AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 415
•• J'habite : Jongno-Gu
•• Métier : Idole

MessageSujet: Enfin parents ! ... Comment ça il y en a deux ?!   Lun 15 Déc - 14:47

TITRE :

 Enfin parents ! ... Comment ça il y en a deux ?!




 

Here come the twins !

ft.Kwang Ho & Liliana


« et je gagne en amour comme on gagne en noblesse. »
Telle une petite fille je prenais un malin plaisir à regarder les doux flocons tomber dehors, à travers la fenêtre de mon appartement. Chose plutôt curieuse quand on y songeait, puisque je m’apprêtais moi-même à devenir maman. Dans deux semaines environ d’après les pronostics du docteur. Si j’avais été terrifiée dans un premier temps, j’étais désormais presque parfaitement sereine. Le fait d’avoir deux frères aînés collants, surtout Lorenzo, devait jouer sur mon moral me semblait-il. C’était toujours plus facile de faire face à cette grande étape quand on était entourée par sa famille et encore davantage quand le père se montrait impliqué. Alors, même si mon ventre semblait être devenu un énorme ballon et que je portais un vieux pull en tricot, je me sentais parfaitement bien en ce jour de décembre. Je ne pus malheureusement pas profiter de la vue de la neige qui tombait plus longtemps car Lorenzo me rappela à l’ordre : nous avions un sapin à décorer. Mon frère était chez moi pour le sapin mais aussi parce qu’il se refusait à me laisser seule alors que l’accouchement approchait à grand pas. Cela faisait donc une semaine qu’il dormait chez moi en évoquant tous les prétextes possibles dès que je lui suggérais de rentrer un peu chez lui. Je commençais à me demander si ce n’était pas lui qui se transformait en papa poule.

En plus du sapin il y avait quelques autres jolies décorations chez moi – j’avais l’impression qu’Enzo en ramenait de nouvelles chaque jour – si bien qu’on se croyait plus dans le domicile du Père Noël que chez une idole populaire. J’étais par ailleurs bien heureuse que plus aucune rumeur ne circule à mon sujet. Une grossesse était déjà une étape majeure, voire compliquée, dans une vie, je n’avais pas besoin de lire des ragots sur mon compte dans la presse par-dessus le marché. Il fallait dire qu’avec mon nouveau garde-du-corps de frère on devait réfléchir à deux fois avant de songer à m’approcher ou à me filer. Au moment de piocher dans le sac de courses que j’avais ramené, dans le but de trouver une nouvelle guirlande à accrocher, ma main effleura des petits vêtements qui me firent esquisser un sourire. Curieux, Lorenzo vint voir ce qui me ravissait tant et fut consterné devant le nombre de pyjamas pour enfants que j’avais achetés. Les couleurs étaient neutres, puisque j’avais absolument tenu à ne rien savoir sur l’enfant, sinon son état de santé. « Ma parole !, s’exclama-t-il de surprise, tu comptes lui donner un petit frère ou une petite sœur dans l’année qui suit ? ». Je lâchai un soupir de consternation : comme si j’allais m’amuser à renouveler l’expérience étant donné la situation. « Non mais au moins je suis certaine de ne pas manquer de vêtements et de faire de mon enfant une fashion victim ! ».

Mon sourire niais ne fit que renforcer la lassitude de mon aîné, qui reprit son occupation, me laissant sourire bêtement devant mes trouvailles. Au moins j’étais sûre que mon nouveau-né serait paré comme il se devait. Ma contemplation fut coupée par une sensation désagréable qui me parcourut. Je lâchai un cri strident en regardant le sol, où était apparue une petite flaque d’eau. Affolé, mon frère accourut. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre. « Putain ! Ça arrive ! Il arrive ! Viens je t’emmène ! ». Ni une ni deux, il m’attrapa par le poignet et m’emmena droit vers sa voiture, m’indiquant qu’il me rapporterait des affaires plus tard vu qu’il y avait urgence. Je tentai de me calmer du mieux que je pouvais mais il serait faux de dire que je n’étais pas stressée. Je songeai donc, au lieu de m’angoisser inutilement, à penser à prévenir le futur papa. « Allô Kwang Ho ? Oui c’est moi. Heu… C’est l’heure ? On est en route pour l’hôpital, si tu veux venir, je te texte l’adresse. ». Je ne me sentais pas capable d’en dire davantage et je raccrochai de suite pour lui envoyer l’adresse de l’hôpital par SMS. S’il devait commencer à chercher dans tous les hôpitaux de Séoul, on n’avait pas fini.

Nous arrivâmes assez rapidement audit hôpital, Lorenzo étant presque aussi digne d’un chauffard que Kwang Ho. Ni une ni deux, je fus prise en charge et conduite en salle d’accouchement au plus vite. Commençait alors la partie la plus délicate de l’affaire : mettre au monde le bébé. Je hurlai dès les premières minutes, si bien que mon frère dut m’entendre, même dans le couloir, où il demeurait pour attendre Kwang Ho. Bon sang…

code by ORICYA.



Spoiler:
 




Like A Wind
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« I searched for a hand to hold that would be with me in the future. No matter how many times, if I’m with you, I can overcome anything. •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://newgeneration.forumactif.org/t1245-baek-liliana-i-will-survive http://newgeneration.forumactif.org/t1257-baek-liliana-i-m-addict-i-m-in-the-dark-i-m-dancing-in-the-dark#28123



Je suis une idole, aimez-moi ♥
avatar



Je suis une idole, aimez-moi ♥


•• Mes notes : 90
•• J'habite : A l'écart des fans !
•• Métier : Chanteur/Rappeur, il faut croire ...

MessageSujet: Re: Enfin parents ! ... Comment ça il y en a deux ?!   Mer 31 Déc - 0:06

TITRE :

 Enfin parents ! ... Comment ça il y en a deux ?!




 





















 ❝ Unforgettable Night ❞
Until all the world can see us, I just can't stop lovin' u ~



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


" I'm a good boy !" chanta Kwang Ho afin de mettre un point final à la session d'enregistrement. Aujourd'hui il n'était pas vraiment concentré, il n'arrêtait pas de penser à Liliana, bien plus qu'il ne faisait d'habitude parce qu'il savait que le temps avant l'accouchement était écoulé. Elle pouvait accouché à tous moments, même lorsqu'il sera occupé, même lorsqu'il ne sera pas en Corée, même aujourd'hui, à cet instant, pendant qu'il enregistre. Le moins que l'on pouvait dire était que Kwang Ho ne pouvait pas être plus anxieux. Pourtant il avait fait l'effort de réduire sa consommation d'alcool puisque Liliana lui avait clairement fais comprendre qu'il n'était pas question qu'il devienne à alcoolo. Elle ignorait que la frontière entre l'alcoolo pur et dur et la situation de Kwang Ho était très fine. Il n'était pas encore un poltron mais par moment il en était pas loin. Bref. Tout ça pour vous dire que le jeune homme était la tête ailleurs, il ne demanda même pas à écouter les bandes fraîchement enregistrer comme il le faisait habituellement. Pour ne pas éveiller les soupçons, il prétendit être épuisé et vouloir se reposer. Kwang Ho n'étant pas le genre à demander des pauses ou des jours de repos, on lui refusait rarement lorsqu'il le faisait. Un point qu'il l'avantagerait sûrement dans le futur. Ne patientant pas un instant de plus, il s'empressa d'entrer dans sa voiture, direction son appartement, une énorme sieste s'imposait d'urgence. Kwang Ho était tellement occupé qu'il n'avait presque pas remarqué que Noël approchait à grand pas, même si en réalité c'est pas comme si il s'en souciait réellement.

Démarrant son véhicule, Kwang Ho soupira alors que son téléphone portable se mit à vibrer. Ne pouvait-il pas échapper à son travail juste une soirée ? Ou bien simplement une heure pour qu'il puisse souffler complètement ? Kwang Ho se calma bien vite afin de reprendre son ton professionnel, celui qui ne laisse pas transparaître ses sentiments et qui se contente de prouver écoute comme il doit le faire en toutes circonstances. " Kwang Ho. Tiens Lili, ça va le bébé ? [...] Comment ça il arrive ? Attend deux minutes." déclara l'idole mais il était trop tard elle avait déjà raccroché. Le bébé arrivait ? C'était plus une blague Kwang Ho allait devenir papa ? Pour de vrai ? Pas le temps de paniquer, le jeune homme reçu un message pour savoir où se trouvait Liliana. Sans attendre, il se dirigea vers l'hôpital de Séoul à toute à allure. Il semblait ne pas vouloir ralentir et pour le coup il avait une excuse.  C'est en dérapant qu'il freina et s'arrêta complètement devant la porte de l'hôpital. Le jeune homme bondissait en dehors du véhicule, courant comme un taré pour essayer de trouver Liliana. Mais il ne vit personne, il n'y avait que Lorenzo qui faisait les cents pas, complètement mort d'inquiétude. Kwang Ho vint à sa rencontre.

" C'est pas trop tôt. T'étais passé où encore ?" déclara le frère de l'idole hors de lui. Il avait pas bien choisi son moment pour énerver Kwang Ho, l'empoignant par le col, l'idole plaqua le jeune homme contre le mur en le soulevant un peu. " Où est ce qu'elle est ?" se retenait d'hurler le rappeur en le soutenant toujours. Lorenzo se contenta de désigner la salle d'opération. Kwang Ho enfonça littéralement la porte en hurlant un " Liliana" avant de se faire sortir de force par des infirmiers. Il fallu à l'idole un peu de temps avant de leur expliquer qu'il était le mari de la femme enceinte qui allait accouché. Il tentait de taire son nom dans le cas l'un d'entre eux aurait entendu parler d'elle. Une fois qu'il fut habillé correctement pour l'accouchement (masque, gants stérilisés...etc), Kwang Ho revint dans le bloc opératoire afin de rassurer Liliana, prenant sa main et lui murmurant des encouragements. " T'inquiète pas tout ira bien, je suis là maintenant, je suis là." Kwang Ho parlait alors que lui aussi paniquait comme si il était sur le billard à sa place. Quelle plaie.



© Code de Phoenix O'Connell pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My Family ~
Maybe I'm going crazy, maybe I'm losing my mind but ... You have to live it to understand it. I guess like everyone I can smile.  - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
 

Enfin parents ! ... Comment ça il y en a deux ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chantier embrayage sur D15
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Generation :: Welcome to Séoul! :: Mapo-gu - Seodaemun-gu You. Me. Fun. Now. :: Centre hospitalier de Seoul-