AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Shopping with Mimi   Dim 1 Juin - 9:47

TITRE :

 Shopping with Mimi




 

we are young.
Me voilà seule dans nos dortoirs. Je ne sais pas pourquoi personne n'est jamais disponible quand je veux aller faire du shopping. Est-ce parce qu'il m'arrive parfois de m'arrêter dans les rayons des peluches et de leur parler? Ça me rend triste de savoir qu'elles sont là à attendre que quelqu'un veuille bien les acheter. Est-ce parce qu'il m'arrive de courir dans les jeux des aires pour enfants et de sauter sur le gros matelas en plastique? Si c'est ça, franchement, les gens sont vraiment coincés. Je ne me prends pas au sérieux malgré mon rôle dans l'industrie de la musique coréenne. Ça ne fait pas de moi une irresponsable, j'ai bien conscience que n'importe quoi n'est pas bon à faire, qu'on peut toujours se faire démasquer ou prendre en photo.

Heureusement pour moi, depuis quelques temps, j'ai réussi à mettre en place un subterfuge qui fonctionne très bien. Le petit nouveau du groupe SOW, Mimi, c'est le surnom que je lui ai donné c'est moi long et pas compliqué à prononcer. Il sait qu'il ne peut pas me dire non, donc au début je pensais simplement qu'il m'accompagnerait lorsque j'aurais envie d'aller manger dehors ou de faire les boutiques et que je lui ferai des cadeaux trouvés dans les magasins. A la première tentative, j'ai vite compris que c'était un échec. Mais il m'a gentiment parlé de son intérêt pour le ballet. Donc, depuis, je m'arrange pour avoir des places en échange il me tient compagnie. Je le trouve attachant puis ça ne doit pas être facile, en plus qu'il soit étranger, de prendre la place d'un membre d'un groupe. C'est mon devoir en tant qu'ancienne de prendre soin des plus jeunes.

La veille, j'ai convenu que je l'attendrai dans le parking, que l'on se déplacerait avec ma voiture. Je l'attends debout, appuyée contre le coffre. Oublié les tenues sexy que l'on me voit souvent porter dans les clips. Pour passer incognito, les vêtements sobres sont de rigueur. J'ai un bas de jogging, un débardeur, une veste, des baskets, une casquette et des lunettes de soleil. Je le vois arriver et lui souris.

"Bonjour Mimi ! Pile à l'heure !" Je lui fais signe de grimper dans la voiture. "Monte !"

Une fois à l'intérieur, je lui demande comment il va, tout ça, tout ça. Le trajet passe vite, le Myeong-Deong n'est pas très loin quand on est véhiculé. Je gare la voiture dans un parking payant afin d'être tranquille. Mon sac sur mon épaule, j'attrape Mimi par le bras. Il n'a pas l'air d'aimer ça mais comme je le fais depuis le début. Mon côté tactile ne se manifeste que de cette manière avec lui, en même temps, dans les magasins, je ne vais pas m'égarer. Puis il ressemble plus à enfant qu'à un homme qui pourrait me plaire.

"Fais-moi penser de ne pas oublier de te donner les billets comme la dernière fois." Dis-je en rigolant doucement. "Comment j'ai pu être aussi distraite et oublier ça? Tu ne m'as même pas fait la remarque."

Nous marchons dans la rue, mon regard se perd sur les vitrines des grands magasins. Enfin, par habitude, je ne peux pas m'empêcher assez souvent de vérifier que personne ne nous a reconnus. Pour le moment, c'est le cas. Mes yeux se posent sur lui.

"Alors? Comment ça se passe dans le groupe? Tu arrives à trouver tes marques?"

Je lui souris un peu afin de l'inviter à me raconter comment il vit cela. Puis une odeur bien trop alléchante se fait sentir. Plus loin, il y a un petit stand qui vendent des beignets. Je lui demande s'il en veut un et commande en fonction. Pendant que le vendeur n'est pas loin, je ne parle de rien, les oreilles indiscrètes sont toujours là où on les attend le moins.. Je paie puis on se remet à avancer dans la rue pas encore trop fréquentée. C'était pour cela que je voulais venir le matin.

"Trop bon..."

Au chocolat. J'adore le chocolat. Dès que je vois de la nourriture ou que j'en mange, mon visage s'illumine et mes yeux deviennent brillants. La bonne bouffe et moi, c'est une grande histoire d'amour. Grossir n'arrivera pas, je ferai davantage de sport pour compenser, voilà tout. Mon beignet terminé, je reporte mon attention sur les boutiques, toujours accrochée à son bras. Je commente certaines vitrines mais, au bout d'un moment, je finis par en trouver une intéressante. Virage à droite toute ! Je pousse un peu Mimi dedans afin qu'on rentre. Là, je le lâche parce qu'il est pas obligé de supporter ça à l'intérieur. Les autres femmes le regardent avec un certain intérêt mais il ne semble pas très à l'aise, ce qui m'amuse. Mais je suis là pour m'acheter des nouveaux vêtements et il est obligé de donner son avis quand j'en essaie certains. Là c'est une robe et je ressors de la cabine pour lui faire voir.

"Alors?" Je ne suis pas très convaincue par celle-ci et tourne sur moi-même. 
made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Shopping with Mimi   Ven 13 Juin - 3:27

TITRE :

 Shopping with Mimi




 

Ah enfin un jour de repos ! Ce n'est pas que le Russe n'aimait pas ce qu'il faisait, quoique pousser la chansonnette n'était décidément pas une passion... Mais devoir se farcir les autres, en particulier cette teigne de maknae, c'était au dessus de ses forces à la limite si ils étaient tous aussi placide que le kangourou planant à l'herbe ça lui irait bien... Quant au leader...No comment, just no comment . Cette après-midi le Rookie avait prévu de dérouiller ses pointes, il ne boudait certes  aucune danse, mais ses premiers amours venaient toujours le hanter et c'est ainsi qu'il ressentait le besoin  de continuer à pratiquer son art de prédilection. Mais ce matin, le programme était tout autre ! La leadeuse des HOPELINE'S, allias miss Kyong Hee, avait jeté son dévolu sur lui. Non je vous arrête tout de suite, pas comme ça... La jeunesse de nos jours est toujours aussi effrayante quand il s'agit de ce sujet... Donc je reprend là où vous m'aviez coupée , elle avait jeté son dévolu sur lui en tant que peluche personnelle, oui, oui, vous avez bien entendu . Comme peluche personnelle. Après vous allez me demander en quoi consistait ce titre. Et bien le plus jeune s'était vu affublé d'un magnifique surnom, vous sentez l'ironie ? Mimi...non mais Mimi !!! Elle n'aurait pas pu lui trouver autre chose sérieusement ? Il savait bien que son prénom était difficile à prononcer pour les asiatiques, mais tout de même... Sinon pour continuer de parler de son titre d'honneur, il accompagnait la jeune femme quand l'envie irrépressible d'aller faire chauffer sa carte bleu dans les boutiques ? C'est bien une activité de gonzesse ça d'ailleurs... Ah et bien évidement il devait donner son avis et porter les sacs, bref le rôle que son petit-ami devait tenir. Enfin vu que cet attardé de Dan-Il n'était qu'un faux, ça ne risquait pas. Même si la jeune femme semblait l'apprécier plus qu'elle ne voulait l'avouer. Une chance pour lui, ces sorties se soldaient par une récompense, des billets pour assister  à des ballets, le jeu en valait la chandelle.

Après un rapide passage à la douche et un habillage express le voilà fin prêt à rejoindre la tigresse de la NG, d'ailleurs il se demandai bien pourquoi un tel surnom, trouvant plutôt qu'elle avait l'air d'un adorable chat jouant avec des peluches. Mais ça, il se gardait bien de le dire, distiller des paroles niaises ? Très peu pour lui...La veille elle lui avait donné rendez-vous dans le parking souterrain de la NG, d'ailleurs elle l'attendait déjà. « Bonjour Mimi ! Pile à l'heure ! » Mikhaïl se contenta d'un bref « Bonjour .» et un signe de tête avant de monter comme on lui avait demandé. S 'engagea alors une discussion une discussion informelle entre le passager et la conductrice afin de passer le temps, le plus jeune aurait bien voulu rester silencieux, mais cette dernière étant son aînée il se devait d'au moins lui faire la conversation par politesse. Même si parfois il se fustigeait d'être autant à cheval sur ces règles vis-à-vis de ses aînés et supérieurs. C'est ce qui l'a amené à se faire traîner par le bras par une jeune femme surexcitée dans les dédales de Myeong-dong . « Fait-moi penser de ne pas oublier de te donner les billets comme la dernière foi. » À vrai dire il les avait oublié …. « Comment j'ai pu être aussi distraite oublier ça ? Tu ne m'as même pas fait la remarque. » Il secoua la tête et l'un de ses rares sourires vint poindre sur ses lèvres. Il ne voyait pas l'intérêt de mentir à l'idole. « Et bien pour tout te dire...j'avais complètement oublié, tu as bien le temps de me les passer, je sais que tu tiens tes promesses contrairement à la plupart des gens, c'est rare. Et ne va pas sourire en me disant que je suis mignon de dire ça hein, déjà que je joue les peluches de compagnie... » Pourtant contrastant avec ses paroles, ses joues s'étaient légèrement gonflées, trahissant  les restes de bouderies adolescentes qui pouvaient persister en lui, lui conférant pour le coup, une adorable moue .

Il marchaient à présent dans les rues, la plus vieille commentant certaines vitrines qui affichaient toutes des tenues et accessoires hors de prix. Si la vue de chiffons faisait battre le cœur des femmes, lui il battait devant les costumes qu'il avait eu l'honneur de porter en représentation, chacun sa paroisse, les accros au shopping d'un côté, les danseurs vedettes de l'autre. Lorsque les yeux de l'artiste se posèrent sur lui elle vint lui asséner un question qui ne manqua pas de le faire grimacer. « Alors ? Comment ça se passe dans le groupe ? Tu arrives à trouver tes marques ? ». Un petit sourire lui fut adressé afin de l'encourager à se confier. « Tu veux vraiment le savoir ? Pourtant quand tu viens nos voir aux répétitions tu en a un bon aperçu... et puis je n'ai pas envie d'en parler, c'est ta matinée non ? Alors je ne vais pas la gâcher en parlant de trucs chiants... » Voilà, c'était bien mieux ainsi...

Une nouvelle fois il se sentit tiré par son « guide » du jour alléchée par l'odeur qui se dégageait d'un stand de beignets. Lorsqu'elle lui proposa de lui en prendre un, il refusa poliment . Ce genre de gâteries n'étant décidément pas admises dans son régime alimentaire. De toute façon ce genre de malbouffe trouvait peut d'intérêt à ses yeux... La douceur terminée, la jeune femme jeta enfin son dévolu sur une boutique où elle s’empressa de les faire rentrer.  Génial, il était le seul homme dans ce temple de la mode féminine...Merci Kyong Hee, il ne fallait pas...Le voilà à présent installé près des cabines d'essayages donnant son avis sur telles ou telles tenues. L'une d'elles retint son attention « Alors ? » La tigresse ne semblait pas très convaincue par cette tenue qui pourtant a trouvé grâce aux yeux du Russe. Il se relève en la regardant tournoyer sur elle-même «  En l'état elle ne casse pas trois pattes à un canard mais...Sa main attrapa une ceinture large et la passa sur la robe chair, ce qui fit gonfler le tulle de la jupe . Comme ça c'est beaucoup mieux, il manquerait plus qu'un chignon serré et tu ressemblerai à s'y méprendre à une ballerine . » Oui il venait bien de faire un compliment...


Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Shopping with Mimi   Mar 17 Juin - 15:06

TITRE :

 Shopping with Mimi




 

we are young.
Quand je pense que j'avais oublié de donner sa récompense à Mimi la dernière fois, j'ai honte. C'est de l'exploitation pour le coup... Je me doute bien que ça ne doit pas l'enchanter de m'accompagner partout et de me supporter. C'est un moyen de le remercier, de l'encourager ces billets. J'apprécie qu'il soit si bien élevé, si poli et respectueux. Mais ça met de la distance entre nous qui me dérange un peu.

"Bien sûr que je tiens mes promesses, je suis déjà contente que tu viennes avec moi. C'est moins drôle de faire les boutiques toute seule." Je le regarde. "C'est que je n'aime pas gaspiller et que les places n'étaient valables que pour un seul soir... Personne n'en a profité, c'est dommage." Un sourire revient sur mes lèvres. "Cette fois, j'ai fait encore mieux pour me rattraper de mon oubli." Petit clin d’œil.

S'il savait ce que j'ai réussi à lui avoir, il n'en croirait pas ses oreilles. Pour le moment, je le laisse avec le mystère, l'après-midi ne fait que commencer. Malgré tout, je ne me gêne pas d'en rajouter.

"Mais tu es mignon !" M'exclamais-je. "Autant qu'une peluche. Dommage que tu sois vivant, je ne peux pas te ramener dans ma chambre au dortoir..."

Je l'ai vu faire sa moue, trop adorable. Ma question a l'air de l'ennuyer, ou plutôt, de taper en plein le sujet sensible. C'est vrai que j'ai assisté à certains entraînements de son groupe. Ils sont vraiment bons mais ça se voit comme le nez au milieu de la figure que Mimi n'est qu'intégré en partie dans la chorée, pas dans le groupe lui-même, ce qui est fâcheux car, si je le remarque, d'autres le feront. Je sais bien que certains fans ne le traitent pas bien et qu'il est assez froid. Je trouve pourtant que ce n'est pas une raison.

"J'appelle pas ça des trucs chiants. C'est normal que tu sois un peu perdu, les autres se connaissent depuis deux ans, ils s’entraînent depuis deux ans et toi tu arrives comme une fleur au milieu. Je veux juste que tu saches que je suis là si tu veux en parler, que je ne répéterai rien du tout au staff ou au directeur."

Le reste, je n'insiste pas. Ce n'est pas mon genre d'insister sur les choses tristes ou importantes. Je préfère nettement qu'il vienne me parler s'il en a envie et ne lui en voudrai jamais qu'il ne le fasse pas. Je souhaite surtout qu'il ait au moins quelqu'un avec qui discuter de tout ça. C'est quand-même radicalement différent la vie en Russie et en Corée. La suite se déroule devant le petit vendeur de beignets. Il refuse d'en manger, tant pis pour lui. Dans une boutique, je le pousse dedans car il me semble y avoir des vêtements sympas à l'intérieur. Je me retrouve à essayer une robe qui ne rend pas très bien, demandant son avis à Mimi. Il se lève, attrape une ceinture et la positionne sur ma taille, je regarde le résultat dans le miroir.

"Une ballerine? Moi" Je ris de l'entendre dire ça. "Même avec un chignon, personne ne serait dupe. J'ai beau savoir danser, j'aurais l'air d'un saucisson coincé dans un collant."

Je décide d'approuver mes dires par l'action. D'abord, je mets la ceinture comme il l'a dit. Puis je sors un élastique de ma poche avec lequel j'accroche mes cheveux afin qu'ils ressemblent à un chignon. Ensuite? Ensuite je me tourne vers lui, montant sur la pointe des pieds avec cet air coincé et trop sérieux des ballerines. J'essaie d'avancer de la même manière qu'elles le font, par petits pas. Y a qu'un truc que je sais faire, c'est la première position, la troisième et la cinquième. Je le lui montre, la dernière me permettant de faire un tour sur moi-même où je manque de tomber. Ca me fait éclater de rire et j'en ai rien à faire que les gens nous regardent étrangement.

"Pourquoi tu restes planté là?" Je m'approche de lui. "Allez, accompagne-moi, je veux voir tes talents."

Un grand sourire est vissé sur mes lèvres, j'attends qu'il pose les mains sur moi. Mes grands yeux malicieux ne le quittent plus, bien que j'ai l'air vraiment petite à côté de lui, autre détail qui ne ferait pas de moi une danseuse étoile. Mais pas autant qu'avec Dil. Ah, pourquoi je pense à lui au juste? Bref, la vendeuse s'approche de nous mais je l'éconduis gentiment en justifiant qu'il est impératif de tester que la tenue résistera si elle doit danser avec son amoureux. L'employée me reconnaît, donc elle se contente de sourire, gênée. Ça a du bon la célébrité. Puis Mimi, j'espère que tu as saisi que tu n'as pas le choix.
made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Shopping with Mimi   Ven 20 Juin - 1:50

TITRE :

 Shopping with Mimi




 

La place oubliée n'était pas un véritable problème en soi, après tout, place ou non, avait-il le choix de refuser une faveur à son aînée ? Non, donc il attendrait la prochaine fois pour ce dédommagement, ou même mieux plus de session shopping, ça se serait le rêve ! Mais bon pour cela il pouvait encore espérer longtemps, il semblerait que la jeune femme ne semblait pas décidée à lâcher son « Mimi ». Raah décidément il ne se ferait jamais à ce sobriquet idiot, une chance que ce soit son aîné et une femme respectable, sinon son mauvais caractère ce serait chargé de lui faire comprendre ce qu'il pensait de ce dernier.

« Bien sûr que je tiens mes promesses, je suis déjà contente que tu viennes avec moi. C'est moins drôle de faire les boutiques seule. » C'est aussi moins drôle de se faire traîner comme une peluche ambulante au lieu de s'entraîner pensa le plus jeune. «  C'est que je n'aime pas gaspiller et que les places n’étaient valables pour un seul soir...Personne n'en a profité, c'est dommage. » Le Russe comprenait l'avis de l'artiste, mais avait pour sa part un tout autre avis sur la question qu'il s'était empressé de partager avec elle, tout en conservant la politesse inhérente à leurs échanges. « Je ne pense pas comme ça pour ma part, pense que même si personne était à cette place ce soir-là, les danseurs, eux, ont vu les recettes gonflées par la vente de cette place, c'est toujours ça de gagné. Bon même si j'avoue qu'avec cette logique on se contenterait de salles vides ah ah ! » . Son oreille s'était tendue aux mots de la leader qui semblait d'or et déjà ravie de ce qu'elle allait lui annoncer. « Cette fois, j'ai fait encore mieux pour me rattraper de mon oubli. ». Le sourcil du Russe s'était haussé en une interrogation muette, bien qu'il savait qu'il devrait patienter jusqu'à la fin de cette après-midi. Après ce n'est pas comme si la compagnie de sa vis-à-vis était insupportable, mais bon à choisir, il aurait préféré être dans une salle de répétition ou dans son lit.

Oui il aurait vraiment été bien dans son lit, surtout pour entendre ça … « Mais tu es mignon ! Autant qu'une peluche. Dommage que tu sois vivant, je ne peux pas te ramener dans ma chambre au dortoir... ». Il eut bien du mal à retenir un rire, franc pour une fois,  à l'écoute de Kyong Hee. Pour le coup, c'était elle la gamine qui parlait du nouveau doudou qu'elle désirait tant, mais qu'elle ne pouvait pas avoir. Le plus jeune lui avait alors répondu avec un petit sourire «  Tu sais que tu ferais presque flipper en disant ça ? Ça sonne très nécrophile tout ça ah ah ! Pour le coup je t’imaginerais bien avec des couettes et une sucette en bouche à tirer sur le bas de la robe de ta mère pour lui demander un nouveau doudou. Finalement ce ne serait pas toi qui serait mignonne ? ». Néanmoins, le plus jeune s'était bien vite renfrogné après la question de la tigresse qui avait appuyé, et ce bien comme il faut, sur un point sensible pour le jeune Russe, SOW. Il avait d'ailleurs pas manqué de signaler que le sujet était clôt . «  J'appelle pas ça des trucs chiants. C'est normal que tu sois un peu perdu, les autres se connaissent depuis deux ans, ils s’entraînent depuis deux ans et toi tu arrives comme une fleur au milieu. Je veux juste que tu saches que je suis là si tu veux en parler, que je ne répéterai rien du tout au staff ou au directeur. ». Il n'aimait vraiment pas les rares fois où l'on se mettait à le plaindre ou lui trouver des excuses, faire dans la guimauve non merci. Une chance, Kyong Hee n'insista pas plus sur ce point, ce dont il lui fut reconnaissant.

De ce fait, les sujets s'étaient à nouveau allégés et l'humeur du Rookie s'en était vue grandement améliorée. Bien que se faire traîner par Kyong Hee ne l'enchantait pas particulièrement, surtout dans cette boutique remplie de femmes aux regards inquisiteurs qui n'avaient pas manqué de le gêner. Enfin elle le traîne vers les cabines lui faisant part de ses essayage, d'ailleurs, c'est une robe qui la laisse dubitative sur laquelle elle lui demanda son avis. Mikhaïl lui avait répondu en toute honnêteté et lui avait même fait un compliment. Néanmoins, vous connaissez les femmes...jamais contentes de ce qu'elles ont et réfutant avec force la flatterie. «  Une ballerine ? Moi.  Même avec un chignon, personne ne serait dupe. J'ai beau savoir danser, j'aurais l'air d'un saucisson coincé dans un collant. » . Bordel que ça pouvait l'exaspérer d'ailleurs il soupira en entendant la jeune femme se dénigrer ainsi tout en secouant la tête dépité. Néanmoins, il ne fit aucun commentaire et l'observa évoluer, se retenant de la corriger dans ses gestes. Même si il s'était hâté de la rattraper afin de parer une chute avant de retrouver respectueusement sa place sur un sofa mit à disposition. Or, ce n'était pas du goût de la tigresse  qui s'approcha de lui . «  Pourquoi tu restes planté là ? Allez accompagne-moi je veux voir tes talents. »

Cette fille avait le démon en elle, il tenta bien de s'esquiver mais il n'eut pas d'autre choix que de conduire la leadeuse sur quelques pas. Néanmoins lorsqu'il entendit le mot « amoureux » il piqua un fard monumental et se hâta de se reculer en se retenant de foudroyer son aînée du regard. Elle n'en manquait pas une … Il secoue la tête et désigne la cabine, tentant tant bien que mal de dissimuler ses joues à la plus vieille. «  Je pense que tu pourrais te changer non ? Je veux vraiment m'en aller là...tous ces regards féminins ...ça me stresse.. ». Une chance pour le Russe, ses prières s'étaient vues exaucées et la jeune femme avait consentit à quitter l'enceinte de la boutique avant de tomber en pleine extase devant une vitrine de peluches, une en particulier de ce que la Russe voyait, lui donnant une petite idée qu'il gardera bien au chaud. Après leur entrée dans le magasin il prétexta une envie pressante et se retira rapidement pour mettre à exécution son plan. Il alla trouver une vendeuse et lui demanda le prix de la peluche. Cette dernière offrait la possibilité de faire broder un prénom sur son ventre, vous voyez où il voulait en venir ? Son méfait accompli il sorti du magasin en se posant sur un banc tout en envoyant un sms à la jeune femme qu'il avait laissé à l'intérieur . Cette dernière arrivant il lui tendit le sac contenant la fameuse peluche avec l'inscription « Mimi » dans sa direction. « Au moins comme ça t'auras plus besoin de me tuer pour m'emmener dans ta collection ahah. »


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Shopping with Mimi   

TITRE :

 Shopping with Mimi




 



Revenir en haut Aller en bas

 

Shopping with Mimi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» crotti et mimi les p'tites souris
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Shopping Trip [Faith]
» Mimi Geignarde
» La gentillesse de Mimi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: C'est la fête à la New Génération :: The endBut nothing really disappears-