AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥
avatar



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥


•• Mes notes : 52
•• J'habite : Mapo-gu
•• Métier : Babysiter faut croire

MessageSujet: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 1:25

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

Joo Hyo Lin - Ayolin - Yolee
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Annyeong ! Tu sais déjà comment je m'appelle, mais tu ignores que j'ai 21-22 ans. Je suis née en Corée du Sud, de nationalité Coréenne. Dans la vie je suis une citoyenne. Je travaille en tant que étudiante et serveuse. Côté cœur, je suis désespéré célibataire en réalité, mariée dans ma tête. Ma sexualité? Eh bien, pour tout te dire je suis une fille qui aime les vrais hommes. Mon rêve à toujours été de prendre ma revanche sur ma vie et certaines personnes. Enfin réussir.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Hey Chingu! J'ai encore des trucs a te dire!
Je suis très fan de Summer Yong Jae !
C'est un des rares du milieu des k-stars qui trouve grâce à mes yeux d'ailleurs. Je suis en effet très critique à ce niveau.
J'ai récemment concouru pour participer à une émission dans l'espoir de rencontrer mon idole. Je suis impatiente.
J'adore le blog de Mago, elle est plus vilaine que moi ! C'est drôle~ enfin tant qu'elle ne touche pas Yong Jae-ssi...
A part Summer Yong Jae, je suis très fan de Usher !
Je suis un peu la Belle au bois dormant, ayant tendance à m'endormir n'importe où très vite (sauf s'il fait vraiment froid).
Je ne suis pas du tout physionomiste. Donc je confonds sans cesse les gens.
Je suis fille d'un militaire qui a fait plein de missions. Il raconte souvent ses rencontres avec des animaux exotiques ou des anecdotes en tous genres... pile quand je veux dormir.
Ma mère est infirmière mais je ne vis plus avec elle. Elle a un Alzheimer précoce.
Je deviens maniaque du ménage, mais qu'une fois que je le commence, c'est-à-dire qu'au stade critique.
Je suis très bricoleuse.
J'ai la sale et embarrassante manie de chanter des chansons quand je fais une activité habituelle comme la vaisselle. Le truc c'est que ce sont souvent des chansons débiles...
J'aime boire de l'alcool o///o
Je réfléchis parfois beaucoup pour dire les choses avec tact et au final, c'est encore pire...
J'ai une sorte de malédiction. Où que j'aille, il y a toujours une personne qui croit que je travaille à cet endroit...
Quand je suis certaine d'être seule, même dehors, je me mets à marmonner. Quoi ? Ça m'aide à réfléchir.
Je ne fais jamais mon âge. On me donne soit toujours plus, soit toujours moins. C'est assez frustrant.
Je suis nyctalope, je vois donc très bien dans le noir.
En revanche, le soleil m'aveugle facilement. Je suis alors sujette à des migraines ophtalmiques : je suis littéralement aveugle pendant quelques secondes ou minutes. Ça me rend violente... sans le vouloir.
J'ai des périodes de faim : fin automne, Clémentine, Orange et autres ** Fin été, crise de bœuf, j'aime le bœuf. Rwar Ch*ral.
Je rêvasse beaucoup trop.
J'ai la main facile pour les coups. Ce n'est pas forcément méchant mais voilà...
J'aime les vieilles boutiques.
Je suis une PotterHead. Ma maison serait Serdaigle, mon patronus est un ocelot et dans le miroir de Risèd, je suis une femme puissante.
Je suis FAN DE PIXAR. Surtout les anciens, Toy Story et Monstres & cie. Woody était mon idéal masculin quand j'étais petite.
J'aime me montrer pire que je ne suis réellement.
Je pense que ma seule idée d'idéal masculin est toujours Woody... Je sais, ça craint. Peut-être j'élargirai à Buzz ?
J'écris des petites histoires, "La vengeance en 5 volets". Il s'agit du récit de 5 filles qui ont la même histoire mais se vengent de façons différentes et vivent donc différemment. Enfin, le second est un secret.
J'ai un chat et quand je doute, je lui demande son avis. Et je le suis...
Parce qu'une vie doit être connue!
0. MISE EN GARDE

Les prochaines lignes seront satiriques et peu joyeuses parfois. Passez votre chemin si cela devient trop lourd. Cependant, si vous lisez un morceau ou tout, sachez que j'ai très bien vécu. Je n'ai pas été si malheureuse. Juste énervée.

« J'ai appris que dans la vie, on finit tous par partir un jour. Mon problème, c'est que je cherche toujours ce qu'il va me rester... »

1. KONG JIN AH

Vous vous demandez pourquoi, pour parler de mon histoire, je commence par parler de ma mère, n'est-ce pas ? C'est simple. Pour parler de moi, de ce que j'ai vécu, je vais y aller par point de repère. Ces personnes, dont je vais vous parler ont représenté une partie importante de ma vie. En bien, en mal, tout dépend.
Enfin ! Maintenant que je vous ai donné le mode d'emploi de mon récit, devrions-nous poursuivre ?

Kong Jin Ah était une femme bien. Après un échec scolaire, elle a décidé de suivre une formation pour devenir infirmière. Elle avait pas mal de soucis au niveau relationnel, avec ses amis ou ses histoires amoureuses. Si mon père a réussi à la charmer, ce fut réellement un beau miracle. Le fait qu'il soit rarement là y avait fait beaucoup. Quand il ne partait pas pendant quelques jours, c'est limite si elle ne lui demandait pas quand est-ce que cela allait enfin arriver.
Ma mère se plaignait beaucoup de sa solitude pourtant, elle ne laissait personne l'approcher ou même rester à ses côtés. On ne se refait pas, comme on dit. Mais là, c'était carrément grandissime !

C'est avec elle, principalement, que j'ai passé mon enfance. On vivait comme deux femmes seules. J'étais une princesse bien que nous n'étions pas du tout riche. En effet, avec son salaire de misère et mon père qui nous oubliait un peu dans les dépenses et les dettes... on ne croulait pas sur l'or. Mais je me satisfaisais de peu. Dans mon caddie, devant, assise sur une boîte en carton, à envoyer des baisers volants à tous les passants au supermarché, je me sentais comme la princesse d'Angleterre dans sa limousine. J'étais une enfant espiègle qui vivait dans son monde. J'aimais beaucoup les gens. Généralement, ils me le rendaient plutôt bien. Mes voisins s'occupaient souvent de moi, en mal de petits-enfants. Oh, j'étais un vrai rayon de soleil.
Je savais faire plein de choses, en avance parfois sur mon âge et mon temps déjà. A douze mois, j'exigeais une tasse pour boire mon lait, s'il-vous-plait. A neuf mois, j'avais marché - ce qui courba mes jambes, les os encore peu solides. Je vous rassure, un passant d'origine juive nous donna heureusement un truc de famille pour soigner ce petit souci.

Un truc de famille... J'ignorais ce que c'était ça.
En effet, je ne connaissais que ma mère. Pas étonnant que je cherchais à aimer les étrangers, histoire d'agrandir ma "famille". Mon père était trop rare à la maison pour que je comprenne la place qu'il devait occuper. Quant à mes tantes et oncles... je ne les avais jamais connu. Seule ma grand-mère maternelle figurait dans mon arbre généalogique (avec mes parents). Je l'aimais beaucoup elle aussi. Elle était drôle et s'occupait bien de moi. Elle me manque bien des fois... C'était vraiment une belle femme. Dure parait-il mais ce qu'il fallait selon mon point de vue.
Pas celui de ma mère évidemment. Mais c'est la seule qui me traita normalement, me préparant des petits plats et jouant avec moi. Elle était merveilleuse.

Si ma relation avec Kong Jin Ah était au début assez basique, plus le temps passa et plus la place de mère dans mon arbre généalogique "interne" devint vacante. Comme si elle s'effaçait progressivement. Moi-même, je devais m'effacer de la place de fille de son côté. A bien y réfléchir, à chaque difficulté que je rencontrais ou qu'elle rencontrait, je m'effaçais derrière ses "moi je".

Kong Jin Ah était certes une femme bien. Elle le savait. Ne se privait pas de le faire savoir. Tant qu'elle en devint écrasante. Derrière cet égo, moi qui avait tant besoin d'assurance, je finis par disparaître. Je n'étais qu'un sacré boulet... Cela commença à partir de 14 ans. Cela dure encore aujourd'hui. A son âge, je suis consciente qu'on ne la changera plus.
Aujourd'hui, elle est au moins assez narcissique pour elle, moi et mon père réunis. C'est bien, elle s'aime. Sans le savoir et s'en rendre compte, elle s'aime oui. Tant que je n'arrive plus à l'aimer assez bien par rapport à elle-même. Cet égo me tient éloigné d'elle ; "je peux me débrouiller seule" vocifère-t-il, et il m'écrase ensuite "contrairement à toi, ça a été ainsi toute ma vie".
Assez blessant. Je vous passe ses colères durant lesquelles elle était carrément injuste avec moi. C'était comme si elle était possédée par son narcissisme, son orgueil. Et ce qui était si beau chez elle autrefois, devint alors un poids pour tous ceux qui tentaient de l'approcher... ou une arme chargée, fumante, pour ceux qui restaient avec elle. Je ne comptais plus les balles perdues que je m'étais prise.

Ma mère, même si j'ai fini par quitter la maison il y a peu, m'a quittée avant que je ne le fasse. Cela faisait un moment, oui, que je l'avais perdue. Et j'en avais marre de me raccrocher à ses rares éclairs de lucidité.
Je compris seulement il y a quelques mois que c'était Alzheimer qui frappait sous cette forme de vanité.

Pire que le fait d'être abandonnée, j'avais peur d'être oubliée.


2. KONG YOO RA

Kong Yoo Ra fut la première de mes tantes que j'ai rencontré. J'avais quatre-cinq ans et elle ignorait encore quelques mois auparavant mon existence. Je n'avais aucune idée de qui je rencontrais. Je savais juste que ma mère la connaissait et que cette femme l'aidait. Oh, et aussi que cette inconnue venait d'avoir un petit bébé, un petit garçon. Apparemment, le fait d'avoir vu ma mère avec moi lui donna enfin la fibre maternelle. Une fibre qu'elle abandonna bien vite puisque mon cher cousin ne l'appela jamais "maman".

Quand j'y repense, je me dis, cette famille, c'est du délire.

A partir de cette première rencontre, je passais presque toutes mes vacances chez cette Kong Yoo Ra que j'appelais désormais "auntie Yoo Ra" ou "Yoo Ra auntie" (oui, ce n'est pas une MAJEURE différence, et alors ?). Elle était en couple avec un américain. Il était très bourru et me faisait énormément peur. Pourtant, mon père était bien plus imposant par sa profession - on en reparlera. La plupart de mon temps là-bas, je m'amusais et m'occupais de mon jeune cousin. Même aussi petite que j'étais, j'essayais de m'occuper de lui et de l'aider. Il était si fragile, si adorable, si chanceux de ne rien comprendre aux bruits qu'on émet.

Yoo Ra était la commère notoire de la famille Kong. Elle parlait pratiquement à chaque membre et allait en dénigrer un avec l'autre. Une vraie performance d'hypocrisie. Mais je ne disais jamais rien. Elle m'accueillait chez elle, je n'avais pas à rapporter quoi que ce soit. Même ma mère n'aurait pas apprécié. Enfin, ma tante aussi, plus je passais de temps avec elle, plus cela devenait pénible. Mais quand ma mère finit par quitter mon père, c'est elle qui nous prêta de l'argent et nous aida à trouver un endroit où vivre. Je suppose donc que je lui dois ma reconnaissance hein ?

Et bien non è__é Elle sera juste graciée de mon venin ♥ -evil laugh-
Car si il y a bien une chose qu'elle m'a apprise, c'est à ne pas être trop indulgente... Je ne suis pas encore au point à ce niveau pourtant.


3. CHUNG HAE JA, CHUNG SOO JIN & CHUNG PIL HWAN

Voilà ceux qui me firent m'éloigner définitivement de la famille Kong. Je ne vais pas m'étendre, raconter ma misère ne m'intéresse pas. Puis c'est pesant.
Que dire ? Je ne les aime pas ! Ahem, pardon. Ce sont des gens pour qui seule la réussite compte. Donc si vous avez des problèmes, sauvez votre honneur plutôt que de frapper à leur porte !

Plus en détail, Chung Hae Ja était une femme très limitée intellectuellement. Dans tous les sens possibles. Son mari est mort depuis peu et ma mère la soupçonne ouvertement de l'avoir laissé mourir. Faut dire que sa conduite avant, pendant et après sa mort était tout sauf irréprochable. Enfin, l'incinération n'inspire pas confiance dans ce genre d'évènements... Elle, elle représentait chez nous l'étouffement.
Chung Soo Jin est la copie conforme de sa mère. Mais avec la personnalité de ma tante Yoo Ra... C'est géant. Je m'en suis prise des "je t'aime bien mais" avec elle. C'est elle qui me décida à ne plus parler à ma famille. J'avais 18 ans et j'étais tombée malade. Elle n'a pas hésité à s'en moquer. Dire que petites, on s'appréciait tant. Elle représente la trahison.
Enfin, Chung Pil Hwan est celui qui joua un peu le rôle de baume. Il est drôle, parle beaucoup, enfin qu'avec moi, et il ne s'occupe de personne. C'était mon héros. Son défaut ? C'est un vrai Picsou, un radin et fait savoir qu'il ne t'aime pas par le traitement du silence ou sa politesse inappropriée (il vouvoie mes autres tantes par exemple, en famille c'est mal vu). Mais je l'en apprécie encore plus. Je ne le vois plus après que sa mère ait décidé que moi et Jin Ah n'étions pas assez bien pour eux. Les problèmes, c'est contagieux il parait. Je ne vais pas le nier mais bon sang de bois, une famille ce n'était pas ce que je voyais chez nous !

Eux m'avaient abandonnés à la minute même où je les avais rencontrés. Il a fallut que j'eus besoin d'eux pour que ça remonte à la surface.
Pour finir, le reste de ma famille ne représente aucun intérêt sauf si mon oncle qui fume des choses pas nettes, se tape des délires tout seul et devient Bouddhiste, vous intéresse. Ou mon autre cousine ventouse peut-être...?

Après ça, j'avais peur d'être trompée par les apparences et les titres.
Plus de "on est du même sang", je ne voulais plus appartenir à quelque-chose d'officiel...


4. SUMMER YONG JAE, THOMAS RAIDEN & SHIN HEE NA

Ces trois personnes marquèrent mes années lycée. Je connaissais déjà Shin Hee Na d'avant. Cette fille est un vrai bout-en-train et l'avoir eu auprès de moi tout ce temps fut un vrai bonheur. Car elle a ce don de tourner en dérision et de vous faire rire. Avec ma famille de fous, j'en avais bien besoin et parfois, mes idées d'histoires n'étaient pas suffisantes pour éteindre ma colère ou ma lassitude. Alors quand c'était trop dur, je passais les fins de journées chez elle. Directement après les cours. Ou on se permettait d'aller dans les boutiques, surtout celles qui vendaient des CDs.
C'est que la Hee Na, c'était surtout une énorme fangirl. Et si elle se moquait de ce genre de filles, elle n'avait pas honte d'avouer qu'elle en était.
C'est grâce à elle que je suis tombée sur Summer Yong Jae. Ne me demandez pas pourquoi mais ce fut une sorte de révélation. Je l'ai alors découvert en solo, en featuring et même en acteur. Jamais je ne fus déçue d'avoir choisi de suivre cet artiste. Son rap, sa façon de jouer. J'ai vraiment été très touchée et je passais souvent mon temps à écouter sa musique. A écouter sa voix. Suivre ses films et interviews. J'allais même le voir pendant des showcases. Un moyen d'échapper à la folie de mon foyer.

Si Hee Na me taquinait pas mal à ce sujet, c'est bel et bien Raiden qui s'en amusait le plus. Thomas Raiden, un anglais qui vit entre son pays natal et la Corée du Sud. Il se trouve que son père est PDG d'une grande entreprise qui a plusieurs partenaires et filières ici. On s'est rencontré par internet. En fait, au début, je m'étais disputée avec lui car il avait critiqué une chanson de Yong Jae-ssi. Mais il sut en rire au final et on s'en amusa bien quand le temps passa. C'est un garçon insupportable. Il finit constamment à l'hôpital, se vante sans cesse, casse tout le monde qui l'énerve et en plus de ça, c'est un fils de riches. Pas que j'ai un truc contre ceux qui ont la chance d'être graissé par leur famille mais la plupart ne font qu'étaler leur argent dont ils ne comprennent pas la valeur. Ce n'est pas son cas. Il fait l'idiot mais cet un idiot parfait. Ou un parfait idiot, cela change selon les jours...
Il me fait rêver et c'est bien le seul en dehors de mon idole. Lui aussi, je l'ai laissé entrer dans ce cercle si difficile à pénétrer.

Shin Hee Na et Thomas Raiden sont les seuls qui ont atteint un semblant de cœur au fond de moi. Pas que je sois insensible, je peux juste l'être un peu trop justement.
Je ne veux pas l'admettre mais parfois, c'est comme si je guettais le moment auquel eux aussi allaient m'abandonner...
Je le redoute, car eux, ils ont été le bonheur.


5. JOO PIL SUNG

Quand ma mère a été diagnostiquée, et quand elle a donc un peu pété des câbles, mon père a enfin daigné ré-apparaître. Joo Pil Sung a été le premier à m'abandonner à mon sens. Ma mère en a fait un portrait si satirique que je lui en envie un peu la plume et le talent pour mes petites histoires. Oh ça, je n'en avais pas une bonne opinion du Pil Sung. Encore aujourd'hui, je ne manque pas de lui envoyer des petites piques. Et il me rend la politesse en me faisant remarquer que ma famille de sorcières a fini par me rendre aussi dure que de la pierre par moment.
Cela me fit l'effet d'une douche froide. On met un moment avant de comprendre ce qu'il se passe. Puis un autre moment à comrpendre ce qui est le plus désagréable : la surprise, la température ou être mouillé(e) ? Les trois, sans le moindre doute. J'ajouterai aussi l'humiliation. Mais il avait parfaitement raison. Bientôt, j'allais devenir comme ma mère, incapable de garder les gens autour de moi en ayant trop peur qu'ils s'échappent. Incapable de les faire venir à moi. Alors avec lui, on a enfin trouvé une sorte de terrain d'entente.

Enfin oui, Joo Pil Sung. Ah lui, c'était le beau garçon ! 52 ans et la forme totale, toujours mignon pour son âge. En bref, un ancien "tout ce que je déteste chez un homme". Il vit depuis deux ans dans un ancien hangar aménagé en maison. On y habite ensemble désormais. Je le vis bien malgré le passé. Malgré les tromperies... Mais personnellement, je lui en veux désormais davantage pour les sorties qu'il veut absolument qu'on fasse ensemble. Aller camper en plein hiver, se faire un safari à Séoul (non mais n'importe quoi) ou encore manger des fourmis, histoire de partager des trucs père-fils.. Pardon. Père-fille. Mais je suppose que ça m'a rendue un peu plus débrouillarde et dure. Un serpent ? Please! Ce n'est rien du tout...

Non, ce n'est rien comparé à annoncer à mon père que je vais participer à une émission dans l'espoir de rencontrer l'homme de ma vie mon idole Summer Yong Jae... En fait, c'est Hee Na qui m'a inscrite et j'ai choisi de marcher. Mais il y a déjà eu un léger imprévu... Et mon père n'est même pas encore au courant. Il faut dire que mon père et les idoles, ce n'est pas trop ça. Il tolère ma fascination pour Summer Yong Jae car il ressemble à un ancien camarade militaire mais c'est bien tout. Autrement, il s'en moque bien et à coeur joie (A/N: enfin ça, c'est ce que croit Hyo Lin, son père en est en fait fasciné et un peu jaloux). Non, il ne verra pas cette idée d'un bon oeil. Surtout que moi et la fac, on n'est pas trop copines ces derniers temps. Je l'entends déjà hurler qu'un "sergent" ou un "second" ne devrait pas se comporter de manière aussi "inconforme" au réglement du "corps" familial.

Enfin, ce serait mentir de dire que je suis malheureuse à l'idée d'y participer. Surtout qu'avec un peu de chance, je peux me faire de l'argent et j'en ai cruellement besoin. Ainsi qu'une touche d'espoir. Peut-être qu'au final, je rencontrerai Yong Jae-ssi ! C'est à peu près la seule personne que j'accueillerai les bras grands ouverts (façon de parler, je serais trop intimidée). Les autres stars ? Quelles autres stars ? Pour moi, il n'y en a pas des masses : Summer Yong Jae, Usher, Ja Rule et Hyde. Avec quelques acteurs et musiciens comme Yiruma. Alors "les autres stars", ça ne me parle absolument pas. Mon coeur n'est pas assez grand pour ça !

Surtout pas pour... ce Min Huan... Eden, Even ou Evan. Je te vois venir toi, je connais les gars de ton genre ! Et il est hors de question que je me laisse attendrir... Puis, la vraie star va enfin arriver, n'est-ce pas ? Yong Jae est dans les parages hein ? -facepalm- En fait... Vous pouvez me rappeler pourquoi j'ai décidé de participer à cette émission ?

Je suis ce que je suis!
1. J e . n ' a i m e . p a s . l e s . f a n f a r o n s .

« Je suis plutôt beau/belle là no- » Hop là, on se calme. On respire. Très bien et maintenant, on se tait ! Si tu es un de ces boulets, je vais devenir méchante. Serveuse ou non, tu vas le sentir passer ton café avec une crise de narcissisme.
« Tu es mignonne ~ » dit-il un jour. « Et toi tu dois 500 wons à la maison. Du coup, ton café est dégoûtant mais comme je suis mignonne, tu vas le boire. » Oui j'ai vraiment dit ça ! ... Bon, j'avoue, c'était un de mes amis et il adore m'embêter, donc je me permets d'être très méchante. Mais je n'aime pas ça, les gens qui se croient tout permis. Cela fait sortir mon côté cinglant, sarcastique, froid et distant automatiquement.
En somme, si vous voulez voir le pire chez une femme, prenez une Joo Hyo Lin et mettez-lui un arrogant sous le nez. Ce sera soit je me tords la bouche pour ne rien lui dire, soit les piques iront crescendo. Le pire dans tout ça, c'est que je ne m'en rends même plus compte !

2. J ' a i m e . l e s . p i x a r . e t . m e s . p e l u c h e s .

Autant dire que je n'assume en fait pas trop cette partie de ma personnalité et vivre avec mon père n'a pas vraiment aidé ! Monsieur le militaire en repos regarde avec de grands yeux mes peluches... Le pire c'est que lorsqu'elles représentent des animaux, il fait un truc effrayant :

« Un tigre ? - regarde la peluche - J'ai affronté un tigre un jour. J'ai dû... » « Non, tu ne vas pas te battre avec ma peluche... ni lui tirer dessus avec des balles imaginaires... »
Ce n'est pas parce que je n'assume pas que je n'y tiens pas.

Je suppose que c'est mon côté enfant refoulé au quotidien depuis des années qui repointe son nez une fois dans ma chambre.
Dans le même genre, je regarde parfois les chaînes pour enfants pour suivre les séries et mangas animés. Et sinon, je regard un bon vieux Pixar en dégustant une bonne glace aux fruits ! Ou encore mieux, avec une tonne de bonbons.

3. J e . s u i s . m é c h a n t e . m a i s . s i . j e . t ' a s s u r e .

On me voit souvent comme une petite chose mignonne... Je ne suis peut-être pas bien grande mais mignonne... J'ai l'air d'un bébé ? D'une poupée ? Si vous avez la folie de répondre oui, ne vous en faites pas, inconsciemment, je vous ferai changer d'avis.
J'ai tendance à me diaboliser et mettre en avant mes défauts mais gaiment. J'en blague, ou pas. Je n'ai pas honte de mes défauts et si les magazines psychologiques ou féminins disent qu'il ne faut surtout pas se dénigrer et parler de ses défauts, j'adore le faire. J'aime mes défauts... Je les mets en avant...

Évidemment, comme la plupart des gens, je suis entêtée. Même pour les gens. Je donne l'air d'abandonner mais dans ma tête, il en est autrement. Parfois, je me surprends à faire preuve d'une assurance... que je ne pense pas avoir. J'ai beau avoir un vilain caractère, être très franche parfois, je n'aime pas écraser les autres non plus. J'ai peur que d'avoir trop d'assurance me rende ainsi et me dénature. Je ne veux pas mépriser les gens...

Enfin... il y en a quand même qui tendent le bâton pour se faire battre. Se référer par exemple à ma partie un ! Là, qu'une seule solution : ignorer. Sinon, je serais réellement méchante mais je l'ai déjà dit.

Pour en revenir à mon entêtement, je voulais entendre que... si jamais je trouve des choses qui me tiennent à cœur, des gens qui me tiennent à cœur, je veux me battre pour eux jusqu'au bout... Même s'ils finissent par me tourner le dos, je leur laisserai toujours trois chances pour revenir vers moi. Pour que je puisse de nouveau les aider.
C'est mon côté bonne poire et naïve ... je déteste ça. Je suis, je suppose, trop constante dans mes sentiments envers les autres. Et sûrement trop inconstante dans ma manière de le montrer...

J'aime beaucoup me disputer avec les gens. Pas par méchanceté mais parce que c'est là que tout ressort et qu'on s'amuse sans limite. Parfois, certes, ça dégénère mais on est terriblement vrai. Bon, pas tout le temps peut-être mais... c'est un moment pur. Je sais par exemple que j'ai tendance à être vexée pour rien, une critique qui parfois ne me regarde même pas... je prends la mouche et je pars dans des affrontements. Généralement courtois, mais je ne peux m'empêcher de ramener mon petit grain de sel.

4. J e . n ' a i m e . p a s . l e . s o l e i l .

S'il y a bien un aspect de ma personnalité qui est agaçant outre ma manière de remettre à la place les gens insupportables, c'est ma tendance à me plaindre. Je me plains beaucoup même si la plupart du temps, j'évite d'en faire part aux autres. Mais du coup, il se passe que je deviens de très mauvais humeur et personne ne comprend pourquoi.

Parlons-en d'ailleurs de mes changements d'humeur... Je suis une vraie girouette et pour une fille qui prétend ne pas avoir de cœur, je sais gérer plusieurs émotions en même temps. Par exemple, je viens de me disputer avec quelqu'un, devant cette personne, je vais m'agacer. Mettez-moi une chanson que j'adore sur les oreilles et je souris immédiatement, aux anges. Retirez-la et je fronce à nouveau les sourcils, reprenant exactement où j'en étais dans mon agacement. On dirait, pour résumer, que parfois, je me mets sur pause et que je mets alors autre chose sur play. En fait, je ne suis pas froide réellement, je suis juste un peu trop comme mon ordinateur ces derniers temps...

Mais bon, il m'arrive comme tout le monde d'avoir mes mauvaises journées, sans rien de bon, peu importe la musique qui résonne dans le casque... Cela arrive souvent quand je me lève, trop tard, culpabilisant de mon temps de sommeil, que je me prends les rayons du soleil dans les yeux et tombant alors de mon lit. Oh ajoutez à ça le fameux petit orteil dans le meuble. Et là, vous savez que vous ne devez pas me croiser...

5. L a . t a b l e . e s t . l o i n . d u . c a n a p é . q u a n d . m ê m e .

Je l'avoue, je suis une vraie flemmarde. Une vraie de vraie. Parfois, quand je rentre, je suis tellement fatiguée. Pas envie de monter les marches jusqu'à ma chambre. Et bien je m'assieds sur la première marche et je fais le ver de terre jusqu'en haut...
Très fainéante oui. Et adepte de la procrastination... Bon, ça aussi, à notre époque, c'est plutôt courant. Mais le problème intervient autre part avec moi...

Si je suis très fainéante et que je repousse beaucoup au lendemain sur plusieurs jours, une fois que je m'y mets, je deviens maniaque. Je me plains beaucoup dans ma tête, râlant sur le combien il est éreintant et agaçant de le faire. Et le pire, c'est bien quand je travaille sur quelque-chose avec quelqu'un. Si nous sommes en binôme, j'aurais tendance à laisser une personne faire une grande partie des choses mais une fois que je prends la direction de tout, je deviens un vrai démon. J'ai besoin d'avoir le contrôle sur la situation. Généralement, pour ça, je m'occupe de tout faire. Même quand on me demande ce qu'on peut faire. Mais parfois, mon côté terriblement autoritaire prend le dessus... et là encore, les "mais" pleuvent. Je dirais bien évidemment un petit "c'est bien" et suivra les remarques... Je dois être pointilleuse... Ou trop "à fond dans ce que je fais".

Autre chose sur ma fainéantise. Je rivalise avec mon père de moyens pour faire les choses sans bouger. Je ne vous dis pas l'imagination que ça nous fait !
En savoir plus sur l'auteur?
Derrière mon écran, je suis XXXXXX, j'ai bleh, j'ai choisis Nam Ji Hyun, comme star. Si je dois noter ma présence sur le forum ça serait: 6/7. Et pour finir, ce que je pense du forum est que c'est un sacré piège, voilà, des sables mouvants.




Dernière édition par Joo Hyo Lin le Ven 22 Fév - 16:06, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥
avatar



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥


•• Mes notes : 394
•• J'habite : Mapo-gu
•• Métier : Gérant de discothèque-officiel // Bigboss d'un réseau trafiquant-officieux

MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 1:40

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

Smeuxy *______________________________*
Genre, les 4minute quoi *_____* ♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️
-droll-



Re-bienvenue ! #PAN



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Tell them all I know now .Shout it from the roof tops. Write it on the sky line. All we had is gone now. Tell them I was happy and my heart is broken. All my scars are open. Tell them what I hoped would be... Impossible, impossible  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]I remember years ago, someone told me I should take, caution when It comes to love... I did.


Hyung...éé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 3:27

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

Bon allez, je te fais l'honneur de passer sur ce compte, comme ça tu peux m'admirer dans toute ma splendeur =D /brique/
Re-bienvenue, et bon courage pour le reste !

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 7:52

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

Re bienvenue sur le forum si j'ai bien compris^^
Bonne chance pour la continuation de ta fiche !
Joli prénom *O*
Et tu as pris une de mes préférées des 4 minutes

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 8:48

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

Re bienvenue alors même si je suis curieuse de savoir qui tu es **
Have fun avec ce personnage ^^
Cela voudrait dire que Gabi va avoir une belle soeur ? *brique*

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 9:47

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

Rooooow !! Mais j'aime pas les devinettes ><. Ca vous éclate de faire languir comme ca ? Bande de sadique Mais je pense avoir une petite idée de ton identité

Citation :
j'ai 21-22 ans
Si tu ne te souviens plus de ton age, c'est que tu as un soucis XDD

Bah re-bienvenueuh. J'adore ton prénom -surtout avec l'avatar que j'occupe *triple sbaff*

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 9:51

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

Et là la charmante Baby B qui casse tout xD !

Truffette ? oO

Re-Bienvenueeeeeee \o/

HWAITING éè

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 10:32

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

Bon je sais qui tu es, mais je vais laisser le suspens pour les autres xD
Re'bienvenue en tout cas! o/

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 12:08

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

Apparemment c'est un Re Bienvenue par ici *O*
Bonne chance pour ta fichette et tout et tout ♥


Revenir en haut Aller en bas




Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥
avatar



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥


•• Mes notes : 52
•• J'habite : Mapo-gu
•• Métier : Babysiter faut croire

MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 12:11

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

XDDD RENJI jetenempourtonsilence♥️

XIA MIN :: Merci beaucoup~ **
Passe la serpillère quand même #sort#

YONG JAE :: O-o-omona *Q*____
Yong Jae-ssi ... Merci ** fufufu~

#le stalkera plus tard #mur
L'honneur *0*

LEE HOPE :: Merci beaucoup O/ Pour le prénom aussi ♥️
Les 4Minute sont géniales !

RYU :: Mon identité restera un secret aussi longtemps que possible hehehe.
Je te remercie~ et belle-sœur ? Fufufu je n'oserais pas y penser en rêver suffit #brique

SAE HEE :: éè Maaaiiiiis ! Je ne me suis pas encore décidée... Et elle va, au pire, les avoir prochainement, vilaine ~
Sankyu en tout cas ♥️ et bon courage pour savoir qui je suis #paf#

BO BAE :: Hehe, non non, pas Truffette~ but you tried #fuit#
Merciiiiiiiiiiiiiiii à toi aussi ♥️

SEONG HEE :: C'est bien "un re-bienvenue" oui :3
Merci beaucoup à toi~

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥
avatar



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥


•• Mes notes : 394
•• J'habite : Mapo-gu
•• Métier : Gérant de discothèque-officiel // Bigboss d'un réseau trafiquant-officieux

MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 12:48

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

............................ -rentre la tête-
J'ai vraiment rien le droit de dire? ¤_______¤

-fuis-



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Tell them all I know now .Shout it from the roof tops. Write it on the sky line. All we had is gone now. Tell them I was happy and my heart is broken. All my scars are open. Tell them what I hoped would be... Impossible, impossible  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]I remember years ago, someone told me I should take, caution when It comes to love... I did.


Hyung...éé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥
avatar



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥


•• Mes notes : 52
•• J'habite : Mapo-gu
•• Métier : Babysiter faut croire

MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 13:37

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

SORT JUSTE XDD
J'ai nettoyé rooh èè ou enlève tes chaussures au moins #PAN#




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
we are so different

i like real men, you're all cutesy. i enjoy scary movies, you like telling me i'm the scary one. i love animals, you're the only one i can't stand. i say yes, you say no. i say cold, you say warm. we're worlds apart. different. especially when afar... if we get close our worlds will crash... and i'd get this glimpse of familiarity i've never wished to have...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Jeu 21 Fév - 14:23

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

J'hésite entre deux personnes **
On va tenter la première ? Megane aka eun hee ? *double brique*

Revenir en haut Aller en bas




Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥
avatar



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥


•• Mes notes : 52
•• J'habite : Mapo-gu
•• Métier : Babysiter faut croire

MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Ven 22 Fév - 15:29

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

Non plus XDD
Mwahahahahaha, vous ne trouverez jamais ♥

Je me relis encore un peu et je termine~




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
we are so different

i like real men, you're all cutesy. i enjoy scary movies, you like telling me i'm the scary one. i love animals, you're the only one i can't stand. i say yes, you say no. i say cold, you say warm. we're worlds apart. different. especially when afar... if we get close our worlds will crash... and i'd get this glimpse of familiarity i've never wished to have...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Invité


Invité



MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Ven 22 Fév - 21:07

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

J'ai pas dit Bonjour mais j'adore Ji Hyun des 4minute mais euh... Apparemment on se connait donc voilà, je me sens bête...

XD

*c'est d'une logique ce que je dis*

Revenir en haut Aller en bas




Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥
avatar



Je suis un(e) honnête citoyen(ne) ; ou pas ♥


•• Mes notes : 394
•• J'habite : Mapo-gu
•• Métier : Gérant de discothèque-officiel // Bigboss d'un réseau trafiquant-officieux

MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   Sam 23 Fév - 0:22

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 

Purée, j'ai cru que je n'y arriverais JAMAIS X_______X
Mais c'est bien connu, j'abandonne pas èwé ! #BRIQUE
Et puis les gens, arrêtez de chercher, ça la rends folle de joie que vous vous tracassiez ! ~#BRIQUE ²

Banzaiii! \o/ ta terminé ta fiche! *sort le champagne!* Pour te félicité on va t'offrir quelques liens utiles, fais en bon usage =3

Hey! Premier lien, les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et bah voui, on a tous besoin d'amis ♥
Ensuite, si tu es seul et que tu as envie de former un groupe avec des nouveaux membres, histoire que ça soit plus fun, viens en faire la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], on va te trouvé des camarades t'inquiète!
Les multimédias, important important! *ou pas* enfin bref, c'est par là qu'on [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] o/
Jette un œil par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] rapide à titre d'information seulement ;)

Voilà, ce n’est pas bien compliqué hein =D alors now, have fun baby! ♥




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Tell them all I know now .Shout it from the roof tops. Write it on the sky line. All we had is gone now. Tell them I was happy and my heart is broken. All my scars are open. Tell them what I hoped would be... Impossible, impossible  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]I remember years ago, someone told me I should take, caution when It comes to love... I did.


Hyung...éé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN   

TITRE :

 if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN




 



Revenir en haut Aller en bas

 

if you think i'm cute so far, then do not let me talk ▬ HYOLIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alecnouneeeeet you're so so so cute gnii ! ♥ [PV Alec]
» CASSY SOLOMOS ☀ quand le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde.
» Quand le monde entier te persécute ... ♦ Maddox (UC)
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Le budget 2006-2007 de la Republique s'execute a petits pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: Il était une fois... :: Please tell me your secret Show me how you are! :: I am approved I am of yours!-