh non, et voilà, la bête passait à l'attaque. Technique du chien battu sortie. Ceci est très efficace, comme dirait tout jeu Pokémon.
    Ne cède pas , venait de me crier ma fierté de féministe, tandis que mon côté doux me traitait de vilaine sorcière sans cœur. Mais j'avais encore assez de fierté pour résister à cette bouille, aussi avais-je donc continué à vouloir lui tenir tête. Je fis moins la maligne quand la télé refusa de s'allumer. Reina,j'espère que tu as ton sac en carton sous le bras car voici un grand moment de solitude pour toi ! Et évidemment, Dan il n'avait pas pu passer à côté. Ce type serait vraiment la fin de mon amour propre. La fin. « Oh mon dieu, t'es vraiment pas douée, pas du tout. » Mais pourquoi j'avais lâché mon coussin moi déjà ? « La perspective d'un dîner vient de s'envoler un peu plus loin pour toi... » avais-je dit pour moi-même en lui jetant un court mauvais regard, une moue faussement menaçante. Mais il avait raison donc autant ne pas la ramener davantage... Puis j'avais autre chose en tête : atteindre mon but. Je notais d'ailleurs qu'on en faisait une histoire pour rien. Depuis quand étais-je devenue si ridicule ? Et lui ?

    C'est là que, devant mon écran, il me fit un discours sur mon égoïsme : touché ! Au début, je ne pensais qu'à essayer de regarder la télé à travers lui mais plus il parlait, plus je culpabilisais. J'avais pourtant plus envie de me laisser attendrir ainsi... Je soupirais : le coréen avait déjà gagné. J'allais capituler par affection maitresse-animal (c'est glauque, je sais) mais pile avant ça... C'est le drame.
    J'ai dû bloquer une bonne minute sur ce qu'il venait de se passer. Je n'avais pas rêvé hein, la télé venait de rendre l'âme ? Encore une fois, je restais stoïque d'abord devant les faits... avant de regarder le coupable.

    « Tu-tu... Les infos... Tu as cassé la télé... » la voix blanche, je balbutiai. «  Tu vas pas me croire : c'était un accident. Mais t'inquiète, je vais t'acheter une nouvelle télé demain ! » Je n'écoutais que vaguement ce qu'il disait, fulminant de l'intérieur. « Dan Il... tu as cassé la télé... tu... Tu sais quoi ? Je ne veux rien savoir ! » et sur ces mots, je croisais les bras en m'enfonçant dans le canapé. Étrangement pourtant, je n'étais pas encore migraineuse contrairement à d'habitude...

    Mais alors que je pensais que rien ne pouvait être pire... La lumière se coupa d'un coup. Un vague souvenir me revint alors et toute la colère que je prétendais avoir - car je me faisais littéralement bien plus méchante que je ne l'étais - oui tout cet agacement contre Dan Il s'évanouit. Pourquoi ça ?

    Revenons quelques jours auparavant. Une belle journée s'annonçait. Ce jour-là tout devait bien se passer. Seulement, c'est la gardienne qui passa, me tint la jambe pendant une heure, il se mit à pleuvoir des cordes, j'ai dû donc me changer, j'étais en retard pour mes entraînements de l'après-midi et les lettres fraichement prises de la boite aux lettres étaient trempées par la pluie... et en découvrant les factures, ma colère prit le dessus. Et Dark Reina envoya bouler le tas de papiers sur la table du salon. En rentrant, j'ai voulu faire le ménage, et ce vilain tas de papiers dégoulinants d'encre était bien laid sur ma belle table. Verdict irrévocable : poubelle à perpétuité.
    Ah oui, c'est vrai, c'était des factures ? Ah bah mince...! Pas sûr que le lendemain les éboueurs auraient accepté de fouiller leur camion. En fait, ils n'ont pas voulu en effet... j'ai essayé.

    Résultat. Plus d'électricité. C'était ma conclusion alors que je devenais nerveuse... et probablement rose de honte. Dieu merci, il faisait maintenant sombre. « Euh... Si je dis que j'aurais peut-être perdu une facture d'électricité, ça va confirmer que je suis une irresponsable hein ? » je me mordis la lèvre nerveusement en me massant derrière l'oreille. « Enfin ce n'est pas ça ! Je l'ai payée... » marmonnai-je doucement, plus pour m'y faire croire qu'à lui. « Si ça se trouve les plombs ont sauté. On se demanderait pourquoi ! » ironisai-je dans une tentative misérable de me sauver. Totalement débile sachant que c'est moi qui lui ai vendu le morceau sur la facture disparue.

    Je frappai des mains en essayant de sourire et revins sur ma décision quant au diner. « La bonne nouvelle c'est que maintenant on peut manger hein ? » disais-je en m’avançant toute légère (et d'après moi innocente) vers la cuisine... Bon, légère et prudente aussi vu que je voyais à moitié. Mais je ne fis qu'un pas avant de percuter que le frigo, les plaques électriques, le micro-ondes, la cafetière, tout devait être éteint. Oui, vous avez bien lu, même la cafetière... mon âme vida mon corps.







I won't give anyone three seconds







so I guess you will have to take them from me

Guide de ce qu'il ne faut pas faire by Reina :
 
Revenir en haut Aller en bas




Je suis une idole, aimez-moi ♥
Choi Dan Il

Choi Dan Il


Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 305
•• Métier : Acteur, chanteur solo & présentateur TV

FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty
MessageSujet: Re: FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...   FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... EmptyMar 3 Déc - 20:14

TITRE :

 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...




 

Spoiler:
 
Je me suis accordé le droit de critiquer son savoir-faire - comme quoi, je suis plus compétent. Et le châtiment tomba tout de suite ! « La perspective d'un dîner vient de s'envoler un peu plus loin pour toi... » Décidément, on ne peut être plus cruel. Me priver de la nourriture ? Ma fameuse tête de chat botté a donc un effet si inefficace ? Je me permets même pas de bouder sur le coup, de peur de rencontrer à nouveau son regard haineux.

Mais pour continuer sur ma lancée intelligente, j'ai cassé la télé. Je me suis affalé sur le sofa, d'abord rassuré puis quêtant nerveusement la réaction de Reina qui ne bouge pas. D'instinct, je me mets à compter les secondes. Bêtement. 51, 52, 53... oh mince ! Une minute passe sans que mademoiselle n'émette le moindre son et je sais que c'est le calme avant la tempête. Ça fait peur à voir ! « Dan Il... tu as cassé la télé... tu... Tu sais quoi ? Je ne veux rien savoir ! » Alors là, je suis totalement confus. Devrais-je me mettre à murmurer des prières insignifiantes tant que je suis encore en pleine santé en attendant qu'elle me frappe avec un truc lourd, ou suis-je censé m'inquiéter sur sa santé mentale ? Je sursaute lorsqu'elle me rejoint sur le canapé et je m'éloigne d'elle, plus par précaution qu'autre chose. Tout commentaire serait un peu gonflé alors je tais mes pensées et me contente de la regarder avec méfiance.

Tout à coup, la lumière se coupe. « Euh... Si je dis que j'aurais peut-être perdu une facture d'électricité, ça va confirmer que je suis une irresponsable hein ? » Je me tourne vers elle, répondant du tac au tac : « Oui ! ». « Enfin ce n'est pas ça ! Je l'ai payée... » Pourquoi ça sonne faux ? « Si ça se trouve les plombs ont sauté. On se demanderait pourquoi ! » Je secoue la tête. « Si tu dois te trouver une mauvaise excuse, essaie au moins de me faire avaler la pilule avec des phrases plus cohérentes, hein. » réponds-je en posant ma main sur sa tête - bon, vu l'obscurité des lieux, je crois que c'est plutôt un coussin ou le canapé que je suis en train de caresser. « La bonne nouvelle c'est que maintenant on peut manger hein ? » Alors que ça me gêne pas plus que ça d'être le noir, mon cerveau accueille cette information avec joie et mon estomac l'en remercie. « Yeah ! Bouffer dans le noir est sûrement bon pour la santé ! » Et les études scientifiques le prouveront un jour.

C'est avec enthousiasme que je me lève, essayant de lui emboîter le pas mais doué comme je suis, je finis par la percuter. Je recule d'un pas et me cogne le pied contre - ce que je crois être - le coin de la table basse avant que j'aie le temps de m'excuser. « Aaah, voilà ! Mon doigt de pied est cassé... t'es contente maintenant ? ». Je cherche Reina à tâtons, ayant déjà perdu tout sens d'orientation. « Où est la cuisine, où es-tu Reina et où suis-je ? Bordel ! » Et c'est en essayant d'avancer que je me cogne l'autre pied contre je ne sais quoi, mais ça doit être un truc bien solide. Aïe ! « Au fait, qu'est-ce qu'on va manger ? » Je pige pas encore qu'on est vraiment dans la merde.





FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon012 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon211 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon111
▬ CHILDHOOD CAN ALWAYS FLARE UP WITHIN US ▬
Revenir en haut Aller en bas




Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
Young Reina

Young Reina


Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 61
•• J'habite : Pour l'instant, loin de ma proprio °°
•• Métier : Ca dépend des jours... Et Trainee

FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty
MessageSujet: Re: FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...   FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... EmptyJeu 16 Jan - 23:21

TITRE :

 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...




 

    J'avais l'impression qu'on m'avait retiré dix ans de ma vie d'un coup : je me comportais presque de manière aussi enfantine et irresponsable que le fils de ma voisine - un voyou, je vous le garantie et pas très avancé le gosse... Quoique, il l'était bien sur quelques points mais je ne vais pas m'étendre sur le génie maléfique de cet enfant, oh ça non.
    Bref, au final, pensant fortement à cet exemple de maturité, je me disais que je ne pouvais pas être si immature que ça... Le « Oui ! » implacable de Dan Il à ma question cassa en mille morceaux le peu d'estime que j'avais encore pour moi à cet instant. Mais je ne me démontais pas, ce n'était pas un coréen un peu permissif et ... à la bouille de bébé... qui allait me juger. Je songeais quand même vaguement à déterrer mon sac en papier cartonné si jamais la honte était trop accablante. Enfin pour ça, il aurait fallu que j'y vois clair dans cet appartement... D'où la seconde option : blâmer quelqu'un d'autre, c'est plus facile hein ? « Si tu dois te trouver une mauvaise excuse, essaie au moins de me faire avaler la pilule avec des phrases plus cohérentes, hein. » Je lui tirai la langue, utilisant ce noir complet pour ne pas avoir l'air encore plus immature que précédemment. Ce n'était pas si mal finalement ce black out... remarque j'avais probablement aussi tiré ma langue à mon chat...

    Bref, dans un vague espoir de retrouver un peu de contenance et de crédibilité auprès de monsieur, je proposais de manger. « Yeah ! Bouffer dans le noir est sûrement bon pour la santé ! » Ha, bah tiens. La réaction attendue fut immédiate. Si j'avais su, peut-être que j'aurais dû vraiment commencer par ça en fait... Oui, au moins, vingt minutes avant tout ça, la cuisine était toujours opérationnelle. Et la télé aussi, entre autres...

    Et toujours aucun mal de crâne, ça tenait réellement du miracle.

    Un soupir tomba de ma bouche très doucement alors que je réalisais la crise dans laquelle on allait très rapidement se retrouver. J'osais espérer que le gaz ne boudait pas non plus, j'avais déjà assez froid avec le chauffage, grande frileuse. Je n'allais pas survivre sans la chaleur de cet engin devenu, pour moi, vital. Un second soupir allait sortir comme le feu sort d'un dragon quand Dan me poussa violemment. J'étais prête à me plaindre ou à l'observer (enfin comme il était possible de le faire, c'est à dire, pas du tout) l'air de lui demander ce qui lui prenait. Mais il devança quelque réaction de ma part. « Aaah, voilà ! Mon doigt de pied est cassé... t'es contente maintenant ? » Le bas de ma mâchoire tomba un peu en entendant ça. Mes mains se glissèrent sur mes hanches, n'y croyant pas vraiment mais j'étais déstabilisée : la situation n'était pas du tout pratique pour une énième dispute. Au moins, il ne s'en tirerait pas avec ses yeux de chien battu cette fois. « Où est la cuisine, où es-tu Reina et où suis-je ? Bordel ! » M'appuyant désespérément contre le premier mur, je rugis un petit « Ah non ! Tu as raison, je suis contente quand tu te casses le petit orteil. Pourquoi t'aiderai-je donc ? Mwahahaha » j'exagérai un rire avant de décider que c'était toujours aussi enfantin de ma part. Bon sang, j'étais devenue de plus en plus immature récemment... au moins, ça me rendait moins... sérieuse. En l'entendant se cogner encore, je finis par lâcher, inquiète « D'accord, ne bouge pas, je... je vais te chercher... » Oui enfin, ça, c'était dans le texte. Après, pour ce qui était de le trouver vraiment... Rien était moins sûr.

    Allignant un pied devant l'autre en allant doucement, j'étais attentive aux bruits pour savoir où j'allais, enfin, où il était plutôt « Au fait, qu'est-ce qu'on va manger ? » ... Je m'arrêtais net. Ah. Oui. C'est vrai. Je ne lui avais pas encore annoncé la bonne nouvelle. « Tu es certain que tu as envie de parler de ça ? Tu ne veux pas juste- Ouch ! » je n'avais visiblement pas senti que le mur était trop prêt. Je levais donc les bras pour les entendre autour de moi et mieux prévenir ce genre de désagrément à l'avenir. « Je disais... tu ne veux pas juste me faire confiance ? Avoir la surprise ? Tu sais, comme par exemple : tadam ! Du bon maïs, de la laitue, des tomates, des légumes frais... Ah, je te tiens ! » m'exclamai-je finalement en attrapant quelque-chose qui ressemblant à de la matière, probablement le haut de Dan Il. Ou les rideaux....... quand la tringle tomba, je compris que Dan Il n'était peut-être pas dans le coin... Je l'espérais du moins.
    Je n'accordais pas plus d'attention à cet énième incident, ce n'était que la suite logique des catastrophes de cette soirée.
    Mes bras battant toujours l'air, je finissais par donner involontairement des coups à mon colocataire. Pendant ce temps, l'écho de ma dernière phrase retentissait toujours en moi "légumes frais", "frais" ... frais... Mon cerveau m'envoyait un signal, je le sentais, mais lequel ? Arf. Je poussai ça dans un coin de mon crâne et tirai doucement Dan Il avec moi vers, je pense, la cuisine « Il faut que je te dise... mais plus rien ne fonctionne dans la cuisine. Voilà. Et- han ! » Ça y est, je venais de comprendre quel message mon cerveau voulait me passer... et ce n'était pas bon. « NOOON ! MES GLACES BEN&JERRY'S VONT FONDRE ! Vite, le congélateur... » J'étais soudain plus sérieuse que jamais en le tirant plus activement, balançant plein de choses autour de moi, tout ça pour aller pleurer devant le congélo. « Manger des glaces, ça ne te dit rien non plus hein ? »







I won't give anyone three seconds







so I guess you will have to take them from me

Guide de ce qu'il ne faut pas faire by Reina :
 
Revenir en haut Aller en bas




Je suis une idole, aimez-moi ♥
Choi Dan Il

Choi Dan Il


Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 305
•• Métier : Acteur, chanteur solo & présentateur TV

FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty
MessageSujet: Re: FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...   FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... EmptyMer 12 Fév - 17:05

TITRE :

 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...




 

Avec Reina, je sais toujours d'avance que je vais me prendre la tête. J'ai beau essayer de me dire qu'elle est bien sympathique au fond, mademoiselle réussit toujours à me prouver le contraire. Partager le logement avec elle est une punition, sérieusement ! D'ailleurs, je viens d'apprendre que les pauvres n'arrivent pas à régler leurs factures d'électricité. « Ah non ! Tu as raison, je suis contente quand tu te casses le petit orteil. Pourquoi t'aiderai-je donc ? Mwahahaha » Un Dragibus, je suis prêt à troquer cette femme pour un Dragibus, tellement elle est pauvre et méchante. « D'accord, ne bouge pas, je... je vais te chercher... » Peut-être pas tellement... « Et tu comptes le faire comment ? Oh non, je sais ! T'as la capacité de voir dans le noir ! Ha, j'ai toujours dit aux autres que tu ressemblais plus à un extraterrestre qu'à un humain. » m'inquiète-je, pourtant peu convaincu de la véracité de mon propos. « Tu es certain que tu as envie de parler de ça ? Tu ne veux pas juste- Ouch ! » Il est clair que j'ai rien vu de la scène, mais j'ai simplement trop imaginé Reina se cogner contre un truc extrêmement lourd et j'en suis littéralement plié de rire.

Ce qu'elle avance m'inquiète cependant. Etre dans le noir, partager l'appart' avec un alien, ne me dérangent pas plus que ça. Mais qu'elle ose pas me dire qu'il y a un souci avec la bouffe ! « Je disais... tu ne veux pas juste me faire confiance ? Avoir la surprise ? Tu sais, comme par exemple : tadam ! Du bon maïs, de la laitue, des tomates, des légumes frais... Ah, je te tiens ! » Je déglutis : faut-il que je crie sur tous les toits que j'ai faim pour qu'elle se rende compte que j'ai vraiment besoin de manger quelque chose ? Sa dernière remarque me laisse perplexe : « Je sais pas ce que t'as entre les mains, et je veux même pas savoir, mais je sais que c'est pas moi. » Pour une fois que je suis sûr de quelque chose... Aaah ! Je me tiens le pied, victime de la tringle. « Un Dragibus ! Je t'échangerais contre un Dragibus ! Mon pauvre pied... sache que t'auras mon avocat sur le dos si cette blessure m'empêche de danser ! » C'était certes pas vrai, je l'apprécie un minimum quand même mais j'entends déjà mon manager râler. Je me rends compte que le mot "danser" vient de débarquer dans ce qui semble être une conversation. Je grimace du coup, me réconfortant dans l'idée que Reina est un pigeon et qu'elle se posera pas de questions.

Ce n'est pas tout, comme si de rien n'était, elle ose même me donner quelques coups et je me défends même plus, tolérant sa méchanceté comme si j'avais une personne aveugle en face. Elle est pire qu'un chat handicapé. Docilement, je la laisse me tirer vers une destination hésitante. « Il faut que je te dise... mais plus rien ne fonctionne dans la cuisine. Voilà. Et- han ! » Elle me laisse même pas le temps de bouder. « NOOON ! MES GLACES BEN&JERRY'S VONT FONDRE ! Vite, le congélateur... » Je ris en la laissant me guider : « Très drôle : déjà, je sais pas où je suis... alors trouver des glaces DANS le congélo DANS la cuisine... laisse-moi rire ! » Mon estomac n'est pas du même avis. « Manger des glaces, ça ne te dit rien non plus hein ? » Je m'interroge sur la même chose et n'émets pas le moindre son en y réfléchissant. Je sais pas comment on fait mais on arrive devant le congelo. Je me détache de Reina, joyeusement, puis attrape ce qui me semble être de la glace que je pense reconnaître grâce à l'emballage. Je me fais pas prier pour m'asseoir par terre, me construire une cuillère avec le carton et commencer à manger. C'est booon ! Je suis soudainement de bonne humeur. « Hey Reina... je te pardonne. Ce n'est pas de ta faute si t'as deux pieds gauches après tout. » Je sens déjà une réplique arriver mais je la laisse pas s'exprimer, aussitôt je reprends la parole, un zeste plus sérieux : « J'aurais pas dû faire un flan non plus pour t'empêcher de regarder la télé. C'est juste que... oh tiens, Jung Su, le coach vocal à la NG, tu le connais ? C'est un ami très sympa et quelqu'un de confiance. Il m'a parlé de toi et je... » C'est une des rares fois où je passe par quatre chemins pour avouer quelque chose. Le but étant de lui révéler le métier que j'exerce, je me colle une baffe mentale, me sentant suffisamment en confiance pour lui confier cette info. « Sais-tu pourquoi j'ai essayé de brûler le journal, d'ailleurs ? Eh bien, on y raconte des choses pas très gentilles sur moi... » Un pas de fait et je craque, ça y est, j'ai plus le courage de continuer. Heureusement que je peux pas voir son visage maintenant...



FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon012 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon211 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon111
▬ CHILDHOOD CAN ALWAYS FLARE UP WITHIN US ▬
Revenir en haut Aller en bas




Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
Young Reina

Young Reina


Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 61
•• J'habite : Pour l'instant, loin de ma proprio °°
•• Métier : Ca dépend des jours... Et Trainee

FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty
MessageSujet: Re: FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...   FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... EmptyLun 10 Mar - 17:52

TITRE :

 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...




 

« Et tu comptes le faire comment ? Oh non, je sais ! T'as la capacité de voir dans le noir ! Ha, j'ai toujours dit aux autres que tu ressemblais plus à un extraterrestre qu'à un humain. »

Un léger crack résonna dans ma bouche, mes dents claquant les unes contre les autres. Un extraterrestre hein ?
Je voulais bien admettre parfois que j'étais vraiment de mauvaise foi, comme cette histoire de plombs qui auraient sautés par sa faute. Mais il y avait ces moments, durant lesquels j'avais vraiment envie de bien faire telle une bonne jeune femme mature. Et c'est pile dans ces moments-là que monsieur l'animal de compagnie - oui parce qu'il fallait remettre les choses dans leur contexte hein, c'était un vilain corniaud qui choisissait ses moments pour lâcher ce genre de phrases totalement démotivante. Le genre de phrase qui, si jamais il manquait de tomber dans le vide et que ça ne dépendait que de notre bonne volonté, nous ferait hésiter quant à l'envie de l'aider. Bien-sûr, si l'événement se produisait réellement, je n'hésiterai pas trop longtemps...
En théorie...? J'aimerais l'apprécier assez peu pour vraiment penser ça.

Je fermai les yeux pour économiser un mauvais regard que de toute façon, il ne verrait pas dans ce noir le plus complet. C'était le moment d'agir de manière mature et de ravaler sa fierté un peu, ce pour le bien-être du foyer. N'empêche, je me demandais vraiment pourquoi on tolérait encore cet arrangement ! Peut-être parce que malgré son flagrant manque de diplomatie et ses excentricités, il n'était pas un mauvais garçon... tant qu'il mangeait et regardait Bob l’Éponge. « Des envies d'appeler la SPA se perdent, je vous le dis mes amis... » marmonnai-je néanmoins en parcourant toujours à tâtons l'appartement. Ce qui n'avait rien de facile. J'avais beau discerner certains meubles, d'autres passaient outre ma semi-vigilance : les mêmes, notai-je, qu'en pleine lumière mais ça, personne n'a besoin de le savoir. Encore moins l'énergumène rodant séants que je pensais avoir attrapé. « Je sais pas ce que t'as entre les mains, et je veux même pas savoir, mais je sais que c'est pas moi. » Je n'eus pas le temps de répliquer ou même réfléchir à ce qu'il me disait quand je compris par l'expérience que ce n'était, en effet, pas Danette que je tenais... Lui aussi l'avait senti passer sur son pied, je retins alors un sifflement moqueur : voilà ce qu'il te dit E.T ! T'as quoi à dire maintenant, hein ?! Hein ?! « Un Dragibus ! Je t'échangerais contre un Dragibus ! Mon pauvre pied... sache que t'auras mon avocat sur le dos si cette blessure m'empêche de danser ! » je roule des yeux en entendant la première partie de sa réplique, les joues gonflées tout de même, m'attendant à plus de hargne plutôt qu'une comparaison à un bonbon (moi aussi j'aurais échangé n'importe qui pour un Dragibus, ça ne me vexait PRESQUE pas... ce n'est pas la question, n'est-ce pas ?). Je finis toutefois par froncer des sourcils...

L'empêcher... de danser... ?
Il était sérieux ? Ou il voulait juste se trouver drôle et s'assurer une carrière de comique ? De clown ? Marionnettiste Guignol ? … En quoi ça me regardait ?!

« De danser ? J'ignorais que ça avait tant d'importance, monsieur Fièvre du Samedi Soir ! Tu t'en remettras... » lâchai-je sans vraiment chercher, plus ennuyée par la situation. Et par mes glaces bien aimées qui étaient en train de fondre... « Très drôle : déjà, je sais pas où je suis... alors trouver des glaces DANS le congélo DANS la cuisine... laisse-moi rire ! » Je ne répondis pas : il ignorait tout de l'instinct de survie, de ma capacité secrète à trouver ma nourriture dans un environnement hostile.

Cinq minutes plus tard, on finissait par terre à manger les fameuses glaces. Tout aurait pu continuer si bien mais... « Hey Reina... je te pardonne. Ce n'est pas de ta faute si t'as deux pieds gauches après tout. » Vous voyez ? Qu'est-ce que je vous disais un peu plus haut ? Toujours au mauvais moment... J'ouvris la bouche mais il me coupa l'herbe sous le pied : « J'aurais pas dû faire un flan non plus pour t'empêcher de regarder la télé. C'est juste que... oh tiens, Jung Su, le coach vocal à la NG, tu le connais ? C'est un ami très sympa et quelqu'un de confiance. Il m'a parlé de toi et je... » Un frisson couru mon échine.......... Jung Su, coach vocal, à NG...? Le même qui a tout un tas de dossiers embarrassants à mon sujet ? Shimata... résonna dans mon crâne. Comment le connaissait-il ? Mon dieu, mais qui était-il ?! Qui est-ce que j'hébergeais ? Stop ! Il fallait que je me calme et que j'arrête de me monter la tête : non, il n'était pas un mafieux, ça n'avait aucun sens !
Bah quoi ? C'était une éventualité...

« Sais-tu pourquoi j'ai essayé de brûler le journal, d'ailleurs ? Eh bien, on y raconte des choses pas très gentilles sur moi... » …...... Oh.mon.dieu. Et si c'était vrai ? S'il était bien un mafieux qui avait des hommes partout ? 'Des choses pas très gentilles' sur lui... au journal ? Il était en cavale ? Je réfléchis à une réplique naturelle... et qui me laisserait en savoir plus, car oui, aussi dingue que ça me le paraissait, je voulais savoir.
« Haha, tu ne vas pas me dire que tu as brûlé mon journal et cassé la télé parce qu'on recherche un tueur qui aurait ta tête hein ? … Hein ? Hahahaha... Hm. Quoi qu'il en soit, je me permettrai pas de te juger hein. Je veux dire... » je cherchais mes mots en luttant contre mon envie de faire un bond à trois mètres de lui par prudence. « Je suis à ton écoute hein, mais... ça ne va rien changer n'est-ce pas ? » je marmonnai encore une fois la dernière partie de ma phrase, m'assurant que je n'allais pas passer du statut de colocataire-en-chef (oui oui) à prochaine victime.

C'était peut-être, très probablement même, ridicule de penser à ça mais après mon père, je me méfiais des hommes et leurs secrets ! Mon dieu, s'il avait aussi des dettes ?
Jung Su ne lui aurait pas dit que j'étais une cible facile si ?

« Quoi que Jung Su t'ait dit en tous cas- » commençais-je en me levant mais retombais bien vite au sol, la porte toujours ouverte du congélateur n'appréciant visiblement pas ma taille. « Pardon, je m'emporte, je t'écoute... tant qu'il ne s'agit pas de dettes. »






I won't give anyone three seconds







so I guess you will have to take them from me

Guide de ce qu'il ne faut pas faire by Reina :
 
Revenir en haut Aller en bas




Je suis une idole, aimez-moi ♥
Choi Dan Il

Choi Dan Il


Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 305
•• Métier : Acteur, chanteur solo & présentateur TV

FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty
MessageSujet: Re: FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...   FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... EmptyVen 21 Mar - 21:07

TITRE :

 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...




 

Je me suis jusque-là évertué à ne pas parler de ma vie professionnelle, et le fait qu'elle répond avec sarcasme sans chercher à comprendre me rassure un peu. Je soupire intérieurement. Mais il serait plus logique d'avouer que son insouciance quant à la l'info en relation avec la danse ne servait à rien, puisque dans la folie de l'instant j'avais décidé de lui dire la vérité. Moi-même, j'y comprends rien à mon motif mais bon, tant que j'ai eu le courage d'ouvrir la bouche, autant aller jusqu'au bout. Histoire de ne pas passer pour le dernier des idiots, ou pour quelqu'un qui vient de s'envoyer une ligne de coke. Mais visiblement, c'est déjà le cas... « Haha, tu ne vas pas me dire que tu as brûlé mon journal et cassé la télé parce qu'on recherche un tueur qui aurait ta tête hein ? … Hein ? Hahahaha... Hm. Quoi qu'il en soit, je me permettrai pas de te juger hein. Je veux dire... » Dois-je relever le fait que j'ai une répugnance instinctive à tuer une mouche ?  « Je suis à ton écoute hein, mais... ça ne va rien changer n'est-ce pas ? » Elle me désespère, je me suis attendu à toute réaction, mais pas à ça.

« Quoi que Jung Su t'ait dit en tous cas- » Je tends l'oreille, remerciant intérieurement la porte du congélateur grâce à laquelle ma coloc reste bien là. Je suis profondément déçu, cela dit. Je soupire : « Exactement Reina, je suis un tueur à gages qui pleure devant Spongebob, qui se couche à 21h et qui te demande de tuer les araignées à sa place parce qu'il en a horreur. » Je suis pas un assassin, j'ai juste pas de vie. « Crois-moi, y avait des moments où j'avais envie de te tuer mais je suis pas un mafieux endetté. A vrai dire, je suis juste... "temporairement pauvre". Mon manager est en cause ici. » Tiens, je crois avoir un peu massacré la langue. Mais c'est le dernier de mes problèmes maintenant : je me rends compte que j'ai toujours rien dit à propos du sujet qui nous intéresse. Je déglutis, espérant ne pas recevoir un objet lourd dans la figure après ce que je vais dire : « J'ai cassé la télé parce qu'on parle de ma disparition, je suis un acteur. Accessoirement chanteur et présentateur. Je trouve drôle que tu aies jamais entendu parler de moi, Choi Dan Il, ça te dit rien du tout ? Je suis sous contrat avec NG, et il y a quelques mois je me suis accordé des vacances sans prévenir personne. Mon manager a essayé de me faire revenir mais rien n'y faisait alors il a bloqué mon compte en banque, pour ça que je suis "pauvre". » C'est des phrases cohérentes non ? Je vendrais mon oreiller préféré pour pouvoir voir sa tête maintenant. Est-ce qu'elle a envie de me tuer, de rire ou bien de se suicider... ?

Cherchant toujours quelque courage dans l'instant, je continue : « C'est bien sûr un secret, ça reste entre nous. T'imagines que ma réputation va prendre un coup mortel si l'on apprend que je suis devenu l'animal de compagnie d'une fille comme to... d'une fille. » me corrige-je : elle doit être énervée, autant garder mes sarcasmes pour moi. En même temps, j'espère qu'elle se rend compte que je lui fais réellement confiance pour le coup. « J'ai des preuves de ce que j'avance, enfin je vais avoir des preuves quand... ... "tu seras devenue plus responsable". Pas de sarcasmes, Dan Il. Pas de sarcasmes.   Quand on aura de l'électricité. Suffit de googliser mon nom ou d'allumer la télé. ». Je soupire : je viens de me décharger d'un poids très lourd. Soudainement plus à l'aise, je m'autorise de lâcher un rire nerveux : « J'aurais pu verser de fausses larmes de culpabilité mais tu les aurais pas vues de toute façon ! » Tais-toi Dan Il, tais-toi ! Heureusement qu'elle s'apprête à dire quelque chose.





FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon012 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon211 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Icon111
▬ CHILDHOOD CAN ALWAYS FLARE UP WITHIN US ▬
Revenir en haut Aller en bas




Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !
Young Reina

Young Reina


Je suis un(e) trainee ; je bosse dur !


•• Mes notes : 61
•• J'habite : Pour l'instant, loin de ma proprio °°
•• Métier : Ca dépend des jours... Et Trainee

FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty
MessageSujet: Re: FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...   FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... EmptyMar 6 Mai - 20:55

TITRE :

 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...




 

Je n'aimais pas réellement les cachotteries. Ou non, je n'aimais pas savoir ce qu'on me cachait. Tant que cela n'allait pas à l'encontre de ce que je faisais, ce en quoi je croyais ou ne me pesait pas psychologiquement, je m'en fichais. Si on me le cachait, c'est qu'il y avait une bonne raison et je respectais profondément la vie privée de chacun quitte à psychoter parfois. Mais quand on me faisait des révélations, j'avais toujours l'impression que d'une façon ou d'une autre, ça allait me retomber dessus. Mon père n'y était évidemment pas pour rien. Ni même ma façon de vivre : chacun chez soi et tout va bien. Cela expliquait la parano que je faisais. J'aurais dû en fait l'arrêter : je n'avais vraiment aucune envie de devoir réfléchir maintenant, dans le noir complet, aux terribles révélations de monsieur Dan Il. J'aurais dû essayer 'coucouche panier', non ? Un soupir passa la barrière de mes lèvres alors que je fixais du regard un point invisible. Et pour cause...

Me massant le top de la tête, toujours dans le vague, je tendais une oreille distraite à mon colocataire. « Exactement Reina, je suis un tueur à gages qui pleure devant Spongebob, qui se couche à 21h et qui te demande de tuer les araignées à sa place parce qu'il en a horreur. » Oui, c'est ça, vas-y, fais du sarcasme maintenant ! Tu as raison ! N'empêche que rien ne faisait des tueurs à gages des super-héros immunisé contre la peur des araignées, de méchantes fatigues et des fans de Spongebob... D'ailleurs, aimer Spongebob autant était carrément une raison d'interroger la santé mentale de quelqu'un : j'étais certaine que certains psychopathes devaient hautement apprécier la précision des angles de Bob. Je marmonnais alors que... « La couverture parfaite serait celle d'un adorable trouillard~ » en oubliant pas d'assortir l'adjectif 'adorable' de guillemets mimés avec mes mains, ce pour bien souligner l'ironie du terme. Sait-on jamais. Il continua néanmoins, faisant allusions à des envies de meurtre. J'évitai de partager que le sentiment avait été plus d'une fois mutuel à son égard et qu'il n'avait pas à s'en faire. Mais ma tête se tourna quand même vers lui
aux mots "temporairement pauvre". Allait-il me parler de sa vie ? De ce qui l'avait dans cette situation compliquée ? Peut-être finalement que ce n'était pas si mal d'avoir cette discussion : on trouverait probablement de quoi l'aider. Je m'agitais en essayant de m'installer correctement, de cette façon, j'allais mieux pouvoir l'écouter. Mes sourcils se froncèrent en pensant à ce qu'il entendait par 'manager'. Il parlait bien d'un des supérieurs dans les équipes hein ? Pas les mêmes managers qu'on avait à l'agence pour les idoles. J'avais envie de rire en pensant à ça : non, ce serait incroyable qu'il s'agisse de ça. Et pourtant...

« J'ai cassé la télé parce qu'on parle de ma disparition, je suis un acteur. » Ma tête se vida d'un coup de tout son sang. « Accessoirement chanteur et présentateur. Je trouve drôle que tu aies jamais entendu parler de moi, Choi Dan Il, ça te dit rien du tout ? » Acteur... chanteur... présentateur... Attendez, il me disait quoi ? Je souriais, pensant qu'il me faisait marcher. Ça ne pouvait être que ça ! « Je suis sous contrat avec NG » Une seconde fois, ma tête se vida mais cette fois de toute substance. Rien, je n'arrivais à formuler absolument rien. Cette information n'avait pas de sens et plus je l'écoutais, moins cette histoire en avait. C'est qu'il avait l'air d'y croire à sa blague ! Ma bouche s'entrouvrit au fur-et-à-mesure qu'il me parlait et doucement, alors que mon cerveau récupérait toutes ses facultés, un mal de crâne abrutissant me brûla les nerfs.
Est-ce que j'étais énervée ? Je n'en savais encore rien. Tout ce que je savais, c'est qu'il s'était bien fichu de moi et j'ignorais certainement à quel point exactement. Ce type, si ses dires étaient vrais, m'avait fait vivre la vie dure juste pour un caprice de star ? Il vivait chez moi, comme un enfant perdu, comme un Peter Pan égaré et en fait... il était... mon sunbae ? Est-ce qu'il se rendait compte du malaise qu'il avait créé dans ma vie bien rangée ? Ça y était, je commençais à m'agacer.

Je laisse siffler un rire exaspéré quand il parle de secret et qu'il me mettait dans la confidence. Si je le voyais à ce moment-là, je l'aurais probablement tué du regard. « J'ai des preuves de ce que j'avance, enfin je vais avoir des preuves quand... Quand on aura de l'électricité. Suffit de googliser mon nom ou d'allumer la télé. » Ma tête bascule en arrière. « Bah oui, la télé que tu as gentiment explosé... » ce n'était qu'un murmure qu'il avait probablement vaguement entendu. De toutes les manières, je ne parlais plus pour qu'il m'entende, mais pour être moins nerveuse. « J'aurais pu verser de fausses larmes de culpabilité mais tu les aurais pas vues de toute façon ! » Une image pas très jolie me vint en tête et je pensais : ça y est, bravo monsieur grand acteur, grand chanteur, grand présentateur Choi Dan Il, tu as fait de moi une psychopathe, une tueuse.
Je laissais passer quelques secondes, peut-être minutes, histoire de calmer mes idées folles.

« Je veux qu'on soit d'accord... » dis-je en me levant du sol. « Tu es bien en train de me dire que depuis le temps que tu es ici, nourrit, logé, blanchi... tu faisais en fait un caprice de star ? Non parce que je ne comprends pas. J'essaye de vivre moi ici, je pensais que tu avais de graves problèmes ! Et en plus, tu sais ce que je fais de ma vie, non ?! A NG, tu es sous contrat à NG ! » je faisais voler mes bras avant qu'ils frappent mes flancs. Une voix me disait que ce n'était pas si grave mais imaginez les problèmes que j'aurais eu si quelqu'un avait été au courant. On m'aurait jetée de l'agence - comment ça j'exagérais ? « Et les vacances vous plaisent sunbae ou l'hôtel n'est pas assez bien ? Je suis navrée de n'avoir eu que ça à vous offrir ! Ha ! Je comprends mieux certaines choses... Tu sais quoi ? Tu as de la chance qu'on soit dans le noir, sinon- » je gardais ma réplique digne des Yakuzas au fond de ma gorge finalement. Comme je l'avais mentionné pour la première fois dans ma dernière phrase : il était mon sunbae, mon aîné dans le métier... Si jamais j'étais amenée à le revoir... autant ne pas ajouter les menaces au malaise désormais existant.
Le recroiser dans le milieu... non. Non. Non. Pas possible.

Une envie de mourir, voilà ce que j'avais. « J'espère que tu as une idée de ce que tu vas faire maintenant que la moitié du pays est à ta recherche. Je refuse d'être accusée par ta faute en tous cas. Je ne peux même pas dire que je ne veux plus entendre parler de toi, je parie que le journal me rappellera ton nom. Ugh je crois que je te déteste. J'étais inquiète de ta situation, je pensais que tu avais des problèmes. Des problèmes ! Et toi-toi tu en as profité, oui, voilà ! Débrouille-toi pour manger à présent ce n'est plus mon problème, monsieur golden boy sunbae-nim ! La servante rejoint ses appartements ! » je rageais contre lui comme une adolescente immature et sans conviction, juste agacement. J'étais embarrassée comme peu possible de toute cette situation.
J'avais cru avoir recueilli un chaton abandonné. J'étais tombée sur un grand méchant loup parasite ! Bon sang, je l'avais vraiment traité comme un enfant, comme un adorable petit bambin perdu ou même ... un ami dans le besoin et lui, lui, il en avait profité. Il avait bien dû se marrer. Je rouvrais la porte de ma chambre quelques secondes plus tard, une dernière chose à dire. « Et au fait : non, pas la moindre idée de qui tu es hmpf. » et voilà, de quoi souligner ma grande maturité. Mais ça me faisait du bien.

A vrai dire, j'avais encore du mal à y croire. Mais son comportement étrange s'expliquait maintenant...
J'aurais préféré qu'il soit un tueur à gages finalement. J'aurais juste appelé la police.







I won't give anyone three seconds







so I guess you will have to take them from me

Guide de ce qu'il ne faut pas faire by Reina :
 
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé





FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty
MessageSujet: Re: FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...   FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc... Empty

TITRE :

 FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...




 



Revenir en haut Aller en bas

 

FT DANETTE ♥ | c'est vrai que dans le noir, il est plus facile de cacher un truc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: C'est la fête à la New Génération :: The endBut nothing really disappears :: Finished stories-