AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez



Anonymous

Invité


Invité



Confessions  Ϟ feat. Dean Empty
MessageSujet: Confessions Ϟ feat. Dean   Confessions  Ϟ feat. Dean EmptyLun 20 Mai - 15:48

TITRE :

 Confessions Ϟ feat. Dean




 


confessions ;

▬ feat. Yang Dean ; demeure familiale des Summer


Vingt-trois heures passées, et on m’accorde enfin congés. La journée a été longue. Très longue. Mais pas moins intéressante. De neuf heures du matin, jusqu’à cette heure tardive, nous avons passées la journée en studio d’enregistrement pour peaufiner quelques-uns de nos morceaux, et sommes montés sur les planches pour revoir quelques chorégraphies… Autant dire que la deuxième partie de la journée a été un véritable calvaire pour moi. A croire que je ne suis vraiment pas fait pour la danse, et pourtant ce n’est pas faute d’y mettre de la bonne volonté. Fort heureusement, notre maknae Madison est là pour me donner quelques conseils… Sans quoi, je ne m’en sortirais pas ! Et malgré les quelques petits accrocs encore présents entre certains membres du groupe, je dois admette penser que nous formons une troupe bien soudée. Le moins que l’on puisse dire, est que nous sommes productifs quand on se met tous à travailler sérieusement. Et franchement, j’en suis ravi… S’il y a quelques temps, je me demandais si signer ce contrat pour intégrer les MOB était vraiment une bonne idée, je dois reconnaître aujourd’hui que je ne m’en mords pas les doigts. Pas le moins du monde. Certes, c’est très différent du travail d’artiste solo, et si ça a quelques inconvénients, ça a tout de même son lot d’avantages et de bons côtés… Ne serait-ce que le plaisir de collaborer avec des gens qui ont un talent certain, et pas seulement pour quelques morceaux. Et surtout, je suis reconnaissant qu’on me laisse continuer ma carrière solo en parallèle. Ça me permet un peu de me retrouver de temps à autres, ce dont j’ai fichtrement besoin.

Mais passons. Pour l’instant, je suis impatient de rentrer à la maison. Ah… Pour ça, on va dire que je suis une exception. Je suis contraint de rentrer à la maison familiale régulièrement, ayant deux frères cadets sur le dos… Pas que je m’en plaigne. Disons que j’ai appris à m’y habituer. Même à Gabriel, je vous assure ! On a eu notre lot d’engueulades, et elles sont encore présentes, mais force est de constater que nous sommes plus complices qu’avant. Bref. Je salue rapidement mes collègues, leur souhaitant une bonne soirée, avant de sortir de l’agence. C’est d’un pas rapide et ferme que j’avance, ayant hâte de retrouver mon logis pour me reposer après cette journée éprouvante. Les rues sont quasiment désertes, quelques voitures passent de temps à autres, et je croise tout juste une poignée de personnes qui semblent pressées elles aussi… Je ne m’attarde pas en chemin, même si je dois admettre que prendre un peu l’air et me dégourdir les jambes me fait le plus grand bien. L’air n’est pas frais, au contraire. Je profite pleinement de ces quelques minutes de balade nocturne, avant que je n’aperçoive finalement la demeure familiale… Et je suis clairement étonné de voir la lumière filtrée à travers les vitres. Je fronce doucement les sourcils. Je ne pense pas que Jun Hee soit encore levé à cette heure-ci, il a lui aussi ses grosses journées… Et Gabriel n’est pas là ce soir. Selon le planning qu’il m’a laissé au début de la semaine, il était censé passer cette nuit chez Dean. Aussi, c’est un peu étonné que je passe le pas de la porte, tout en interpellant au hasard ; « Il y a quelqu’un ? »

Je me débarrasse de ma veste sur le portant, laisse mes chaussures à côté du paillasson, et avance le long du corridor pour rejoindre le salon, qui lui aussi est éclairé. J’entre dans la vaste pièce, regardant à droite à gauche, et c’est alors que j’aperçois Dean. Sans trop me demander ce qu’il fait ici dans un premier temps, je lui adresse un sourire ; « Salut Dean. Tout va bien ? » lui dis en lui faisant une tape amicale dans le dos. Et puis finalement, je ne peux retenir cette question qui me brûle la langue ; « Godziel était pas censé passer la nuit chez toi ? Il a pas gaffé au moins ? »




Dernière édition par Summer Yong Jae le Lun 3 Juin - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Confessions  Ϟ feat. Dean Empty
MessageSujet: Re: Confessions Ϟ feat. Dean   Confessions  Ϟ feat. Dean EmptyLun 20 Mai - 16:48

TITRE :

 Confessions Ϟ feat. Dean




 

Citation :
Des journées comme ça ? Je m’en serais bien passé. Je ne dis pas ça pour moi mais, pour Gabriel. Il n’a pas encore une fois fait attention à sa santé. Déjà que le voir revenir avec une écharpe ne m’a guère plut mais, le voir s’isoler et être complètement absorbé dans ses études encore moins. Ce n’était pas Gabriel. Du moins pas celui que je connaissais. Celui qui était toujours de bonne humeur et, puis, j’avais bien relevé qu’il était de plus en plus fatigué malgré qu’il ne fasse rien pendant les entraînements. Si, je l’avais vu essayé de jouer du piano avec une seule main et chanter avant de l’entendre parfois tousser mais, quand je lui demandais si cela allait. Il m’offrait un sourire complètement faux… Même sourire semblait être une corvée pour celui qui était une vraie pile électrique. Gabriel était éteint. Je ne l’ai pas forcé à me parler. A me dire ce qui s’était passé, pourtant, bien que je l’aidais à masquer aux autres surtout à Jun Hee qu’il allait mal, je ne pouvais m’empêcher de garder un œil sur lui. Aujourd’hui on devait passer une soirée rien que tous les deux après l’entraînement que j’ai eu avec le Summer second, Ming Yue et Chul Hei. J’avais même demandé à ma mère de garder Evan pour ce soir. Pour qu’on se retrouve que tous les deux mais.. Déjà ce matin.. Je voyais bien que quelque chose n’allait pas. Je me demande même comment ses frères n’ont pas fait pour se rendre compte de son état. Il faisait tout pour être joyeux et moi-même si, je ne le connaissais pas aussi bien, j’aurais pensé qu’il se portait plus ou moins bien avec une légère baisse de régime. Cependant, quand il s’est effondré dans les douches j’ai réellement pris peur. Son visage était rouge… De la fièvre et ses toux incessantes… J’ai voulu prévenir les autres mais, il m’a retenu et m’a même supplié de ne le dire à personne pour ne pas les inquiéter et surtout ne pas les décevoir. Bien que j’ai pas réellement compris la suite de ses propos. Cependant, je suis faible quand il s’agit de lui alors, j’ai masqué la vérité en disant que j’emmenais Gabriel à son rendez-vous à l’hôpital par rapport à son bras. Déjà qu’il ne disait pas grand-chose depuis qu’il est revenu avec une écharpe, rester sagement dans son coin et étudier dans la salle d’attente, il n’a pas dit un seul mot. Il s’est transformé en carpe sans rire.

Un énorme rhume et un début de bronchite. Il manquait plus que ça. Il faut avouer que malgré que l’on soit presque en été il ne fait pas forcément très chaud mais, je pense surtout qu’il a trainé ça depuis qu’il est revenu. J’aurais voulu lui remonter les bretelles mais, il souffrait déjà bien assez alors, tout ce que j’ai fait c’est essayer de le rassurer et le taquiner pour essayer de le faire sourire si, je ne pouvais le faire rire. Voilà comment c’est passé la majeure partie de ma journée, je l’ai ramené chez lui avec les médicaments et me suis occupé de lui. Nous avons parlé comme je le désirais et, ce qu’il me révéla me choqua et, une certaine culpabilité monta en moi mais, en même temps je n’avais pas mon mot à dire. Ce fut sa décision et je la respecte. Comme il a respecté la mienne. Il n’empêche que là pour le moment ma priorité était qu’il mange un bout et se repose. Je suis resté dans sa chambre toute l’après-midi et une partie du soir. Assuré qu’il soit bien endormi. Je mets à nouveau un gant d’eau tiède sur son front avant de me lever après avoir passé une main dans ses cheveux. Je souris tendrement en le voyant dormir et finit par sortir définitivement de sa chambre pour descendre jusqu’au salon pour récupérer ma veste. Il se fait tard et, je pense que l’un de ses frères ne va pas tarder à arriver. Si c’est Jun Hee je me retrouverais mal puisque je lui ai mentit sur et gardé le silence sur l’état de son cadet le laissant ainsi s’entraîner comme bon lui semble.

Mais, je n’ai guère le temps de me poser plus la question quand j’entends une voix s’élevait. Une voix que je reconnais pour l’avoir entendu de nombreuses fois par le passé. Je me retourne vers le nouvel arrivant et l’aîné de la fratrie Summer et répondis à son sourire

« - Je vais bien et toi ? Pas trop crevé de l’entraînement ? J’ai appris par Gabi que tu faisais partit des MOB ! Félicitation ! »

Un peu tardivement le félicitation je vous l’accorde mais, en même temps mieux vaut tard que jamais non ? Cela me rassure qu’il ne m’en veuille pas pour le fait que j’ai fait la connerie du siècle. Ce qui s’est passé avec Yong Sun dans l’agence ne fait que me le rappeler douloureusement. Le retour de la médaille je présume alors, je ne comprends que trop bien ce que peut ressentir Gabriel par rapport à cette personne qu’il a sauvé et surtout les conséquences qu’il est en train de subir… Je ne peux que le soutenir même si, j’aimerais faire plus. Je sens que mon sourire disparait un peu à la question de mon aîné mais, je me reprends bien vite.

« - Godziel ? Ah Gabi tu veux dire ? Si.. C’était ce qui était convenu mais.. Il y a eu un changement dans le programme. Il n’a pas fait gaffé je dirais que c’est même le contraire.. Il a voulu trop bien faire ces derniers temps. Il s’est effondré aujourd’hui, je l’ai emmené chez le médecin, il a un début de bronchite mais, comme il a été pris à temps cela devrait aller. Il dort dans sa chambre après lui avoir fait mangé un bouillon et prendre ses médicaments ! »


Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Confessions  Ϟ feat. Dean Empty
MessageSujet: Re: Confessions Ϟ feat. Dean   Confessions  Ϟ feat. Dean EmptyMar 4 Juin - 13:34

TITRE :

 Confessions Ϟ feat. Dean




 

Voir Dean ici ne m’inspire rien qui vaille. Pas que je ne le porte pas dans mon cœur, loin de moi ce sentiment. Au contraire, il est même un de mes amis les plus proches. Mais je dois admettre que le voir ici me rend quelques peu perplexe… Et inquiet, aussi. Gabriel a d’ores et déjà passé plusieurs soirées chez Dean, et il n’y a vraisemblablement jamais eu de problèmes. Mais songer que mon cadet a dû être ramené à la maison par mon ami a de quoi me rendre soucieux. D’autant plus que depuis quelques jours, Gabriel ne va pas bien. Ceci explique sûrement cela. J’en connais les raisons, que j’ai écoutées sans moufter, en essayant de ne pas trop réprimander mon frère pour son courage parfois suicidaire. Et si je connais son état quand il est au domicile familial, je n’imagine que trop bien qu’il se conduit pareil une fois qu’il est à l’agence… Sûrement à essayer de sourire, et ne rien laisser paraître. Dans un sens, c’est généreux de sa part, il ne veut pas qu’on s’en fasse pour lui, mais… Je me doute que tout le monde n’est pas tombé dans le panneau. Et quelque chose me dit que c’est bel et bien le cas de Dean. Qui plus est, ils se connaissent de longue date, et je me doute qu’ils ont dû parler de cette suite d’incidents. Mais je me vois mal aborder le sujet comme si de rien n’était, surtout quand c’est une corde aussi sensible…

En attendant, la conversation n’en est pas encore là. Le convive me répond par un sourire, annonçant qu’il se porte bien avant de me retourner la question. Je hoche silencieusement la tête en guise de réponse, tandis qu’un sourire vient courber ma bouche quand il me félicite pour mon entrée chez les MOB. « Merci ! Oui, tout se passe bien pour l’instant, même si on est assez débordés avec le lancement. » dois-je admettre… Ceci étant dit, je me doute que les Wonderlands doivent eux aussi avoir pas mal de pain sur la planche, et que l’état de Godziel ne doit vraiment pas les aider au cours de leur répétition… D’ailleurs, à parler de lui, Dean vient me donner de plus amples explications sur sa venue ici. Il m’explique alors que mon cadet n’a pas gaffé, loin de là… Mais qu’il s’est surmené. Qui plus est, il est visiblement tombé malade, ce qui explique qu’il l’ait raccompagné ici pour qu’il ait pu se reposer. Je me mords un peu les lèvres à cette déclaration, gêné que ce soit Dean qui s’occupe de tout ça. « Hah… Okay, merci Dean. Désolé de t’être laissé t’occuper de tout ça, avant j’aurais pu m’en charger, mais c’est vrai qu’avec toutes ces répétitions, je vois plus la fin de mes journées. » dis-je, un peu embarrassé.

Me dirigeant vers la cuisine américaine, je lui propose ; « Tu veux boire quelque chose ? » dis-je en m'affairant sur la cafetière. Un café me fera le plus grand bien, même si je doute que la caféine m'aide à m'endormir vite... Mais quitte à voir Dean, autant discuter un peu avec lui, surtout que ça fait un moment que nous n'avions pas eut l'occasion d'échanger un peu. Les poings posés sur le plan de travail carrelé, la cafetière faisant du bruit à côté, je soupire un petit peu. « Mouais... » je marmonne en pensant à Gabriel. « J'espère tout de même qu'il va vite se remettre. Il n'a pas besoin d'une bronchite, en plus de son bras en écharpe. » dis-je d'un ton assez dépité. Sûr qu'il s'en serait bien passé... Même si son état physique n'est pas ce qui m'inquiète le plus. Comme quoi, énormément de choses ont changés, plus ou moins à mon insu. Sortant une tasse pour y verser du café, je relève le regard vers Dean. Silencieux, je me contente de lui jeter un coup d’œil... Hésitation. Est ce que je dois aborder le sujet, ou non ? Je suis certain que Gabriel lui a parlé de ce qu'il s'est passé. C'est pourquoi je m'essaye à dire ; « Je suppose que tu sais comment c'est arrivé ? » je demande d'un ton neutre. Si ce n'est pas le cas, je suis dans un sacré pétrin... Mais si Dean vient bel et bien me demander ce qu'il en est, je suppose que j'ai tout intérêt à garder ma langue.


Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Confessions  Ϟ feat. Dean Empty
MessageSujet: Re: Confessions Ϟ feat. Dean   Confessions  Ϟ feat. Dean EmptyVen 14 Juin - 8:00

TITRE :

 Confessions Ϟ feat. Dean




 

« - Je peux comprendre ça ! Cela doit te faire drôle non d’être dans un groupe alors que tu es habitué en solo non ? »

Je taquine et mon sourire en est la preuve. Je suis content si tout se passe bien de son côté. Je ne peux pas en dire du nôtre mais, cela se passe bien. Au point où on en est tous les cinq… Ce qui est marrant est que je bosse avec les deux petits frères de mon aîné et pas avec lui. Je respecte beaucoup Yong Jae pour sa prestance, son talent tant au niveau de la musicalité. Evidemment, je lui ai dit que j’aimais son travail. J’ai hâte de découvrir ce qu’il va nous sortir avec ce groupe. Même si, je ne les connais pas tous, je peux assurément dire qu’il y a du talent et du lourd de surcroît. Mon sourire se fane un peu à la mention de Gabriel. Il est vrai que je ne suis pas le grand-frère mais, j’y tiens tellement à ce petit que c’était tout comme. Je n’ai pas réellement eu le temps de parler de lui avec Yong Jae comme je n’ai jamais réellement posé la question à Gabriel s’il arrivait à se faire une place dans cette famille recomposée si j’ai tout compris. En même temps, Gabi, j’aurais beau lui poser toutes les questions, il est du genre à vous répondre avec un grand sourire et vous dire que cela va. Bien qu’avec moi, quand cela va mal, il me le confie mais, généralement, il ne dit rien, fait comme si tout allait bien. Aujourd’hui, même au plus mal, il pensait à ses deux frères pour ne pas les inquiéter et à Chul Hei, Chibisuke aussi. Pour ce qui est de notre manager, je ne pense pas qu’il soit dupe à ce point. Alors, je lui explique la raison qui m’emmène à être ici à mon vis-à-vis. Je peux sentir et voir qu’il se sent concerné par l’état de Gabriel même si, le connaissant bien, il n’est pas le genre démonstratif. Tout comme moi bien que cela dépende avec qui… A cette pensée, l’image du visage de Yong Sun apparaît dans mon esprit. Une pointe de douleur mais, je préfère le garder pour moi et sourire à nouveau à mon aîné les mains dans les poches.

« - Avec plaisir pour l’invitation ! Un café suffira et ne t’excuse pas, cela ne m’a pas dérangé du tout, en même temps je dois bien ça à ton frère. »

En effet, je lui devais bien ça. Il m’a soutenu avec ses lettres, ses mails et plus que tout, il a aidé mes parents à s’occuper d’Evan. Mon fils, mon plus grand trésor qui m’a été donné d’avoir et puis, c’est grâce à sa mère que j’ai pu défendre ma cause pour mon fils et, m’en sortir sans trop de dégâts avec le scandale que j’ai déclenché. Cependant, si Gabriel n’avait pas insisté, je ne suis pas certain que j’aurais eu un si bon avocat. Bien que je sais que celui que j’ai couché, a plus ou moins mal vécu le travail de sa mère bien que je ne l’ai jamais entendu se plaindre à ce sujet. Je m’avance à la suite de mon hôte dans la cuisine pour prendre un siège. J’observe la pièce, finalement c’est la première fois que je me retrouver ici et aussi la première fois que je me retrouver seul avec mon ami depuis mon retour de l’armée. On pourrait croire qu’en travaillant dans la même agence on a le temps mais non. Chacun a son propre planning. Je n’ai pu que le croiser en coup de vent, alors je ne savais pas et ne sait toujours pas ce qu’il pense de la connerie que j’ai faite il y a deux ans en arrière. Je pensais qu’il m’en voudrait dans un sens mais, à chaque fois qu’on s’est croisé, on s’est salué amicalement mais, on a jamais réellement parlé et, ça m’a sérieusement manqué. Je peux empêcher un sourire d’étirer mes lèvres quand j’entends Jae revenir sur Gabriel. C’est drôle et d’un côté le voir ainsi me rassure de voir qu’il se sent concerné même si, en effet ce n’est pas drôle.
« - Je suis d’accord. Mais, je pense qu’il ne s’agit que d’une question de temps. Quand il pourra à nouveau jouer du violon il ira bien mieux. Tu savais que le violon est son instrument favori ? »

J’écoute le bruit du café et le regarde couler jusqu’à ce qu’il prenne à nouveau la parole. Ah ? Je ne suis pas surpris qu’il me pose la question. Je peux voir qu’il semble préoccupé et, que cela à l’air de lui peser sur la conscience. Je reste un moment silencieux et prend le temps de réfléchir ou plutôt fait mine de réfléchir avant de prendre à nouveau la parole. En effet, je ne sais pas comment lui dire. Parler d’un sujet aussi sensible, ce n’était pas à prendre à la légère mais.. En même temps, je ne peux pas juger ce qu’à fait Gabriel. Je pense qu’il a fait le bon choix. J’aurais fait pire. Au moins, il a eu l’intelligence d’appeler son manager contrairement à moi. Je ne connais pas l’identité de la personne qu’il a aidé mais, le plus important n’est pas là. C’est « lui » et l’état de cette personne. Je croise les bras et m’accoude sur la table pour le regarder lui.

« - Oui il m’en a parlé évitant de me dire l’identité de la personne qu’il a aidé. Mais, je respecte son choix. Il m’a dit qu’il te l’avait dit. Comme le fait qu’il t’avait déçu apparemment. Est-ce vrai ? »

Une question comme ça. Je me demande pourquoi il l’a déçu. Certes, il est sorti mais quels jeunes de nos jours ne sortent point ? A part les intellos, surtout nous, qui avons un travail particulier…. Je ne le félicite pas. Il n’aurait pas dû sortir mais… S’il n’avait pas suivi cette, personne, le pire aurait pu arrivé. Il n’aurait pas été blessé mais, le connaissance cela aurait été pire pour lui de savoir que ce nom X s’est fait violé alors qu’il aurait pu éviter ça même si, apparemment il n’est pas satisfait de son secours..

« - Personnellement je ne pense pas qu’on soit en droit de le juger. J’aurais fait pire ou plutôt je l’ai déjà fait ! Et regarde où cela m’a mené… Deux ans d’armée, j’ai blessé des tas de gens et j’ai recommencé à zéro. Et surtout quelques côtes cassées… Quand je regarde nos deux situations, Gabriel a été plus intelligent, finalement, a pu sauver cette « personne ». Contrairement à moi.. Je n’ai appelé personne et, je n’ai rien pu éviter du tout. »


Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Confessions  Ϟ feat. Dean Empty
MessageSujet: Re: Confessions Ϟ feat. Dean   Confessions  Ϟ feat. Dean EmptyLun 17 Juin - 13:56

TITRE :

 Confessions Ϟ feat. Dean




 

Dean m'adresse un petit sourire taquin, tout en m'interrogeant un peu sur ma nouvelle carrière. Un sourire discret arque mes lèvres, un rire fugace s'en échappe. Je hoche la tête tout en répondant ; « Oui, c'est sûr que ça me change beaucoup, mais... Je crois que je commence à y prendre goût ! » C'est un bien bel euphémisme... Je ne pensais pas me plaire autant dans cette nouvelle carrière. Bien sûr, je me suis longtemps demander si j'allais réussir à m'y faire, étant donné que ça demande de grandes capacités d'adaptations... Et ça serait mentir que de dire que je ne craignais pas que le style musical des MOB ne me convienne pas. J'avais un peu peut de devoir freiner mes idées et mes envies... Or on nous laisse tous donner notre avis et nos préférences, pour obtenir un brassage musicale qui me plaît énormément, au final. Et honnêtement, je suis ravi de pouvoir toucher à des domaines auxquels je n'avais pas pensé auparavant. Autant dire que je suis plus motivé que jamais, mon amour pour la musique étant encore décuplé par ces nouvelles découvertes... Je peux avoir l'air d'un enfant curieux à tenir un tel discours, mais je suis vraiment dans la hâte de découvrir de nouveaux horizons musicaux.

Tandis que je m'affaire dans la cuisine, Dean accepte un café, ajoutant que ramener Gabriel et s'en occuper ne lui a pas posé le moindre problème. J’opine en silence , les lèvres pincées en un sourire quelques peu figé. Je suis tout de même gêné par cette situation. Je sais bien que mon ami est proche de Gabriel, mais... J'avoue mon matricule de grand frère qui commence à s'accepter en prend un coup, et je me dis que ma carrière n'est pas une véritable excuse. Néanmoins, je préfère ne pas trop m'attarder sur le sujet, n'ayant pas vraiment envie de me faire plaindre ou consoler. Je sors deux grandes tasses que je remplis copieusement, avant de les amener à la table avec quelques morceaux de sucre. Désignant une chaise de la main, j'invite silencieusement Dean à me rejoindre.

Celui-ci tente de me rassurer, annonçant que mon cadet se rétablira à force de temps. J'opine en silence, vaguement consolé... C'est sûr qu'à ce stade, on ne peut qu'attendre. Heureusement, les problèmes de santé cités précédemment ne sont pas graves. En revanche, on ne peut pas en dire autant du moral de Gabriel, qui m'inquiète nettement plus, même si je ne vois pas trop ce que je peux faire pour l'aider. Je suis sorti de ces pensées peu jouasses quand Dean m'annonce que mon cadet qu'il ne pourra pas jouer pendent un moment de son instrument favori, c'est à dire le violon. Je n'en savais effectivement rien, ce qui explique l'expression surprise qui se peint soudainement sur mon visage. « Non, je ne savais pas... » dis-je pour plaider coupable. « Il en joue depuis longtemps ? » Cette simple question prouve à elle seule que je suis bien loin de tout connaître de Gabriel, malgré mes efforts pour m'intéresser un peu à lui. De quoi me sentir bien ingrat.

Je saisis une des tasses sur la table, et avale quelques gorgées de café. Ma question posée, un petit silence s'en suit. Un mutisme assez pesant... Mais nécessaire, je suppose. On ne peut pas passer outre ce sujet, me semble-t-il. C'est trop important, et tenir une discussion insouciante me semblerait trop peu naturelle pour être sincère, même si aborder ces événements ne m'enchante pas vraiment. Mon regard se relève vers Dean quand celui-ci prend la parole, confirmant que Gabriel lui a parlé de tout ceci, même s'il ne lui a pas dévoilé l'identité de la victime. De fait, je n'ai pas l'intention de la lui dire, même si je connais la personne en question... Mon ami semble être au courant de ce fait, et malgré lui, je suis quelques peu piqué par ses paroles. Le simple fait d'entendre dire que je suis déçu par la conduite de Gabriel a de quoi me faire sentir coupable. Sa conduite a été trop courageuse, et pourtant... Mon regard se fait fuyant, se pose dans le vide, je reste muet quelques secondes, affreusement gêné. Comment dire... ? « C'est vrai... Je crois que je suis plus inquiet, que déçu. Quelque part, je l'ai trouvé affreusement courageux, même trop, tant et si bien que c'est devenu dangereux pour lui... Enfin, je ne sais pas comment expliquer en fait. Disons que ce n'est pas la première fois que Gabril se met dans des situations impossibles, donc je suis inquiet pour lui, et le fait qu'il réitère me déçoit un peu, c'est sûr. Tu vois ce que je veux dire ? » C'est déjà affreusement confus dans ma tête... Donc l'expliquer de vive voix n'est pas évident. Ce n'est peut-être pas de la déception à proprement parlé, je ne sais pas. En tout cas, je retrouve bien là Dean, qui essaye de tempérer la relation encore un peu tendue entre mon cadet et moi.

Mon hôte reprend en annonçant que nous ne sommes pas en droit de juger... Et encore moins lui. J'écoute très attentivement tout ce qu'il me raconte, ma curiosité étant piquée au fur et à mesure de son discours. J'ai entendu parler de son scandale, bien évidemment... Mais je n'ai jamais osé l'interroger à ce sujet, par peut d'être indiscret. Seulement, le fait qu'il aborde le sujet me fait penser que c'est peut-être le bon moment pour que je l'interroge. « Tu as raison, on ne peut pas vraiment sujet... Et je ne pense pas que j'aurais fait mieux dans cette situation, au final. » j'admets, avant de laisser un petit silence. « D'ailleurs, tu sais, ça fait longtemps que je me pose des questions, alors... Qu'est ce qu'il s'est passé pour que tu finisses là-bas, en fait ? Désolé si je suis indiscret, je comprendrai si tu ne veux pas répondre. » Enfin, à peu près, je pense.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Confessions  Ϟ feat. Dean Empty
MessageSujet: Re: Confessions Ϟ feat. Dean   Confessions  Ϟ feat. Dean EmptyMer 19 Juin - 10:48

TITRE :

 Confessions Ϟ feat. Dean




 

Son sourire figé ne me passe pas inaperçu mais, je fais comme si ! En même temps, je ne sais pas toute l’histoire de cette famille. Je sais juste qu’ils sont frères parce que Summer Lee Jin a adopté mon ami ici présent et Jun Hee que j’adore. Maintenant, quelques phrases prennent leur sens quand j’y pense. Je fais un grand sourire à Yong Jae en guise de remerciement pour le café ou je souffle doucement avant d’avaler une gorgée. Je ne suis pas idiot, j’essaie de le rassurer par rapport à Gabriel mais, je dois avouer que je n’en mène pas plus large. Pour être honnête, il est aussi la cible de Yong Sun par ma faute et, je me rends compte que si je suis autour de lui ces temps-ci c’est parce que psychologiquement, Gabi est atteint et vu l’expérience qu’il a vécu, c’est normal, je ne veux pas qu’il soit brisé par les paroles crues de mon ancien partenaire. Je n’ai pas envie qu’on touche à Yong Sun mais, mon histoire du passé à de sérieuses répercussions sur mon entourage. J’essaie de m’auto-convaincre en même temps. Je me sens soudainement un peu mal en voyant l’expression de surprise de mon aîné. Alors il n’était au courant de rien ? Gabi ne lui a vraiment rien dit ? En même temps, parler de lui ce n’est pas son style. Il préférera parler de ce qu’il a vu à la télévision que de lui et de son passé. Nous avons ce point commun et, en même temps il est curieux. Il sait pas mal de choses sur ses frères. Parce qu’il s’est apparemment renseigné et, je me suis bien rendu compte que mes cds sur la musique de Yong Jae disparaissaient puis revenaient. Si je me sens mal c’est aussi parce que le violon est assez significatif et tabou et, que je ne sais pas si je suis en droit d’en parler. Cela ne me regarde pas mais, si je ne mets pas ma touche de sel, je me demande si leur relation deviendra forte. Peut-être que c’est mon rôle de faire avancer un peu les choses. Prenant une toute petite gorgée je finis par dire.

« - Depuis qu’il est né ! C’est sa mère qui m’a dit que c’était comme s’il était né avec un violon. Ce que je veux bien croire. Le Gabriel qui joue du violon n’a rien à voir avec le Gabriel que nous connaissons. On dirait quelqu’un d’autre. Je crois qu’il en joue depuis l’âge de 3 ans. Cependant, il joue rarement en public contrairement au piano et à la batterie, le violon il joue devant public si c’est pour un évènement important. Depuis que je le connais, je ne l’ai vu et entendu qu’une fois en jouer ! »

Tu trouves même que c’est du gâchis. Un talent comme il a, devrait être reconnu mais, Gabriel n’a jamais été quelqu’un qui aime se montrer. Montrer ses compétences.. D’ailleurs, lors de notre émission Wonderland, lors de notre premier épisode, je peux aisément dire qu’il a fait exprès de ne faire que chanter une chanson. Il a tant à montrer mais, il préfère se retenir pour ne pas attirer toute l’attention sur lui. Il préfère laisser les autres briller à sa place. Au fond, je ne le comprend pas mais, je fais avec. Finalement la conversation prend plus d’importance. Encore une fois, je prends mon temps avant de répondre. Bien que je pose une question à mon hôte. Est-ce qu’il est vraiment déçu de son cadet ? Je peux comprendre qu’il soit en colère mais, ressentir de la déception ? Je ne peux pas me permettre de le juger alors que j’ai fait pire… Bien pire ! Mais, je veux m’assurer qu’il n’en veut réellement pas à l’endormi. Il semblerait que j’ai encore touché un point sensible. Avant d’entendre sa version. Son explication difficile à comprendre mais, j’ai compris. Il s’inquiète réellement pour lui. Mais, je ne préfère pas relever pour le moment surtout, qu’il semble apparemment qu’il n’ait pas finit. Je souris bêtement quand je l’entends admettre qu’il n’aurait pas fait mieux. Chacun agit différemment. Ce genre d’évènements change la vie de beaucoup de personnes. Nous n'y étions pas, comment on aurait agi ? Personnellement, j’en sais trop rien. Bien que je crois que j’aurais combattu plus violemment mais, Summer number 3 est plus « faible » physiquement mais, cela ne veut pas dire qu’il est faible au sens propre du terme. Je le trouve plus fort que moi à certains moments. Je porte la tasse à mes lèvres avant de m’arrêter net à sa question. Qu’est-ce qui s’est passé ? Il est le premier à me le demander directement après mon retour. Voir le seul. Personne n’a osé mentionner ce qui s’est passé. Pour des raisons que j’ignore. Mais, il y a certaines personnes qui méritent que je parle de ce qui s’est passé. Je leur dois ça et Yong Jae fait partit de ces personnes. Je repose doucement ma tasse sur le table pour le regarder en face.

« - Ne t’inquiète pas, si j’en ai parlé c’est que maintenant je m’en fiche ! Parce que je sais que je recommencerais quoi qu’il se passe… »

Je me balance un peu sur le siège avant de perdre mon sourire et de finir par devenir sérieux, en repensant à ces évènements, je suis toujours en colère, très en colère..

« - C’est ma meilleure amie.. Alex.. Elle faisait partie du crew de danse dans lequel je faisais partit. On faisait des courses avec un pote de la bande. Les gars avaient décidés de célébrer mes débuts d’idole.. Avec un pote on s’est arrêté à un magasin de chaussures là, j’ai entendu deux gars parlaient fièrement d’avoir coupé les freins d’un scooter. Je n’y ait pas porté plus d’importance que ça… Alex, nous a laissé pour finir les quelques courses en prenant son scooter. Seulement, à quelques mètres plus loin, peut-être à 200 mètres au premier feu rouge, elle a eu un accident. »

Je peux me rappeler parfaitement de ces cris de ces passants alors que j’avais le dos tourné, les klaxons, je peux me revoir courir comme un fous accompagné de Mika pour nus apercevoir avec horreur du corps inerte d’Alex. Je me rappelle avoir crié comme un fou et la peur de la perdre devant mes yeux. Je serre le poing sans m’en rendre compte mais, je reprends plus calmement.

« - J’ai remarqué que les freins de son scooter avaient été coupé.. Et pas que moi. Les deux gars du magasin me sont revenus en tête. Je n’ai fait que les chercher. En fait, leur refaire la face me démangeait bien que, j’avais cette voix qui me disait de rester calme de les emmener juste au commissariat. Je suis tombé sur eux et leur bande. Ils étaient une dizaine je crois.. Je sais plus, quand je lui ai demandé de m’accompagner ce con m’a dit : « J’espère qu’elle est morte » ! Je peux te dire que j’ai complètement déchanté… La suite tu la connais. »

Je reprends ma tasse pour boire mon café. Maintenant, que cette affaire est lointaine, j’ai plus de facilité à en parler même si, je préfère faire attention. Je ne veux pas que les fans soient au courant pour pourrir la vie d’Alex. Surtout pas. Quand je vous dis que je ne peux pas juger Gabriel. Peut-être que je lui ai trop soufflé dessus, je ne sais pas mais, il a évité le scandale parce qu’il a pu appeler Kanzaki san. Qu’il n’est pas réellement battu même s’il a frappé, les premiers à avoir porté les coups sont ceux qui sont totalement en tort.

« - En tout cas, pour revenir à Gabriel, je suis soulagé, de voir que tu agis comme un grand-frère. Mais, tu sais Gabriel est comme ça. Qu’importe les conséquences, il viendra en aide s’il le peut à une personne en « danger ». C’est dans sa nature. »

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Confessions  Ϟ feat. Dean Empty
MessageSujet: Re: Confessions Ϟ feat. Dean   Confessions  Ϟ feat. Dean EmptySam 22 Juin - 14:40

TITRE :

 Confessions Ϟ feat. Dean




 

Tasse de café entre les mains, je prends une nouvelle gorgée qui me brûle doucement l'œsophage. Mes yeux se posent à nouveau sur Dean, tandis que celui-ci vient répondre à mes interrogations... Et je me rends compte que mon ami pourrait m'en apprendre beaucoup au sujet de mon frère cadet. Après tout, ils se connaissent de longue date. Qui plus est, c'est vrai que Gabriel n'est pas trop du genre à parler de lui, maintenant que j'y pense. Hormis la dernière fois, ou il a osé me dire ce qu'il avait sur le cœur, je ne l'ai jamais vraiment entendu s'attarder sur son passé, ou d'autres sujets du même acabit. Enfin, je ne dis pas ça pour me faire passer pour un monstre d'égocentrisme, car au final je ne lui ai jamais vraiment parlé de moi et de mes jeunes années non plus... Mais bon, je me console en me disant que ce manque de conversation s'arrangera au fil du temps. Tout du moins, c'est maintenant ce que j'espère. Je n'ai plus envie d'une vie de famille pourrie comme avant... Et c'est déjà un sacré progrès que nos conversations ne se limitent plus à des engueulades ! Bref... Dean m'apprend donc que mon cadet du violon depuis de longues années... Et j'avoue que ça a de quoi me surprendre. Je savais qu'il jouait de la batterie et du piano, mais loin de moi l'idée de l'imaginer avec cet instrument à cordes pincées. J'acquiesce tout du long, surpris d'apprendre tout ceci. Et mon hôte appui bien sur le fait que Gabriel est radicalement différent quand il joue du violon, tant et si bien qu'on dirait qu'il parle d'une autre personne. Il ajoute également qu'il ne la vu jouer du violon qu'une seule fois, et qu'il garde ses talents uniquement pour les grandes occasions. De quoi piquer ma curiosité une fois encore ; « Pourquoi il n'en joue pas plus souvent en public ? A ce que tu me dis, il a l'air d'avoir du talent, c'est dommage qu'il soit aussi pudique là-dessus. »

La conversation en revient à d'autres considérations... Et s'il est vrai que je me sens un peu gêné de poser cette question de but en blanc, je pense néanmoins être en droit de savoir. Évidemment, si Dean venait à refuser de répondre, je comprendrais, même si je me sentirais probablement un peu vexé. Mais ces craintes sont balayées d'un revers de main quand mon ami répond après un court silence. Il dit que je n'ai pas à m’inquiéter à ce sujet, et que s'il éprouvait encore une quelconque gêne à ce sujet, il n'y aurait pas fait allusion. J'acquiesce en silence, prêt à l'écouter, tout en le fixant. Il me raconte alors l'histoire de la mort de sa meilleure amie, tuée lors d'un accident. Au fur et à mesure, je réalise l'horreur de cette histoire, et la cruauté des personnes en question... Et je ne comprends que mieux les agissements de Dean. Je hoche discrètement la tête au fil de son discours, manifestant toute l'attention que je lui porte, mais garde le silence jusqu'à la fin. Son récit terminé, je me sens abasourdi. Je baisse mon regard, qui se pose sur la sombre surface miroitante de mon café. Je reste muet, ne sachant que trop dire. Me connaissant, je sais pertinemment que je n'aurais pas mieux fait. Que ça soit à l'époque ou j'étais un jeune voyou, ou maintenant. Malgré moi, je crois que j'ai encore une bonne dose de violence au fond de moi qui menace d'éclater sitôt l'adrénaline et la colère montent.

« Je comprends mieux. » dis-je pour casser le blanc qui s'est installé depuis un bon instant. Mes yeux se relèvent vers Dean, je lui adresse un sourire discret et gêné. « Qu'est il advenu de la bande après ça ? Il y a eut un procès, ou quelque chose du genre ? » dis-je. Dean est certainement en faute... Mais tellement moins que ce ramassis d'imbéciles. Malgré moi, je me dis qu'en l’occurrence, la vengeance est l'une des seules justices.

Dean boit une une nouvelle gorgée de café avant d'en revenir à Gabriel. Il s'avoue soulagé de voir que j'agis comme un grand-frère... Mais que malgré mes efforts, je ne pourrai pas changer la nature de mon cadet. J'acquiesce en silence avant de rependre à mon tour après quelques courtes secondes de mutisme, et une gorgée de café ; « J'essaye d'agir au mieux... Parce que bon, j'ai compris que je ne gagnerai rien à l'engueuler sans cesses, surtout si je veux retrouver une situation familiale stable comme avec Jun Hee. Et je sais que je ne pourrai pas le changer... Mais bon, j'aimerais qu'il soit plus prudent, tout de même. Ou éventuellement qu'il m'appelle en cas de problème. » Quitte à jouer le grand-frère, autant le faire jusqu'au bout, non ?


Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Confessions  Ϟ feat. Dean Empty
MessageSujet: Re: Confessions Ϟ feat. Dean   Confessions  Ϟ feat. Dean EmptySam 22 Juin - 19:21

TITRE :

 Confessions Ϟ feat. Dean




 

Je bois doucement écoutant la question de mon aîné sur le pourquoi du comment notre Gabi national ne joue pas du violon. Bonne question, je me suis déjà posé la question avant et, je lui ai posé mais, je n’ai obtenu que de faibles réponses de la part de notre cadet. La seule qui m’a répondu ce fut sa jeune tante et encore même là, c’est compliqué. J’ai même pas cru que c’était sa tante et, si je ne me trompe pas c’est aussi la tante de mon ami ici présent et de Jun Hee. Je ne peux malheureusement pas donner la réponse au leader rap des MOB. Non pas que, je n’en ai pas envie mais, je crois que la réponse ne doit pas venir de moi. Mais du concerné. Je ne sais pas, je ne connais pas toute leur histoire qui me semble compliquée. Même à l’époque où Gabi était en Amérique et moi, j’étais ici en tant que trainee il m’avait expliqué mais, en même temps… Non pas que je suis idiot mais, les histoires de famille je préfère ne pas m’en mêler. J’ai déjà les miens mais, en même temps ce n’est pas que je ne veux pas m’en mêler car, je tiens aux trois frères même si je suis plus proche de l’aîné et du benjamin. Disons que je n’ai pas envie de créer un malaise. Je pense que si Yong Jae veut parler il devrait parler avec Gabriel. Je n’ai pas envie de prendre sa place de grand-frère même si, je sais que le lien que j’ai avec Gabi est fort. Il ne s’effacera pas de sitôt et, ça j’en suis conscient mais, je dois savoir garder ma place. Je n’ai pas envie de donner des réponses si Gabi n’en a pas parlé c’est probablement pour une raison. Et puis, je ne sais pas si, cela aidera vraiment leur lien à tous les deux si je mâche le travail. C’est une question qui me taraude l’esprit. Mais, je dois bien ça à Gabriel. De l’aider à se rapprocher de ses frères et à Yong Jae aussi.

« - Du talent ? Pas qu’un peu. Il est bluffant avec son violon. Il arrive même à danser avec. Je crois qu’il a reçu plusieurs offres pour faire partit d’un ou plusieurs orchestres connus. Pour le pourquoi il en joue pas… Je connais la réponse mais, je pense que c’est à lui que tu dois le demander. »

Je ne peux que dire ça. Avant de répondre à une autre question qui cette fois m’est plus personnelle. Alex ne pourra plus danser comme avant mais, elle est au moins en vie. C’est ce que je me dis sans cesse mais, cet évènement… M’a marqué. Je ne peux pas dire que j’en sois sorti indemne mais, je vais bien mieux. Bien que, si je retrouve un de ces …. Enfin je préfère ne pas y penser, je ne sais pas si j’arriverais à garder mon sang froid. Le fait que j’ai recommencé la musique peut être des plus males perçues et, il se peut qu’il y ait des représailles par vengeance. Je lui parle de ce qui s’est passé tout en pianotant mes doigts sur la table. Je prends une pause pour finir par lui répondre complètement avant de reprendre une gorgée. Je ne le regarde pas vraiment. Après tout, ce n’est pas une conversation très joyeuse. Les retombées d’après furent assez lourdes et le sont toujours. Je bois doucement en repensant au passé avant de lever les yeux vers mon hôte. Je ne dis pas que le poids sur mes épaules est plus léger mais, au moins, j’ai la conscience plus tranquille. Yong Jae est au courant, lui qui m’a accueilli et avec qui j’ai quand même pas mal trainé quand on y pense. Je réponds à son sourire à sa prochaine question.

« - Le groupe a repris ses activités aux States, ils sont même venus me voir lors de ma sortie en ce 31 décembre. Si j’ai gardé le silence, c’est pour qu’ils aient tous une vie tranquille. J’aurai pu écopé d’une peine de prison vu l’état dans lesquels j’ai mis ces deux imbéciles mais.. Ton frère m’a sauvé la mise enfin, sa mère. Gabriel qui est proche de la bande, a été mis au courant par eux et, de là a demandé à sa mère de me défendre. Elle était avocate à l’époque ou alors, elle était passée assistante du procureur de New York.. Après, grâce à elle j’ai fait le nécessaire pour avoir la garde complète de mon fils. Mais, là encore c’est Gabriel qui a parlé en ma faveur. »

Je souris à cette pensée. Je ne voulais pas de son aide. Je l’ai pourri en lui disant que j’étais prêt pour de la prison mais, je le remercie de ne pas m’avoir écouté. Grâce à lui, mon fils n’entendra pas des remarques désobligeantes sur mon compte. Comme quoi j’ai fait de la prison et je peux le regarder dans les yeux. Ah, c’est vrai que Yong Jae n’était pas courant pour Evan . C’est rare que je parle que je suis père. Mais, je n’ai pas envie qu’après mon fils se dise que j’ai honte de l’avoir. Peut-être devrais-je faire une conférence de presse ? Avant ça, je dois en parler aux membres de mon groupe. Je ne veux pas qu’ils l’apprennent par ces journalistes qui ne sont que des empoisonneurs. Pour détruire la vie de quelqu’un ils sont forts. Je préfère boire tranquillement mon café en attendant sa réaction. Je trouve ça amusant, moi papa ? Faut croire que j’ai pas la tête à l’emploi ahahaha. Cela m’amuse et tant mieux. Mais, là c’est une autre histoire. Et, cela risque d’être un peu long. La conversation revient sur Gabriel et, je fais part à mon ami qu’il pourra faire tout ce qu’il veut… Gabriel n’est malheureusement pas prêt de changer pour lui mais, d’un autre côté, s’il n’était pas ainsi, je ne sais pas où j’en serais aujourd’hui. Je l’écoute et le regarde. Je compatis et en même temps, je ressens un sentiment respect un peu plus grand pour lui. Je suis amusé et pose ma tasse de café après qu’il ait terminé. Je lui donne même une tape sur l’épaule pour lui montrer mon soutien avant de l’enlever après quelques secondes.

« - Je te soutiens… Tu ne m’as jamais parlé de ma vie.. Et, personnellement je respecte ça. D’ailleurs, je ne crois pas que je t’ai donné mes condoléances pour ton père. J’aurais aimé être présent à ces funérailles puisque j’étais encore à l’armée. J’aimerais vraiment vous voir heureux tous les trois en incluant Jun Hee que j’adore ! Pourquoi tu ne lui dis parle pas de toi à Gabriel ? Ou bien lui dire que tu le considère comme un petit frère ? Gabriel n’est pas devin et, je ne pense pas qu’il puisse imaginer que tu veuilles qu’il t’appelle en cas de danger ! Tu.. N’es pas obligé de me répondre mais… Il y a une question qui me hante.. Est-ce que toi et Jun Hee avez du mal à l’accepter parce qu’il ressemble à votre père ? »


Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Confessions  Ϟ feat. Dean Empty
MessageSujet: Re: Confessions Ϟ feat. Dean   Confessions  Ϟ feat. Dean EmptyVen 28 Juin - 16:10

TITRE :

 Confessions Ϟ feat. Dean




 

Aux dires de Dean, le mot talent ne suffirait pas à dépeindre les compétences en violon de Gabriel. La preuve en est qu'il m'explique qu'il est capable de danser tout en jouant de cet instrument, ce qui je suppose, n'est pas une mince affaire. Ça ne peut paraître que plus impressionnant pour moi, qui manque clairement de talent en danse... Et quand je vois comment mon cadet se meut, j'imagine que ça doit être impressionnant de le voir se la jouer à la Linsdey Stirling. Forcément, ma curiosité ne peut qu'être encore plus piquée, et je sais que je ne manquerai pas de demander une démonstration à mon cadet quand l'occasion se présentera. En attendant, quand je demande à mon hôte la raison pour laquelle Gabriel n'en parle jamais, ou pourquoi il n'en joue jamais, tout simplement, ce dernier me répond que je devrai demander directement au concerné... Effectivement, ça serait certainement le mieux, et surtout, ça me permettrait de prouver au benjamin que je lui accorde malgré tout un certain intérêt. « Tu as raison, je lui demanderai quand il se portera mieux. », je finis par admettre, n'ayant pas envie de brusquer Gabriel dans son rétablissement. « Tu penses qu'il accepterait de me faire une démonstration, tout de même ? »

Je me fais ensuite plus curieux sur le passé de Dean. Il me raconte les événements de long en large, avant de répondre à mes questions. Il m'explique que son groupe l'a soutenu, lui rendant visite le jour de sa sortie... Et appuie sur le fait que Gabriel l'a considérablement aidé, par le biais de sa mère, une juriste. C'était grâce à elle que Dean avait réussi à éviter une peine d’incarcération, et ensuite put obtenir la garde officielle de son fils. J'imagine que les événements n'avaient pas joué en sa faveur, mais l'appui de témoin et de ses amis avaient du considérablement rendre son dossier favorable... C'est typiquement dans ce genre de cas que je viens à penser que les personnes qui sont punies par la loi ne sont pas nécessairement les plus mauvaises. Il ne suffit pas de grand chose, au final... « Je comprends mieux pourquoi toi et Gabriel êtes si proches du coup. » dis-je avant de boire une nouvelles gorgée, détachant ainsi mon regard de Dean pendant quelques secondes. « Enfin, je suppose que tu as eut raison de garder le silence au final, puis tu auras fait justice toi même au final, donc bon... » Pas que j'admette que c'est mieux de rendre justice soi-même en règle générale, loin de moi cette idée. Mais en l’occurrence, les répercutions sur son groupe auraient put être plus néfastes qu'autre chose. Ne voyant que trop ajouter à ce sujet, je détourne un peu la conversation ; « D'ailleurs, comment se porte ton fils ? »

Quand je viens avouer que malgré mes dires ou mes actes, je tiens à être un frère aîné digne de ce nom, Dean se fait à son tour attentif. Je suis encore prêt à faire des efforts envers Gabriel, en dépit de ce que j'ai pu lui dire la dernière fois. Et sans vouloir paraître orgueilleux, je suis maintenant le chef de famille, malgré moi. Donc forcément, je dois assumer ce rôle, même si certaines choses ne me plaisent pas et que je ne me retiens pas pour les signaler à mes cadets. Mais je me dis que mon beau-père n'aurait pas voulu que je laisse Jun Hee et Gabriel tomber, même s'il arrive à ce dernier d'être déraisonnable. A y penser, je l'ai moi aussi été, et il m'arrive encore de l'être à moindre mesure, mais Lee Jin ne m'a jamais laissé tomber. Je suppose que je lui dois bien ça, au final... Et quelque part, le rendre fier de moi, tout mort soit-il. Dean vient déposer quelques tapes sur mon épaule en guise de soutient, avant qu'il ne reprenne la parole. Il en profite pour me présenter ses condoléances, auquel je réponds par un simple hochement de tête en guise de remerciement ; je ne peux pas faire plus. Il en vient alors à parler de notre relation avec Gabriel, me faisant quelques recommandations. J’attends qu'il termine pour pouvoir lui répondre, et j'avoue que sa tirade se finit sur une note assez douloureuse... Est ce que j'ai du mal à l'accepter à cause de sa ressemblance avec Lee Jin ? Au début, c'est clair, je l'ai toujours su. Je pense aujourd'hui que la pilule a peut-être toujours un peu de mal à passer, même si je m'efforce de l'avaler. Je réponds donc, après quelques secondes de silence et une nouvelle gorgée ; « Je pense que c'est le cas, oui. Je ne connais pas tout de l'histoire de Gabriel, je sais bien, mais je pense que j'ai eut un peu de mal à le voir arriver seulement une fois son père décédé. Jun Hee et moi étions très attachés à Lee Jin, donc voir son fils biologique débarquer comme ça, alors qu'il venait de disparaître... Ça a été un peu douloureux, et je pense que ça n'a pas aidé, déjà. » J'inspire longuement avant de reprendre ; « Puis c'est sûr que je pense qu'il y avait un peu de jalousie de mon côté, et peut-être aussi du côté de Jun Hee. Mais quand j'y repense, j'ai aussi été très jaloux quand Jun Hee a débarqué, et j'ai mis énormément de temps à me rapprocher de lui... Mais bon, au final c'est comme s'il était mon vrai frère. Je ne sais pas si j'arriverai à faire la même avec Gabriel, mais je vais essayer, même si je me doute que ça va prendre du temps aussi, peut-être même plus. » Pour les raisons évoquées ci-dessus, évidemment... Et finalement, pour ce qui est de parler de moi ; « Même si j'ai pas eut une histoire aussi dramatique que la tienne, je me dis que j'ai aussi un passé pas très glorieux à cacher... Et bon, je crois que j'ai plus envie de l'oublier et de me reconstruire que d'en parler vraiment, même si je pourrai lui en toucher quelques mots... Je verrai. »


Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Confessions  Ϟ feat. Dean Empty
MessageSujet: Re: Confessions Ϟ feat. Dean   Confessions  Ϟ feat. Dean EmptyDim 30 Juin - 17:17

TITRE :

 Confessions Ϟ feat. Dean




 

Je ne peux qu’acquiescer à la résolution de mon hôte. Au moins, ils auraient probablement une conversation qui pourrait les aider. Finalement, je crois que mon devoir va bientôt se terminer. Oui, j’ai l’impression que l’on m’a confié une mission. En même temps, si aucun des trois ne parlent, vous m’étonnez qu’après il y a ce mur entre-eux. La famille divisée en deux, comme la Corée ou l’Allemagne pendant la guerre froide. Bien que je ne cesse de me dire que je leur dois bien ça. D’un autre côté, cela me rassure sur le fait que mon lien avec Yong Jae ou bien Gabriel n’est prêt de se fissurer. Si tel est le cas, cela ne viendra probablement que de moi. Je ne peux m’empêcher de pensr que Yong Sun risque de profiter de la faiblesse de Gabriel pour s’en prendre à lui. Pourtant, je n’ai pas envie que Yong Jae ou quelqu’un d’autre puisse frapper Yong Sun. Le seul qui ait le droit c’est moi et encore… Je n’aimerais pas en arriver là. Cependant, je ne peux m’enlever de la tête qu’il puisse s’en prendre directement au dernier de la famille… Je prends une autre gorgée en écoutant la question de mon aîné. Si Gabriel pourrait lui faire une démonstration ? Alors là, il me prend au dépourvu. Cela doit se voir sur mon visage puisque mes yeux devinrent ronds comme des billes et, que je faillis m’étouffer avec la tasse de café. Non non, ce n’est pas pour me moquer de lui mais, comment dire… Moi-même il refuse mais, pire que tout… C’est à leur tante que j’ai rencontré deux fois… Je me rappelle que Gabi a refusé devant elle je ne sais combien de fois. D’ailleurs, je crois que c’est vraiment le sujet où c’est totalement une autre personne !! Vous me croyez pas ? Il ne dira rien si un enfant joue des fausses notes sur un piano, la batterie ou tout autres instruments… Si si, au contraire, il dira que c’est bien jouer enfin qu’il devra s’entrainer plus. Alors l’enfant n’a pas à s’en faire et m’engueule même quand je suis cash et que je dis qu’il y a encore quand même pas ma de boulot, comme pour la danse mais, alors lui au violon c’est comment dire… Faut le voir pour le croire.

« - Je … Là, tu me poses une colle ! D’ailleurs sa tante… Et quelle bombe d’ailleurs bref, je m’égare.. Lui a demandé quand j’étais là, il a toujours refusé. D’ailleurs c’était la source de leurs chamailleries ! »

Je plaisantais pas. Enfin on aurait dit deux gamins pour le peu de fois que je les ai vu. On peut même dire que cela avait étonné tout le monde de voir Gabriel ripostait de la sorte alors que d’habitude il dit oui à pratiquement tout le monde. Rien à voir avec le petit Gabriel que nous connaissons je vous le redis. La conversation se tourna sur moi. Je lui ai parlé aussi de la raison qui faisait que je suis proche de Gabriel. Ce que Yong Jae souligna. Je ne pouvais que l’écouter et sourire en me remémorant notre première rencontre. Je n’ai pas été totalement tendre avec lui pourtant, il s’est accroché à moi et qui m’a sauvé. Au fond, je l’ai utilisé et, je ne sais pas si je serais capable de lui rendre ce qu’il m’a donné. Comme Yong Jae m’a beaucoup aidé pour mon intégration dans l’agence. Je pensais le décevoir mais, au final je me rends compte que j’aurais du venir le voir bien plus tôt. Chacun ses problèmes et ses secrets. Je ne pense pas que ce soit mauvais de garder certaines choses pour nous. Sinon, on ne serait pas intéressant si ? Quand, mon ami ici présent me fit part de son avis sur mes actions passées, je ne peux qu’émettre une certaine réserve. Il est vrai que je l’ai joué au Justicier vengeur mais, est-ce que je dois être fière de moi ? Je pensais au début que je serais content mais, en réalité, c’est quand même un poids que je devrais garder encore un moment. Je ne dis pas que je regrette mon geste mais, j’en suis pas foncièrement fière. Ecartant la tasse de mes lèvres, je finis par dire.

« - Ouais.. Enfin… Je n’en suis pour autant fiere vu les consequences.. Je n’ai pas vu mon fils faire son premier pas, parlait et pire que tout je ne l’ai pas vu naitre et, heureusement que j’ai des photos de sa naissance mais, c’est pas pareil et puis… Non, laisse tomber… Sinon mon fils se porte bien !! Il est trop beau !! Tout le portrait de son père !! Je te l’emmènerais un jour si je peux !! »

Oui bon quoi ? J’ai bien le droit de me flatter non ? Sérieusement mon fils c’est ma bataille comme une chanson française… Non je ne suis pas gaga de mon fils. Bon ok, je le suis parce que je ne vous dis pas comment je me retiens de parler de lui à mon ami. Non mais, il est trop mignon mon fils. Encore un futur tombeur je vous dis. Pour sûr que si je l’emmène à l’agence il va en faire craquer plus d’une. C’est lui qui avoir toutes les fans qui puissent exister même les idoles de maintenant ne pourront rien contre lui hahaha !!! Ok, je m’emporte un peu trop mais, attendre c’est de mon fils que l’on parle ! Mon joli et mignon enfant. J’avoue qu’il est aussi un sacré diablotin et possède un caractère déjà bien trempé mais, cela doit être de famille. Il n’y a qu’à voir avec Saenie ma cousine que je considère comme une petite sœur et qui est la maknae des Fiction & Fact. Je me demande de quels talents il va hérité… Bien évidemment, que je vais lui apprendre la danse après tout, je crois que je vais plus m’amuser à me la jouer professeur avec lui et le taquiner que le fait que je danse contre des gars talentueux comme Lee Wei. Enfin, on y est pas encore et il vaut mieux que pour le moment, je ne me projette pas trop dans l’avenir… En tout cas, je préfère rester concentrer. J’ai failli lâcher le fait que Gabriel s’en reçoit pas mal dans la figure à cause du manager des UBKI mais, je me tais. Peut-être que dans un futur proche je m’en voudrais de ne pas l’avoir dit plus tôt à Yong Jae pour essayer d’épargner mon ancien coéquipier de groupe…

Je finis par lui renvoyer la balle en lui posant une question personnelle. Dont la question sur le fait qu’il a du mal à accepter Gabriel parce qu’il ressemble à leur père. Père que je respectais beaucoup. Pionner du rock en Corée et acteur aussi reconnu, je ne peux que le respecter. Il a apparemment sauvé le chef de famille ici présent et Jun Hee en les adoptant mais, là encore je ne préfère pas réellement m’aventurer sur ce terrain là. Je lui donne mes sincères condoléances. Je me rappelle avoir eu la chance de le rencontrer sur un plateau tv et qu’il m’a félicité pour ma danse. Je n’étais que trainee à l’époque mais, j’ai l’impression que c’était hier. Je bois plus ou moins les paroles de mon aîné sans pour autant le quitter du regard. Finalement, ce que je craignais s’avèrent véridique. Est-ce que je peux juger ? Non, je me mets à la place du lead rappeur des MOB et j’arrive et comprend son point de vue. Comme celui de Jun Hee. Je pense, que j’aurais réagi de façon presque similaire. Pour le fait qu’il ne me dise rien sur son passé, je respecte ça comme je l’ai dit. Le fait qu’il évoque qu’il pourrait en toucher deux mots à Gabriel me suffit mais.. C’est drôle quand même. Pas leur histoire qui est douloureuse mais..

« - Désolé, si j’ai réveillé des blessures. Je ne te dis pas de lui parler de toi si tu ne veux pas.. Mais, juste le minimum il en sera heureux. Au moins, avec lui c’est simple il est heureux pour très peu de choses. Beaucoup pense que c’est stupide, moi-même la première fois je l’ai pas supporté, parce qu’il souriait tout le temps, il était naïf, cela m’énervait royalement, je lui ai même crié dessus et j’ai dû le blesser mais.. Le plus idiot c’était moi dans l’histoire. Il y des personnes qui sont comme ça.. Qui donneraient n’importe quoi, un peu comme ce conte japonais du gamin le plus stupide. Tu la connais ? Ce gamin se fait avoir par tout le monde en donnant à chaque fois quelque chose alors qu’il n’avait presque rien jusqu’à en mourir en ayant jamais rien en retour des personnes qui abusaient de sa gentillesse et naïveté. Le seul cadeau qu’il reçoit à la fin est un mot où c’est écrit stupide dessus et pourtant, comme ce fut le seul cadeau il était heureux, qu’il en a pleuré de joie et est mort ainsi. Tout le monde le prenait pour stupide, personnellement.. Je me dis.. Que les plus stupides sont ces personnes méprisantes dans l’histoire. Car, s’ils vont vraiment mal la prochaine fois, il n’y aura plus personne pour les aider. Ils ont perdu la seule personne qui était prête à les aider.

Les plus bêtes dans l’histoire était-ce vraiment ce pauvre enfant qui donne ses bras, ses jambes, ses vêtements à chaque individu qu’il rencontre sur son chemin ? Pas certain. Je ne sais pas pourquoi je racontes, cette histoire à Yong Jae. Peut-être pour lui faire prendre conscience de quelque chose. Ou du moins, le rassurer sur le fait que Gabriel ne demandera jamais de tout savoir.. Ou peut-être que si… Mais, il attendra. En même temps, il est ainsi on ne le changera pas. Lee Jin shi semblait être un homme avec cette mentalité. Après tout, n’a-t-il pas aidé si j’ai bien tout compris Yong Jae et Jun Hee dans l’histoire ? Il leur a permis d’avoir une famille, d’être ce qu’ils sont aujourd’hui.. Je ne serais pas là si, Gabriel n’avait rien fait. Je n’ai pas voulu de son aide quand j’étais sur le point d’aller en prison. Je ne voulais pas qu’il se mêle de mes affaires mais… Aujourd’hui, je suis reconnaissant qu’il ne m’ait pas écouté. Il a sauvé la vie de quelqu’un en cette soirée contre sa santé, je suis certain que cette personne lui est aussi redevable..

« - N’est-ce pas une chance qu’il ressemble à votre père ? Je veux dire.. Il est partit mais, il nous a laissé Gabriel qui a son sang et son talent qui est en constante évolution.. En quelque sorte, les conditions qu’il vous a imposé dans son testament m’ont toujours intrigué mais, je me demande si, ce n’est pas un « cadeau ». Je m’explique… Avec Gabriel c’est impossible de s’ennuyer même s’il doit t’énerver au plus au point, qu’il est épuisant, curieux, qu’il est complètement inconscient, naïf mais, cette maison est toujours vivante non ? Vous êtes à nouveau trois, comme vous l’étiez Jun Hee et toi avec votre père. Puis, sois en certain que si Jun Hee ou toi aviez un problème, Gabriel s’en mêlerait pour vous défendre même si vous lui dites non.. Il ne dit rien quand cela le concerne mais, quand ça concerne les personnes qu’il apprécie, il devient là aussi quelqu’un d’autre.. En tout cas, merci pour le café, je vais y aller. Je ne veux pas trop te déranger ! Ah et oublie ce que j’ai dit. Je divaguais. Je suis content d’avoir parlé avec toi ! »

Je finis de boire ma dernière gorgée avant de me lever et de lui donner une claque sur le dos. Je me lève pour prendre mes affaires et sortir de la maison. Je pense que j’en ai fait assez. Je lui demande juste de faire bien attention à lui avant de partir et qu’on devrait se faire une sortie tous les deux un de ces quatre. Sur ce, ma mission est terminée et, il est temps pour moi de partir et d’aller retrouver mon petit bout de chou.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas




Anonymous

Invité


Invité



Confessions  Ϟ feat. Dean Empty
MessageSujet: Re: Confessions Ϟ feat. Dean   Confessions  Ϟ feat. Dean EmptyMar 9 Juil - 1:16

TITRE :

 Confessions Ϟ feat. Dean




 

Dean semble quelques peu pris au dépourvu avec ma question. Ses yeux se font ronds, il manque de s'étouffer, mais se ressaisit rapidement. Il vient alors confirmer mes doutes, répondant qu'il ne sait que répondre à cette question. Me voilà bien avancé ! Néanmoins, il me donne là une bonne raison pour essayer de demander à mon cadet. Histoire de montrer que je m'intéresse malgré tout à ses centres d'intérêts, depuis quelques temps. Tout du moins, c'est ce que je pense l'espace de quelques secondes... Jusqu'à ce que mon ami m'apprenne que ce talent a été un sujet de chamailleries avec sa tante. Une vraie beauté, à ses dires. Je hausse les sourcils, malgré tout un peu perplexe. Parle t-il de Brooke, cette femme que j'ai vu dans les photos de mon feu beau-père ? Je n'ai jamais eut l'opportunité de la rencontrer, mais je n'ai eut que de bons échos à son sujet, ce qui ne peut que me donner l'envie de faire sa connaissance. Mais passons ! Si Gabriel refuse de jouer face à sa propre tante, je me doute que mes chances d'avoir un tel privilège sont assez minces... Mais soit, qui ne tente rien n'a rien, et je tiens plus à lui témoigner de l'intérêt qu'autre chose, pour l'instant. De fait, je me contente de hocher simplement la tête à ces déclarations, qui m'étonnent quelques peu.

Je viens avaler la dernière gorgée de ma tasse. Mon hôte, lui, semble être quelques peu gênés par les aveux qu'il m'a fait, mais aussi du jugement que j'y porte. Je l'écoute attentivement, venant reposer ma tasse sur la table. Je comprends son avis, cette histoire de fierté. Et je crains que mes paroles aient porté à confusion ; « Je comprends. Je ne dis pas qu'il faut en être fier, c'est sûr. Mais disons que... Je comprends, donc je ne te jugerai pas là-dessus. » Voilà. Il me semble que c'est la meilleure façon de dire les choses. Les agissements de Dean n'ont certainement pas été les meilleurs qui soient. Je ne fais pas l'apologie de la vengeance personnelle, mais on ne peut décemment pas resté les bras croisés dans de circonstances aussi graves. Même si de fait, ça a eut quelques impacts sur sa vie personnelle, vis-à-vis de son fils notamment. J'ai un petit sourire compatissant à l'entendre, avant de lâcher un éclat de rire quand il se fait un peu vantard. « Toujours aussi modeste, à ce que je vois ! Et emmène le quand tu veux, je serai ravi de le voir. »

La conversation se fait moins joyeuse quand nous venons à parler du rapport entre l'arrivée de Gabriel, et le départ de Lee Jin. J'essaye d'être sincère, autant que je le peux. Malgré mes agissements jusqu'à là, je ne veux pas être de mauvaise fois, et Dean semble le comprendre. Néanmoins... Il me sermonne quelques peu, faisant le parallèle avec un conte japonais bien connu. Néanmoins, j'écoute. Je me froisse un peu, me trouvant face à un fait avéré. Mon regard se fait fuyant, et je finis par admettre ; « Je vois ce que tu veux dire. Mais le problème n'est pas tant que je prends Gabriel pour un imbécile. » Tout du moins, je crois. Même s'il m'agace parfois avec ses airs. Mais inexorablement, les paroles de Dean me heurtent. Pas dans le mauvais sens, mais j'en soutire une morale sur laquelle je devrai réfléchir un peu, éventuellement. M'ouvrir un peu plus à mon cadet, certainement.

La suite n'en est pas moins intéressante, mais me laisse tout autant pensif. Un cadeau... C'est vrai que depuis que je me donne la peine d'accepter Gabriel, les choses semblent aller mieux. L'ambiance n'est pas la même qu'avec Lee Jin, la proximité n'étant pas la même, mais elle est de la même trempe. Quelque chose joyeux, qui est arrivé sous mon nez sans que je m'en rendre véritablement compte... Un comble, pour moi qui rêvait de retrouver cette ambiance, mais qui était convaincu de ne jamais y arriver. Tout s'est fait à mon insu, j'ai l'impression... Dean me laisse pensif, mais j'acquiesce, perdu sans ces pensées, et perplexe. Mon ami m'annonce qu'il va partir, ce à quoi je réponds avec un sourire ; « Tu n'as pas dérangé, t'inquiètes pas. Et pareil, ça m'a fait plaisir de pouvoir parler un peu avec toi. » Je viens à mon tour claquer une tape dans son dos, avant d'ajouter un ; « Merci Dean. » sincère. Il me semble qu'il m'a ouvert les yeux sur certaines choses... Quelque chose me dit que je ne suis pas au bout de mes peines. Mais qu'au final, le jeu en vaut sûrement la chandelle. Non ?

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé





Confessions  Ϟ feat. Dean Empty
MessageSujet: Re: Confessions Ϟ feat. Dean   Confessions  Ϟ feat. Dean Empty

TITRE :

 Confessions Ϟ feat. Dean




 



Revenir en haut Aller en bas

 

Confessions Ϟ feat. Dean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour l'amour d'un enfant [feat Dean Hodgkin - guest Alois]
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» [UPTOBOX] La Polka des marins [DVDRiP]
» Loterie thématique {Elena, Seth, Dean, Crystal, Robyn }
» Obsession Maléfique (feat. Iris)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: C'est la fête à la New Génération :: The endBut nothing really disappears :: Finished stories-